flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Galileo Project

SWGAL

Red price
In Galileo Project, play as a corporation of the future and use your influence to acquire robots from industrialists on Earth and Mars.
  • French, English
  • From 14 years old
  • 1 to 2h
  • 2 to 4 player(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

54,90 €

Available

Shipping from 1.95€ - Free from 60€ (metropolitan France)

Add to a list:

Wishlists

30 years after sending the first colonist ships from the Ganymede launch base, humanity has decided to launch the Galileo Project!

Its goal: to develop the 4 main satellites of Jupiter (Io, Europa, Ganymede and Callisto) in order to extend the human presence in the solar system. This project is named after the Italian scientist Galileo, the first to observe these 4 satellites in the earth's sky in 1610.

Play as the same corporation of the future that you played in Ganymede and develop the 4 satellites of Jupiter by acquiring Robots from the 2 factions (Earth and Mars), by recruiting Experts (you will find some advisors from Moon, the extension of Ganymede), by developing Technologies and by participating in the construction of Superstructures.

Recruit experts, advisors and lobbyists to strengthen your influence, to gain immediate advantages and to score VPs at the end of the game.


Theme(s) Space
Language(s) FrenchEnglish
Mechanism(s) DraftCollection
Author(s) Adrien Hesling
Artist David Sitbon
Overall score 4.9
Editor Sorry we are French
Content
  • 1 central board
  • 4 player boards
  • 106 cards
  • 44 resources (Megacredit and Technology)
  • tokens and various markers
  • 1 scorebook
  • 2 rules (English, French)

Les Jeux de Chaps

Ludochrono

First Player

Organizer

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Bloggers

Les Bloggers ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    Galileo Project – terraformation experte de l’univers de Ganymede et Demeter

    Un peu comme IKI, Galileo Project est passionnant en ce qu’il peut d’abord donner l’impression d’un foisonnement de mécaniques alors qu’il s’avère rapidement très épuré, élégamment construit autour d’un nombre limité d’actions, toutes étant alors particulièrement soignées, efficaces, intéressantes, pour susciter avec « peu » des parties variées et riches. Ce qui en fait un titre complètement taillé pour moi, qui aime par-dessus tout cette catégorie de l’ « expert light », du système de règles au fond simple mais que l’on ressent une jouissance particulière à dompter.


    On pourra peut-être lui reprocher un thème plaqué – c’est probablement le jeu le plus abstrait de SWAF à ce jour, ce qui est d’autant plus étonnant qu’il s’inscrit dans un univers préexistant auquel il ajoute un lore propre manifestement travaillé. Mais il a cet avantage de ne pas bénéficier d’un véritable plateau central (son plateau est un réceptacle à cartes, à la fois rivière et marché, plutôt qu’un lieu de confrontation, de pose et de déplacement de pions), ce qui atténue considérablement l’attente thématique ; en outre, ses parties sont si courtes que même si l’on ne sait pas vraiment ce que l’on fait thématiquement, on sait toujours très bien ce que l’on fait mécaniquement (mieux que dans certains jeux thématiques), ce qui est particulièrement satisfaisant, y compris pour un tenant du thème comme je le suis habituellement.


    Avec ce Galileo Project, Sorry We Are French s’impose comme mon éditeur francophone original préféré – ce qu’il était déjà en train de devenir bien sûr, mais je voulais attendre la sortie d’un nombre significatif de grands jeux pour ne pas fonder pareille assertion sur l’appréciation d’un ou deux bijoux.


    (Ce texte superficiel et subjectif n'est que la conclusion de l'analyse que vous retrouverez sur VonGuru : https://vonguru.fr/2022/10/24/galileo-project-terraformation-experte-de-lunivers-de-ganymede-et-demeter Bonne lecture !)

    2 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Meeples In Love, voici son avis :

    5/5

    Déjà fans de Ganymède, c’est donc avec enthousiasme que nous avons découvert Galileo Project qui se déroule dans le même univers.

    Lancé conjointement avec la Terre et Mars, le Projet Galileo ambitionne d’aménager 4 satellites de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto) afin de les rendre habitables pour les humains.

    Pour gagner, il faut avoir marqué le + de PV en recrutant des experts, déployant des robots et développant des technologies de pointe.

    L’action se passe dans un casino, celui de Tarek Freeman, seul lieu de neutralité possible entre Terre et Mars.

    Une partie comporte une succession de tours jusqu’au déclenchement de la fin de partie (pile de cartes Personnage vide ou un joueur contrôle 10 robots).

    Votre tour de jeu sera très simple : déplacez votre marqueur vers une piste d’influence (optionnel) / recrutez un personnage ou obtenir un robot ou développer une technologie / validez un objectif (optionnel et 1 seul objectif par tour)

    Le jeu est de toute beauté et vous savez que Madame est très sensible à l’esthétique ! En plus, le matériel et les finitions sont nickels : illustrations à l’intérieur du couvercle mais aussi au dos des plateaux etc.

    Niveau gameplay, si Galileo Project cumule plusieurs mécaniques (validation d’objectifs, combos et combinaison de cartes) il reste au demeurant assez épuré, sa richesse demeurant dans la panoplie de stratégies possibles pour obtenir la victoire ou encore dans la grande marge de progression qu’il offre.

    Du coup, aucune partie ne ressemble à la précédente, surtout que le hasard de la pioche et que l’éventail de tuiles technologies/objectifs proposé contribuent à la rejouabilité.

    Galileo Project réussit le pari d’être à la fois accessible et prometteur en cogitation de neurones ! La fin arrive très vite, instillant ainsi un effet de rush, l’optimisation de chacune de vos actions est de mise !

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    Galileo Project – terraformation experte de l’univers de Ganymede et Demeter

    Un peu comme IKI, Galileo Project est passionnant en ce qu’il peut d’abord donner l’impression d’un foisonnement de mécaniques alors qu’il s’avère rapidement très épuré, élégamment construit autour d’un nombre limité d’actions, toutes étant alors particulièrement soignées, efficaces, intéressantes, pour susciter avec « peu » des parties variées et riches. Ce qui en fait un titre complètement taillé pour moi, qui aime par-dessus tout cette catégorie de l’ « expert light », du système de règles au fond simple mais que l’on ressent une jouissance particulière à dompter.


    On pourra peut-être lui reprocher un thème plaqué – c’est probablement le jeu le plus abstrait de SWAF à ce jour, ce qui est d’autant plus étonnant qu’il s’inscrit dans un univers préexistant auquel il ajoute un lore propre manifestement travaillé. Mais il a cet avantage de ne pas bénéficier d’un véritable plateau central (son plateau est un réceptacle à cartes, à la fois rivière et marché, plutôt qu’un lieu de confrontation, de pose et de déplacement de pions), ce qui atténue considérablement l’attente thématique ; en outre, ses parties sont si courtes que même si l’on ne sait pas vraiment ce que l’on fait thématiquement, on sait toujours très bien ce que l’on fait mécaniquement (mieux que dans certains jeux thématiques), ce qui est particulièrement satisfaisant, y compris pour un tenant du thème comme je le suis habituellement.


    Avec ce Galileo Project, Sorry We Are French s’impose comme mon éditeur francophone original préféré – ce qu’il était déjà en train de devenir bien sûr, mais je voulais attendre la sortie d’un nombre significatif de grands jeux pour ne pas fonder pareille assertion sur l’appréciation d’un ou deux bijoux.


    (Ce texte superficiel et subjectif n'est que la conclusion de l'analyse que vous retrouverez sur VonGuru : https://vonguru.fr/2022/10/24/galileo-project-terraformation-experte-de-lunivers-de-ganymede-et-demeter Bonne lecture !)

