flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ Let's go for the Winter Sales, from January 20 to February 16 incl. ! Buy a game, not a price! See sales games

Paris 1889

SWAPAR01ML

Paris 1889 is a horrific and narrative cooperative game for 3 to 6 players that lasts 30 to 60 minutes.

  • English, French
  • From 16 years old
  • 30mn to 1h
  • 3 to 6 player(s)
18

By buying this product you can collect up to
18 phib'z

Products 18, Total cart bonus 0, and Pre-order bonus 0

Playful reviews about this game

30,00 €

Available

Shipping from 1.95€ - Free from 60€ (metropolitan France)

Add to a list:

Wishlists

Paris 1889 is a horrific and narrative cooperative game for 3 to 6 players that lasts 30 to 60 minutes.
In this game designed by Florian Fay and illustrated by David Sitbon, you play the role of a young adult living in a small town of the US at the end of the 1990s. Ten years after Greenville events, you meet you friends after a while at a former schoolmates reunion. After a few steps on the dancefloor, you decide to return to the Greenville underground to remember your epic adventures from ten years ago… and suddenly you find a magical portal !
Once again lured by the taste of adventure, you jump into that portal and return 110 years in the past, in Paris, 1889, where everything began. The Red Ring Sect and their leader, a monster called “Abomination” is ready to upset the balance between good and evil by using magical rings...
To end this, you must fight the Abomination or steal all the rings!
Theme(s) FantasticVictorian AgeContemporaryHorror
Language(s) EnglishFrench
Mechanism(s) CommunicationAmbianceDeduction
Author(s) Florian Fay
Artist David Sitbon
Note globale 4.8
Editor Sorry we are French

Product Family

This game is recommended by 5 of our Bloggers

The Bloggers have given a rate of 4.8/5 on this product
4.8/5
  • This game was played and recommanded by Vonguru, here its opinion:

    5/5

    Paris 1889, capitale ludique ou cauchemar à fuir ?


    Ce qui me fascine le plus, dans Paris 1889, c’est avec quel naturel il génère du roleplay. Ordinairement, pour qu’un joueur s’immerge dans un univers et s’incarne dans un personnage, il faut de l’imagination, du bagout. Or non seulement la dimension narrative de Paris 1889 ne le réserve pas qu’aux joueurs aimant le mieux narrer des histoires, mais l’imagination peut même y être un danger.


    Il s’agit en effet avant tout d’aider la tablée à deviner, parmi des cartes qui ne sont pas encore dévoilées, laquelle pourra faire suite à celle que l’on a devant soi. Ainsi suffit-il de comprendre le jeu pour apprendre à équilibrer description de ladite carte et invention des intentions et attentes de son personnage sur ce qui pourrait advenir. En somme, le meilleur raconteur d’histoires sera celui qui appliquera le mieux les règles.


    Ce résultat magique ne serait pas possible sans le fabuleux travail de l’illustrateur David Sitbon, dont les 84 images uniques suscitent l’inquiétude à des degrés variés, de la simple silhouette suspecte au charnier entourant un monstre en passant par l’œil dans le ciel ou de curieuses mutations animales. Que l’on se trouve dans une cave sanglante, attablé avec Jules Verne, devant l’une des nombreuses reproductions d’un l’autoportrait de van Gogh, dans la foule visitant les grands boulevards de l’Exposition universelle, on est écrasé par une atmosphère oppressante, qui semble tenir autant de Chirico et Magritte que de Lovecraft par cette porosité du fantastique et la récurrence inquiétante des motifs.


    Original par son thème horrifique et ses dimensions coopérative et narrative, ce jeu d’association d’images l’est aussi, enfin, par la gestion du rythme des parties, qui n’excèderont souvent pas la demi-heure. Plus les joueurs avancent dans leur histoire, et plus la menace inéluctable se rapproche, dans une tension croissante qui participe largement à rendre l’expérience ludique de Paris 1889 mémorable, invitant d’autant mieux à explorer encore et encore la capitale au temps de l’Exposition universelle et des Grands Anciens.


