flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_diceicon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibertlogo_ukoo

Dreadfleet

Prix rouge

Photo Non Contractuelle !   Attention, Games Workshop ne nous permettant pas d'utiliser les photos officielles, il se peut que le jeu Drea...

26

En achetant ce produit collectez jusqu’à
26 Phib'z

Produits 26, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Posez-nous une question sur ce produit

89,30 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Déjà vus

Photo Non Contractuelle !

 

Attention, Games Workshop ne nous permettant pas d'utiliser les photos officielles, il se peut que le jeu Dreadfleet ne soit pas exactement comme sur la photo.

Nous nous en excusons par avance !

 

 

 

De plus nous n'avons pas le droit d'utiliser le texte original, nous l'avons donc sensiblement adapté : 

Mise à jour: Ben finalement on a même pas le droit de schtroumpfer le texte original :

Nous allons donc, afin de mieux vous vendre ce jeu,  vous parler de la reproduction chez les ornithorynques (ça on a le droit !) :

 

Reproduction de l'Ornithorynque

Quand le premier ornithorynque fut découvert, on ne savait pas que les femelles pondaient. On put le suspecter assez rapidement, mais le fait ne fut confirmé qu'en 1884 quand W. H. Caldwell fut envoyé en Australie pour cela et qu'après d'intensives recherches menées par 150 Aborigènes, il put découvrir quelques œufs.

L'ornithorynque atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 2 ans et n'a qu'une saison des amours par an avec un accouplement entre juin et octobre avec quelques variations dans les dates suivant les régions. L'accouplement a lieu dans l'eau. Les observations sur une longue période, le marquage et la recapture puis les premières études génétiques montrent la possibilité d'existences de populations sédentaires et de populations transhumantes, ce qui permettrait une polygamie des individus. Les femelles deviennent matures leur deuxième année et la période de fécondité dure plus de 9 ans.

En dehors de la période des amours, l'ornithorynque vit dans un simple terrier creusé dans la berge d'un cours d'eau et dont l'entrée est située à environ 30 centimètres au-dessus de la surface de l'eau. Après l'accouplement la femelle construit un terrier situé plus au-dessus de la surface de l'eau, beaucoup plus profond – pouvant atteindre 20 mètres de long – et entrecoupé de bouchons de terre par intervalles (qui servent probablement de sécurité contre une montée des eaux, contre la venue de prédateurs tout en régulant la température et l'humidité du nid). Le mâle ne participe pas à la couvaison ni à l'élevage des petits et reste dans son ancien terrier. La femelle adoucit le sol de sa galerie avec des feuilles mortes et remplit le nid situé au bout du tunnel de feuilles, de tiges et de branches qu'elle transporte à l'aide de sa queue enroulée.

La femelle ornithorynque a deux ovaires mais seul le gauche est fonctionnel. Elle pond de 1 à 3 œufs (mais le plus souvent 2) à la coquille cuirassée comme les œufs de reptiles mesurant 11 millimètres de diamètre et légèrement plus sphériques que les œufs d'oiseaux. Les œufs se développent dans l'utérus pendant 28 jours (à la différence des oiseaux où ils ne restent qu'un jour) et sont incubés ensuite pendant 10 jours par la mère qui se roule en boule autour d'eux (contre une vingtaine de jours chez les oiseaux).
Traditionnellement, on divise la période d'incubation en 3 périodes :

  • Pendant la 1re, l'embryon n'a pas d'organe fonctionnel et il se nourrit du vitellus;
  • pendant la 2e, il développe ses doigts ;
  • et durant la 3e se forme le diamant qui permettra au jeune de casser sa coquille pour en sortir.

À la naissance, les jeunes sont très vulnérables, aveugles et dépourvus de poils. Dès la sortie de l'œuf, les petits s'accrochent à la mère et elle les protège en s'enroulant autour d'eux. Comme pour les autres mammifères, la femelle allaite ses petits. Elle n'a pas de mamelons apparents, mais émet son lait à travers de petites ouvertures dans la peau (les pores). Ce lait s'amasse en gouttelettes accrochées aux poils de la mère que les petits ornithorynques lèchent quand leur mère est étendue sur le dos. Les jeunes vont ainsi passer 3 à 4 mois avec elle. Pendant toute la période d'incubation et les premières semaines d'allaitement, la femelle ne quitte son nid que pendant de courtes périodes pour aller se nourrir. En sortant de sa tanière, elle forme sur le trajet du tunnel plusieurs bouchons de terre qui ont certainement pour rôle de protéger les petits des prédateurs. Lorsqu'elle revient, elle doit les défaire et ce faisant, elle sèche sa fourrure, ce qui permet de maintenir le nid au sec. Au bout de 5 semaines, la femelle passe de plus en plus de temps hors du nid et, vers 4 mois, les jeunes vont sortir du nid pour la première fois.

Source Wikepedia

Éditeur Games workshop

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !