flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Préhistories

FLY022PR

Vous, le chef de la tribu, devez guider vos chasseurs pour ramener les meilleurs bêtes pour nourrir vos familles. Attirez les faveurs des esprits en trouvant les animaux choisis par les Anciens.

  • Français
  • à partir de 8 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 5 joueur(s)
13

En achetant ce produit collectez jusqu’à
13 Phib'z

Produits 13, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

22,50 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Dans Prehistories, envoyez vos meilleurs chasseurs traquer le gibier puis confiez à votre Chaman le soin de peindre vos exploits sur les murs de la grotte. Être rapide vous permettra de choisir vos proies en premier mais être fort vous rapportera les plus belles espèces... Le premier à traduire en peinture les souhaits des Anciens sera déclaré vainqueur !

Qui va à la chasse peint sa place !

Placez les tuiles Animal sur le plateau principal puis choisissez des objectifs pour la partie. Chaque joueur prend les 12 cartes du clan de son choix puis place devant lui sa grotte et les jetons totem correspondants. Chaque joueur pioche les 3 premières cartes de sa pile, c’est sa main de départ. Pour récupérer les tuiles Animal, il va falloir atteindre le score minimal indiqué devant chaque tuile Animal. Les joueurs choisissent simultanément parmi les cartes de leur main les chasseurs qu’ils souhaitent envoyer. Le joueur avec le plus petit total joue en premier car ses chasseurs sont les plus rapides. Le chasseur avec le plus grand total pourra chasser davantage ou de plus gros animaux mais, en étant le plus lent, il n'est pas certain qu'il restera encore quelque chose dans la vallée à son tour. 

Au retour de chaque chasse, le Chaman va peindre vos exploits en plaçant la ou les tuiles Animal récupérée(s) dans votre grotte. Peignez au mieux, pour répondre aux exigences fixées en début de partie par les esprits des Anciens. Il faudra donc anticiper les chasses nécessaires pour celles-ci. Lorsque vous réalisez un (ou plusieurs) objectifs, placez le nombre de jetons Totem indiqué sur la carte Objectif correspondante. Le premier joueur à placer ses 8 jetons Totem remporte la partie !
Thème(s) Préhistoire
Langue(s) Français
Mécanisme(s) TuilesPlacement
Auteur(s) Benoit TurpinAlexandre Emerit
Illustrateur(s) Camille Chaussy
Note globale 4.7
Éditeur The Flying Games
Contenu
  • 5 paquets de 12 cartes Chasseur
  • 40 jetons Totem
  • 5 cartes Aide de jeu
  • 25 tuiles Animal taille 1
  • 25 tuiles Animal taille 2
  • 10 tuiles Animal taille 3
  • 10 tuiles Animal taille 4
  • 5 tuiles Animal Légendaire
  • 5 grottes 3D
  • 1 plateau recto verso
  • 9 cartes Objectifs
  • 1 planche d'autocollants

Ce jeu est conseillé par 6 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.8/5 sur ce produit
4.8/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Jeu Perds Tout Le Temps, voici son avis :

    5/5

    Dans Prehistories, le dernier jeu d’Alexandre Emerit et Benoît Turpin, vous mènerez vos guerriers à la chasse pour accomplir des exploits et les peindre fièrement dans votre grotte. Vous disposerez pour cela de votre mini-Lascaux que vous remplirez de polyominos : mammouths, bouquetins des montagnes, sangliers, viendront orner la caverne autour de la représentation du chasseur de votre clan. La mécanique de polyominos, héritée de Tétris, n’a rien de nouveau : popularisée en 2014 par Patchwork, d’Uwe Rosenberg, elle est devenue un vrai phénomène de mode (pensons cette année à l’Île des Chats, My City, Kingdom Rush, New York Zoo ou Calico… même les jeux dits « à cocher » s’y mettent puisque les zones à dessiner dans Cartographers sont bien des polyominos). Comme toujours lorsqu’une mécanique a le vent en poupe, cela peut à la fois susciter l’engouement comme l’ennui devant une uniformisation de l’offre : on se dit qu’il va encore s’agir de remplir au maximum un plateau personnel en optimisant chacun de nos choix. Les jeux de polyominos sont souvent proches du casse-tête et j’apprécie personnellement beaucoup cette dimension quand je joue, surtout si le défi me résiste. Toutefois, certains peuvent lui reprocher un certain manque de fun ou une trop grande abstraction. L’éditeur The Flying Games et son distributeur BlackRock font dans Prehistories le pari d’offrir une expérience familiale et rapide et de dynamiser cette mécanique : ont-ils réussi cet exploit ?

