flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

FIJ 2024 : nos 10 coups de coeur de Cannes !

Nos 10 coups de coeur du FIJ 2024
Le Philiboy Maxime
Maxime
Mis à jour le  04/04/2024
#article

Comme chaque année depuis 37 éditions, a lieu le Festival International des Jeux de Cannes, l’un des plus gros festivals ludiques en France. Et comme chaque année, nous avons la chance de découvrir des centaines de nouveaux jeux à venir pour l’année. Au milieu de ce choix toujours plus exhaustif, voilà les 10 jeux qui ont retenu notre attention.


Behind

KYF Edition


On commence sur les chapeaux de roue avec Behind, à venir chez KYF Edition. Le principe est incroyablement simple : nous avons devant nous des tuiles carrées. Le but ? Comprendre comment les agencer les unes aux autres.


Le principe est absolument brillant. Un jeu d’enquête/énigme, format puzzle. Lors de la présentation, pas de règle du jeu, juste une carte à lire pour contextualiser, et on entre directement dans le jeu. On pivote les tuiles, on assemble nos deux premières images, on découvre un indice qui nous donne une nouvelle composition de tuile à faire, etc. Et le jeu s’enchaîne tout naturellement. Si on bloque, des cartes « indice » sont là pour nous aiguiller.


La boîte de base proposera trois scénarios d’une heure environ, aux univers uniques. On a eu la chance d’essayer un scénario de démo de 25 minutes, et un scénario standard d’une heure. Deux expériences, deux parties géniales.


Gardez bien Behind sur votre liste, c’est vraiment très bien !


Le jeu de société Behind de KYF Éditions

Littoral

Randolph


Déjà découvert à Essen en 2023, le petit bougre nous avait déjà fait de l’œil dans sa première mouture. Le voilà dans sa version définitive, et il faut le dire, punaise, c’est vachement bien édité.


Le jeu se présente sous la forme d’un sac embossé, où vous trouverez à l’intérieur des tuiles en bois recto/verso. Pas de mise en place : à son tour, on pioche une tuile et on applique le pouvoir de l’une des deux faces de la tuile. Et c’est là tout le sel (marin) du jeu ! Certaines tuiles vous font rejouer, mais ajoutent des animaux et coquillages au centre de la table, que les autres joueurs pourront récupérer. À mi-chemin entre prise de risque, stop-ou-encore et jeu de chance, Littoral provoque ces petites chatouilles agréables dans le cou, à chaque fois qu’on plonge la main dans le sac pour tirer une tuile.


Le but du jeu sera de récupérer un maximum de tuiles en appliquant les bons pouvoirs au bon moment. Pour le scoring, rien de plus simple, on empile toutes nos tuiles et la pile la plus haute gagne (ça aussi, c'est malin et très rigolo).


C’est beau, c’est bon, c’est bien. Bravo.


Le jeu de société Littoral de Randolph

Boréal

Spiral Editions


Après l’incroyable District Noir, voilà que les loulous de Spiral Editions récidivent avec un nouveau jeu pour deux joueurs, cette fois-ci, moins minimaliste que son prédécesseur, mais tout aussi chouette à parcourir.


Le truc vraiment super malin dans Boréal, c’est sa rivière de cartes ; vous avez le choix d’autant de cartes que votre réserve a de ressources. Moins vous avez de ressources disponibles, moins vous avez de choix d’achats. Heureusement, si vous êtes dépensier, vous pouvez également réserver une carte où vous souhaitez, afin de la construire plus tard (et éventuellement piquer une carte que votre adversaire voulait). Les cartes sont ensuite disposées dans une pyramide personnelle, et chaque carte apportera des points en fonction de son placement. D’une partie à l’autre, les cartes changent : des bâtiments spéciaux, mais également les cartes de départ sont choisies aléatoirement en début de partie, ajoutant pas mal de rejouabilité au jeu (même s’il est vrai qu’on adorerait une extension avec de nouveaux pouvoirs pour encore plus de rejouabilité).


Ne le comparez pas à District Noir, Boréal à sa propre identité et propose une expérience pour deux rapide et super maligne dans sa gestion de rivière de cartes.


L’essai est transformé.


Le jeu de société Boréal de Spiral Éditions

Ascension

IELLO


Mais quoi ! Non ! Yiha ! Voilà ma réaction face à l’annonce de IELLO sur la réédition du jeu Ascension, l’un des meilleurs deckbuilding créé à ce jour.


Sorti initialement en 2010 dans sa version originale, puis édité chez Marabunta à l’époque en français, Ascension propose une expérience de deckbuilding dont s’inspire beaucoup de jeux aujourd’hui. Cette version anniversaire propose le même jeu original, avec quelques nouveautés au programme.


Dans Ascension, vous avez au centre de la table trois types de cartes : les héros qui généreront des points et combattront les monstres, les artefacts qui vous donneront des pouvoirs permanents et les monstres qui vous donneront des récompenses, sans intégrer votre deck. La grande force de cette rivière qui évolue, c’est que l’interaction entre les joueurs devient encore plus forte. Chaque carte a une durée de vie limitée sur le plateau. Il faudra faire les bons choix au bon moment.


Pour tout le reste, c’est du classique : les cartes "synergisent" entre elles en fonction de leur famille et vous devrez tenter de faire le meilleur moteur possible pour gagner des gemmes (les points de victoire). Dès que la réserve de gemmes est vide, on compte ses points (ses cartes et ses gemmes).


Un grand classique qui fait son retour et qui nous avait bien manqué.


Le jeu de société Ascension de Iello

Animots

Space Cow


Les jeux enfants tentent régulièrement de proposer de nouvelles mécaniques, de nouvelles façons de s’amuser et d’interagir entre nous. Et ce Animots propose une expérience tactile super intrigante.


Le but sera de faire deviner le nom d’animaux (en anglais ou en français) aux autres joueurs et joueuses. Pour cela, il faudra plonger sa main dans une sorte de pochette géante avec plusieurs entrées, afin de palper les lettres cachées à l’intérieur. Dès qu’on trouve une lettre, on l’ajoute à notre tableau en la positionnant au bon endroit. Plus il y a de lettres, plus il sera facile de deviner le mot que vous tentez d’écrire.


Le geste de fouille est très drôle, le petit « étui-paravent » pour cacher le nom de l’animal à faire découvrir est très bien pensé, la direction artistique est totalement maîtrisée.


Le petit jeu qui fera plaisir à nos chères têtes blondes, c’est celui-là.


Le jeu de société Animots de Space Cow

Back Stories

La Boîte de Jeu


On avait eu la chance de découvrir le système l’année dernière, et voilà que Back Stories se montre dans sa version définitive, et nous provoque encore plus d’excitation quant à son système malin comme tout.


Adepte de point-and-click depuis ma plus tendre enfance, Back Stories reprend un principe diaboliquement efficace du genre : un objet, une action qui se combine avec une autre carte. La carte « Discuter » par exemple, possède une fenêtre ouverte. Si je souhaite discuter avec un personnage, je devrais tout simplement positionner la carte « parler » au dos de ce personnage (d’où le nom du jeu). Et l’histoire s’enchaîne. Une fois le geste maitrisé, c’est tout naturellement que l’on découvre l’intrigue, tout en interagissant avec les gens et éléments qui nous entourent. Comptez environ une heure pour voir le bout de l’aventure, que vous pourrez vivre jusqu’à six si vous le souhaitez (l’expérience à 2 ou 3 semble plus adaptée).


Très immersif, ce petit tour de passe-passe de la carte action qui révèle un texte est génial et nous donne envie de vivre bien d’autres aventures en utilisant ce système.


Le jeu de société Back Stories de La Boîte de Jeu

2 Pommes 3 Pains

Prétexte


Il y a toujours un OVNI sur les festivals, ce petit jeu que personne ne voyait venir, et qui provoque fous rires et discussions dans les allées.


2 Pommes 3 Pains, c’est con, très con. Mais tellement génial. Des cartes seront exposées sur la table avec des pommes, des pains et des pommes de pin. À son tour, il faudra simplement dire combien il y a de pommes et de pains visibles. Le truc, c’est qu’une pomme de pin, vaut une pomme et deux pains. Ce jeu de mots extrêmement savoureux va rythmer l’incompréhension et la difficulté à repérer le bon nombre de pommes et de pains autour de la table. Sans parler du pain « perdu », qui supprime un pain, du pain « rassis » qui vous oblige à vous lever et vous rassoir... Bref, vous avez compris l’idée.


Typiquement taillé pour un festival ou un bar à jeu, 2 Pommes 3 Pains va littéralement vous faire taper des barres.


