flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Ecos : Continent Originel

JDPLDG025

Les divinités sont entrain de créer le continent. Chacun s'occupe de sa partie et veut se développer au mieux. Vous pouvez créer un monde identique au nôtre ou totalement imaginaire.
  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 6 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

45,00 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Et si la formation de la Terre s'était déroulée différemment ?

Dans Ecos : Continent Originel, les joueurs incarnent des divinités qui modèlent, à leur guise, la planète. Hélas, ces forces de la nature n'ont pas les mêmes projets et une vision différente des autres. Vos possibilités pour créer votre partie du monde sont multiples. Vous pouvez créer un monde identique au notre ou totalement imaginaire. Les paysages, les habitats et les espèces qui y prospèrent ne dépendent que de vous.

Dans Ecos est on joue simultanément. À chaque tour, un joueur révèle des jetons d'éléments du sac d'éléments, ce qui donne à tous les joueurs la possibilité de compléter une carte de leur tableau et de façonner le continent à leur guise. Les éléments qui ne peuvent pas être utilisés peuvent être convertis en cubes d'énergie, en cartes supplémentaires dans leur main ou être ajoutés à votre tableau pour vous donner plus d'options au fur et à mesure de l'évolution du jeu.

Les chaînes de montagnes, la jungle, les rivières, les mers, les îles et la savane, chacune avec sa propre faune, sont toutes dans le champ des options des joueurs.
Thème(s) AnimauxAfrique
Langue(s) Français
Mécanisme(s) ModulableTuiles
Auteur(s) John D. Clair
Illustrateur(s) Matt PaquetteSabrina Miramon
Note globale 4
Éditeur Lucky Duck Games

Ce jeu est conseillé par 4 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 3.8/5 sur ce produit
3.8/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Le Labo Des Jeux, voici son avis :

    4/5

    Le jeu est beau, le matériel est, comme indiqué dans le paragraphe correspondant, d’excellente facture, et la règle est claire avec des exemples illustrés ; le tout débouche sur un ensemble attrayant. MAIS… quel dommage de n’avoir pas immergé le joueur dans le jeu ! Le pitch était pourtant intéressant ! Passé l’introduction, la règle ne mentionne quasiment plus que des cubes, des jetons et des cartes… Introduire un animal dans son habitat (en le plaçant…) ne serait-il pas plus immersif que de juste placer un jeton animal sur une tuile ? Les cartes à dos bleu / brun n’ont pas d’autre dénomination et les différents éléments ne sont même pas nommés ! Bien sûr, rien ne vous empêche de nommer les éléments et de thématiser les cartes… Encore faudra-t-il vous mettre d’accord ! Allez, j’arrête ici ce paragraphe à l’emporte-pièce et ne ferai aucune remarque sur le but du jeu…

    Je me suis un peu enflammée en raison d’une grande déception qui reste personnelle et je tiens à préciser que la partie paysage commun est tout à fait thématique grâce au matériel et pour peu qu’on fasse l’effort d’utiliser un vocabulaire immersif.

    Pour en terminer avec ce point noir (vu de ma fenêtre bien sûr), je dirais que je ne me suis pas sentie accueillie par la règle du jeu. Cela vous paraitra sans doute étrange comme formulation, mais ce ressenti vient de la froideur (ressentie) des explications.

    Passons à des points plus concrets et intéressons-nous au cœur du jeu.

    La mécanique principale du jeu, le bingo, n’est pas sans rappeler le célèbre Augustus ou sa « déclinaison » Via Magica. Vous aurez ici affaire à un jeu plus profond et nettement plus long, ce qui plaira… ou pas ! En effet, les effets des cartes offrent du placement de tuiles, de jetons, de pions, du scoring direct, et sont réutilisables (pour certaines). Ajoutez à cela un système de compensation des éléments tirés du sac via le cadran et vous obtenez un jeu dont on a chassé un maximum de frustration. C’est malin !

    Quant à l’interaction, elle est présente mais pas directe : le paysage central étant commun, vous pourrez facilement gêner vos adversaires (et vice-versa !) en le modifiant, voire en remplaçant ou détruisant certains éléments, mais rien ne vous permettra de détruire les cartes de vos concurrents et réciproquement.

    La rejouabilité me semble conséquente grâce aux différentes configurations du paysage de départ, au nombre de cartes, au nombre important de paquets préconstruits et au fait que vous pourrez drafter les cartes au lieu d’utiliser ces paquets.

    Dans les différentes configurations jouées (2 / 3 / 4 joueurs), je retiendrai surtout le nombre pléthorique de cartes de la main de départ lors des parties à 2 joueurs, ce qui peut être un avantage au niveau du choix mais aussi un obstacle qui risque de perdre les joueurs.

    Sinon, plus nombreux sont les joueurs autour de la table, plus l’évolution du paysage central est chaotique ; mais quand on aime le changement…

    Pas de mode solo ici, donc rien à en dire. ???? En revanche, comme pour bon nombre de jeux, des variantes fan-made sont trouvables sur les forums de BGG.

    Conclusion :

    Des mécaniques simples, bien imbriquées, un matériel au top : un jeu agréable et pas si simple. Pour les aficionados de bingo amateurs de combos et de placement. ????

    le test en intégralité ici : www.lelabodesjeux.com

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Ma Table de Jeu, voici son avis :

    4/5

    Ecos : Continent originel.
    Un jeu déroutant à bien des égards lors des premiers tours.
    La thématique n'y est pas pour rien : développer la Pangée ou le Gondwana ou je ne sais quel autre super continent des premiers âges de la Terre, est plutôt original.
    Y ajouter de nouveaux espaces, montagneux, aquatiques, forestiers... et les peupler : telle va être notre tâche. Mais attention le jeu n'est absolument pas coopératif même si l'on va "bâtir" ce continent tous ensemble.
    Au-delà du thème, le jeu déstabilise encore un peu par son aspect deckbuilding qui n'en est pas vraiment un. Oui les premiers tours sont déroutants notamment car les cartes de départ vont orienter votre façon de marquer des points. Et le temps de saisir les interactions entre les différentes cartes, il y a de quoi être un peu perdu. Car oui le Ecos est aussi et surtout un jeu de combo. Développer les montagnes pour scorer en y implantant des gorilles ou manoeuvrer pour organiser de grandes migrations d'antilopes dans de grands espaces ne sont qu'une des nombreuses façons de marquer (beaucoup) des points.
    Une fois les mécaniques de nos decks comprises, le jeu devient savoureux. On se plaît à préparer nos combos et à surveiller celles de nos adversaires en fonction du développement du plateau de jeu central.
    Les possibilités sont nombreuses, la rejouabilité semble immense. Et les différents decks de départ au delà de vous proposer des façons différentes de scorer vont vous installer des rythmes de jeu et de marquages de points très différents. Difficile de dire si tout cela est parfaitement équilibré en l'état mais peu importe, les sensations sont très bonnes et donnent envie d'y revenir.
    Enfin le rythme va aussi dépendre du tirage des éléments constitutifs de la vie que l'on créé sur le continent via un sac de jetons à piocher qui nous rappellera les meilleurs moments de nos soirées Loto organisé par l'amicale laïque et animé par Jacky à la salle des fêtes du village
    Le matériel quant à lui est très correct même si on aurait aimé que les jetons animaux soient un poil plus grands pour plus de lisibilité. Mais le reste est au top.

    Les photos à retrouver ici : https://www.facebook.com/matabledejeu/posts/1706367422894149

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Le Labo Des Jeux, voici son avis :

    4/5

    Le jeu est beau, le matériel est, comme indiqué dans le paragraphe correspondant, d’excellente facture, et la règle est claire avec des exemples illustrés ; le tout débouche sur un ensemble attrayant. MAIS… quel dommage de n’avoir pas immergé le joueur dans le jeu ! Le pitch était pourtant intéressant ! Passé l’introduction, la règle ne mentionne quasiment plus que des cubes, des jetons et des cartes… Introduire un animal dans son habitat (en le plaçant…) ne serait-il pas plus immersif que de juste placer un jeton animal sur une tuile ? Les cartes à dos bleu / brun n’ont pas d’autre dénomination et les différents éléments ne sont même pas nommés ! Bien sûr, rien ne vous empêche de nommer les éléments et de thématiser les cartes… Encore faudra-t-il vous mettre d’accord ! Allez, j’arrête ici ce paragraphe à l’emporte-pièce et ne ferai aucune remarque sur le but du jeu…

    Je me suis un peu enflammée en raison d’une grande déception qui reste personnelle et je tiens à préciser que la partie paysage commun est tout à fait thématique grâce au matériel et pour peu qu’on fasse l’effort d’utiliser un vocabulaire immersif.

