flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_percenticon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibertlogo_ukoo

Photosynthesis

BLU-PHO01

The sun shines brightly on the canopy of the forest, the trees use this wonderful energy to grow up and develop their beautiful foliage.

  • English, French, Italian, ...
  • From 8 years old
  • , 30mn to 1h
  • 2 to 4 player(s)
21

By buying this product you can collect up to
21 phib'z

Products 21, Total cart bonus 0, and Pre-order bonus 0

Playful reviews about this game

Ask a question about this product

35,90 €

Available

Free Shipping from 60€ (metropolitan France)

Add to a list:

Wishlists

The sun shines brightly on the canopy of the forest, the trees use this wonderful energy to grow up and develop their beautiful foliage.

Sow your crops wisely and the shadows of your growing trees could slow your opponents down, but don’t forget that the sun revolves around the forest. Welcome to the world of Photosynthesis : the green strategy boardgame!

Theme(s) Nature
Language(s) ItalianEnglishFrenchGermanSpanish
Mechanism(s) Development
Author(s) Hjalmar Hach
Artist Sabrina Miramon
Note globale 4.5
Editor Blue Orange

La vidéorègle

Watch It Played

LudoChrono

  • 1 board
  • 1 sun board
  • 4 individual boards
  • 1 first player tile
  • 24 score tiles
  • 4 sun tokens
  • 32 corn tokens (4 of each kind)
  • 32 little trees (8 of each kind)
  • 16 medium trees (4 of each kind)
  • 8 big trees (2 of each kind)
  • 1 wooden token

This game is recommended by 7 of our Bloggers

  • This game was played and recommanded by LesjeuxdeCece, here its opinion:

    4/5

    Le thème est poétique, très bien représenté avec un très beau matériel (cependant une boîte « trop petite » qui abîment les arbres). Le jeu est stratégique il va falloir placer ces arbres, ces graines, les faire grandir et faire attention à avoir toujours du soleil et essayer de faire de l’ombre aux adversaires. 

    Le jeu est simple mais pas simpliste ! Après ne vous attendez pas à passer des parties avec des interactions. C’est un jeu très calme, abstrait, qui vous fera réfléchir.

  • This game was played and recommanded by Vonguru, here its opinion:

    5/5

    Photosynthesis, c’est d’abord une formidable synergie de talents, celui de Hjalmar Hach, déjà admiré sur Dragon Castle, celui de Sabrina Miramon, à qui l’on doit Planet et le récent Montmurail, celui de Blue Orange, dont on reconnaît aussi bien les préoccupations écologiques que le soin éditorial. Tout cela permet à Photosynthesis d’être plus accessible que Nemeton, plus éblouissant qu’Arboria, plus efficace aussi dans son message, tout en s’avérant fluide, tactique et astucieusement interactif. Avec Kingdomino/Queendomino, dans une à peine moindre mesure Planet, Photosynthesis contribue à imposer Blue Orange comme un éditeur majeur aux créations aussi importantes que bienvenues.

    L'intégralité de la critique est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2019/03/21/photosynthesis-jeu-necessaire-et-superbe-sur-un-theme-necessaire/

  • This game was played and recommanded by Jeudéclick, here its opinion:

    4/5

    Pour nous, l’opus aura été une bien belle découverte. Tout d’abord avec son thème poétique, léger et particulièrement bien travaillé. Très immersif, Photosynthesis se prend en main facilement mais n’en reste pas moins stratégique, exigeant et avec une jolie courbe d’apprentissage. Un bon jeu pour passer de très bons moments ludiques !

  • This game was played and recommanded by Le Labo Des Jeux, here its opinion:

    4/5
    Le jeu est complet, novateur, intelligent et stratégique. Un bon jeu de placement et de gestion de ressources, sans oublier une forte propension à ne pas négliger ses adversaires qui feront tout pour vous faire de l'ombre (haha excellent jeu de mots! ;-) ) Un thème donc très fort et très bien intégré, des idées très malines (le mouvement du soleil autour du plateau), des croissances d'arbres à gérer car leur nombre n'est pas illimité, et seul la taille maximale vous accordera des points de victoire. Il n'y a pas de place au hasard et c'est tant mieux! Le mauvais côté de ce très bon côté, c'est que si vous prenez un mauvais départ ou si votre adversaire est chevronné et applique sa stratégie à la lettre ... et bah vous allez en passer du temps à l'ombre! ;-) Le test complet ici: https://lelabodesjeux.wordpress.com/2018/02/12/test-photosynthesis/
  • This game was played and recommanded by Vin d'Jeu, here its opinion:

    4/5
    Photosynthesis est au final un jeu de placement assez plaisant et original, et malgré le fait qu’il manque légèrement de fun autour de la table, les parties s’enchainent assez vite et la mécanique est parfaitement huilée. Si le thème peut en rebuter certain d’un premier abord (moi en premier), on se surprend à prendre plaisir à faire pousser ses petites plantations et à bloquer ses adversaires en leur faisant de l’ombre avec nos arbres. Toute la difficulté réside dans le fait de couper son arbre au bon moment, sachant que l’on perdra les points de luminosité qu’il nous aurait rapporté au tour suivant. Les règles très simples (mais pas simplistes) et le design vraiment attachant font qu’il ferait un choix idéal pour offrir sous le sapin à un néophyte tout comme un passionné.
  • This game was played and recommanded by Plateau Marmots, here its opinion:

    5/5
    Qu’est-ce donc que ce jeu ? Eh bien, dans Photosynthesis, vous incarnez un apprenti de mère Nature, rien que ça, et vous allez planter des arbres dans un bosquet environné de soleil. Mais votre bosquet est la proie de la convoitise d’autres apprentis et vous allez donc vous confronter jusqu’à 4 joueurs pour avoir les plus beaux arbres. Comme dans le cycle éternel de la nature, vos arbres vont grandir, se reproduire, et mourir et renaître sous la forme de nouvelles graines. « C’est l’histoire de la viiiiiiie, le cycle éterneeeeeeeeel » sur l’air du Roi Lion. (Pardon, je m’emballe…) Le jeu est donné à partir de 8 ans, et comme il recèle des trésors de roublardise, on va dire que c’est un bon âge pour commencer à y jouer et l’apprécier, bien que les règles soient accessibles potentiellement plus tôt si votre Marmot est soit un Einstein en culotte courte, soit a pris l’habitude de battre Maman à Roads and Boats. Oui mais tu parlais d’arbres en carton, ô grande jardinière de légumes ? Alors oui, le matériel. Ici, Blue Orange tape grand et fort, les arbres en carton épais sont absolument magnifiques, 4 espèces bien discernables par la forme et la couleur, dans des tons bleu argenté, orange fauve, vert pétant, c’est beau, c’est bon, ça sent les balades en forêt. Des petits animaux se cachent dans les arbres, dans les racines, rendant chacun unique, comme l’est tout membre de la forêt. Le plateau est lisible sans difficulté et le segment soleil se déplace sans ambiguïté autour de notre bosquet, guidé par des espèces de taquets en dessous. L’ensemble donne envie de tout manipuler, immédiatement, comme une compulsion irrépressible. Bon, mais sinon, c’est pas le tout, ça, mais tu nous parles un peu des règles ? Ok ok ok, jeunes impatients. Déjà, la règle est bien écrite, bien illustrée, il n’y a pas besoin d’y revenir 100 fois même lors d’une première partie, et tout est bien résumé sur les plateaux joueurs. Ensuite, j’ai parlé de roublardise au début de ce test, voyons pourquoi. Au tout début de la partie, vous avez un capital d’arbres et de graines disponibles. Vous commencez par placer deux petits arbres sur le pourtour du bosquet. Astuce jardinière, ne les mettez pas déjà dans l’ombre des copains, au début les points de lumière sont chers. Cette installation paysagère faite, la foire d’empoigne commence. Le plateau-bosquet dispose de cases disposées en zones concentriques et numérotées de 1 à 4, 1 le pourtour et 4 le centre. Chaque case ne peut accueillir qu’un seul arbre ou graine. Au début de chaque round, on déplace le soleil pour regarder d’où vient la lumière. Chaque apprenti jardinier comptabilise ses points de lumière, gagnés en fonction de la taille de ses arbres éclairés (1 pour un petit, 2 pour un moyen, 3 pour un grand). Eclairé, comme le nom l’indique, signifie « pas dans l’ombre d’un arbre de même taille ou plus grand ». Et ce qui est malin, ici, c’est que l’ombre portée dépend fort logiquement de la taille des arbres (1 case pour un petit, 2 pour un moyen, etc.). Il est donc très important de bien placer ses arbres, de faire croitre les bons, etc. Ces points de lumière sont aussi la monnaie du jeu, ils permettent d’effectuer autant d’actions qu’on le souhaite parmi les possibilités suivantes : planter une graine (plus ou moins loin suivant la taille de l’arbre qui essaime), transformer une graine en petit arbre, un petit arbre en moyen, un moyen en grand, acheter au stock des arbres pour les rendre plantables, et, finalement, faire mourir (c’est l’histoire de la viiiiiiie…) un grand arbre pour le rendre à la terre et, surtout, engranger ainsi de précieux jetons points de victoire. Jetons dont la valeur dépend de la zone où le grand arbre est mort et qui sont en nombre limité. Les jardiniers les plus rapides et les plus proches du centre gagnent d’ailleurs plus de points. Petit détail qui ajoute au sel des parties, si on tente de remettre un arbre ou une graine au stock suite à croissance et qu’il n’y a plus de place dans le stock, on doit l’exclure du jeu. Et ça pourra manquer plus tard. Et c’est ici que s’introduit la roublardise du jeu, avec le dilemme permanent entre se rapprocher du centre pour gagner plus de points de victoire mais prendre le risque de se faire mettre à l’ombre et perdre ces précieux points de lumière. Et soyez bien assurés que les petits copains apprentis jardiniers vont tout tenter pour vous faire de l’ombre ! Et tes Marmottes, elles aiment les arbres ? Oh oui, déjà, parce qu’on l’a dit plus haut, c’est beau à en pleurer des larmes de sève toute collante. Parce que le principe des points de lumière qu’on gagne en début de tour est… lumineux (oui, j’ai hésité à la faire et… j’ai craqué… pardon…). Parce que les actions possibles sont simples. Parce que la partie est courte et accessible. Bon, à dire la vérité, la grande Marmotte (ma hyène préférée) et moi avons joué ensemble notre première partie, trop peu de sièges à table, et nous avons fini 3èmes sur 4, derrière le petit frère fourbe et la mamie retorse. Puis la hyène a fait ramasser leurs dents à deux adultes, dont son innocente et bienveillante mère. La petite marmotte n’a pas joué, elle avait aquaponey. Mais, résultat, gros succès dans la famille Krinie-esque, tout le monde veut y rejouer, des petits aux grands. Car on prend plaisir à faire croître ses arbres, à les rapprocher de la lumière, source de toute vie, et c’est beau, c’est pouêtique, même. C’est l’histoire de la vie. On aime : Le matériel Le principe des points de lumière Des choix simples mais retors Le cycle de la vie, la croissance des arbres, tout ça tout ça On aurait aimé que : Il y ait plus d’écureuils sur les arbres. Parce qu’on aime les écureuils, surtout que rôtis, c’est super bon. Et il aurait fallu des perruches vertes, aussi.
    1 person found this review was helpful
  • This game was played and recommanded by Gus & Co, here its opinion:

    5/5
    On peut déjà fanfaronner sans prendre trop de risques: beau, profond, exigeant, cohérent, Photosynthesis, l'un des jeux indispensables de 2017!!!

This game is recommended by 21 of our Customers

They liked...

Anthony W. on 11/06/17 Verified purchase

5/5
Good job !
  • on 07/01/19 Verified purchase

    4/5
    Mécanique de jeu original... Jeu qui prend le temps de pousser...
  • on 10/28/18 Verified purchase

    5/5
    Original, simple, très bon jeu.
  • on 05/30/18 Verified purchase

    5/5
    un jeu intéressant car nous pouvons jouer avec nos petits enfants (7ans) ...et sans plastique ! Merci !
  • on 05/29/18 Verified purchase

    4/5
    Photosynthesis présente très peu d'intérêt en mode deux joueurs. Trop peu de compétition a lieu. Il devient plus intéressant à 4 joueurs. Le jeu est splendide visuellement. Niveau rythme de jeu, il faut un certain esprit stratégique pour avancer. On peut sinon rapidement manquer de ressources lumineuses et se retrouver bloqué. Jeu intéressant, mais peut-être un peu répétitif.
  • on 05/12/18 Verified purchase

    3/5
    Un jeu très beau au matériel de bonne qualité. La mécanique est simple, c'est un jeu de placement. Bien mieux à 3 joueurs qu'à 4 car l'encombrement du plateau rend les places stratégiques vite déterminantes pour la victoire. A 2 joueurs, il est un peu plat. Quasiment identique à Arboria, le nuage en moins (dommage).
  • on 04/15/18 Verified purchase

    5/5
    Fun and quick game, interesting mechanic and theme
  • on 04/09/18 Verified purchase

    4/5
    un peu long comme partie, pour peu de rebondissements et d'interactions. Joli jeu quand même, idée sympa.
  • on 03/12/18 Verified purchase

    5/5
    Un jeu amusant et stratégique. De bons moments en perspective.
  • on 02/08/18 Verified purchase

    4/5
    Très joli, très sympathique, très calme. 4/5 car le jeu reste (à l'image du thème d'ailleurs) assez lent, ce qui peut rendre la table un peu morne. Je le recommande tout de même, mais c'est à garder en tête pour quand le sortir.
  • on 01/06/18 Verified purchase

    5/5
    Matériel de qualité et très beau. La mécanique du jeu est très sympa. Le thème change des constructions de village, ville, maison, armées, et ça fait du bien !

You have to be logged to submit reviews.

Newsletters Do not miss the fun news !

2. Select your subscriptions

By clicking on subscribe, you agree to receive our Philibert newsletters. You can easily unsubscribe at any time via the unsubscribe links in each of our emails.