Le jeu de société 2 Pommes 3 Pains de Prétexte

Once Upon A Draft

Gigamic


Les hand-building, vous connaissez ? Ce principe très chouette qui consiste à se constituer la meilleure main possible, pour que nos cartes engendrent un maximum de points. Once Upon A Draft est un mélange de draft, de jeu de plis, et de hand-building, tout ça à la fois !


Le jeu se déroule en trois chapitres : d’abord, vous allez drafter des cartes entre vous. Vous sélectionnez une carte parmi une sélection, puis vous passez le reste à votre voisin. On fait ça jusqu’à se constituer son jeu. Vient ensuite le chapitre 2, où vous allez jouer vos cartes comme un jeu de plis : la valeur la plus forte l’emporte et gagne 2 points. Ce qui rend le moment rigolo, c’est que les cartes ont des pouvoirs qui se déclenchent en fonction des autres. La Bête gagnera des points si Belle est jouée, Blanche-Neige gagnera des points en fonction du nombre de Nains joués, etc. Enfin, le chapitre 3, vous récupérez toutes les cartes que vous aviez sélectionnées dans le chapitre 1, et vous appliquez à nouveau leur pouvoir, mais cette fois-ci, à vos autres cartes, comme dans un hand-building.


Trois mécaniques, deux manières de gagner des points, Once Upon a Draft est le genre de jeu à thématique forte qui va vous donner envie de vous améliorer partie après partie. 


Le jeu de société Once Upon A Draft de Gigamic

Takenokolor

Bombyx


Sorti en 2011, on ne présente plus Takenoko, le jeu d’irrigation de jardin de bambous d’Antoine Bauza. Cet univers chibi et reposant s’enrichit avec Takenokolor, un roll-and-color pour enfants, mais pas que.


Cette nouvelle version introduit un matériel super original : les feutres-dés. Chaque feutre possède une petite bague en forme de dés qui se clipse et s’adapte à la majorité des feutres du commerce (pratique si on doit changer ses feutres vides ou tout secs). Le jeu propose différents terrains, en fonction de la difficulté que vous recherchez. Des plateaux d’initiation, très guidé, très chaotique pour les plus jeunes ou les personnes qui souhaitent juste du fun. Des plateaux plus initiés qui proposent des réactions en chaîne et conditions de scoring. Et enfin, des plateaux plus experts qui vont challenger les plus endurcis.


Le principe du jeu est tout simple : on lance les crayons sur la table, ce qui va imposer une forme à chaque couleur. Chacun son tour, on récupère un crayon et on colorie la zone associée. La mécanique ne révolutionne rien en soi, mais l’objet du crayon qui roule, ça fait un petit truc en termes de sensation ludique.


Comme d’habitude chez Bombyx, l’esthétique du jeu, la qualité du matériel, sont d’un très haut niveau. Les illustrations en mode collage de plans en papier rendent vachement bien. La grille colorée à la fin de la partie sera plus ou moins jolie, en fonction de votre application à colorier les cases.


Un joli petit jeu qui plaira aux plus jeunes avant tout pour son matériel, mais qui propose un challenge intéressant pour les plus grands curieux.


Le jeu de société Takenokolor de Bombyx

Festival

Le Scorpion Masqué


Des feux d’artifice tout jolis avec un design épuré, comment ne pas résister à l’appel de cette couverture ?


Festival est un jeu dans lequel vous devrez reproduire des schémas de feux d’artifices pour faire plaisir à votre public. Votre grille personnelle comporte des emplacements où vous pourrez faire exploser vos feux d’artifice. Chaque artifice a trois attributs : sa couleur, sa forme et sa hauteur sur la pile. À vous ensuite de composer votre grille pour réussir vos schémas.


Le truc rigolo, c’est que les tuiles sont proposées en piles entre chaque joueur, et vous ne pouvez vous servir qu’à droite ou à gauche. Au lieu de prendre une tuile, vous pouvez prendre un objectif. Chaque tour est rapide, rythmé et très interactif. Chaque plateau a une couleur et une forme préférée pour accentuer l’asymétrie.


Finalement proche d’un jeu abstrait, on prend plaisir à composer sa petite grille pour valider un maximum d’objectifs. Les amoureux de casse-têtes et d’optimisation vont adorer faire tout péter.


Le jeu de société Festival du Scorpion Masqué
Produits associés

*Voir nos conditions de Frais de port