flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Dominant Species

PIX-DOMSPE

Une ère glaciaire approche. Une gigantesque lutte pour la suprématie s’engage instinctivement entre les différentes espèces animales.
  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 3 à 4h
  • 2 à 6 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

79,95 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

À l'approche d'une ère glaciaire, quels sont les animaux qui s'adapteront le mieux ? 

Dominant Species est un jeu recréant de manière abstraite un évènement spécifique de la préhistoire : l’intrusion progressive et inéluctable d’une ère glaciaire et son influence sur les créatures vivantes tentant de s’adapter aux changements climatiques progressifs.

Chaque joueur incarnera l’une des six classes principales du règne animal : Mammifère, Reptile, Oiseau, Amphibien, Arachnide ou Insecte. Une forme d’équilibre naturelle est présente au début de la partie, mais cela ne va pas durer : car c’est la loi de « la survie du plus apte » qui s’imposera ! Au travers d’un placement judicieux de leurs pions action, les joueurs tenteront de dominer un maximum de tuiles terrain afin de revendiquer de puissants effets de cartes Dominance. Les joueurs souhaiteront également propager leurs espèces afin de gagner des points de victoire, et ils seront épaulés dans leur entreprise par des actions spéciation, migration et adaptation, parmi d’autres.

Toutes ces actions mènent à la fin de la partie — l’inéluctable arrivée de l’ère glaciaire — lors de laquelle l’animal du joueur ayant accumulé le plus de points de victoire sera déclaré Espèce Dominante.

Mais il va falloir faire vite, car la vague de froid s’intensifie…

Thème(s) Préhistoire
Langue(s) Français
Mécanisme(s) WorkersDéveloppementConquête
Création Chad Jensen
Illustrations Tomek ZaruckiBartek Jędrzejewski
Note globale 4.7
Éditeur Phalanx

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.3/5 sur ce produit
4.3/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Au Meeple Reporter, voici son avis :

    4/5

    Une ère glaciaire approche. Le fragile équilibre de l’écosystème risque d’être perturbé et à ce jeu là ce ne sont pas toujours les plus forts qui gagnent …  Une gigantesque lutte pour la suprématie s’engage entre les différentes espèces animales. Dominant Species ne verra qu’une seule d’entre elles sortir vainqueur de ce combat à mort … pour la vie !

    L’avis du Meeple Reporter


    Dominant Species revient dans un nouvel écrin et habillage, pour mieux faire chauffer vos neurones. Dominer la terre avant une ère glaciaire, en s’adaptant pour survivre, n’est pas une mission aisée et ce n’est pas la force brute qui comptera : mais l’intelligence et la faculté d’adaptation. A ce jeu-là, toutes les espèces peuvent gagner !

    Dominant Species n’est pas un jeu à placer entre toutes les mains, surtout entre des mains de joueurs non avertis. Jouer à Dominant Species, c’est s’embarquer dans une aventure longue et complexe. Les règles ne sont pas très compliquées et restent abordables (malgré quelques erreurs de traduction), mais la planification des actions relève de la haute stratégie : 12 actions possibles chaque tour, une action qui peut monopoliser un cylindre action jusqu’à 4 tours, des éléments qui vont passer d’action en action avec des conséquences importantes sauf à agir en conséquence avant, …. Les choix sont compliqués et nécessitent de l’anticipation pour espérer survivre et ne pas voir ses cubes génétiques disparaitre de la terre, tout en faisant les bons calculs de domination et de PV ! Les premières parties peuvent paraitre ardues et longues et demander un petit temps d’adaptation. Au début, on se retrouve vite perdu : que faire, quelle piste privilégier ? La survie n’est pas une science exacte avec des règles immuables. Cela implique qu’il faudra du temps pour maitriser Dominant Species, avec une belle courbe d’apprentissage. Le jeu étant déjà long par essence, il faudra être prêt à jouer plusieurs parties avant d’en maitriser tous les rouages !


    Il faut bien comprendre que les actions, simples prises une par une, ne sont pas sans conséquences les unes par rapport aux autres et irrémédiablement liées. Par exemple, choisir l’action Abondance permet de placer un élément sur le plateau (et donc modifier les dominations) mais surtout d’éviter que ce jeton ne descende en fin de tour vers l’action Enfrichement (puis Raréfaction au tour suivant) avec des conséquences très importantes (disparation d’éléments sur le plateau avec des changements de domination et des extinctions possibles !). Tout doit être analysé, anticipé et contrôlé !

    Côté matériel, la boîte est remplie et lourde ! Un grand plateau, des tuiles, des plateaux individuels, des cartes mais surtout des cubes/cylindres en bois pour 6 joueurs ! Le travail de la nouvelle édition est réussie avec une mention toute particulière pour les meeples en forme d’animaux (pour marquer la domination sur les tuiles terrains et l’ordre de tour) ! La nouvelle direction visuelle est aussi très jolie sur les illustrations des cartes.


    Enfin, ce type de jeu expert nécessite une bonne lisibilité pour aider et accompagner les joueurs. Les joueurs disposent d’une grande carte d’aide de jeu, aide indispensable, mais surtout le plateau de jeu est particulièrement bien conçu pour guider les joueurs, aussi bien lors de la mise en place que lors des phases de jeu. La mise en place de départ des tuiles et éléments est indiquée sur le plateau, ainsi que les cubes de chaque espèce et domination. Du côté des actions, tous les mouvements de jetons éléments en fin de tour sont indiqués, ce qui, en plus de fluidifier les tours, permet aux joueurs de mieux anticiper les prochains tours et les conséquences des différentes actions. Cela dans le but de mieux planifier leurs actions pour survivre, se déplacer ou contester des domination. Le travail soigné de développement aide grandement au jeu et à la bonne compréhension des mécaniques.

    Dominant Species n’est pas un inconnu et revient dans une version revisitée, fort de son expérience. Le jeu reste un jeu profond qui nécessite un investissement important avant de maitriser la bête ! Mais si vous êtes ce style de joueur ou voulez découvrir un jeu qui offre une grosse expérience ludique, laissez vous tenter ! La qualité et quantité de matériel servent le jeu et se mettent au service du moment ludique. Dans les règles rien n’est compliqué, mais l’imbrication et les conséquences de chaque action, à court et long terme, offre au jeu une profondeur très importante. La survie est une histoire d’expert !

    --> Présentation complète et en image : https://aumeeplereporter.fr/2023/03/30/dominant-species/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Au Meeple Reporter, voici son avis :

    4/5

    Une ère glaciaire approche. Le fragile équilibre de l’écosystème risque d’être perturbé et à ce jeu là ce ne sont pas toujours les plus forts qui gagnent …  Une gigantesque lutte pour la suprématie s’engage entre les différentes espèces animales. Dominant Species ne verra qu’une seule d’entre elles sortir vainqueur de ce combat à mort … pour la vie !

    L’avis du Meeple Reporter


    Dominant Species revient dans un nouvel écrin et habillage, pour mieux faire chauffer vos neurones. Dominer la terre avant une ère glaciaire, en s’adaptant pour survivre, n’est pas une mission aisée et ce n’est pas la force brute qui comptera : mais l’intelligence et la faculté d’adaptation. A ce jeu-là, toutes les espèces peuvent gagner !

    Dominant Species n’est pas un jeu à placer entre toutes les mains, surtout entre des mains de joueurs non avertis. Jouer à Dominant Species, c’est s’embarquer dans une aventure longue et complexe. Les règles ne sont pas très compliquées et restent abordables (malgré quelques erreurs de traduction), mais la planification des actions relève de la haute stratégie : 12 actions possibles chaque tour, une action qui peut monopoliser un cylindre action jusqu’à 4 tours, des éléments qui vont passer d’action en action avec des conséquences importantes sauf à agir en conséquence avant, …. Les choix sont compliqués et nécessitent de l’anticipation pour espérer survivre et ne pas voir ses cubes génétiques disparaitre de la terre, tout en faisant les bons calculs de domination et de PV ! Les premières parties peuvent paraitre ardues et longues et demander un petit temps d’adaptation. Au début, on se retrouve vite perdu : que faire, quelle piste privilégier ? La survie n’est pas une science exacte avec des règles immuables. Cela implique qu’il faudra du temps pour maitriser Dominant Species, avec une belle courbe d’apprentissage. Le jeu étant déjà long par essence, il faudra être prêt à jouer plusieurs parties avant d’en maitriser tous les rouages !


    Il faut bien comprendre que les actions, simples prises une par une, ne sont pas sans conséquences les unes par rapport aux autres et irrémédiablement liées. Par exemple, choisir l’action Abondance permet de placer un élément sur le plateau (et donc modifier les dominations) mais surtout d’éviter que ce jeton ne descende en fin de tour vers l’action Enfrichement (puis Raréfaction au tour suivant) avec des conséquences très importantes (disparation d’éléments sur le plateau avec des changements de domination et des extinctions possibles !). Tout doit être analysé, anticipé et contrôlé !

    Côté matériel, la boîte est remplie et lourde ! Un grand plateau, des tuiles, des plateaux individuels, des cartes mais surtout des cubes/cylindres en bois pour 6 joueurs ! Le travail de la nouvelle édition est réussie avec une mention toute particulière pour les meeples en forme d’animaux (pour marquer la domination sur les tuiles terrains et l’ordre de tour) ! La nouvelle direction visuelle est aussi très jolie sur les illustrations des cartes.


