flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_percenticon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibertlogo_ukoo

Affinez votre recherche

Nombre de joueurs

Aucun choix disponible pour ce groupe

Durée d'une partie

Aucun choix disponible pour ce groupe

Âge

Aucun choix disponible pour ce groupe

Langue

Aucun choix disponible pour ce groupe

Mécanisme(s)

Aucun choix disponible pour ce groupe

Carrom

Carrom

Le Carrom, également appelé le billard indien, est un jeu de table très populaire en Inde. Son but est de faire glisser tous les pions d'une même couleur dans les trous du plateau situés dans les coins.

Alors que les origines exactes sont très difficiles à déterminer, le Carrom fait son entrée en Europe les années 60. Cependant, il faudra attendre les années 70 pour voir se développer les premiers tournois européens, dont la Suisse, l'Allemagne et les Pays-Bas font figures de précurseurs.

Une partie de Carrom se déroule de la manière suivante : 

Les joueurs tirent au sort celui qui débutera la partie (les pions blancs). Le joueur qui obtient les pions blancs peut choisir de laisser la main et de prendre le côté qui lui convient.
Les participants ont pour but de mettre les neuf pions de sa couleur et le pion rouge (la Reine) dans les coins du tablier avant son adversaire. Pour cela, les joueurs utilisent un palet, appelé le Stricker, avec lequel ils percutent les pions. Tant qu'un joueur est en réussite, il garde la main. Dans le cas contraire, il passe son tour. 

Lorsque la manche est terminée, les joueurs comptent les pions du perdant restant sur la tablier. Le gagnant gagne alors autant de points qu'il y a de pions adverses sur le plateau. Si le gagnant a rentré également le pion rouge, il empoche un bonus de 3 points. Si c'est le perdant qui a rentré la Reine, personne n'obtient le bonus. Un joueur peut donc remporter jusqu'à 12 points par manche.

Pour gagner une partie, il faut empocher 25 points.

Sous-catégories

Affichage :
  • Affichage en grille
  • Affichage en liste

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.