flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ Let's go for the Winter Sales, from January 20 to February 16 incl. ! Buy a game, not a price! See sales games

Magnastorm

JDPSMP024-FR

Red price
French edition of Magnastorm
  • French
  • From 12 years old
  • 1 to 2h
  • 2 to 4 player(s)
16

By buying this product you can collect up to
16 phib'z

Products 16, Total cart bonus 0, and Pre-order bonus 0

Playful reviews about this game

  • Global rate
    4.7/5*
    *Weighted average calculated according to the general average of the store
  • Bloggers (4)
    4.8/5

53,90 €

Available

Shipping from 1.95€ - Free from 60€ (metropolitan France)

Add to a list:

Wishlists

When the first exploration vessels entered the cloudy atmosphere of the planet Magnastorm, they discovered not only evidence of abundant natural resources, but also the remains of a long-lost civilization. At the bidding of the magistracy, scout vehicles are lowered to the barren surface to search for suitable mining areas.

The goal of Magnastorm is to be the first player with a certain number of reputation points. You acquire reputation mostly through fulfilling objectives, taking control of one or more of the eight commanders, and building transmitter stations. The flow of the game is controlled by an action board with two action panels, each of which has five columns. At the start of each round, there are a 3-5 action tokens (crew members) standing in each column on the upper action panel. To carry out an action, a player:

A) takes an action token from the upper panel and places it on the lower action panel either to gain resources or to pay for a movement on the planet surface, or
B) pays for every action token still standing in a certain column on the upper panel to gain control over the commander and his ability at the top of that panel, after which the player places those action tokens on the lower panel.

Since option A) will reduce the cost for option B), the players have to find the right timing for their actions. A round ends when the upper panel is empty. For the next round, the panels are swapped.

Magnastorm is a big, tactical board game with very little luck. Choose the right moment to perform actions or buy influence over helpful commanders. You will reap success through resource management, clever logistics, good timing, and a shrewd eye on the actions of your opponents. At the end of the game, each player receives one of 120 reward cards, which can be used in later games to compensate for varying levels of skill among the players.
Theme(s) Science FictionExploration
Language(s) French
Mechanism(s) Workers
Author(s) Bauldric & Friends
Artist Michael Menzel
Note globale 4.7
Editor Super Meeple

This game is recommended by 4 of our Bloggers

The Bloggers have given a rate of 4.8/5 on this product
4.8/5
  • This game was played and recommanded by Vin d'Jeu, here its opinion:

    5/5

    Le truc le plus génial dans Magnastorm est ce que j’appelle « les objectifs sacrificiels ». L’objectif du jeu est d’être le premier à atteindre 27 points. Quand vous atteignez 27 points, le jeu s’arrête immédiatement et vous remportez la partie à quelques menus détails près. Vous aurez l’occasion de gagner quelques points ici ou là durant la partie mais l’essentiel des PVs proviendront de la réussite des 4 objectifs tirés au sort lors de la mise en place de la partie. Le premier à atteindre un de ces objectifs gagnera 5 PVs, le second 4, le troisième 3,… Là aussi vous devrez vous battre contre vos adversaires pour chopper les objectifs avant eux. Mais ce n’est pas tout! Ces objectifs sont « sacrificiels ». Pour les atteindre il faudra faire des sacrifices: diminuer drastiquement sur les échelles de majorité, perdre des robots sur le plateau,… Quand vous réaliserez un des objectifs, vous allez aussi perdre beaucoup que ce soit sur le plateau ou sur les échelles de majorité. Autant bien choisir son moment, ni trop tôt, ni trop tard…

    Magnastorm n’est néanmoins pas exempt de défaut. Il ne permet qu’une faible montée en puissance et est assez dirigé. On va tous fuir la tempête en essayant d’aller le plus loin possible vers le beau temps tout en se battant pour les mêmes majorités. Malgré ça, on est plongé dans le jeu du début à la fin du jeu. Chaque choix a ses conséquences et aucun n’est à prendre à la légère. La tension est partout dans le jeu, autant sur les majorités, sur le terrain, sur la gestion des ressources que sur la course aux objectifs. On ne sort pas indemne d’une telle tempête!

    3 people found this review was helpful
  • This game was played and recommanded by le.meeple.jaune, here its opinion:

    4/5

    MAGNASTORM est resté longtemps sur l’étagère avant que je lance ma première partie. Pourtant la mécanique me parlait et annonçait de bons moments ludiques, mais c’est sa règle de jeu peu attrayante et son style graphique austère qui ne favorisaient pas mon passage à l’acte. Passés ces deux éléments extérieurs, finalement, mes préjugés positifs se sont avérés justes. MAGNASTORM propose une course aux points intéressante et tendue sous forme de pose d’ouvriers assez originale. Les choix sont orientés par les objectifs de la partie, et par les zones de déplacement et d’installation des Laboratoires Tortues. Les options stratégiques peuvent paraître en ce sens un peu restreintes mais ont le mérite d’être extrêmement claires et rendent le jeu bien plus accessible que ce que je pensais. L’originalité de MAGNASTORM tient dans l’utilisation des « ouvriers » neutres par tous les joueurs pour la réalisation des actions et dans les ressources « spécifiques » d’un joueur par rapport à un autre. Tous ces éléments donne un jeu fluide et complet dans lequel les interactions se concentrent subtilement à la fois dans le positionnement sur le plateau mais aussi par le contrôle des commandants. Sans être un véritable coup de cœur pour moi, MAGNASTORM est un très bon jeu de gestion, orchestrant des poses d’ouvriers accessibles, atypiques et tactiques, une course aux points et aux objectifs et de la majorité territoriale.

  • This game was played and recommanded by Ludidice, here its opinion:

    5/5

    Pas particulièrement attirée par la boîte, je n'ai qu'une envie après la partie découverte : y rejouer. C'est que je ferai et c'est un coup de cœur. Ce jeu a les caractéristiques que j’adore : épuré mais profond, actions simples, fluide, stratégique, interaction indirecte.

    J’ai particulièrement aimé la simplicité des actions tout en proposant une belle profondeur de jeu. Un jeu épuré en somme et c’est quelque chose que j’aime vraiment beaucoup. On a seulement 3 actions possibles (prendre le contrôle d’un Commandant, déplacer son Scout Runner ou gagner des Cubes Crédit), mais ce n’est pas pour autant que ce sera toujours facile de choisir ce que l’on va faire. On se verra parfois l’herbe coupée sous le pied par un adversaire qui fera une action qui modifiera nos plans. Car c’est un jeu où il faut anticiper ce qu’on va faire. On pourra par exemple voir un Commandant administratif qu’on convoitait être pris par un autre joueur alors qu’on attendait que son coût diminue. C’est un jeu où le timing a une grande importance.

    Retrouvez l'article complet ici : https://ludidice.wordpress.com/2020/05/01/magnastorm-attention-aux-tempetes-magnetiques/ 

  • This game was played and recommanded by Vonguru, here its opinion:

    5/5

    À en juger par le seul matériel, abondant, relativement désincarné, Magnastorm inflige l’impression un peu décourageante de se trouver face à un eurogame pur et dur. Et puis l’on observe les détails, un véritable effort sur les pictogrammes (au point que les cartes encore textuelles font un peu tache), des représentations humaines étonnamment soignées, un plateau central impeccablement lisible et trois autres plateaux plus intrigants qu’effrayants. Et puis on commence à jouer, pour s’apercevoir que cela se met tout de même très vite en place, que cela fait très vite sens, que cela devient très vite terrible… au meilleur sens du terme.

    Si, eurogame oblige, Magnastorm est assez long eu égard aux exigences contemporaines, il faut se souvenir que l’on ne réalise guère qu’une action à tour de rôle, toujours très rapide, avec un peu d’analysis-paralysis mais dans un enchaînement fluide ne laissant la place à aucun temps mort. On s’attendrait au moins à être bloqué aux premiers tours par la quantité d’actions à réaliser, et pourtant le fait de ne pas encore avoir beaucoup de crédits oriente naturellement vers certaines contre les autres, de sorte que l’on entre petit à petit dans le jeu et la planète Magnastorm, sans creuser trop vite l’écart entre habitués et néophytes. Ce n’est qu’à partir du moment où les subtilités en sont appréhendées que l’on devine sa tension, qui n’est donc pas si difficile par une complexité des règles que parce que l’on doit sans cesse prendre des décisions douloureuses, consentir à de petits sacrifices, chacune engageant le joueur sur plusieurs niveaux.

    Rarement un eurogame, pratiquement dénué de hasard (sauf dans les pioches de crédits dans un sac), aura par ailleurs été si « ludique », et cela on le doit aussi beaucoup à la qualité éditoriale de Magnastorm : déplacer ses membres d’équipage, avancer ses marqueurs, construire des laboratoires tortue, échanger les tableaux du plateau Action, tourner la rouge centrale pour déplacer la zone sur laquelle la tempête s’abat, parvient à procurer un plaisir de manipulation matérielle en plus de l’intérêt mécanique de chacune de ces actions. Étonnant et passionnant.

    L'intégralité de la critique de Magnastorm est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2020/03/12/magnastorm-course-a-lexploration-sur-une-planete-tres-inhospitaliere/

See more reviews

You have to be logged to submit reviews.

This game appears in the Tops Games of our players

*See our Shipping Conditions

Newsletters Do not miss the fun news !

2. Select your subscriptions

By clicking on subscribe, you agree to receive our Philibert newsletters. You can easily unsubscribe at any time via the unsubscribe links in each of our emails.