    Enfin, ce type de jeu expert nécessite une bonne lisibilité pour aider et accompagner les joueurs. Les joueurs disposent d’une grande carte d’aide de jeu, aide indispensable, mais surtout le plateau de jeu est particulièrement bien conçu pour guider les joueurs, aussi bien lors de la mise en place que lors des phases de jeu. La mise en place de départ des tuiles et éléments est indiquée sur le plateau, ainsi que les cubes de chaque espèce et domination. Du côté des actions, tous les mouvements de jetons éléments en fin de tour sont indiqués, ce qui, en plus de fluidifier les tours, permet aux joueurs de mieux anticiper les prochains tours et les conséquences des différentes actions. Cela dans le but de mieux planifier leurs actions pour survivre, se déplacer ou contester des domination. Le travail soigné de développement aide grandement au jeu et à la bonne compréhension des mécaniques.

    Dominant Species n’est pas un inconnu et revient dans une version revisitée, fort de son expérience. Le jeu reste un jeu profond qui nécessite un investissement important avant de maitriser la bête ! Mais si vous êtes ce style de joueur ou voulez découvrir un jeu qui offre une grosse expérience ludique, laissez vous tenter ! La qualité et quantité de matériel servent le jeu et se mettent au service du moment ludique. Dans les règles rien n’est compliqué, mais l’imbrication et les conséquences de chaque action, à court et long terme, offre au jeu une profondeur très importante. La survie est une histoire d’expert !

    --> Présentation complète et en image : https://aumeeplereporter.fr/2023/03/30/dominant-species/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Kubenboites, voici son avis :

    5/5
    Un très gros jeu, mais un superbe jeu. Un thème remarquable et des retournements de situations qui rendent les parties tendues du début à la fin. Qui saura gérer au mieux l'évolution de sa classe animale, les changements de terrain et l'expansion des glaces sur la planète ? Qui résistera le mieux à la compétition qui fait rage entre animaux, et qui sera l'espèce dominante en fin de partie ? C'est là tout le suspense !
    Un jeu de programmation costaud pour des parties de 2 à 6 joueurs d'une durée d'environ 4h pendant lesquelles vous ne verrez pas le temps passer !
    Mon coup de coeur de l'année 2014.
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Les 1D Ludiques, voici son avis :

    4/5
    Un jeu qui ne plaisante pas ! Aussi bien par la densité de ses règles que le thème abordé ou la durée d'une partie qui dépasse souvent les 3h de jeu. Pour autant si l'aspect graphique d'un jeu n'est pas la chose primordiale pour vous, et que vous avez toujours la biologie, Dominant Species pourrait faire votre bonheur.
    Subtil, précis et très bien équilibré, le jeu offre une expérience complète, basé sur un thème peu utilsié mais qui est ici parfaitement bien rendu. Un jeu à essayer malgré tout avant de l'acheter, car celui-ci reste tout de même assez particulier.

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 1 de nos Philiboyz

Les Philiboyz ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Pierre, voici son avis :

    4/5
    Winter is coming ! Tentez de faire survivre et proliférer les espèces de votre classe d’animaux (chaque cube est une espèce). Un thème super nourri : s’adapter, dominer et surtout « poutrer » les autres concurrents à la survie. Beaucoup d’interactions, presque trop : pas question de gérer sa petite évolution dans son coin. On prépare ses actions (à la Caylus) parmi une bonne dizaine, puis on résout et c’est parti pour la lutte à la dominance/domination, sans oublier la toundra glacée qui va inexorablement se répandre. Même si les règles paraissent complexes, après le 1er tour de jeu, tout devient limpide, et la superbe interaction entre les différents mécanismes du jeu se révèle. Bon, c’est sûr, la première partie sera longue, je dirais une bonne heure par joueur, explications comprises. Mais une fois le jeu pris en main, et l’éventuelle utilisation d’un timer pour les plus "abusants", ça devrait aller. Le conseil du jour : pensez à pleurer et à dénoncer les adversaires en avance, ce jeu est aussi diplomatique tant l’interaction sur le terrain est forte.

Ce jeu est conseillé par 38 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.8/5 sur ce produit
4.8/5
  • le 13/03/17 Achat vérifié

    5/5
    Très bon jeu super immersif et intéressant dans la mécanique! A avoir!
  • le 01/02/17 Achat vérifié

    5/5
    Amazing game, this is the french version though, I didnt realise, but have found a .pdf of the rules and it works great! And makes it a bit more exotic.
  • le 16/01/17 Achat vérifié

    5/5
    Un très bon jeu de gestion qui nous met dans la peau de mammifères, de reptiles etc. Un jeu très original de Filosofia.
  • le 02/01/17 Achat vérifié

    4/5
    Un gros jeu de stratégie avec énormément d'interactions entre joueurs. Compliqué à appréhender à cause de toutes les possibilités à chaque tour, et des parties durant plusieurs heures, ce qui peut rebuter les joueurs occasionnels. Mais si vous recherchez un jeu qui demande pas mal de réflexion et qui pousse les joueurs à faire attention à ce que font les autres, c'est un excellent choix !

Vous avez déjà posté un avis sur ce jeu.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Top Euro-games "Expert"

    par Cinetik

    (197 avis positifs)

  • Envies

    par Dobeti

    (6 avis positifs)

  • Jeux Expert

*Voir nos conditions de Frais de port