flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_percenticon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
C'est parti pour les Soldes, du 27 Juin au 25 Juillet inclus ! Achetez un jeu, pas un prix ! Voir les jeux soldés

Chiaroscuro - Imperium

VAGCA01

Prix rouge
Le livre de base, Imperium, présente à la fois l’univers de Chiaroscuro, ses coulisses, l’ensemble du système de règles ainsi que deux scénarios visant à illustrer les possibilités offertes par le contexte du jeu.
  • Français

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.3/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Clients (1)
    2/5
Posez-nous une question sur ce produit

50,00 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Chiaroscuro est un jeu de rôle qui puise dans plusieurs imageries : la fantasy et l’Antiquité gréco-romaine essentiellement, ainsi que des oeuvres précises comme Dying Earth de Jack Vance et les jeux Final Fantasy. Chiaroscuro s’attache à décrire le monde connu, mais plus particulièrement le peuple des Célians. Leur culture est un mélange d’éléments issus de la fantasy classique, de la Rome ant ique et de l’Italie médiévale. Les séquelles de la guerre civile, la vengeance, les rivalités entre les maisons nobles, la culture du secret et les ambitions de la plèbe constituent les principaux axes scénaristiques abordés.

Le livre de base, Imperium, présente à la fois l’univers de Chiaroscuro, ses coulisses, l’ensemble du système de règles ainsi que deux scénarios visant à illustrer les possibilités offertes par le contexte du jeu.

4.3
Thème(s) Fantastique
Langue(s) Français
Auteur(s) Aldo Pappacoda
Illustrateur Sandro Pappacoda, Olivier ‘Akae’ Sanfilippo, Yohan Vasse et Maeva Wery
Éditeur Les Vagabonds du Rêve

Ce jeu est conseillé par 1 de nos Clients

Ils ont moins aimé...

Christophe C. le 30/03/16 Achat vérifié

2/5
Voici un jeu qui ne se réclame pas à secrets, et à juste titre. C'est même plutôt l'inverse, il y a plein de bonnes idées mais malheureusement presque aucune n'est exploitée ; le monde plat extensible, les deux archétypes de la nature qui foulent le sol des mortels, la dualité du clair et de l'obscur... Tout cela existe mais s'efface pour laisser place à un cadre de jeu restreint "antiquité romaine" dans lequel s'affrontent des familles dans des sortes de vendettas systématiques. Sous ses faux atours oniriques, le jeu se révèle plus être une adaptation jdr de la série "Rome" que dans du dying Earth ou du final fantasy. Peu de fantasy tout court, d'ailleurs. Mis à part la présence d'une magie fourre-tout et décrite succinctement, le cadre de jeu est plutôt réaliste. On assassine plus à coups de couteau ou de poison qu'avec une boule de feu ou en invoquant la colère d'un dieu. Et souvent pour des raisons matérielles plutôt que pour de grandes causes métaphysiques. Quant au système de jeu en lui-même, il est classique et fait l'affaire. Les illustrations passent du grand art au passable, mais dans l'ensemble c'est plutôt plaisant. À mon humble avis, le jeu manque actuellement d'ampleur et de saveur. L'auteur brosse un tableau riche en possibilités, qui pourraient faire la différence, mais finalement les éléments fournis limitent le jeu à une toute petite partie. Il existe de nos jours de nombreux jeux qui permettent des intrigues politiques et sociales, mais dans des univers bien plus fournis et originaux. Face à cette concurrence, Chiaroscuro fait pâle figure et a grandement besoin de développer ses thèmes propres s'il ne veut pas sombrer dans l'oubli.
  • le 30/03/16 Achat vérifié

    2/5
    Voici un jeu qui ne se réclame pas à secrets, et à juste titre. C'est même plutôt l'inverse, il y a plein de bonnes idées mais malheureusement presque aucune n'est exploitée ; le monde plat extensible, les deux archétypes de la nature qui foulent le sol des mortels, la dualité du clair et de l'obscur... Tout cela existe mais s'efface pour laisser place à un cadre de jeu restreint "antiquité romaine" dans lequel s'affrontent des familles dans des sortes de vendettas systématiques. Sous ses faux atours oniriques, le jeu se révèle plus être une adaptation jdr de la série "Rome" que dans du dying Earth ou du final fantasy. Peu de fantasy tout court, d'ailleurs. Mis à part la présence d'une magie fourre-tout et décrite succinctement, le cadre de jeu est plutôt réaliste. On assassine plus à coups de couteau ou de poison qu'avec une boule de feu ou en invoquant la colère d'un dieu. Et souvent pour des raisons matérielles plutôt que pour de grandes causes métaphysiques. Quant au système de jeu en lui-même, il est classique et fait l'affaire. Les illustrations passent du grand art au passable, mais dans l'ensemble c'est plutôt plaisant. À mon humble avis, le jeu manque actuellement d'ampleur et de saveur. L'auteur brosse un tableau riche en possibilités, qui pourraient faire la différence, mais finalement les éléments fournis limitent le jeu à une toute petite partie. Il existe de nos jours de nombreux jeux qui permettent des intrigues politiques et sociales, mais dans des univers bien plus fournis et originaux. Face à cette concurrence, Chiaroscuro fait pâle figure et a grandement besoin de développer ses thèmes propres s'il ne veut pas sombrer dans l'oubli.

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements