flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ Vous cherchez un cadeau ? Besoin d’un conseil ou d’une idée ? Cette sélection est faite pour vous !

ASL - Canadians in Italy D-Day Dodgers

LOC04-1

Le troisième et dernier pack des Canadiens en Italie, voit les Canadiens se frayer un chemin vers le nord en direction des Alpes dans les derniers mois de la guerre. Ce pack de dix scénarios est compatible avec le système ASL de MMP.
  • Anglais
  • 2 joueur(s)

21,90 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Le troisième et dernier pack des Canadiens en Italie, voit les Canadiens se frayer un chemin vers le nord en direction des Alpes dans les derniers mois de la guerre. Ce pack de dix scénarios est compatible avec le système ASL de MMP.

21 ASSAUT FINAL : Le Royal 22e Régiment (Vandoos) entre en action avant l'aube pour tenter de sécuriser l'épaule droite de la brèche dans la ligne gothique. Les sapeurs ont travaillé toute la nuit pour dégager trois chemins étroits dans le champ de mines où les Novas de l'Ouest avaient échoué auparavant ; à l'aube, le lieutenant-colonel Jean Allard fait avancer deux compagnies.

22 "WHISKEY ! AU MOINS, C'EST CANADIEN" : Au centre, la Cinquième Division n'a pas chômé. Le Monte Peloso et la Tomba di Pesaro sont ses principaux objectifs, mais il faut presque toute la journée pour les capturer. Le plan initial prévoyait que les Perths et les Strathconas attaquent Peloso, mais il a dû être révisé lorsqu'il est devenu évident que de l'infanterie fraîche serait nécessaire.

23 RÉALISATIONS NOTABLES : La Huitième armée désigne le Corps canadien comme son corps de poursuite et place sous son commandement les 4e et 2e divisions néo-zélandaises britanniques, la 25e brigade de chars de l'armée britannique et la 3e brigade de montagne grecque. Le Corps canadien devait lancer son assaut dès que la pluie cesserait.

24 PAS EN VAIN : La situation sur le front de la Première Division canadienne n'est pas aussi heureuse. Contrairement au V Corps britannique, le commandant de la Première Division canadienne, Chris Vokes, n'est pas en mesure d'offrir des garanties quant au franchissement de l'Ausa le 18 et rien ne peut être fait tant que San Martino n'a pas été repris et que la première n'a pas progressé jusqu'à la ligne ferroviaire de Rimini. La finesse n'ayant pas fonctionné jusqu'à présent, les Voke ont décidé d'essayer la force brute.

25 JUNGLE VERTIABLE : Dans l'intention de déboucher dans la large vallée du Pô, le Premier Corps canadien déverse troupes et chars à travers la tête de pont de Marecchia. Le général Burns avait désigné trois rivières successives comme les principaux objectifs des opérations à venir, le Fiumicino, le Savio et le Ronco, vingt-cinq miles au-delà du Marecchia.

26 RIVIÈRE DE SANG : La Première Division a des problèmes. Malgré l'engagement de son unité de réserve, le Carleton and York Regiment, la troisième brigade est incapable d'aller au-delà du Lamone. Au matin du 4 décembre, 48 heures après avoir lancé ses premières attaques, la brigade se rapproche enfin de la rivière, pour constater que les Allemands se sont retirés derrière les ponts ferroviaires et routiers détruits.

27 "L'AIDE EST EN VOIE, TENEZ BON" : La bataille pour le Naviglio commence à la nuit tombée le mardi 12 décembre. Quatre bataillons sont le fer de lance de l'opération. Sur la droite, la Cinquième Division envoie en action les deux seules unités d'infanterie qui n'ont pas encore participé aux combats, les Princess Louise Dragoons Guards (Plugs) et les Lanark and Renfrew Scottish, tandis que la Première Division engage les Carleton and York et les Hastings and Prince Edward Regiment. Le temps est couvert, et une brume épaisse fait place à la bruine tandis que les troupes avancent péniblement.

28 CHASSE AU CLOCHER : Tandis que la Cinquième Division traversait le Naviglio et se rapprochait du Fosso Munio, la Première Division organisait une série d'attaques locales pour élargir sa tête de pont en vue d'une percée. Dans la nuit du 14 au 15 décembre, le Princess Patricia's Canadian Light Infantry franchit le canal, avec pour mission de chasser les Allemands de l'ancienne ville fortifiée de Bagnacavallo, d'où étaient parties de nombreuses contre-attaques ennemies.

29 SERVICES DISTINGUÉS : Il n'y a pas eu de répit. Un général déterminé, Charles Foulkes, a rencontré les commandants de sa division quelques heures après l'échec de la première brigade sur le Fosso Vecchio. De nouveaux plans sont élaborés pour un nouvel assaut conjoint de la Première et de la Cinquième Division la nuit même. L'objectif est de forcer les Allemands à abandonner le Fosso Munio en forme de S et à se retirer derrière le Senio. La tâche est confiée à deux brigades d'infanterie, la Deuxième et la Onzième, qui utilisent toutes deux des bataillons à deux assauts...

30 PUISSANTE MACHINE MARRON : Le calme qui règne le long du Senio est sur le point d'être rompu. Aux deux extrémités du secteur canadien se trouvent des poches de troupes allemandes et le quartier général du 1er Corps a décidé de s'en débarrasser avant de s'installer pour l'hiver. Sur la droite, au nord de Ravenne, les Allemands sont blottis derrière un réseau de canaux et de rivières, en aval du Lago Comacchio, le long de la ligne qui s'étend de la côte à Alfonsine, où elle rejoint les défenses du Senio.

Cartes requises : 4, 9, 10, 12, 13, 16, 18, 33, 40, 43, & 44
Thème(s) Guerre
Langue(s) Anglais
Mécanisme(s) Wargame
Auteur(s) George Kelln
Éditeur Lone Canuck Publishing

Gamme

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.