    Pour en terminer avec ce point noir (vu de ma fenêtre bien sûr), je dirais que je ne me suis pas sentie accueillie par la règle du jeu. Cela vous paraitra sans doute étrange comme formulation, mais ce ressenti vient de la froideur (ressentie) des explications.

    Passons à des points plus concrets et intéressons-nous au cœur du jeu.

    La mécanique principale du jeu, le bingo, n’est pas sans rappeler le célèbre Augustus ou sa « déclinaison » Via Magica. Vous aurez ici affaire à un jeu plus profond et nettement plus long, ce qui plaira… ou pas ! En effet, les effets des cartes offrent du placement de tuiles, de jetons, de pions, du scoring direct, et sont réutilisables (pour certaines). Ajoutez à cela un système de compensation des éléments tirés du sac via le cadran et vous obtenez un jeu dont on a chassé un maximum de frustration. C’est malin !

    Quant à l’interaction, elle est présente mais pas directe : le paysage central étant commun, vous pourrez facilement gêner vos adversaires (et vice-versa !) en le modifiant, voire en remplaçant ou détruisant certains éléments, mais rien ne vous permettra de détruire les cartes de vos concurrents et réciproquement.

    La rejouabilité me semble conséquente grâce aux différentes configurations du paysage de départ, au nombre de cartes, au nombre important de paquets préconstruits et au fait que vous pourrez drafter les cartes au lieu d’utiliser ces paquets.

    Dans les différentes configurations jouées (2 / 3 / 4 joueurs), je retiendrai surtout le nombre pléthorique de cartes de la main de départ lors des parties à 2 joueurs, ce qui peut être un avantage au niveau du choix mais aussi un obstacle qui risque de perdre les joueurs.

    Sinon, plus nombreux sont les joueurs autour de la table, plus l’évolution du paysage central est chaotique ; mais quand on aime le changement…

    Pas de mode solo ici, donc rien à en dire. ???? En revanche, comme pour bon nombre de jeux, des variantes fan-made sont trouvables sur les forums de BGG.

    Conclusion :

    Des mécaniques simples, bien imbriquées, un matériel au top : un jeu agréable et pas si simple. Pour les aficionados de bingo amateurs de combos et de placement. ????

    le test en intégralité ici : www.lelabodesjeux.com

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par ParadoxeTemporel, voici son avis :

    4/5

    Ecos : Continent Originel est un jeu compétitif, de cartes à moteur, gestion et développement, avec une part de hasard dû au tirage. Vous créez ensemble une planète constituée de différentes régions (Désert, Prairie et Eau), d’Arbres, de Montagnes et d’une faune diverse et variée.

    Une mise en place rapide grâce au 3 boîtes de rangement pour les pions Énergie et les pions Animal. Les règles se transmettent facilement, elles sont simples et limpides. Le 1er joueur/la 1ère joueuse pioche un à un les pions Élément dans le sac. Suite à un tirage placez un cube Énergie sur le symbole correspondant d’une de vos cartes jouées ou alors pivotez de 90° (sens horaire) votre Cadran. Lorsque qu’une de vos cartes est totalement complétée de cubes Énergie, criez Ecos ! puis résolvez le/les effets de votre carte.

    Une bonne rejouablitité même en jouant avec les decks pré-construits. Préférez la formule à 4 joueuses/joueurs, à 5/6 cela peut le faire aussi quand tout le monde connaît un peu le jeu. Le jeu se joue en simultanée sauf lors de l’activation d’une carte d’un joueur/une joueuse. Peu d’attente et des tours de jeux dynamiques.

    Une chouette matériel de qualité, avec un joli rendu 3D sympa en fin de partie. Ecos : Contient Originel n’est pas vraiment un jeu expert, un peu de stratégie pour comboter au mieux vos cartes jouées, du hasard au tirage et un bon moment ludique.

    Et les platoistes créent une planète !

    Article complet : https://paradoxetemporel.fr/29255-test-de-ecos-continent-originel.html

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 2 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.5/5 sur ce produit
4.5/5
  • le 08/01/21 Achat vérifié

    5/5
    un bon jeu
  • le 08/01/21 Achat vérifié

    4/5
    Super matériel et très bon jeu qui reprend la mécanique d Augustus en la poussant beaucoup plus loin. Le hasard est toutefois toujours présent mais le jeu est très plaisant.
    4 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.