flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Chronicles of Crime Millenium - 2400

JDPLDG039

Chronicles of Crime : 2400 est un jeu standalone pour 1 à 4 joueurs, présentant un nouveau monde où les androïdes, indistinguables des humains, évoluent dans les rues de Paris et les implants cybernétiques sont devenus une habitude dans la vie de tous les jours.
  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 1 à 2h
  • 1 à 4 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

25,00 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Millenium 2400, enquêtez dans les rues d'un Paris Cyberpunk !

Nous sommes en 2400, et vous êtes Kalia Lavel. Vous avez rêvé que vous combattiez le crime telle une cyber-agent parfaitement entrainée, mais il est apparu évident assez rapidement que la corporation pour laquelle vous travailliez ne faisaient attention qu’à leurs profits. Vous avez alors démissionné et laissé vos privilèges de la force d’élite BelCor derrière vous. Maintenant, dépouillée de votre badge et vos cyber-implants, vous allez devoir résoudre ces crimes toute seule.

Chronicles of Crime : 2400 est un jeu standalone pour 1 à 4 joueurs, présentant un nouveau monde où les androïdes, indistinguables des humains, évoluent dans les rues de Paris et les implants cybernétiques sont devenus une habitude dans la vie de tous les jours. Les joueurs exploreront la ville comme jamais auparavant, depuis les bidonvilles, au cœur d’une population en souffrance jusqu’aux structures des corporations les plus avancées et le gargantuesque Dome translucide abritant une vie luxuriante.

Un jeu standalone proposant de nouvelles mécaniques

À travers chaque affaire, les joueurs auront la possibilité d’améliorer Kalia avec des implants cybernétiques. Des super-sens qui les aideront à trouver des preuves, un rayon-X pour scanner les suspects, ou encore un taser pour neutraliser l’électronique qui poserait problème.

Le futur est plein de technologie utile, mais celle-ci n’est pas toujours du côté des joueurs, et les personnes à qui ils parleront ne seront pas toujours celles qu’elles semblent être. Parcourir le Cyberespace et le monde virtuel va challenger les joueurs qui seront confrontés avec des avatars et les difficultés d’un paysage électronique.

Dans Chronicles of Crime : 2400, les joueurs vont découvrir que la lutte entre les criminels et les détectives est vieille de plus d’un millénaire, mais qu’au début du 25e millénaire, celle-ci a pris une ampleur totalement nouvelle

Thème(s) Enquête
Langue(s) Français
Mécanisme(s) Coopératif
Auteur(s) Wojciech GrajkowskiDavid Cicurel
Note globale 4.7
Éditeur Lucky Duck Games
Contenu
  • 40 Cartes Personnage
  • 38 Cartes Catégorie de Preuves
  • 15 Cartes Objet Spécial
  • 7 Plateaux de lieu Double-Face
  • 1 Plateau de Lieu de départ
  • 4 Cartes Implant
  • 1 Plateau Implant
  • 1 Carte Corbeau
  • 1 Plateau Preuves
  • 1 Livret de règles

Gamme

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.3/5 sur ce produit
4.3/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Il Était un Jeu, voici son avis :

    4/5

    Chronicle of Crime 2400

    Dernier né de la trilogie CoC, et après l’excellente version Kids, nous sommes transporté ici dans un Paris futuriste dans les traces de Kalia Laval, une ancienne cyber-agent d’élite de Belcor qui a préféré déserter les magouilles politiques au profit de la réelle justice.

    En plus des scènes de crimes 3D et des lieux et différents personnages à y interroger, on pourra aussi explorer les tréfonds de cyber-espaces et leurs lots d’avatars. Sont-ils de notre côté? Ou cachent-ils la vérité? Il faudra déduire leur véritable identité dans ce monde alternatif.

    On pourra à tout moment user de notre cyber Arsenal pour avancer dans l’enquête, au prix d’un coût en énergie qu’il faudra parfois recharger, synonyme aussi de perte de temps. A utiliser avec parcimonie!

    Le thème est profondément adulte (adultère, drogue, corruption, meurtre…) et l’ambiance est super immersive. Tant au niveau des dialogues que la bande son qui diffère selon les lieux qu’on explore. Vraiment cool.

    On retrouve 2 scénarios pour 4 enquêtes au total, mais je regrette que les personnages rencontrés dans les 3 premières enquêtes endossent un tout autre rôle dans la 4eme. Il m’a été difficile de savourer cette dernière pour cela, même si cela permet d’aborder chaque scénario indépendamment des autres, même si les 3 premiers sont liés.

    J’ai passé d’excellents moments dans ces aventures, le thème est bien retranscrit et l’ambiance annoncée est au rdv. Les principales nouveautées que sont les lieux virtuels et l’utilisation de notre cyber-arsenal le démarque des autres épisodes et s’intègre parfaitement dans le thème CyberPunk, mais peut être aussi alourdissent l’expérience de jeu. Assurément une belle expérience pour les amateurs d’enquêtes.


    - ambiance CyberPunk
    - l’esprit de déduction mis en avant
    - chara design réussit
    - implants cybernétiques qui augmentent nos capacités
    - bande son impeccable pour se mettre dans l’ambiance

    ⛔️
    - la « francisations » des protagonistes
    - la réutilisation des personnages dans un tout autre rôle dans la dernière enquête 

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Il Était un Jeu, voici son avis :

    4/5

    Chronicle of Crime 2400

    Dernier né de la trilogie CoC, et après l’excellente version Kids, nous sommes transporté ici dans un Paris futuriste dans les traces de Kalia Laval, une ancienne cyber-agent d’élite de Belcor qui a préféré déserter les magouilles politiques au profit de la réelle justice.

    En plus des scènes de crimes 3D et des lieux et différents personnages à y interroger, on pourra aussi explorer les tréfonds de cyber-espaces et leurs lots d’avatars. Sont-ils de notre côté? Ou cachent-ils la vérité? Il faudra déduire leur véritable identité dans ce monde alternatif.

    On pourra à tout moment user de notre cyber Arsenal pour avancer dans l’enquête, au prix d’un coût en énergie qu’il faudra parfois recharger, synonyme aussi de perte de temps. A utiliser avec parcimonie!

    Le thème est profondément adulte (adultère, drogue, corruption, meurtre…) et l’ambiance est super immersive. Tant au niveau des dialogues que la bande son qui diffère selon les lieux qu’on explore. Vraiment cool.

    On retrouve 2 scénarios pour 4 enquêtes au total, mais je regrette que les personnages rencontrés dans les 3 premières enquêtes endossent un tout autre rôle dans la 4eme. Il m’a été difficile de savourer cette dernière pour cela, même si cela permet d’aborder chaque scénario indépendamment des autres, même si les 3 premiers sont liés.

    J’ai passé d’excellents moments dans ces aventures, le thème est bien retranscrit et l’ambiance annoncée est au rdv. Les principales nouveautées que sont les lieux virtuels et l’utilisation de notre cyber-arsenal le démarque des autres épisodes et s’intègre parfaitement dans le thème CyberPunk, mais peut être aussi alourdissent l’expérience de jeu. Assurément une belle expérience pour les amateurs d’enquêtes.


    - ambiance CyberPunk
    - l’esprit de déduction mis en avant
    - chara design réussit
    - implants cybernétiques qui augmentent nos capacités
    - bande son impeccable pour se mettre dans l’ambiance

    ⛔️
    - la « francisations » des protagonistes
    - la réutilisation des personnages dans un tout autre rôle dans la dernière enquête 

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Au Meeple Reporter, voici son avis :

    4/5

    1400, 1900, 2400 ! Chronicles of Crime est un vrai voyage dans le temps et va même nous faire réaliser un véritable saut en avant avec le dernier opus qui nous projette en 2400, Chronicles of Crime 2400 ! Après les rues moyenâgeuses et le Paris de la Belle Epoque, place à un tout nouvel univers, mêlant virtuel, quartiers huppés et bidonvilles.

    Dans ce dernier opus de la série, CoC 2400 (en abrégé), édité par les Lucky Duck Games, les joueurs plongent dans la peau de Katia Lavel, une femme éprise de justice et de liberté, ex-cyber-agent d'une grande firme, BelCor, qui œuvre, en façade, pour la sécurité de tous. Une fois éclairée sur les véritables intentions de la corporation, davantage attirée par les profits que par le bien être de l'humanité, Katia Lavel a alors démissionné et laissé ses privilèges derrière elle. Maintenant, dépouillés de ses gadgets et cyber-implants, les joueurs sont laissés à eux-mêmes pour résoudre les crimes et faire régner la justice.

    L'avis du Cyborg Meeple Reporter !


    Coc 2400 est fidèle a ses grands frères en offrant de nouvelles sensations de jeu sans renier les origines de la série Chronicles of Crime. Premier opus se déroulant dans un univers où la technologie est omniprésente, le smartphone des joueurs et l'application prennent toute leur place. Prolongement des joueurs, il l'est aussi pour Katia. Quand le jeu rejoint la réalité !

    Les nouveautés de CoC 2400, en particulier les implants cybernétiques viennent complétement renouveler le jeu. En effet, ils viennent offrir une nouvelle dimension au jeu et les joueurs ne doivent jamais oublier de les utiliser pour changer parfois la perception des choses. Un jeu dans le jeu. Une scène de crime bien fade peut devenir beaucoup plus intéressante avec l'utilisation du bon implant. Pas toujours facile à garder en tête toutes ses possibilités une fois embarqué dans l'aventure. De fait, cet ajout complexifie légèrement le jeu. Il est donc conseillé aux néophytes de débuter la découverte de la série par un des deux opus précédent (1400 ou 1900) pour maitriser parfaitement les bases du jeu avant de se lancer dans CoC 2400.

    CoC 2400 est une jolie conclusion de la saga millénium de Chronicles of Crime, qui s'inscrit parfaitement dans son thème futuriste. Une boucle bouclée, où la technologie rejoint la réalité et le jeu. Il n'arrivera pas à détrôner CoC 1900 qui reste à mon sens l'opus le plus aboutit de la série, mais n'en demeure pas moins une parfaite réussite. Il manquera forcément quelque chose à une ludothèque sans les trois titres de la série !

    Pour le moment les Lucky Duck Games n'ont rien annoncé quand à une suite dans Chronicles of Crime mais il serait dommage de s'arrêter en si bon chemin ....

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Les Jeux En Folie Bordeaux, voici son avis :

    5/5

    Vous avez remarqué comme l'univers Cyberpunk est à la mode en ce moment?

    Ce nouvel opus de Chronicles of crime se déroule en l'an 2400, vous êtes la descendante de la famille Lavel.

    Vous êtes fin limier vous aussi, toujours à la recherche de la vérité. Un crime vient d'avoir lieu et un inconnu vous contacte…
    Connaissant vos capacités il aimerait faire appel à vos services car il ne peut pas avoir confiance aux instances gouvernementales! Et ainsi commence votre aventure.

    Sous fond de complots et de manœuvre financière, vous devrez faire la lumière sur cette affaire!
    Comme sur les précédents épisodes, à l'aide de votre téléphone vous explorerez la scène de crime, vous interrogerez les différents protagonistes et visiterez des lieux peu recommandables... qui dit Cyberpunk dit améliorations technologiques.
    Votre avatar en récupèrera au fil de votre aventure afin de résoudre l'enquête.

    A utiliser intelligemment car elles dépenseront de l'énergie, qui avec le compteur de temps seront vos contraintes.

    Vous devrez donc optimiser vos déplacements et vos actions pour ne pas laisser filer les preuves ou les suspects.

    Encore une bien belle expérience que ce COC 2400. On se laisse facilement happer par l'univers. Et il faut dire que se mettre dans la peau du détective est très motivant. On travail l'esprit de déduction! Les méninges chauffent!

    Aurez vous le cran nécessaire à la résolution de ce crimes?

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 4 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • le 31/12/21 Achat vérifié

    5/5
    Jeu plus complexe que le jeu de base mais l'univers cyberpunk est très intéressant
  • le 11/11/21

    5/5

    Je serai plus court sur mon avis que ceux des autres déjà fort complet:

    cet épisode est l'apogée de la série millénium qui se commence par 1400 puis 1900. Super dynamique! Fait en solo car encore plus dynamique! Je recommande aisément si vous avez fait les autres avant????

  • le 26/10/21

    5/5

    Le jeu est très bien conçu, comme d'habitude pour cette série, mais là ils ont corrigé un point qui nous a parfois embêté sur d'autres enquêtes: lors de la recherche d'indices, il y a parfois plusieurs manières d'interpréter, par exemple on peut confondre entre liquides et drogues. Si on a la bonne idée mais pas la bonne carte, le jeu nous dit d'essayer l'autre.

    Il y a des avertissements en référence à l'âge. Par exemple dans le premier scénario, il y a un mort lorsque l'on inspecte la scène de crime. En toute honnêteté, c'est très léger et donc accessible aussi pour des enfants un peu plus jeunes que l'âge suggéré.

    Pour l'âge, comme on ne sait jamais comment réagissent les enfants, il est toujours préférable qu'ils soient accompagnés d'un adulte. Par exemple dans la version initiale, la seule chose qui a fait un peu peur à ma fille de 11 ans est lorsqu'un enfant a été kidnappé, elle s'est approprié l'histoire de manière nettement plus proche que les autre scénarios.

    Pour en revenir au jeu lui-même, à part la correction évoquée plus haut, cette version n'est ni meilleure ni moins bonne que les précédentes, personnellement je préfère un peu la version 1400 avec les indices sur les cartes, mais j'aime bien la variété aussi et je trouve intéressant qu'ils aient réussi à avoir renouveler légèrement la mécanique au fil des versions.

    Le seul problème du jeu, c'est qu'on fois l'enquêter terminée, ben on passe à la prochaine, mais ce n'est pas renouvelable éternellement.

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 12/10/21

    5/5

    Exeptionnel. Comme toujours avec chronicles, pas besoin de lire les règles, l'appli vous explique tout !! 

    L'univers est grandiose, les graphismes somptueux, la bande sonore immersive... 

    Cet opus rajoute de nouvelles mécaniques bien sympa !

    -Une ressource, la bio énergie, qui permet d'utiliser des cyber-implants ou le cyberespace.

    -Le cyberespace, un nouveau type de lieu avec de nouvelles règles. Les personnages rencontrés dans le cyberespace sont sous forme d'avatar, il est impossible de savoir qui se cache réellement derrière ces identités.

    -Les implants qui donnent de nouvelles capacité en échange de bio énergie.

    Les histoires sont bien écrites et prenantes. Traduction parfaite... 

    Comme toute la série melinium (1400, 1900 et maintenant 2400), le jeu se déroule à Paris.

    Bref, un must have des jeux d'enquête. 

    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.