flag_enflag_fricon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_diceicon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_towericon_twittericon_videoicon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Kingdomino

BO-KIN01

Champs de blé, lacs, montagnes... il vous faut tout explorer pour repérer les meilleures parcelles pour étendre son Royaume.

  • Français
  • à partir de 8 ans
  • moins de 30mn
  • 2 à 4 joueur(s)
10

En achetant ce produit collectez jusqu’à
10 Phib'z

Produits 10, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

Posez-nous une question sur ce produit

17,50 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Déjà vus

Vous incarnez un Seigneur en quête de terres pour étendre son Royaume. Champs de blé, lacs, montagnes... il vous faut tout explorer pour repérer les meilleures parcelles.

Mais d’autres Seigneurs convoitent les mêmes terres que vous... 

 

Contenu :

  • 4 tuiles de départ
  • 4 châteaux en 3D (1 rose, 1 jaune, 1 vert, 1 bleu)
  • 48 dominos (1 face paysage, 1 face numérotée)
  • 8 rois en bois de 4 couleurs (2 roses, 2 jaunes, 2 verts, 2 bleus)

 

Thème(s) Moyen Age
Langue(s) Français
Mécanisme(s) Placement
Auteur(s) Bruno Cathala
Illustrateur Cyril Bouquet
Note globale 4.6
Éditeur Blue Orange

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Philiboyz

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Pierre, voici son avis :

    4/5
    Sympathique petit jeu, ses règles peuvent s’énoncées en quelques phrases (V. mon collègue juste au-dessus). Du coup il est accessible à tous très rapidement. