flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Ragusa

BC101

Situé dans la ville légendaire de Ragusa (aujourd'hui Dubrovnik), Ragusa confie aux joueurs la tâche de construire la ville au XVe siècle, de la doter de ses grandes tours, de stimuler son commerce avec l'Orient et de faire fortune.
  • Français
  • à partir de 12 ans
  • 1 à 2h
  • 1 à 5 joueur(s)
23

En achetant ce produit collectez jusqu’à
23 Phib'z

Produits 23, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.2/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (2)
    4/5
  • Clients (1)
    4/5

39,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Ragusa (aujourd'hui Dubrovnik), XVe siècle. Construisez la ville, dotez-la de structure de production de remparts, stimulez son commerce avec l'Orient et faites fortune !

Les joueurs construisent des bâtiments à la jonction de trois hexagones, accédant ainsi aux ressources (sur les espaces ruraux) et aux actions (en ville). Ainsi, chaque bâtiment déclenche trois effets à la fois. Les joueurs utilisent les ressources pour construire des bâtiments, faire du commerce et fabriquer des objets, dont la valeur varie en fonction des allées et venues des navires dans le port.

Sur ce système ultra simple (je place un bâtiment, j'active 3 effets) vient se greffer un mécanisme de "construction de moteur" riche, car chaque bâtiment posé sera réactivé à chaque nouvelle pose de bâtiment autour des mêmes hexagones, donnant aux joueurs de précieuses opportunités en dehors de leur tour.

Le jeu se termine une fois que les joueurs ont placé toutes leurs maisons. Le joueur avec le plus de points de toutes les sources gagne.


Errata : Nous avons été informés d'une erreur dans la 2ème édition de Ragusa qui affecte les copies de toutes les langues.
Il y a eu une erreur d'impression des cartes Bateau : il y a trop de cartes Porcelaine et pas assez de cartes Fourrure.
Merci de contacter [email protected] pour obtenir un remplacement.
Thème(s) EuropeConstructionMédiéval
Langue(s) Français
Mécanisme(s) ConstructionPlacement d'ouvriersÉchanges
Auteur(s) Fabio Lopiano
Illustrateur(s) Bartlomiej Roczniak
Note globale 4.2
Éditeur Braincrack Games

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    4/5

    Les règles sont très accessibles et la simplicité d’un tour de jeu est saisissante. Les joueurs doivent uniquement poser une de leurs maisons à l’intersection de trois hexagones. Mais les conséquences de cette action minimaliste sont nombreuses à la fois sur leurs propres lignes directrices à suivre mais aussi et surtout sur les possibilités qu’ils offrent à leurs adversaires. RAGUSA oblige à des interactions fortes et poussent les joueurs à réfléchir presque davantage aux actions que les adversaires pourraient faire si l’occasion se présentait. Il ne faut pas se tromper, RAGUSA est avant tout un jeu d’opportunisme dans lequel il faut savoir occuper un emplacement au bon moment et réunir les conditions nécessaires à une activation efficiente de l’action correspondante. La lutte pour le placement de chaque élément est féroce, tout en étant parfaitement pacifique. En effet, et c’est un des gros point fort du jeu, RAGUSA permet de s’embêter avec élégance et sans aucune agressivité. Par contre, chaque placement est extrêmement tactique, et les résultats très tendus de chaque partie témoignent de l’importance du détail dans les choix à effectuer. La mécanique est ingénieuse et les tours de jeu déroulent sans forcer jusqu’au décompte final venant clore des parties plutôt rapides et du coup frustrantes pour ce type de jeu. Il manque à chaque fois quelques tours pour véritablement aller au bout de nos envies tactiques. Sur le plan esthétique, RAGUSA n’est pas des plus attrayant. Même si le rendu du plateau final est très joli, les illustrations des ressources, cartes et du plateau sont sombres et assez peu modernes, ce qui aurait tendance à refroidir l’atmosphère autour de la table. Autre point pouvant casser le rythme pourtant soutenu entre deux tours de jeu, c’est la nécessité de porter une attention considérable aux actions de chaque adversaire. Si aucun temps mort n’existe et que les joueurs sont tous potentiellement concernés tout le temps, l’activation générale des actions peut prendre un peu de temps et sont sujettes à pas mal d’oublis, notamment sur les premières parties. RAGUSA est original dans la forme que prend sa mécanique classique de production de ressources et vente de marchandises. En effet, elle est associée à un côté abstrait de positionnement et de construction surprenant et efficace. Tout fonctionne parfaitement. Pourtant, il m’a manqué quelque chose pour vraiment l’apprécier comme je l’espérais. La sauce n’a pas prise à la hauteur de mes attentes alors qu’objectivement les ingrédients sont plutôt savoureux. Je n’ai pas vraiment d’explication si ce n’est peut être son côté quelque peu répétitif. RAGUSA est pourtant un bon jeu de part les interactions fortes qu’il impose et la fluidité qu’il présente tout en proposant une belle profondeur en à peine une heure de temps. Il est une passerelle parfaite vers des jeux plus complexes et apparait plutôt singulier dans sa façon d’agencer les éléments mécaniques entre eux.

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par ParadoxeTemporel, voici son avis :

    4/5

    Ragusa est un eurogame, jeu stratégique de placement non pas d’ouvriers mais de Maisons où vous devez gérer au mieux vos ressources, le placement de vos maisons, dans le but de marquer le plus de points de Victoire et bien sûr de tenter de remporter la partie.

    Vous y retrouverez cette sensation catanesque pour ce qui des ressources et des hexagones et un peu des Aventuriers du Rail pour ce qui est de votre Rempart le plus long (Maisons, Tours et partie de Rempart).

    Mise en place en 2 minutes, explication des règles en 10, vous bâtirez rapidement vos premières Maisons. Les petites boîtes de rangement sont un plus agréables et elles vous permettront de garder votre surface de jeu ordonnée :-).

    A votre tour placez une Maison et effectuez les effets des zones adjacentes, si vous remplissez les conditions (pour la Ville). De plus, un fois en ville vous activerez également vos maisons présentes sur les lieux adjacents. 12 maisons donc 12 tours (pour une partie à 3 joueuses/joueurs) avant de comptabiliser vos points de Victoire et de déterminer la gagnante/le gagnant.

    Le jeu est plus intéressant à 3 et surtout à 4 joueurs/joueuses pour multiplier les interactions comme celle de pouvoir profiter des parties de Rempart installées par les autres joueurs/joueuses (opportunisme donc ;-)). L’iconographie s’appréhende rapidement.

    Vous retrouverez sur un grand nombre d’éléments du jeu un numéro de page qui se réfère au livret de règles et que vous pourrez consulter en cas de question. Très pratique en cas de doute ludique ;-).

    Direction la Croatie mais 600 ans avant notre époque !

    Article complet : https://paradoxetemporel.fr/31086-test-de-ragusa.html

  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    4/5

    Les règles sont très accessibles et la simplicité d’un tour de jeu est saisissante. Les joueurs doivent uniquement poser une de leurs maisons à l’intersection de trois hexagones. Mais les conséquences de cette action minimaliste sont nombreuses à la fois sur leurs propres lignes directrices à suivre mais aussi et surtout sur les possibilités qu’ils offrent à leurs adversaires. RAGUSA oblige à des interactions fortes et poussent les joueurs à réfléchir presque davantage aux actions que les adversaires pourraient faire si l’occasion se présentait. Il ne faut pas se tromper, RAGUSA est avant tout un jeu d’opportunisme dans lequel il faut savoir occuper un emplacement au bon moment et réunir les conditions nécessaires à une activation efficiente de l’action correspondante. La lutte pour le placement de chaque élément est féroce, tout en étant parfaitement pacifique. En effet, et c’est un des gros point fort du jeu, RAGUSA permet de s’embêter avec élégance et sans aucune agressivité. Par contre, chaque placement est extrêmement tactique, et les résultats très tendus de chaque partie témoignent de l’importance du détail dans les choix à effectuer. La mécanique est ingénieuse et les tours de jeu déroulent sans forcer jusqu’au décompte final venant clore des parties plutôt rapides et du coup frustrantes pour ce type de jeu. Il manque à chaque fois quelques tours pour véritablement aller au bout de nos envies tactiques. Sur le plan esthétique, RAGUSA n’est pas des plus attrayant. Même si le rendu du plateau final est très joli, les illustrations des ressources, cartes et du plateau sont sombres et assez peu modernes, ce qui aurait tendance à refroidir l’atmosphère autour de la table. Autre point pouvant casser le rythme pourtant soutenu entre deux tours de jeu, c’est la nécessité de porter une attention considérable aux actions de chaque adversaire. Si aucun temps mort n’existe et que les joueurs sont tous potentiellement concernés tout le temps, l’activation générale des actions peut prendre un peu de temps et sont sujettes à pas mal d’oublis, notamment sur les premières parties. RAGUSA est original dans la forme que prend sa mécanique classique de production de ressources et vente de marchandises. En effet, elle est associée à un côté abstrait de positionnement et de construction surprenant et efficace. Tout fonctionne parfaitement. Pourtant, il m’a manqué quelque chose pour vraiment l’apprécier comme je l’espérais. La sauce n’a pas prise à la hauteur de mes attentes alors qu’objectivement les ingrédients sont plutôt savoureux. Je n’ai pas vraiment d’explication si ce n’est peut être son côté quelque peu répétitif. RAGUSA est pourtant un bon jeu de part les interactions fortes qu’il impose et la fluidité qu’il présente tout en proposant une belle profondeur en à peine une heure de temps. Il est une passerelle parfaite vers des jeux plus complexes et apparait plutôt singulier dans sa façon d’agencer les éléments mécaniques entre eux.

    1 personne a trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 1 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • le 07/04/21 Achat vérifié

    4/5
    Bon jeu de pose, dommage que les cartes soient plus large que les encoches du plateau pour les accueillir

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.