flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_diceicon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Merlin

QG-MER01

Le roi Arthur cherche un héritier digne de monter sur le trône ! Avec l’aide de Merlin, il s’efforce donc de trouver le candidat idéal parmi les Chevaliers de la Table Ronde.
  • Français, Anglais, Allemand
  • à partir de 14 ans
  • , 1 à 2h
  • 2 à 4 joueur(s)
29

En achetant ce produit collectez jusqu’à
29 Phib'z

Produits 29, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

Posez-nous une question sur ce produit

49,50 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Déjà vus

Le roi Arthur cherche un héritier digne de monter sur le trône! Avec l’aide de Merlin, il s’efforce donc de trouver le candidat idéal parmi les Chevaliers de la Table Ronde.
Chaque joueur incarne l’un d’entre eux et s’efforce de gagner la faveur d’Arthur pour devenir le nouveau roi.

Les dés permettent à chaque joueur de déplacer Merlin ou son propre chevalier sur la piste d’action circulaire. La case où ils terminent leur déplacement indique l’action possible. Chaque joueur contrôle le déplacement de son propre chevalier, tandis que Merlin est déplacé par tous les joueurs.

Trois décomptes ont lieu au cours du jeu. Les joueurs doivent repousser les traîtres et peuvent obtenir des points de victoire grâce aux Manoirs construits dans le domaine, grâce à leur Influence dans les Provinces et grâce à leurs Serviteurs posés sur le plateau. De plus, les joueurs peuvent accomplir des quêtes pour gagner des points de victoire supplémentaires. 

Le joueur qui planifiera le plus efficacement son déplacement sur la piste et terminera le plus de quêtes, sans négliger les décomptes intermédiaires, remportera le plus de PV et deviendra le successeur du roi Arthur!





Matériel Commun :
  • 1 Plateau de Jeu
  • 2 Bordures de Terrain
  • 24 Tuiles Terrain
  • 55 Cartes Quête
  • 4 Tuiles de Départ
  • 36 Boucliers
  • 36 Drapeaux
  • 36 Matériaux
  • 24 Traîtres
  • 11 Marqueurs Pomme
  • 1 Graal & 1 Excalibur
  • 1 Merlin & 4 Dés Merlin
  • 1 Marqueur de Round
  • 1 Marqueur Premier Joueur
  • 1 Livret de Règles



Matériel de chaque joueur : 
  • 1 Plateau Château
  • 7 Manoirs
  • 3 Bâtons de Merlin
  • 1 Chevalier
  • 4 Pions Serviteur
  • 3 Dés Joueur
  • 7 Compteurs d'Influence
  • 1 Marqueur de Score & 1 Tuile 100 points



Matériel du Module :
  • 4 Extensions (1 de chaque couleur)
  • 16 Tuiles Sceau (4 de chaque couleur)
Thème(s) MédiévalFantastique
Langue(s) AnglaisAllemandFrançais
Mécanisme(s) DésWorkersCollectionPlacement
Auteur(s) Stefan FeldMichael Rieneck
Illustrateur Dennis Lohausen
Note globale 4.5
Éditeur Queen games

Ce jeu est conseillé par 1 de nos Blogueurs

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Le Labo Des Jeux, voici son avis :

    4/5
    Merlin ne nous a pas laissé indifférent! C’est un vrai jeu de gestion, de placement et de gain de PV. Il est complet, bien illustré et très plaisant. La thématique du Roi Arthur et de Merlin l’enchanteur est plaisante, même si comme souvent dans ce genre de jeu elle n’est pas prépondérante. Mais suffisamment présente pour y être agréable. Il y a beaucoup d’aspects à gérer en même temps, et le fait d’avoir un plateau immense au centre + un plateau individuel + une zone pour le domaine + les cartes objectifs et leur défausse doit suffire à vous en convaincre. L’interactivité se limite à jeter un œil à ce que font les adversaires pour veiller à ne pas perdre l’influence d’une province (chacun est libre de placer ses marqueurs d’influence dans une province, mais lors du décompte final c’est le chevalier majoritaire qui emporte la mise), et parfois venir prendre la place d’un de ses serviteurs dans une province. Plusieurs stratégies sont donc possibles vu le nombre d’éléments en jeu, et le fait que presque tout ce qui se trouve sur les plateaux peut rapporter des PV. Mais pour avoir un œil partout, il faut planifier ses déplacements sur la roue des actions, accomplir des quêtes et faire attention aux 3 décomptes intermédiaires pour scorer un maximum!!

Ce jeu est conseillé par 1 de nos Clients

Ils ont aimé...

Jean baptiste D. on 11/18/17

5/5
Feld is back ! Les dernières productions de l'auteur de Trajan et des Châteaux de Bourgogne ne m'avaient pas spécialement emballé. C'est donc avec moult craintes que j'ai entamé ma première partie de Merlin. Craintes dissipées dès les premiers tours. Le jeu est fluide, plus digeste que certaines grosses salades de point Feldiennes (coucou Bora Bora), mais suffisamment complexe pour intéresser les joueurs chevronnés (au contraire d'un Bruges par exemple). L'explication des règles est simple (on prend un dé, on avance son chevalier ou Merlin suivant la couleur), il reste juste ensuite à expliquer l'effet des différentes cases. Contrairement à ce qu'on pourrait croire au 1er abord, le jeu n'est pas plombé par la nécessité d'avoir de la chance au dé. La chance est présente (un peu), mais tout le sel du jeu consiste à se battre contre l'aléa du tirage de dé. On peut utiliser des pommes, avoir de l'influence dans certains quartiers, utiliser certains pouvoirs... Bref, quand on pioche certains objectifs on se dit qu'il faudra être chanceux pour les accomplir, et puis on réfléchit un peu, et on finit souvent par trouver un moyen plus ou moins détourné d'y arriver. Pour la première partie nous étions 4 "vrais" joueurs à table, le jeu a été unanimement apprécié. Sans compter que la boite est pleine de matos, très joliment illustré. Du tout bon !
  • le 11/18/17

    5/5
    Feld is back ! Les dernières productions de l'auteur de Trajan et des Châteaux de Bourgogne ne m'avaient pas spécialement emballé. C'est donc avec moult craintes que j'ai entamé ma première partie de Merlin. Craintes dissipées dès les premiers tours. Le jeu est fluide, plus digeste que certaines grosses salades de point Feldiennes (coucou Bora Bora), mais suffisamment complexe pour intéresser les joueurs chevronnés (au contraire d'un Bruges par exemple). L'explication des règles est simple (on prend un dé, on avance son chevalier ou Merlin suivant la couleur), il reste juste ensuite à expliquer l'effet des différentes cases. Contrairement à ce qu'on pourrait croire au 1er abord, le jeu n'est pas plombé par la nécessité d'avoir de la chance au dé. La chance est présente (un peu), mais tout le sel du jeu consiste à se battre contre l'aléa du tirage de dé. On peut utiliser des pommes, avoir de l'influence dans certains quartiers, utiliser certains pouvoirs... Bref, quand on pioche certains objectifs on se dit qu'il faudra être chanceux pour les accomplir, et puis on réfléchit un peu, et on finit souvent par trouver un moyen plus ou moins détourné d'y arriver. Pour la première partie nous étions 4 "vrais" joueurs à table, le jeu a été unanimement apprécié. Sans compter que la boite est pleine de matos, très joliment illustré. Du tout bon !

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Occasions

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !