flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Against the Odds 25 - Storm Over Taierzhuang

ATO25

Numéro 25 du magazine Against the Odds contenant entre autre le jeu Storm Over Taierzhuang.
  • Anglais
  • à partir de 14 ans
  • 4h et plus
  • 2 joueur(s)

34,90 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Une sensation de déjà vu.

Une armée de l'Axe qui lance une offensive pour prendre une ville clé, en espérant que ce sera la victoire finale nécessaire pour éliminer un allié géant de la guerre. Mais les défenseurs ont anticipé l'attaque et ont mis en place un piège élaboré, transformant la ville en une forteresse qu'il faut prendre bloc par bloc et bâtiment par bâtiment. Une fois la majeure partie de la ville capturée, les défenseurs ont soudainement lancé une attaque massive sur les deux flancs et ont pratiquement éliminé l'armée de l'Axe. Stalingrad, 1942 : c'est ça ? Non, Chine, 1938. Probablement l'une des batailles les plus décisives dont pratiquement aucun joueur n'a jamais entendu parler. Jusqu'à présent.

En 1938, la deuxième guerre sino-japonaise ne se passe pas bien pour les Chinois. Depuis le 7 juillet 1937, les Japonais avaient conquis d'immenses étendues de la Chine du Nord et de l'Est et s'enfonçaient de plus en plus profondément. Avec la conquête japonaise de Shanghai, Pékin et Nanjing en 1937, le leader nationaliste Jiang Jie Shi (Chang Kai Shek) a déplacé son quartier général à Wu Han. Les Japonais y voyaient l'occasion de s'emparer de l'important nœud ferroviaire de Xuzhou et de mettre ainsi Wu Han en danger, ce qui pourrait forcer la Chine à capituler. Les généraux chinois nationalistes, quant à eux, voyaient également dans ce déplacement une occasion d'attirer les forces de leur ennemi dans un cul-de-sac où elles pourraient être encerclées par les forces chinoises numériquement supérieures.

La ville de Taierzhuang a été choisie comme site de ce piège car elle était un important terminus ferroviaire sur la route de Xuzhou.

Li Tsung Jen, le général chinois nationaliste en charge de la 5e zone de guerre (avec environ 100 000 hommes répartis en 9 divisions), a été chargé de défendre Xuzhou. Lui et son commandement connaissaient bien la zone et le terrain qui permettraient aux Japonais d'attaquer Taierzhuang. Le terrain et la population couperaient alors les lignes d'approvisionnement et de communication japonaises ténues et, au moment opportun, les Japonais seraient encerclés et détruits. Le 26 janvier 1938, les Japonais lancent leur offensive vers Xuzhou. Dans la soirée du 24 mars, la 10e division japonaise (avec environ 25 000 hommes et une centaine de chars et de voitures blindées) avait atteint Taierzhuang. Le piège est plein et prêt à être déclenché... La carte du jeu couvre le district de Taierzhuang, qui comprend la ville fortifiée de Taierzhuang et ses environs et villages. Les unités sont de niveau bataillon/compagnie et représentent à la fois les forces chinoises nationalistes et japonaises.

Le jeu se joue en 13 tours, chacun d'entre eux représentant un jour. Le jeu utilise un système de mouvement de zone/action impulsive rendu célèbre par Storm Over Arnhem, mais fortement modifié par un système de jetons tactiques qui constitue le cœur du jeu. Il existe deux séries de jetons tactiques (chinois nationalistes et japonais) qui représentent divers avantages et événements du champ de bataille. Ils sont joués par les deux camps pour favoriser leurs attaques et leurs défenses (ou entraver celles de leur adversaire). Le jeu contient également des événements aléatoires et diverses règles optionnelles afin d'offrir un large éventail de variations au jeu des deux camps. Le jeu est conçu pour être facile à apprendre, rejouable et très interactif, tout en constituant un défi pour les deux camps.
Langue(s) Anglais
Mécanisme(s) Wargame
Auteur(s) Terence Co
Éditeur Landsknecht Publishing Services, Inc.

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.