flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

MIR : Serment

JDRDUS001

Prix rouge
Mir : Serment est un coffret de découverte vous permettant de faire vos premiers pas dans l'univers de Dark Fantasy du jeu de rôle MIR. Le coffret découverte de MIR : SERMENT se compose d’un livre de 160 pages entouré par un écran en trois panneaux.
  • Français

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.4/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Philiboyz (1)
    4/5

55,00 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

MIR, un jeu de rôle d'enquête et d'intrigues horrifiques

Une horreur indescriptible, des millions de vies soufflées en un instant. Les survivants jurèrent de renoncer aux Savoirs d’antan responsables de leur chute : le Pacte de la MIR était né. Une organisation fut créée pour veiller sur les lois du Pacte. Ses agents, sélectionnés parmi l’élite des peuples, avaient pour mission d’empêcher la Catastrophe de se reproduire.
Mais le monde a oublié
La Catastrophe est devenue un conte, la MIR une relique du passé, ses agents des parias. À l’ombre de l’ignorance la réalité se transforme. Les Échos, des traumatismes matérialisés par l’énergie de la Catastrophe, se multiplient. Lieux, créatures ou personnes, ils déforment la réalité pour faire revenir la Catastrophe.
Vous êtes un chasseur d’Écho
Agent de la MIR, votre mission est de retrouver les êtres dont le traumatisme est l’origine d’un Écho. Ils sont la clef pour mettre fin au cauchemar, le lien entre la réalité et la Catastrophe. Sauvez-les ou tuez-les, le choix vous appartient.

Serment, un coffret de découverte pour un public averti

MIR – MИP en écriture cyrillique – est un jeu de rôle d’enquête et d’intrigue horrifique dans un univers Dark Fantasy. Vous incarnez un agent de la MIR, une organisation chargée de protéger la réalité des Échos de la Catastrophe.
C'est un univers de Dark Fantasy aux thèmes sombres. La violence graphique de l’univers, sa cruauté et la noirceur inhérentes à sa thématique s'adressent à un public averti.

MIR est un jeu mature où les choix des joueurs modifient l’intrigue du scénario. Les combats y sont réalistes et la mort possible à chaque affrontement. Toute victoire a un coût et c’est aux joueurs de savoir s’ils sont prêts à en payer le prix.

Le système utilise le D12 : un résultat égal ou supérieur à 7 est un succès, un résultat de 12 vaut deux succès. Pour réussir une action il faut obtenir autant de succès que demandé par l’Exarch (le Maître du Jeu). Quand vous dépassez le score de succès demandé, vous augmentez votre réussite. Les combats et les Intrigues, des confrontations orales, fonctionnent de la même manière. La défense de l’adversaire représente le nombre de succès à égaler et si vous la dépassez, vos dégâts sont multipliés

Thème(s) HorreurFantastique
Langue(s) Français
Création Adrien DumonchauValentin Reverdy
Illustrations Mathias LéonardValeria SakseevaMetastazisIgor KrsticAmmo amoPierre ChantereauTom Cuzor
Note globale 4.4
Nombre de pages 160
Couverture Rigide
Éditeur Little Dusha

Ce jeu est conseillé par 1 de nos Philiboyz

Les Philiboyz ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Guillaume, voici son avis :

    4/5

    Aujourd’hui, on parle de MIR !  

    Non ! Pas de la lessive ni de la station spatiale russe, c’est le jeu de rôle que nous aurons en ligne de...MIR. 
    Hop, voilà ça s’est fait, maintenant que j’ai épuisé toutes mes blagues sur le nom du jeu, on va pouvoir attaquer MIR : Serment, le kit de découverte maousse costaud édité par Little Dusha. 

    A la lecture des premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher d’y voir des inspirations venant d’un The Witcher ou de Dragon Age (les jeux vidéo et leur univers). Si j’étais un peu taquin, je dirais aussi un peu de Supernatural (on a les références qu’on mérite^^), pour le coté chasse aux monstres et aux fantômes, mais le parallèle s’arrête juste là. 

    MIR nous propose un univers de Dark Fantasy, particulièrement sombre et lorgnant allégrement du côté de l’horreur façon Clive Barker. MIR semble pouvoir faire autant dans le “sonore et le dégueulasse”, comme dirais un grand philosophe, que dans l’intrigue politique et le dilemme moral. 

    Un sacré programme ! 

