flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Save Patient Zero

HEL-99626

Save Patient Zero pits two laboratories against each other: in each team, one to three scientists. In the middle, one player plays Savvy, the master computer that will guide them during the game.
  • French, English, German
  • From 10 years old
  • less than 30mn
  • 2 to 7 player(s)

Playful reviews about this game

  • Global rate
    4.1/5*
    *Weighted average calculated according to the general average of the store
  • Bloggers (1)
    2/5
  • Customers (1)
    5/5

35,90 €

Available

Shipping from 1.95€ - Free from 60€ (metropolitan France)

Add to a list:

Wishlists

Save the world in 20 minutes!

A new pathology has just appeared and patient zero has been identified. Two laboratories are now in a frantic race to find the antidote first...

Which of the two will win? Labo-M or Labo-T?

In this game of deduction and investigation, choose the best laboratory tools at your disposal laboratory tools at your disposal to discover the 3 molecules that the antidote.

At each turn, the teams choose a tool among those available.

Each tool can only be used once.

The game master then executes the actions of the tool cards, and each team will deduce little by little the 3 molecules that make up the antidote!


Theme(s) Sciences
Language(s) GermanFrenchEnglish
Mechanism(s) Deduction
Author(s) Cédric Martinez
Artist Emiliano Ponzi
Note globale 4.1
Editor Helvetiq
Content
  • 60 Lab sheets
  • 2 Screens
  • 2 Pencils
  • 2 Scanpads
  • 2 Estugamo tokens
  • 2 Centrifugo Chips
  • 1 Rule Book
  • 24 Tool cards (Labo-M)
  • 40 Sample cards (Labo-M)
  • 24 Tool cards (Labo-T)
  • 40 Sample Cards (Labo-T)
  • 25 Molecules cards
  • 15 Interrupt cards

Présentation

Ludochrono

This game is recommended by 1 of our Bloggers

The Bloggers have given a rate of 2/5 on this product
2/5
  • This game was played and recommanded by Gus & Co, here its opinion:

    2/5

    Une pathologie mortelle vient d’apparaître. Elle est sur le point de détruire l’humanité. Le patient zéro a pu être identifié. Mais il va falloir trouver le moyen de le guérir au plus vite ! Deux laboratoires, Labo M et Lavo T, sont en compétition pour trouver au plus vite un antidote.

    La personne ou l’équipe qui arrivera à découvrir avant les 3 molécules nécessaires à la fabrication de l’antidote sera désigné laboratoire victorieux. Et pourra, au passage, se faire un max de pépètes en nous vendant X doses chaque 1d6 mois.

    Dans Save Patient Zero vous incarnez le fleuron de l’élite scientifique. Vous devez vous mesurer à vos collègues de promotion du laboratoire concurrent.

    Au sein de votre équipe, il vous faudra choisir judicieusement l’ordre dans lequel vous utiliserez les 10 outils de laboratoire mis à votre disposition lors de chaque partie. Ceux-ci seront sélectionnés, volontairement ou au hasard suivant le mode de jeu, parmi les 24 existants.

    Dès 3 scientifiques en jeu et principalement en cas de nombre impair, le rôle de Maître de Jeu sera endossé par une des personnes autour de la table. Sous le nom de SAVVY (normal il la joue !)  il aura pour mission d’exécuter les actions ordonnées par les deux laboratoires. Pour les parties en solo ou en nombre paire, une application mobile dédiée jouera le rôle de SAVVY…. du moins dans l’idéal de jeu…mais on y reviendra plus bas.

    SAVVY va tout d’abord tirer secrètement au sort les 3 molécules qui seront celles à découvrir pour créer l’antidote nécessaire et ainsi, sauver le monde en éradiquant cette maladie mortelle apparue récemment. Toute ressemblance avec des faits réels est bien évidemment purement fortuite.

    Save Patient Zero est une course folle, dans laquelle il va falloir utiliser des outils de précision scientifiques (microscope, centrifugeuse, analyzer, scanpad, etc..) à bon escient, dans le bon ordre et combinés du mieux possible afin de réussir à déduire les 3 précieuses molécules parmi les 25 existantes.

    Chaque laboratoire, après concertation au sein de ses scientifiques présents, va le plus rapidement possible transmettre à SAVVY la carte outil choisie. Celles-ci sont alors révélées face visible. Ils vont ensuite exécuter leur ACTION dans l’ordre de remise à SAVVY et attend que leurs adverses en fasse de même, avant de pouvoir proposer une nouvelle ACTION.

    Un laboratoire ne peut en aucun cas utiliser son nouvel outil tant que l’autre labo n’a pas achevé son ACTION. Lorsque les deux équipes ont terminé, un nouveau tour commence. Compter de 6 à 8 tours par partie. La tension reste ainsi à son maximum jusqu’à ce qu’un des laboratoires, pensant tenir la bonne combinaison, présente en premier la carte ANTIDOTE et trouve le trio gagnant.

    Au fur et à mesure des déductions faites, les mauvaises molécules sont tracées sur la Feuille de Laboratoire pour, finalement, révéler les trois précieuses molécules.

    Attention, seules 2 cartes ANTIDOTE sont à disposition par laboratoire. Une erreur est donc possible lorsque le laboratoire pense avoir trouvé la bonne combinaison, mais la seconde sera fatale.

    Un paravent dissimule la piste de jeu de chaque laboratoire tout en rappelant, en face visible des scientifiques, la spécificité des différents outils mis à leur disposition.

    Les échanges entre scientifiques d’un même laboratoire sont indispensables mais il va falloir être discret car les oreilles ennemies et le piratage pharmaceutique n’est pas loin. Les plus malins sauront l’utiliser pour distiller de fausses informations et tromper leurs adversaires.

    Save Patient Zero est un jeu qui colle à l’actualité. Le graphisme de la boite de jeu et du matériel est tout à fait dans le thème et les actions/outils à combiner sont très réalistes et diversifiés. C’est un jeu à forte interaction directe et indirecte, qui fait monter l’adrénaline et active la réflexion et la stratégie. Les parties sont rapides , compter environ 20-30 minutes. Dès qu’une est terminée, on a clairement envie de renfiler la blouse et replonger le nez dans les éprouvettes : aaaah l’euphorie du scientifique !

    Pour découvrir différentes stratégies, pour ressayer, pour s’améliorer, Save Patient Zero donne donc envie de re-re-rejouer. Toutes ces belles promesses rendent du coup encore plus inadmissible les grossières erreurs qui viennent… contaminer le jeu.

    Et comme un virus, faute de couverture vaccinale complète, il se transforme généralement en plusieurs variants, plus ou moins sympathiques. C’est ce qui est arrivé à Save Patient Zero.

    Variant Delta. Clairement le plus rageant des variants. C’est le premier qu’on découvre dans Save Patient Zero, tellement il est énorme. À l’heure à laquelle je vous écris, aujourd’hui lundi 10 janvier 2022, alors que le jeu est déjà sorti depuis quelques jours de manière officielle dans les boutiques, l’application dédiée sur laquelle les parties de 1 à 2 scientifiques ou en nombre paire reposent est tout simplement INTROUVABLE sur iOS au téléchargement. Rendant ces configurations de jeux impossibles. Et même l’app sur Android débloque.

    Incompréhensible ! Rageant. On paie un jeu sans pouvoir y jouer à 1 ou 2. Voire plus.

    Car si les rôles des scientifiques sont prenants, après une partie dans le rôle de SAVVY Maître du Jeu, plus personne n’a envie de s’y coller. La responsabilité d’une erreur est grande pour un intérêt totalement nul. L’application est donc indispensable comme alternative !

    Et comble de la situation, l’éditeur suisse Helvetiq ne communique aucune information sur son site à ce sujet. Pas très pro…

    Variant Omega. Un autre variant qui contamine le jeu.

    Selon les cartes, les virus, tous représentés par un numéro, n’ont pas forcément les mêmes contours graphiques. On en vient à douter de savoir si l’on parle bien de la même molécule (ex. molécule 19). Un souci d’ergonomie qui pose des soucis dans le jeu.

    Variant Omicron. Un autre variant qui contamine le jeu.

