flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_diceicon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibertlogo_ukoo

Drunter und drüber

HG006

"La logique très particulière des habitants de Schilda est bien connue; l'histoire de la mairie à trois côtés qu'ils construisirent pour faire pa...

  • à partir de 9 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 4 joueur(s)
16

En achetant ce produit collectez jusqu’à
16 Phib'z et 16 XP

Produits 16, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Posez-nous une question sur ce produit

27,95 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Déjà vus


"La logique très particulière des habitants de Schilda est bien connue; l'histoire de la mairie à trois côtés qu'ils construisirent pour faire parler d'eux l'est tout autant. Jugez plutôt : le bâtiment flambant neuf était plus que sombre à l'intérieur, ce qui attristait ses bâtisseurs. Il fallut plusieurs essais infructueux d'éclairage pour qu'un petit malin s'aperçoive que les fenêtres avaient été oubliées. Mais ce n'est pas tout. Il advint qu'un chat s'aventura non loin de là. Les habitants de la petite bourgade n'en avaient encore jamais vu et partant le prirent pour une bête dangereuse. Pour s'en débarrasser, il y eut beaucoup d'idées. La plus intéressante et aussi celle qui fut retenue était d'enfumer le matou qui avait élu domicile dans la mairie. Qu'à cela ne tienne, on mis le feu à la mairie. L'animal, incommodé, s'en alla sur le toit de la maison voisine. Et les habitants de persévérer : la ville entière ne tarda pas à être la proie des flammes.
Au matin, le chat s'était réfugié dans les prés, où il prenait un bain de soleil. Et Schilda n'était plus. Le bourgmestre convoqua un conseil exceptionnel pour lancer la reconstruction. Chacun y allait de sa propre idée, qu'il jugeait forcément plus que digne d'intérêt. De nombreuses mairies à trois côtés furent édifiées, de même que des écoles perchées tout en haut de tours, des musées sans fenêtres (pour ne pas voir qu'ils étaient vides), beaucoup de toilettes publiques pour répondre aux 'besoins' des petites gens et même des casernes de pompiers. La frénésie de construire qui s'était emparé de tout Schilda se trouva échaudée lorsque la femme du bourgmestre, fort instruite, fit remarquer l'absence de rues, de remparts et du fleuve qui coulait là avant. Ajoutez à cela les querelles de clocher pour savoir où tracer les routes et quels bâtiments seraient mis à bas : vous obtiendrez une idée assez juste de la joyeuse foire qui régnait en ce temps-là à Schilda.
Les habitants construisent une nouvelle ville. Jusqu'à présent, seuls les bâtiments aux allures étonnantes sont terminés, les mêmes, grâce auxquels les citoyens de Schilda espèrent devenir célèbres. Mais il manque encore les remparts, les rues et le fleuve.
Chaque joueur se glisse dans la peau d'un habitant et s'improvise défenseur d'un des six types d'édifices différents. Chaque type est reproduit cinq fois sur le plateau de jeu, plus un bâtiment est proche du centre plus il a de la valeur.
Les remparts, les rues et le fleuve (sous forme de tuiles de carton) seront posés au fur et à mesure sur le plateau et ceci va entraîner la disparition d'un certain nombre de bâtiments.
Les joueurs doivent donc veiller à ce que les cinq cases de leurs bâtiments ne soient pas recouvertes. Et pour ce faire, ils auront besoin de rallier des partisans (sous forme de cartes) à leur cause.
Traduction fournie

Mécanisme(s) ConstructionPlacement
Auteur(s) Klaus Teuber
Éditeur Hans im gluck

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !