flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_percenticon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
C'est parti pour les Soldes, du 27 Juin au 25 Juillet inclus ! Achetez un jeu, pas un prix ! Voir les jeux soldés

Brezhnev’s War: NATO vs. the Warsaw Pact in Germany, 1980

CPS1052

Brezhnev’s War: NATO vs. the Warsaw Pact in Germany, 1980 permet de jouer le premier mois d'une hypothétique invasion communiste de l'Europe de l'Ouest se déroulant entre la chute de Saïgon et le début de l'intervention soviétique en Afghanistan.
  • Anglais
  • à partir de 12 ans
  • , 4h et plus
  • 2 joueur(s)
43

En achetant ce produit collectez jusqu’à
43 Phib'z

Produits 43, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Posez-nous une question sur ce produit

72,50 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Brezhnev’s War: NATO vs. the Warsaw Pact in Germany, 1980 permet de jouer le premier mois d'une hypothétique invasion communiste de l'Europe de l'Ouest se déroulant entre la chute de Saïgon et le début de l'intervention soviétique en Afghanistan.

C'est à cette époque que le rapport des forces conventionnelles entre les deux alliances favorisait le plus les communistes. Le scénario décrit est celui que les analystes des services de renseignement de l'OTAN de l'époque craignaient le plus. En effet, malgré leur connaissance de l'existence des plans soviétiques pour ouvrir une telle guerre par des frappes chimiques et nucléaires massives, les planificateurs militaires occidentaux n'accordaient guère de crédit à ces plans. Ils savaient que les Soviétiques avaient compris qu'une telle stratégie entraînerait des représailles nucléaires immédiates de la part de l'Occident. Cela aurait mis fin à la guerre aussi rapidement qu'elle avait commencé, probablement avec toute la civilisation, sans qu'aucun vainqueur ne puisse être identifié.

Ce que l'on craignait alors, c'est qu'un beau jour d'été, les unités soviétiques en RDA cessent de prendre le petit-déjeuner dans leurs mess et traversent la frontière pour entrer en RFA. L'objectif aurait été de traverser l'Allemagne en moins d'un mois avec des armes conventionnelles. Les Soviétiques auraient alors demandé un cessez-le-feu avant que des armes nucléaires ou chimiques n'explosent ou que la puissance économique massive de la communauté atlantique ne soit mise à contribution. Avec cela, l'Allemagne de l'Ouest - le pivot géostratégique de l'OTAN en Europe - aurait été neutralisée et sa zone industrielle de la Ruhr - alors comme aujourd'hui, l'un des plus importants centres de production de la planète - entièrement détruite. Cela aurait provoqué un changement dans le rapport de force mondial en faveur du Kremlin, les préparant à donner le coup de grâce plus tard.

La carte de 50"x35" couvre la zone centrale de la République fédérale d'Allemagne à 6,66 miles (10,8 km) par hexagone. Il y a 352 pions d'unités de grande taille (5/8 "), représentant les divisions et brigades immédiatement sur place à ce moment-là, ainsi que les masses d'autres unités qui auraient pu être envoyées comme renforts. Chacun des 10 tours de jeu représente trois jours de temps réel.

La séquence de tour utilise une structure classique combat-mouvement ou mouvement-combat. Des règles spéciales couvrent les unités héliportées, les Spetsnaz, la huitième armée de la garde et les gardes aéroportés, la déloyauté est-allemande et tchécoslovaque, les divisions d'artillerie soviétiques à distance, la puissance aérienne, le ravitaillement, la criticité de Francfort pour les opérations américaines, les parachutages, les territoires allemands, la guerre électronique et les objectifs de victoire soviétiques variables.

Contenu :

  • 3 cartes
  • 2 planches de pions
  • aides de jeu
  • 1 livret de règles
  • dés

Thème(s) Guerre
Langue(s) Anglais
Mécanisme(s) AffrontementWargame
Auteur(s) Ty Bomba
Éditeur Compass Games

Soyez le premier à commenter ce jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements