flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ C'est parti pour les soldes, du 12 janvier au 8 février inclus ! Achetez un jeu, pas un prix ! Voir les jeux soldés

Against the Odds 27 - The Pocket at Falaise

ATO27

Nouveauté

Numéro 27 du magazine Against the Odds contenant entre autre le jeu The Pocket at Falaise.

  • Anglais
  • à partir de 14 ans
  • 4h et plus
  • 1 à 2 joueur(s)

34,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

The Pocket at Falaise est un jeu sur la phase finale de la campagne alliée en Normandie. Après l'échec de la contre-attaque d'Hitler au début du mois d'août pour arrêter l'évasion des Alliés de Normandie, les 7e et 5e armées allemandes de Panzer se sont retrouvées sur le point d'être empochées par des pinces américaines et britanniques convergentes. Le soir du 16 août, les Allemands commencent à se replier derrière l'Orne et la Dives, dans l'espoir de se regrouper pour défendre la Seine, alors même que les Alliés tentent de refermer le piège sur quelque vingt-cinq divisions allemandes. En fin de compte, environ la moitié des forces allemandes présentes dans la poche se sont échappées, laissant derrière elles presque tout leur matériel lourd. Il s'agit d'une victoire majeure des Alliés, mais pas d'une victoire de guerre.
À la fin de la guerre du Golfe, en 1991, les journaux télévisés câblés étaient remplis de photos horribles de "l'autoroute de la mort", la route de retour en Irak depuis le Koweït qui semblait, presque littéralement, être "pavée" de véhicules calcinés. Ceux qui étudient la Seconde Guerre mondiale se souviennent de destructions similaires... sur la route sortant de la poche de Falaise... où 25 divisions allemandes se sont battues pour survivre, tandis que les armées alliées cherchaient à transformer la contre-attaque retardée d'Hitler en Normandie en un désastre qui mettrait fin à la guerre. Dans un sens, aucun des deux camps n'a réussi. Mais la dévastation a été sans précédent.
Maintenant, vous avez une chance de faire mieux. La Poche de Falaise met chaque joueur dans la position difficile d'essayer de surmonter les obstacles, tant humains que mécaniques, tactiques et opérationnels, qui ont entravé le succès en 1944. Le concepteur primé Ted Racier explique :
L'histoire de la bataille de Falaise est celle de deux armées allemandes qui tentent d'échapper à un piège qui leur a été tendu par leur propre haut commandement, et celle des armées alliées qui tentent de refermer le piège, malgré les hésitations et les divisions de leurs propres hauts commandants.
Bien que nous puissions penser que les Alliés disposaient de forces écrasantes, au point de contact réel, des unités relativement faibles tentaient de "colmater la fuite" face à un nombre écrasant d'Allemands intensément motivés. Cette situation signifie que les Allemands "en retraite" sont en fait obligés de faire beaucoup d'attaques, tandis que les alliés "en progression" se retrouvent dans une défense désespérée. La Poche de Falaise utilise un système d'activation de type "chit-pull" pour capturer une partie des efforts chaotiques et non coordonnés. Les joueurs sont obligés de jongler pour tirer le meilleur parti d'une situation de plus en plus difficile, et d'une échelle de combat à cheval entre le "tactique" et l'"opérationnel", visant à capturer le meilleur des deux sans ajouter beaucoup de règles fastidieuses. Un jeu complet de règles de solitaire pour le jeu complète l'ensemble.
Eisenhower l'appelait "The Great Killing Ground". Il est impossible d'imprimer le nom que les Allemands lui ont donné. Le nom que vous lui donnerez dépend de votre réussite... Contre toute attente.
Langue(s) Anglais
Mécanisme(s) Wargame
Auteur(s) Lembit TohverPaul RohrbaughTed Raicer
Éditeur Landsknecht Publishing Services, Inc.

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.