    Les applications de chaque outil sont rappelées sur la face interne des paravents afin que les scientifiques puissent s’y référer pour faire leur choix. Celles-ci sont entièrement en anglais. Alors que le jeu est vendu en version multilingue. Mais est-ce que l’éditeur helvétique a voulu réunir les 4 langues nationales suisses avec l’anglais universel ?

    Il a donc eu l’excellente idée de fournir des feuillets en allemand, français et italien à accrocher sur chaque paravent au moyen de pinces également fournies. Mais il n’y a qu’un seul jeu de traduction pour les deux paravents de laboratoire et uniquement 3 pinces pour les 4 feuillets qu’elles devraient permettre d’accrocher.

    Un peu mesquin tout cela. À moins que l’objectif soit, dès le départ, de faire se battre en duel les deux laboratoires pour voler à l’autre le matériel nécessaire à son travail ?

    Alors certes, on peut télécharger et imprimer la feuille supplémentaire sur le site de l’éditeur. Mais encore faut-il le savoir, et le faire. Si on s’achète un jeu, on attend de pouvoir y jouer sans autre.

    Variant IHU. Un autre variant qui contamine le jeu.

    Les feuilles de laboratoire sur lesquelles les déductions sont notées sont fournies en format bloc-notes de papier jetable. Une version effaçable aurait non seulement permis d’être plus écologique et économe en papier, mais également plus efficace pour s’y retrouver en notant, au moyen d’un feutre noir, ses déductions plutôt qu’avec le crayon papier, peu lisible, fourni dans la boite de jeu.

    L’auteur y avait visiblement pensé dans son édition de luxe de Kickstarter mais avec 13K sur 10K, les backers n’ont pas réussi à investir jusque-là, et à débloquer ce stretch-goals, dommage.

    En résumé, un bon jeu très prometteur. Mais mis à mal par une sortie bâclée avec des erreurs grossières ! Pour un éditeur de jeux connu, c’est un fail ! Bad buzz pour l’éditeur suisse.

    Un vrai gâchis qui fait chuter la note du jeu à 2 alors qu’un 4 aurait pu être facilement envisagé.

    Pas mal, avec des soucis des production qui nuisent au plaisir du jeu. Et en l’état, début janvier 2022, sans application, le jeu est injouable à 1-2 alors que c’est proposé.


This game is recommended by 1 of our Customers

The Customers have given a rate of 5/5 on this product
5/5
  • on 02/01/22

    5/5

    Ce commentaire est en réponse à celui de Gus & Co


    Bonjour,

    Merci pour vos commentaires nous donnant la possibilité de nous améliorer.

    Nous aimerions y répondre.

    • Nous avons en effet eu des délais imprévus quant à la sortie des applications. Nous présentons nos excuses pour le désagrément. Voici les liens vers les applications gratuites pour
      iOS : https://apps.apple.com/de/app/save-patient-zero/id1595945220
      et Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.antidote.game
      Nous tenons cependant à préciser qu’il n’est pas nécessaire d'avoir l'application pour jouer au jeu. L’application ne devient qu'indispensable si vous jouez en solo ou en 1 contre 1.

    • Par rapport au manque de matériel de traduction : nous sommes désolés pour cette erreur. Les jeux sont normalement livrés avec un set de feuilles supplémentaire. Il est possible de les télécharger sur notre site web (https://helvetiq.com/ch_de/save-patient-zero). Choisissez la langue qui vous convient dans l’option « downloads ».

    • Quant à votre remarque sur les pinces : soit la pince manquante s’est glissée sous le tray, soit vous êtes malheureusement victime d’une erreur d’assemblage. En tel cas nous en sommes désolés. Les boîtes contiennent bel et bien quatre pinces.


    Vous souhaitant de belles parties,


    Meilleures salutations,


    L'équipe Helvetiq

    1 person found this review was helpful

You have to be logged to submit reviews.

*See our Shipping Conditions

Newsletters Do not miss the fun news !

2. Select your subscriptions

By clicking on subscribe, you agree to receive our Philibert newsletters. You can easily unsubscribe at any time via the unsubscribe links in each of our emails.