    L'intégralité de la critique et l'interview de l'illustrateur sont lisibles sur VonGuru : https://vonguru.fr/2020/11/13/paris-1889-critique-du-dixit-lovecraftien-et-interview-de-david-sitbon/

    4 people found this review was helpful
  • This game was played and recommanded by Gus & Co, here its opinion:

    5/5

    Paris 1889 est la suite de Greenville 1989, cet angoissant jeu de société de déduction d’images. Une déambulation inquiétante dans le Paris du XIXe. 

    Paris 1889 se joue, en gros, comme Greenville 1989 : observation, narration et déduction d'images. On dirait du Dixit, en plus inquiétant et moins poétique.

    Ce qui change surtout, c’est la phase, la scène finale, dans laquelle on procède à une dernière phase de déduction, mais avec les cartes face cachée cette fois, pour compliquer le tout. On doit donc faire appel à une solide dose de mémoire, et de déduction aussi, toujours, pour s’en sortir.

    Une suite très, très réussie ! Immersive, palpitante et inquiétante.

  • This game was played and recommanded by Vonguru, here its opinion:

    5/5

    Paris 1889, capitale ludique ou cauchemar à fuir ?


    Ce qui me fascine le plus, dans Paris 1889, c’est avec quel naturel il génère du roleplay. Ordinairement, pour qu’un joueur s’immerge dans un univers et s’incarne dans un personnage, il faut de l’imagination, du bagout. Or non seulement la dimension narrative de Paris 1889 ne le réserve pas qu’aux joueurs aimant le mieux narrer des histoires, mais l’imagination peut même y être un danger.


    Il s’agit en effet avant tout d’aider la tablée à deviner, parmi des cartes qui ne sont pas encore dévoilées, laquelle pourra faire suite à celle que l’on a devant soi. Ainsi suffit-il de comprendre le jeu pour apprendre à équilibrer description de ladite carte et invention des intentions et attentes de son personnage sur ce qui pourrait advenir. En somme, le meilleur raconteur d’histoires sera celui qui appliquera le mieux les règles.


    Ce résultat magique ne serait pas possible sans le fabuleux travail de l’illustrateur David Sitbon, dont les 84 images uniques suscitent l’inquiétude à des degrés variés, de la simple silhouette suspecte au charnier entourant un monstre en passant par l’œil dans le ciel ou de curieuses mutations animales. Que l’on se trouve dans une cave sanglante, attablé avec Jules Verne, devant l’une des nombreuses reproductions d’un l’autoportrait de van Gogh, dans la foule visitant les grands boulevards de l’Exposition universelle, on est écrasé par une atmosphère oppressante, qui semble tenir autant de Chirico et Magritte que de Lovecraft par cette porosité du fantastique et la récurrence inquiétante des motifs.


    Original par son thème horrifique et ses dimensions coopérative et narrative, ce jeu d’association d’images l’est aussi, enfin, par la gestion du rythme des parties, qui n’excèderont souvent pas la demi-heure. Plus les joueurs avancent dans leur histoire, et plus la menace inéluctable se rapproche, dans une tension croissante qui participe largement à rendre l’expérience ludique de Paris 1889 mémorable, invitant d’autant mieux à explorer encore et encore la capitale au temps de l’Exposition universelle et des Grands Anciens.


    L'intégralité de la critique et l'interview de l'illustrateur sont lisibles sur VonGuru : https://vonguru.fr/2020/11/13/paris-1889-critique-du-dixit-lovecraftien-et-interview-de-david-sitbon/

    4 people found this review was helpful
  • This game was played and recommanded by Vin d'Jeu, here its opinion:

    4/5

    J’aime toujours ce côté narratif très intéressant surtout dans la description d’une suite à raconter par rapport à son image. Cette description sera primordiale pour deviner la carte choisie par l’enquêteur. Et malgré ses efforts, il arrive encore que la situation peut rester ambiguë entre plusieurs choix. 

    1 person found this review was helpful

See more reviews

You have to be logged to submit reviews.

This game appears in the Tops Games of our players

*See our Shipping Conditions

Newsletters Do not miss the fun news !

2. Select your subscriptions

By clicking on subscribe, you agree to receive our Philibert newsletters. You can easily unsubscribe at any time via the unsubscribe links in each of our emails.