    Dans MIR, vous incarnerez des agents d’une organisation, la MIR, qui chasse les Echos, des résurgences de la corruption qui a mis le monde à mal, autrefois, lors de ce qu’on appelle la Catastrophe. Parfois cela reviendra à partir à la “chasse au fantôme”, à la traque de monstre et à l’enquête occulte. 
    Ces agents sont également les détenteurs d’un savoir ancien, interdit hors de la MIR, des garants des préceptes du Pacte, gardiens de la réalité. Car oui ces Echos corrompent et altèrent la réalité pour s’ancrer dans les royaumes du Pacte, coalition des peuples du continent de Delnerar. 
    Mais, un peu comme Geralt et ses amis Sorceleurs, les agents de la MIR sont souvent méprisés voir haïs par la population. Bon, les agents forment une sorte d’inquisition à la doctrine et aux préceptes rigide, ce qui pourrait les avoir de temps à autres fait prendre des décisions radicales pour empêcher la corruption de se rependre. 

     L’univers de MIR au travers de ce kit laisse entrevoir un univers dense et complexe, où la politique, les jeux d’influences et les dilemmes moraux ont une place centrale. 

    Histoire de ne pas vous en écrire un roman (oui, sinon ça ira plus vite de lire directement ledit Kit), je vais vous dire déjà ce que j’ai trouvé cool et ce que j’ai trouvé plutôt original dans MIR :  

    1. Le contexte. Oui parce que même si on est sur un univers de Dark Fantasy assez classique, MIR arrive à proposer quelques petites originalités. On est dans un post-post apo dans lequel les grands méchants, les Echos de la Catastrophe, sont issus de la cristallisation des traumatismes d’une personne, d’un village, d’un peuple. Cela permet d’aborder des thèmes plutôt sombres et créé une ambiance toute particulière. 

    1. Les Stigmates. La Catastrophe a laissé aux différents peuples du Pacte des Stigmates, des malédictions uniques à chaque peuple de Delnerar. Ils obligent ces peuples à vivre selon certaines règles pour éviter leur résurgence. Par exemple, l’un des royaumes vit sous l’emprise de l’Unicité, leur vie étant déterminée à l’avance. Dès l'âge de 7 ans, on leur dit quelle sera leur fonction et qui ils épouseront. Sans l’unicité, et donc en écoutant seulement le libre arbitre, ce peuple est condamné à l’oubli. Ils perdront la mémoire. 

    1. Le scénario. Bon la vraiment c’est le gros morceau du Kit, un bon gros scénar bien touffu. Il devrait vous offrir quelques belles heures de jeu et beaucoup de discussions entre les joueurs. Avec cette aventure vous aurez clairement compris ce que MIR vous propose de jouer, du type de campagne que vous pourriez mener et des thématiques que vous pourriez aborder. C’est donc un point fort de ce Kit. A noter, que MIR bien sûr, s’adresse à des meneurs expérimentés mais aussi à des joueurs qui ont de la bouteille, car les personnages pré-tirés offrent aussi leurs lots de défis dans leur interprétation. 

    1. Le bouquin en lui-même, livré entouré d’un écran 3 volets servant également d’étui. Le bouquin est plutôt classieux et les illustrations et la maquette rendent parfaitement l’ambiance. 

    Si je devais parler d’un point négatif, cela serait sur le système de résolution. On est sur quelques choses d’assez simple et même plutôt classique. Si j’en crois mon compère Johann, il se rapproche du système de Vampire la Mascarade, mais avec du D12. Bref, j’en reviens à mon point négatif. Il ne s’agit pas temps du système en lui-même mais plutôt de la gestion des conflits sociaux. Appelés Intrigues, les conflits sociaux sont gérés, en gros, comme les combats. Peut-être qu’en jeu cela fonctionne bien, mais à la lecture, cela m’a donné l’impression d’alourdir fortement une phase de jeu que je préfère généralement jouer en l’interprétant, et potentiellement ralentir le rythme de la partie. 

    Les thèmes pouvant être abordés et notamment les traumatismes psychologiques, la rigidité des règles et préceptes de chaque peuple et des Agents, l’horreur en tant que tel, tantôt insidieuse tantôt franchement gore, font que MIR ne sera pas à mettre entre toutes les mains et ne conviendra pas à tous les joueurs. Mais si vous êtes friand de ce type de jeu, alors MIR : Serment devrait être pour vous une belle mise en bouche avant de voir arriver le jeu complet. 

Vous avez déjà posté un avis sur ce jeu.

*Voir nos conditions de Frais de port