flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ C'est parti pour les soldes, du 12 janvier au 8 février inclus ! Achetez un jeu, pas un prix ! Voir les jeux soldés

Victory at Sea - Kriegsmarine Fleet

WG-742411001

Victory at Sea est un jeu d'affrontements navals avec figurines durant la Seconde Guerre Mondiale. Cette boîte contient une flotte de la Kriegsmarine. Figurines en résine vendues non peintes, à l'échelle 1/800th.
  • Anglais

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.6/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Clients (1)
    5/5

94,95 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

La Kriegsmarine a dû être pratiquement reconstruite après la Première Guerre mondiale. Interdite de posséder des navires et des sous-marins, l'Allemagne a d'abord grignoté une clause du Traité de Versailles, puis une autre, jusqu'à ce qu'une puissante force navale existe. 

Au début de la Seconde Guerre mondiale, relativement peu de navires étaient en service, et aucun porte-avions. Il n'y eut jamais de perspective d'égaler la Grande-Bretagne en termes de nombre de navires, mais l'avantage qualitatif des super-battleships proposés aurait pu faire une différence considérable. En tout cas, la Kriegsmarine n'était pas une marine conçue pour s'attaquer de front à une flotte importante lors d'engagements. Il s'agissait plutôt d'une force de raid commercial. 

Les navires de guerre allemands ont été construits selon des principes éprouvés pendant la Première Guerre mondiale ; la compartimentation interne et les mesures de contrôle des dommages les rendaient très difficiles à couler, tandis que leurs centrales électriques efficaces leur assuraient une bonne vitesse de pointe, essentielle dans un raider. Associés à une excellente maîtrise du tir - grâce à l'utilisation de radars et d'autres moyens - et à de gros canons pour l'exploiter, ces navires étaient des armes extrêmement puissantes. 

Il a été dit que Hitler n'a jamais vraiment compris la guerre navale ; quoi qu'il en soit, la Kriegsmarine a souffert d'un manque de fonds et de matériel, et de la politique interne des dirigeants nazis. Parmi ses plus grands détracteurs, on trouve Herman Goering, qui s'est constamment efforcé de faire en sorte que des ressources soient injectées dans sa Luftwaffe au détriment de la marine. Les grands projets de navires de guerre ont souffert d'arrêts et de démarrages constants au fur et à mesure que les ressources étaient allouées, puis redistribuées à d'autres projets. 

Finalement, alors que le vent de la guerre tourne contre l'Allemagne, Hitler renonce à sa marine et transfère les canons destinés à l'origine aux navires vers les fortifications côtières du Mur de l'Atlantique. La Kriegsmarine continue à se battre avec des ressources qui s'amenuisent. Les U-boots et les destroyers restèrent une menace pour la marine alliée jusqu'à la fin de la guerre. 

Contenu : 
  • Cuirassé de la classe Scharnhorst - Scharnhorst 1939 
  • Croiseur de la classe Amiral Hipper - Blücher 1940
  • Croiseur de la classe Amiral Hipper - Prinz Eugen 1940 
  • Croiseur de la classe Amiral Hipper - Admiral Hipper 1939
  • Croiseur de la classe Königsberg - Köln 1941 
  • Croiseur de la classe Königsberg - Königsberg 1940 
  • 3x Destroyer de classe 1936A
  • 4 Escadrilles de bombardiers en piqué - Junker Ju-87 Stuka
  • Cartes de navire et curseurs de dommages 
  • Instructions de montage
Langue(s) Anglais
Note globale 4.6
Univers Historique : 20ème Siècle
Taille Autres
Produit(s) FigurinesAccessoires
Éditeur Warlord Games

Ce jeu est conseillé par 1 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • le 04/12/20 Achat vérifié

    5/5
    Très bon jeu, règles simples mais pouvant évoluer jusqu’à des difficultés qui satisferont les joueurs passionnés par les tactiques maritimes des guerres navales. Nombreux modèles et scénarios historiques

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.