    2 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    5/5

    Galileo Project est un vrai coup de cœur pour moi tant il allie différentes mécaniques que j’affectionne tout particulièrement avec la gageure de rester abordable pour les joueuses occasionnelles. Il est somme toute assez direct en offrant des choix simples: 1 action sur 3 et chaque action offre des choix limités. Mais ces choix simples s’opposent à une nécessité de vision stratégique: quels objectifs vais-je viser à cette partie (on ne sait pas tout faire   ), à l’aide de quelles capacités permanentes? Et évidemment, les 2 rivières de cartes proposant toujours des cartes différentes ainsi que la variété des objectifs et des capacités spéciales à acquérir rendent le jeu très varié et addictif. L’interaction est faible mais bien présente sur la source aux cartes, aux technologies et aux objectifs. Etre attentif aux stratégies adverses vous permet de savoir ce qu’ils cherchent pour mieux les bloquer quand ça leur fait mal   Même si chaque joueuse retrouve les 4 satellites de Jupiter dessinés sur leur plateau personnel, Galileo Project reste très mécanique et ne transpire pas vraiment par son thème. Le jeu a donc un côté assez froid qui ne transportera pas les joueuses les plus rêveuses. Mais pour les autres, Galileo Project séduit par sa diversité, sa simplicité, sa rapidité, sa profondeur et cette envie irrésistible d’y rejouer qu’il apporte après chaque partie.

    2 personnes ont trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 1 de nos Philiboyz

Les Philiboyz ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gautier, voici son avis :

    5/5

    Vous avez aimé Ganimède, vous n'aimerez pas forcément Galileo Project, mais c'est sa suite spirituelle. Cette fois, vous partez coloniser les 4 satellites de Jupiter.

    A chaque tour vous pourrez choisir l'influence de Mars ou de la terre, puis grâce à votre influence, vous pourrez obtenir des robots ou recruter des personnages, vous pourrez dépenser vos ressources dans des technologies et enfin vous pourrez valider un objectif (si possible).

    Quand vous recruter un personnage, vous gagnez de l'influence, puis vous résolvez sa capacité en fonction de la piste d'influence sur laquelle vous vous trouvez. Forcément, il y aura plein de capacités différentes et forcément elles sont toutes bien, à vous de bien les anticiper

    Quand vous recruter un robot, vous dépenser votre influence et certain se payent en influence martienne et d'autres en influence terrienne encore une question d'anticipation pour acheter le bon robot, qui aura lui aussi des capacité et aussi une zone d'arriver possible, tous les robots ne vont pas sur tous les satellites.

    Quand vous placez un robot après l'avoir recruté sur un satellite, vous obtenez des points d'aménagement pour ce satellite et ces points vous rapportent des points de victoire et aussi des bonus.

    Enfin, votre tour est fini et vous pouvez valider un objectif.

    Autant le dire de suite, le chemin vers la victoire est tout sauf une ligne droite, tous les éléments du jeu n'apparaissent pas à chaque partie, il faudra anticiper, mais aussi s'adapter aux personnages et aux robots disponibles. La part de hasard des tirages est quelque chose qui me plait, car la stratégie gagnante de la partie précédente ne pourra pas être reproduite à l'identique. Un jeu qui demande à être rejoué pour profiter de tous ses petits combos.

    1 personne a trouvé cet avis utile

Ce jeu est conseillé par 5 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.8/5 sur ce produit
4.8/5
  • le 05/13/24 Achat vérifié

    5/5
    Jeu simple mais intérêt au rendez-vous.
  • le 05/01/24 Achat vérifié

    5/5
    Une belle découverte, une première partie un peu pénible avec des bonus de partout. Ensuite, ca pulse, des parties rapides, toujours des choix à faire. Le jeu est une course prenante.
  • le 11/21/22

    5/5

    Un très grand oui!

    Attention, je ne suis pas forcément le joueur le plus objectif: j'ai passé beaucoup de temps à lire Isaac Asimov, je suis fan de The Expanse, l'univers de ce jeu était fait pour moi. Et en plus j'aime beaucoup Ganymède, premier jeu sorti chez le sympathique éditeur "Sorry we are French".

    Le jeu nous demande de coloniser les grandes lunes de Jupiter (les fameuses lunes galiléennes) en y envoyant des robots. On va donc se retrouver principalement en face d'un jeu de collection: il faut savoir quels robots acheter et comment les placer pour optimiser son jeu.

    Mais c'est le jeu de collection le plus efficacement lissé dans sa mécanique (comme dans Ganymède: à votre tour, vous avez trois actions possibles et c'est tout), et le plus agressivement complexe dans ses petites subtilités (vous allez prendre votre pied à préparer des combos puissantes pour renforcer vos robots et déclencher des actions bonus).

