flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Kodiak

MUL-605072b

Kodiak est un jeu de plis pour tous les amoureux de la nature. Avec ses règles simples tournées vers le bluff, Kodiak amusera jusqu'à six joueurs, petits et grands.
  • Français
  • à partir de 7 ans
  • moins de 30mn
  • 2 à 6 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.1/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (2)
    3.5/5

19,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Kodiak : Une île qui regorge d'ours et de saumons !

Alaska, ultime frontière. Les équilibres de la vie sauvage restent précaires. Sur l'île Kodiak, les grands animaux dépendent pour leur survie de la manne es saumons qui remontent la rivière pour se reproduire. Chaque joueur incarne un ours qui devra récupérer le plus de saumons possible. Chacun possède des cartes prédateur et des cartes saumon qui valent un certain nombre de point. Simultanément, tous les ours révèlent la carte qu'ils décident de jouer. Les prédateurs les plus forts se serviront en premier, mais en cas d'égalité, c'est celui qui est le plus en bas du cours d'eau qui se servira en premier. Les saumons qui ne sont pas mangés sont récupérés par le joueur qui l'a mis en jeu.
Thème(s) Nature
Langue(s) Français
Mécanisme(s) PlisCartesBluff
Note globale 4.1
Éditeur Multivers

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 3.5/5 sur ce produit
3.5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    3/5

    Kodiak, le jeu avec des ours, est un jeu de plis. Qui n’a qu’un lointain rapport avec l’ours du même nom.

    Chaque personne va recevoir 15 cartes, qui se répartissent ainsi :

    • 9 cartes saumon, valant de 1 à 5. Ce sont les points de victoire, les cartes qu’il va falloir récupérer ou garder.
    • 5 cartes prédateurs, avec une vitesse allant de 1 à 60. Les prédateurs vont chasser les cartes saumon, du plus rapide au plus lent. Le plus lent étant celui avec la plus grande… vitesse…
    • 1 carte visiteur, qui ralentira un prédateur

    Les joueurs et joueuses vont avoir les 15 cartes en main, et à chaque tour, ils devront en choisir une, qu’ils déposeront face cachée. Quand tout le monde a choisi une carte, on les retourne.

    • S’il n’y a pas de carte saumon, les cartes sont défaussées et on passe au tour suivant.
    • S’il n’y a pas de prédateur, les cartes visiteurs sont défaussées, et les cartes saumon restent sur la table pour le tour suivant
    • S’il y a des prédateurs, les joueurs ou joueuses les ayant placés vont alors, dans le sens inverse de la vitesse des prédateurs, prendre une carte saumon sur la table et les mettre dans leur réserve de points. S’il n’y a plus de carte saumon à son tour, le prédateur est bredouille. Si, au contraire, il reste des saumons à la fin du tour, leurs propriétaires les récupèrent et les mettent dans leur réserve de points.

    Il faut noter que le prédateur le plus fort, le vieil ours, rafle tous les saumons restants. C’est donc une carte puissante, qu’il faut jouer au bon moment.

    Si vous avez bien observé, vous avez noté la présence d’une cascade sur les images. Cette cascade, si elle est jolie, est complètement anecdotique dans le jeu.

    Elle va servir à départager les cas où il y a plusieurs prédateurs de même vitesse jouées en même temps, selon un système de montée descente. Plutôt gadget.

    Une fois que les 15 cartes ont été jouées, on compte le nombre de saumons dans sa réserve de points, on le note, et une nouvelle manche peut commencer. On jouera autant de manches qu’il y a de personnes autour de la table, le ou la gagnante étant celle qui a le plus gros score à la fin du jeu.

    Kodiak, verdict
    Soyons honnêtes, Kodiak n’est pas fou-fou. Et ça n’est pas son (pseudo) thème qui va le sauver. Malgré la présence d’ours.

    Le jeu est beau, toutefois. Il y a un vrai effort au niveau du graphisme. Le matériel est attractif, même la cascade… gadget.

    Mais.

    Mais le mécanisme de jeu est trop léger. Il suffit de compter les cartes des autres, surtout s’ils ou elles ne sont pas spécialistes des jeux de plis, pour savoir quand jouer son vieil ours ou les autres prédateurs. Et finalement, la carte visiteur n’a que peu ou pas d’intérêt. Elle peut servir à pénaliser quelqu’un d’autre, mais elle n’apporte pas d’avantage à la personne qui la joue.

    Je vois trois publics et trois réactions au jeu :

    • Joueurs et joueuses de plis confirmés uniquement : le jeu va être tendu, avec beaucoup à gagner ou perdre, mais pas très original et lassant rapidement.
    • Joueurs et joueuses novices uniquement (enfants y compris) : le jeu risque de ne pas avoir de stratégie possible, avec un jeu trop ouvert. Pas beaucoup de fun en perspective.
    • Joueurs et joueuses mixtes : Les joueurs qui comptent seront fortement avantagés et gagneront. Les autres ne s’amuseront pas beaucoup.

    Pas une grande réussite, malgré des règles simples et un bon matériel.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    3/5

    Kodiak, le jeu avec des ours, est un jeu de plis. Qui n’a qu’un lointain rapport avec l’ours du même nom.

    Chaque personne va recevoir 15 cartes, qui se répartissent ainsi :

    • 9 cartes saumon, valant de 1 à 5. Ce sont les points de victoire, les cartes qu’il va falloir récupérer ou garder.
    • 5 cartes prédateurs, avec une vitesse allant de 1 à 60. Les prédateurs vont chasser les cartes saumon, du plus rapide au plus lent. Le plus lent étant celui avec la plus grande… vitesse…
    • 1 carte visiteur, qui ralentira un prédateur

    Les joueurs et joueuses vont avoir les 15 cartes en main, et à chaque tour, ils devront en choisir une, qu’ils déposeront face cachée. Quand tout le monde a choisi une carte, on les retourne.

    • S’il n’y a pas de carte saumon, les cartes sont défaussées et on passe au tour suivant.
    • S’il n’y a pas de prédateur, les cartes visiteurs sont défaussées, et les cartes saumon restent sur la table pour le tour suivant
    • S’il y a des prédateurs, les joueurs ou joueuses les ayant placés vont alors, dans le sens inverse de la vitesse des prédateurs, prendre une carte saumon sur la table et les mettre dans leur réserve de points. S’il n’y a plus de carte saumon à son tour, le prédateur est bredouille. Si, au contraire, il reste des saumons à la fin du tour, leurs propriétaires les récupèrent et les mettent dans leur réserve de points.

    Il faut noter que le prédateur le plus fort, le vieil ours, rafle tous les saumons restants. C’est donc une carte puissante, qu’il faut jouer au bon moment.

    Si vous avez bien observé, vous avez noté la présence d’une cascade sur les images. Cette cascade, si elle est jolie, est complètement anecdotique dans le jeu.

    Elle va servir à départager les cas où il y a plusieurs prédateurs de même vitesse jouées en même temps, selon un système de montée descente. Plutôt gadget.

    Une fois que les 15 cartes ont été jouées, on compte le nombre de saumons dans sa réserve de points, on le note, et une nouvelle manche peut commencer. On jouera autant de manches qu’il y a de personnes autour de la table, le ou la gagnante étant celle qui a le plus gros score à la fin du jeu.

    Kodiak, verdict
    Soyons honnêtes, Kodiak n’est pas fou-fou. Et ça n’est pas son (pseudo) thème qui va le sauver. Malgré la présence d’ours.

    Le jeu est beau, toutefois. Il y a un vrai effort au niveau du graphisme. Le matériel est attractif, même la cascade… gadget.

    Mais.

    Mais le mécanisme de jeu est trop léger. Il suffit de compter les cartes des autres, surtout s’ils ou elles ne sont pas spécialistes des jeux de plis, pour savoir quand jouer son vieil ours ou les autres prédateurs. Et finalement, la carte visiteur n’a que peu ou pas d’intérêt. Elle peut servir à pénaliser quelqu’un d’autre, mais elle n’apporte pas d’avantage à la personne qui la joue.

    Je vois trois publics et trois réactions au jeu :

    • Joueurs et joueuses de plis confirmés uniquement : le jeu va être tendu, avec beaucoup à gagner ou perdre, mais pas très original et lassant rapidement.
    • Joueurs et joueuses novices uniquement (enfants y compris) : le jeu risque de ne pas avoir de stratégie possible, avec un jeu trop ouvert. Pas beaucoup de fun en perspective.
    • Joueurs et joueuses mixtes : Les joueurs qui comptent seront fortement avantagés et gagneront. Les autres ne s’amuseront pas beaucoup.

    Pas une grande réussite, malgré des règles simples et un bon matériel.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    4/5

    Kodiak est un jeu aux règles simples où le bluff peut être utile afin d’induire les autres en erreur. Les plus jeunes ont souvent tendance à jouer un peu comme à la Bataille, mais les plus âgés vont pouvoir commencer à élaborer des petites stratégies.
    Nous vous recommandons d’y jouer à 4 et plus pour qu’il soit encore plus tendu. Plus on est nombreux, plus il risque d’y avoir des égalités à départager et la cascade prend alors toute son importance. À 2, il perd vraiment de son attrait, le challenge étant trop simple. D’ailleurs, les cartes Visiteur ne peuvent pas se jouer dans cette configuration.
    Pêcher des saumons à l’approche des fêtes de fin d’année est bien dans le thème !

Voir plus d'avis

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.