flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Teotihuacan: City of Gods

NSK024

Travel back in time to the greatest city in Mesoamerica. Witness the glory and the twilight of the powerful pre-Columbian civilization. Strategize, accrue wealth, gain the favour of the gods, and become the builder of the magnificent Pyramid of the Sun.

  • English
  • From 12 years old
  • 1 to 2h
  • 1 to 4 player(s)
29

By buying this product you can collect up to
29 phib'z

Products 29, Total cart bonus 0, and Pre-order bonus 0

Playful reviews about this game

  • Global rate
    4.4/5*
    *Weighted average calculated according to the general average of the store
  • Bloggers (1)
    4/5

49,95 €

This product is no longer in stock

Shipping from 1.95€ - Free from 60€ (metropolitan France)

Add to a list:

Wishlists

In Teotihuacan: City of Gods, each player commands a force of worker dice, which grow in strength with every move. On your turn, you move a worker around a modular board, always choosing one of two areas of the location tile you land on: one offering you an action (and a worker upgrade), the other providing you with a powerful bonus (but without an upgrade).

While managing their workforce and resources, players develop new technologies, climb the steps of the three great temples, build houses for the inhabitants of the city, and raise the legendary and breath-taking Pyramid of the Sun in the centre of the city.
Each game is played in three eras. As the dawn of the Aztecs comes closer, player efforts (and their ability to feed their workforce) are evaluated a total of three times. The player with the most fame is the winner.
Theme(s) America
Language(s) English
Mechanism(s) DicePlacementManagement
Author(s) Daniele Tascini
Artist Odysseas Stamoglou
Note globale 4.4
Editor NSKN Legendary Games

Expansions

Accessories

Organizer

This game is recommended by 1 of our Bloggers

The Bloggers have given a rate of 4/5 on this product
4/5
  • This game was played and recommanded by Gus & Co, here its opinion:

    4/5

    Le thème de Teotihuacan : La Cité des Dieux n’est qu’une excuse. Il ne tient que sur quelques lignes, et c’est tout ! Pas de quoi vivre une aventure intense, épique au royaume des Aztecs. D’autant que les ouvriers de l’époque sont représentés par des… dés. Pour l’immersion, on repassera.

    Dans le jeu Teotihuacan : La Cité des Dieux, le tour de jeu est « simple ». On a le choix entre soit reprendre tous ses dés disposés sur le gargantuesque plateau, soit utiliser l’un d’eux déjà posé et le déplacer d’une, deux ou trois cases « action » pour l’activer. C’est tout. Facile !

    Minute, papillon Aztèque.

    Si la mécanique de base est simple, c’est après que ça se gâte. Lorsqu’on débarque son dé / ouvrier sur la case, on a alors plusieurs possibilités d’activation : faire ceci, ou cela, comme ceci, ou comme cela. Ce qui entraône alors beaucoup de choix cruciaux et douloureux. Quel dé déplacer ? Où ? Pour y faire quoi ensuite ? Attendez-vous à essuyer une grosse, grosse tempête dans votre crâne ! Teotihuacan : La Cité des Dieux n’est pas un jeu grand public. Comme tous les jeux de cette sélection aujourd’hui, il faut le réserver à un public exigeant, prêt à s’investir dans un jeu complexe et profond.

    Et ça commence par les règles, longues et touffues. Comptez une solide heure de lecture, suivie par une deuxième pour assimiler les 24 pages de règles extrêmement denses et espérer ainsi saisir toutes les subtilités du jeu. Et exceptions, surtout. Car selon les cases, tout change. Si toutes les cases d’actions semblent évidentes, elles recèlent toute leur lot d’exceptions. Ca pique ! Sans compter les 600’000 tuiles objectifs qui changent à chaque partie et qu’il faudra bien expliciter à un moment ou à un autre. L’explication des règles peut s’avérer longue et fastidieuse. Si la mécanique de base est simple, déplacer un dé et activer une case, chaque case présentera son lot de spécificité qui viendront compliquer et alourdir le tout. En design, on dit souvent « less, is more ». Ici, c’est exactement le contraire !

    Côté matériel, tout est… comment dire… laid. Voilà.

    Teotihuacan : La Cité des Dieux n’avait pas tellement la possibilité de faire autrement, puisque le jeu a essayé de privilégier l’ergonomie et les pictogrammes. L’esthétique du jeu en pâtit. Les couleurs, les « illustrations » sont ternes et plates. Une fois le jeu et son plateau déployés, on est pris d’une irrésistible envie de tout envoyer balader.

    Côte mise en place, là aussi, on n’est pas gâté ! La mise en place est aussi longue que fastidieuse, comptez bien 15-20′ d’installation. C’est loooooong. A la lecture des règles et de la mise en place, on a presque l’impression de préparer une partie de cul-de-chouette…

    Vous aimez les jeux profonds, complexes, aux multiples stratégies possibles avec des points de tous les côtés ? Teotihuacan est pour vous. Les joueurs et joueuses à la recherche d’un jeu exigeant, profond se régaleront.

    Chez nous, Teotihuacan : La Cité des Dieux était à la limite de l’indigestion. Comme une meringue à la double crème de Gruyère (suisse) après une fondue. Vous avez déjà les dents du fond qui baignent, mais qu’est-ce que c’est bon. Pareil pour Teotihuacan.

You have to be logged to submit reviews.

*See our Shipping Conditions

Newsletters Do not miss the fun news !

2. Select your subscriptions

By clicking on subscribe, you agree to receive our Philibert newsletters. You can easily unsubscribe at any time via the unsubscribe links in each of our emails.