    Je n'ai pas encore beaucoup de parties d'expérience, mais je sens déjà que les choix stratégiques sont réels. On peut favoriser des stratégies très différentes et se retrouver avec des scores similaires au final, ce qui me prouve que je pourrais y rejouer et prendre plaisir à essayer des stratégies inhabituelles qui fonctionneront. Le jeu récompense votre ingéniosité, et c'est ce que j'aime.

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 11/07/22

    4/5

    Semaine dernière découverte de Galileo Project, avec 3 parties à 2. 

    Mon avis n’est donc qu’après 3 parties, donc susceptible d’être modifié par la suite, mais déjà une bonne idée du jeu. 

    Matériel :

    Comme d’habitude chez SWAF, un très bon matériel. Des cartes toilées, du carton de bon épaisseur, de chouettes gros jetons de poker, de jolis pions en bois avec un bon choix de couleur permettant de ne pas se tromper entre les différents joueurs. Les illustrations sont dans la suite de celles de ganymède + extension et de demeter. On aime ou on n’aime pas, mais c’est de qualité, avec une vraie identité graphique et un parti pris dans la DA, loin d’être neutre, que je ne peux que saluer. Le prix est tout à fait honnête par rapport à tout cela. A saluer aussi une grande rapidité de mise en place qui fait que le jeu se sort et se rentre rapidement.

    Règle :

    Claires, détaillées, pleines d’exemples. Pas de question restée sans réponse. Les pictogrammes sont, au départ, un peu durs à interpréter, mais on se les approprie rapidement et tout devient limpide.

     Ressenti de jeu :

    Après mes 2 premières parties, j’avais un bon ressenti mais un gros doute. L’impression d’un jeu très opportuniste où à un moment donné son coup de jeu c’est juste sur l’instant de choisir le plus approprié, sans réelle stratégie. Sauf qu’il y a des objectifs à scorer, et ça ça va à l’encontre d’un jeu sans stratégie. Donc sur ma dernière partie, j’ai pris bien plus de temps de réflexion pour arriver à mettre au pont une vraie stratégie, et pas juste une tactique. Et j’ai réussi à scorer 3 objectifs sur les 4, et j’ai véritablement écrasé mon mari 57 à 43 (j’aime bien le terme écrasé, qui ne me semble pas du tout excessif), qui a joué opportuniste et n’a scoré qu’un seul objectif. Donc j’en déduis que c’est un jeu difficile à prendre en mains mais indubitablement stratégique. Les règles sont simples, mais arriver à mettre en place une stratégie réelle, c’est donc beaucoup plus délicat, et c’est là que ça devient intéressant à mes yeux. Il faut naviguer en permanence entre suivre son fil conducteur, et en même temps savoir faire qq incartades si il y a un bon coup one shot à jouer. Et le jeu va vite, très vite. En effet, il prend fin quand la pile des perso est épuisée ou que l’un des joueurs à 10 robots. Et en fait ça arrive rapidement. Donc clairement il faut peser chacune de ses décisions car elles sont toutes importantes vu que le jeu va vite. Il me semble vraiment y avoir bcp de voies différentes possibles : scorage des persos avec argent, ou techno, ou avancer un peu sur tout, etc… Bref, je pense une très bonne rejouabilité et il ne me semble pas qu’il y ait de chemin royal.

    Enfin, il y a une vraie différence sur les technos et la barrette satellite (dont j’ai oublié le nom) entre leurs faces A et B. A, c’est débutant, assez opportuniste. B cela permet très clairement de se fixer un chemin à plus long terme, à éviter sur sa première partie très clairement.

    Quant à l’interaction, elle est seulement indirecte avec le fait que l’on puisse prendre un perso ou un robot que l’autre vise. Mais c’est tout.

     Conclusion :

    Au final, un jeu que je ne peux que très fortement recommander pour qui aime les jeux aux règles assez simples mais à la maitrise délicate avec du jus de cerveau dedans, de la construction de moteur, et peu d’interaction ou seulement indirecte (i.e. comprendre par-là pas d’agression frontale).

    6 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous avez déjà posté un avis sur ce jeu.

This game appears in the Tops Games of our players

  • Les jeux de société dans l'espace

    par Sébastien

    (5 avis positifs)

  • Jeux en ma possession

    (3 avis positifs)

  • Top 2022

    par JessPM

    (1 avis positif)

*See our Shipping Conditions