flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ Vous cherchez un cadeau ? Besoin d’un conseil ou d’une idée ? Cette sélection est faite pour vous !

La Princesse Aux Échelles

SP1002FR01

Tout en avançant dans un conte de princesses enlevées par un dragon, unissez intelligemment vos échelles, et sauvez-les, elle et ses sœurs !
  • Français
  • à partir de 10 ans
  • moins de 30mn
  • 3 à 6 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.4/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (3)
    4.3/5

10,50 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

La Princesse aux échelles est un jeu coopératif et casse-tête où l'utilisation de seulement 2 mots va nourrir la réflexion des joueurs. 

Revivez les contes de fées de l'enfance, en découvrant qu'à la fin du jeu, vous en voudrez plus aux princesses qu'au Dragon !

Le joueur actif suit les consignes du jeu et communique son souhait aux autres joueurs, en étant très limité dans ses mots ("plus" ou "moins"), de jouer une carte de valeur numérique parmi celles qui leur restent, de façon à atteindre la hauteur du donjon où la princesse est prisonnière. A chaque tour de jeu, une contrainte vient se rajouter aux règles édictées par la princesse et vient complexifier la façon de trouver la bonne carte à jouer.

Thème(s) MédiévalFantastique
Langue(s) Français
Mécanisme(s) CartesCommunication
Auteur(s) Christophe Lauras
Illustrateur(s) Radja
Note globale 4.4
Éditeur Sable productions

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.3/5 sur ce produit
4.3/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par ParadoxeTemporel, voici son avis :

    5/5

    La princesse aux échelles est un jeu qui sort de l’ordinaire. Très rafraichissant et extrêmement sympathique, il va vous faire passer un bon moment avec des fous-rires à la carte. On ne s’ennuie pas un instant et l’ambiance est de rigueur. 

    Si vous avez aimé Boss Quest, Zombie Bus ou encore Trôl de Christophe Lauras, vous allez forcement adorer essayer de sauver les princesses. Attention, ce jeu est assez dur et c’est ce qui en fait le charme. En effet, quand on gagne à tous les coups, il n’y a rien d’amusant. De plus, la durée des parties est courte ce qui permet de recommencer à gogo. Quand on perd, on ne veut pas rester sur une défaite et on remet forcement ça !

    De plus, la rejouabilité est sans fin grâce aux spécificités des donjons et des princesses. Certains combos sont dévastateurs et vous donneront du fil à retordre !

    Préparez-vous à jouer sur l’intonation de vos demandes en variant de plus à plusssssssss et de moins à moinsssssssssss (oui, Christophe notre ami sudiste tient à ce que l’on prononce le s de moins ????). Au bout de 5 minutes, ça va être le capharnaüm pour faire comprendre aux joueurs ce qu’il faut qu’ils jouent comme carte !

    Bravo Christophe pour ce nouveau jeu et bravo à Sables Productions pour avoir choisi de nous le faire découvrir ! Attention ce jeu est extremement addictif, alors pas un instant à perdre, courez sauvez les Princesses qui vous attendent en haut de leur donjon…

    2 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Plateau Marmots, voici son avis :

    4/5

    La Princesse aux Échelles est donc un jeu palpitant et plein d’humour qui invite les joueurs à communier pour trouver une valeur cible, avec de moins en moins de ressources au fil des tours pour le faire. Si les victoires sont rares au cours des premières parties, on prend rapidement le pli (haha) et on comprend de plus en plus intuitivement quelles sont les attentes du Prince en fonction de son intonation et de sa gestuelle. Servi par des graphismes particulièrement soignés et une mécanique de jeu très variée qui se réinvente de round en round, La Princesse aux Échelles trouve tout à fait sa place parmi les jeux de cartes coopératifs à communication limitée, façon The Mind ou The Crew. Mais à l’instar de ces titres légendaires, il s’adresse très clairement aux « grands marmots » 11-12 ans, capable d’estimer et de percevoir les nuances dans un timbre de voix et dans une gestuelle, de même que de diviser rapidement une somme à atteindre par le nombre de joueurs présents. On le réservera donc aux plus grands, pour des parties ensoleillées pleines de « plusse » et de « moinsss » sur une ambiance « huile d’olives et cigales » particulièrement chaleureuse.   

    On aime le look du jeu, de la coop’ (vraiment intense), beaucoup d’humour et une marge de progression vraiment géniale.
    On aime moins que ce jeu soit plutôt poutr les grands marmots (+ de 10 ans) et qu'il nécessite d’être quatre ou cinq pour révéler son potentiel.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par ParadoxeTemporel, voici son avis :

    5/5

    La princesse aux échelles est un jeu qui sort de l’ordinaire. Très rafraichissant et extrêmement sympathique, il va vous faire passer un bon moment avec des fous-rires à la carte. On ne s’ennuie pas un instant et l’ambiance est de rigueur. 

    Si vous avez aimé Boss Quest, Zombie Bus ou encore Trôl de Christophe Lauras, vous allez forcement adorer essayer de sauver les princesses. Attention, ce jeu est assez dur et c’est ce qui en fait le charme. En effet, quand on gagne à tous les coups, il n’y a rien d’amusant. De plus, la durée des parties est courte ce qui permet de recommencer à gogo. Quand on perd, on ne veut pas rester sur une défaite et on remet forcement ça !

    De plus, la rejouabilité est sans fin grâce aux spécificités des donjons et des princesses. Certains combos sont dévastateurs et vous donneront du fil à retordre !

    Préparez-vous à jouer sur l’intonation de vos demandes en variant de plus à plusssssssss et de moins à moinsssssssssss (oui, Christophe notre ami sudiste tient à ce que l’on prononce le s de moins ????). Au bout de 5 minutes, ça va être le capharnaüm pour faire comprendre aux joueurs ce qu’il faut qu’ils jouent comme carte !

    Bravo Christophe pour ce nouveau jeu et bravo à Sables Productions pour avoir choisi de nous le faire découvrir ! Attention ce jeu est extremement addictif, alors pas un instant à perdre, courez sauvez les Princesses qui vous attendent en haut de leur donjon…

    2 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    4/5

    Au FIJ 2020, après l’explication des règles, on se disait tous que seul le hasard ne pouvait pas permettre de gagner une manche. Et puis, en jouant, on se rend compte que ça marche plutôt bien. Le fait d’avoir certaines informations cachées mais par pour tout le monde est excellent. C’est vraiment le sel du jeu. Et l’ambiance est bien au rendez-vous! Ainsi que les discussions d’ailleurs.

    Malgré des illustrations qui pourraient laisser entendre qu’on a affaire à un jeu enfantin, il n’en est rien. Même si le jeu reste familial! Ce fut une agréable surprise au FIJ 2020, ça reste une belle trouvaille aujourd’hui!

    2 personnes ont trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.