    Découvrez l'analyse ludique complète et la réponse à cette question sur le blog Jeu Perds Tout Le Temps : https://jeuperdstoutletemps.com/2020/12/12/prehistories-theflyinggames-turpin-emerit/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Jeu Perds Tout Le Temps, voici son avis :

    5/5

    Dans Prehistories, le dernier jeu d’Alexandre Emerit et Benoît Turpin, vous mènerez vos guerriers à la chasse pour accomplir des exploits et les peindre fièrement dans votre grotte. Vous disposerez pour cela de votre mini-Lascaux que vous remplirez de polyominos : mammouths, bouquetins des montagnes, sangliers, viendront orner la caverne autour de la représentation du chasseur de votre clan. La mécanique de polyominos, héritée de Tétris, n’a rien de nouveau : popularisée en 2014 par Patchwork, d’Uwe Rosenberg, elle est devenue un vrai phénomène de mode (pensons cette année à l’Île des Chats, My City, Kingdom Rush, New York Zoo ou Calico… même les jeux dits « à cocher » s’y mettent puisque les zones à dessiner dans Cartographers sont bien des polyominos). Comme toujours lorsqu’une mécanique a le vent en poupe, cela peut à la fois susciter l’engouement comme l’ennui devant une uniformisation de l’offre : on se dit qu’il va encore s’agir de remplir au maximum un plateau personnel en optimisant chacun de nos choix. Les jeux de polyominos sont souvent proches du casse-tête et j’apprécie personnellement beaucoup cette dimension quand je joue, surtout si le défi me résiste. Toutefois, certains peuvent lui reprocher un certain manque de fun ou une trop grande abstraction. L’éditeur The Flying Games et son distributeur BlackRock font dans Prehistories le pari d’offrir une expérience familiale et rapide et de dynamiser cette mécanique : ont-ils réussi cet exploit ?

    Découvrez l'analyse ludique complète et la réponse à cette question sur le blog Jeu Perds Tout Le Temps : https://jeuperdstoutletemps.com/2020/12/12/prehistories-theflyinggames-turpin-emerit/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par La tuile de jeu, voici son avis :

    4/5

    Préhistories est pour moi un bon jeu, facile à sortir, à ranger et à comprendre. Il possède une bonne profondeur de jeu, avec un soupçon de réflexion. Néanmoins, je regrette que la partie file à une vitesse folle, la faute aux 8 pauvres petits jetons totem et à certains objectifs qui sont très rapides à réaliser.

    Pour en savoir plus rendez-vous sur mon site = >


    https://latuiledejeu.com/prehistories/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    J’avais eu la chance de « goûter » à PREHISTORIES lors du dernier Festival des Jeux de Vichy avec beaucoup d’enthousiasme et de plaisir. Ma première impression se confirme aujourd’hui tant je trouve ce jeu complet, malicieux et qui plus est superbe ! Commençons par les illustrations à la fois tendres et délicates de Camille Chaussy pour finalement évoquer un monde de « Brutes » épaisses dont la survie passe par une chasse sauvage et l’épanouissement par la démonstration de leurs exploits. Le travail esthétique est vraiment très chouette, et retranscrit parfaitement la thématique, tout en s’adressant avec intelligence au public cible familial et en évoquant du bout des doigts l’association d’une mécanique à la fois « virile » et « brut de décoffrage » à quelque chose de plus « sensible » et « culturel ». En effet, les tours de jeu de PREHISTORIES se composent de deux parties directement liées entre elles mais très différentes en termes de sensations de jeu. Si les débuts de manche sont très interactifs et relativement agités, entre « enchères », « bluff » et « guessing », la seconde partie est plus « solitaire » et « réflexive », bien que celle-ci ait été obligatoirement anticipée lors de la première phase. On passe alors de moments de fierté ou de frustration, d’avoir obtenu exactement la tuile recherchée ou les quelques miettes restantes, à un essai d’optimisation de son plateau personnel, à la recherche de réalisation d’objectifs le plus rapidement possible. Cette association d’un presque « mini-party-game » au sein même d’un jeu de course aux objectifs demandant anticipation tactique et réflexion stratégique légère est jouissive. L’ambiance enjouée autour de la table est conséquente de ces successions de phases dynamiques, joviales mais ne manquant jamais d’intérêt. Tout apparaît très doux et agréable alors même que la lutte pour obtenir la tuile convoitée est féroce. Les contraintes de poses de tuiles sont fortes et obligent les joueurs à prendre des décisions d’une grande justesse, en mesurant la prise de risque d’éventuellement passer à côté de la tuile convoitée, de revenir avec des blessures pénalisantes, et finalement de réussir ou pas l’objectif visé. Car c’est bien l’ordre d’initiative, primordial et au cœur du jeu, qui fera sans doute la différence dans des parties rapides, très tendues et dont le résultat s’avère très souvent serré. Il faut faire des choix malins entre s’assurer le gain de tuiles plutôt « rudimentaires » ou tenter d’obtenir une ou plusieurs tuiles très intéressantes quitte à repartir « bredouille ». PREHISTORIES, de part sa grande accessibilité et son dynamisme, l’ambiance conviviale qu’il crée, et les choix tactiques intéressants et tendus qu’il propose au sein d’une mécanique riche et simple à la fois, se positionne comme un jeu familial redoutable. Il s’inscrit dans la lignée des excellents déjà existants GRANDBOIS ou MOSKITO SHOW du même éditeur, qui décidément nous habitue à des jeux intelligents et subtils, mettant en scène toujours harmonieusement et élégamment un des mondes « Animal « . PREHISTORIES a pour le moment ma préférence, en attendant le suivant !

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 4 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.5/5 sur ce produit
4.5/5
  • le 13/02/21 Achat vérifié

    5/5
    Super et superbe jeu, tout simple mais très bon. Très bonne interaction!
  • le 06/01/21 Achat vérifié

    3/5
    J'ai acheté ce jeu parce que son matériel est de toute beauté. le jeu est sympathique mais la première phase d'enchères me plaît moyennement; la suivante, celle où on place les pièces sur son plateau pour essayer de remplir les contrats, est mieux. mais les amateurs à la fois de Tetris et d'enchères seront aux anges.
    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 17/12/20

    5/5

    Mélange de jeu de cartes et de polyminos, prehistories est un jeu résolument familial. Le matos est superbe, les règles sont simples et claires et la durée de jeu adaptée aux enfants. La rejouabilité est plutôt bonne, au vu des divers objectifs possibles.
    Une bonne pioche pour mettre sous le sapin!

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 16/12/20

    5/5

    Excellent jeu, où l'on espère atteindre les objectifs avant les autres. Les choix sont très tactiques... La tension autour du jeu fait qu'on adore et qu'on en redemande. On aurait aimé des pochons opaques pour ranger les différents polyominos car on pourrait être tenté de choisir ceux qui nous intéressent lorsqu'il faut compléter le plateau à la fin de chaque tour plutôt que de les tirer au hasard. Enfin, tout dépend avec qui on joue...

    2 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.