flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_percenticon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibertlogo_ukoo
La sélection de Noël 2018 ! Pour les enfants, avec la famille, entre amis... C'est ici

Louis XI : The Dauphin and the Sword

LUD-LXIDEEN

Le Dauphin et l’Épée, le 12ème module de la série Au Fil de l'Epée et le premier volume « Louis XI », retrace trois batailles de Louis XI, dauphin puis roi de France : Dieppe (1443), Saint-Jacques-sur-la-Brise (1444) et Montlhéry (1465).
  • Anglais
  • à partir de 12 ans
  • 3 à 4h
  • 2 joueur(s)
17

En achetant ce produit collectez jusqu’à
17 Phib'z

Produits 17, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Posez-nous une question sur ce produit

28,90 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Le Dauphin et l’Épée est le 12ème module de la série Au Fil de l'Epée et le premier volume « Louis XI ».

Il retrace trois batailles de Louis XI, dauphin puis roi de France : Dieppe (1443), Saint-Jacques-sur-la-Brise (1444) et Montlhéry (1465).

Dieppe (1443) : En 1435, le capitaine français Charles des Marets réussit à prendre par surprise le port de Dieppe avec quelques centaines d’hommes. Cette opération audacieuse, en plein cœur de la Normandie lancastrienne, porte un coup sévère à l’orgueil anglais. Au début de l’année 1442, les Anglais décident de réduire la ville en édifiant sur le mont du Pollet, qui dominait Dieppe à l’est, une « très forte et grande bastille de bois, de grand circuit », dont les abords étaient protégés par un large fossé. Le siège de Dieppe par les Anglais allait donner au dauphin Louis l’occasion de se distinguerpour la première fois au combat...

Saint-Jacques-sur-la-Brise (1444) : Depuis 1439, la Confédération suisse est en proie à une guerre de sécession, qui oppose Zurich aux sept autres cantons. En 1442,Zurich s’allie à l’Autriche, ennemie héréditaire des Suisses. Incapable de vaincre les Confédérés, Frédéric III de Habsbourg sollicite l’aide militaire du roi de France. Charles VII s’empresse d’accepter, car il vient de signer une trêve avec l’Angleterre ; il y voit l’occasion de purger le royaume des bandes de gens de guerre dont il n’avait pas les moyens de payer les soldes, et qui vivaient sur le pays en terrorisant les populations. Le roi confie le commandement de ces redoutables « écorcheurs » à son fils Louis. Le dauphin attire autour de lui cent quarante compagnies d’aventure, qui charrient avec elles une foule de pillards, de femmes et même d’enfants, de toutes les nationalités. De 25 000 à 30 000 Français, Gascons, Espagnols, Écossais et Anglais se rassemblent ainsi dans la région de Langres au début du mois d’août 1444. Parmi eux, on ne trouve que 10 000 à 12 000 combattants, dont environ 40% d’hommes d’armes et 60% d’archers, commandés par les plus sinistres représentants de la profession...

Montlhéry (1465) : En mars 1465, la guerre civile éclate dans le royaume. Louis XI, monté sur le trône en 1461, paye alors les conséquences des erreurs politiques qu’il a commises depuis le début de son règne. Tous les princes, les grands seigneurs, les anciens conseillers de Charles VII qu’il avait chassés sans ménagements, et jusqu’à son propre frère, Charles de France, se sont alliés contre lui au sein d’une ligue dite du “Bien public”. À la fin du printemps, tous convergent vers Paris, les Bretons depuis l’ouest, les Bourguignons depuis la Picardie, le duc de Bourbon et le comte d’Armagnac depuis le Massif central. Louis XI, après une campagne décevante en Auvergne, décide de remonter au nord pour vaincre les Bourguignons, avant de se retourner contre les Bretons. Les Bourguignons, commandés par Charles le Téméraire, comte de Charolais, fils aîné du duc Philippe le Bon, franchissent la Seine à Saint-Cloud et marchent à la rencontre de l’armée royale...

Contenu :

  • 2 cartes A2 (42 x 59,4cm)
  • 1 carte A4 (21 x 29,7cm)
  • 324 pions prédécoupés
  • 1 livret de règles
  • scénarios et notes historiques
  • 1 aide de jeu.
Thème(s) Guerre
Langue(s) Anglais
Mécanisme(s) WargameAffrontement
Auteur(s) Frédéric Bey
Illustrateur Vincent Burger
Éditeur Ludifolie

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements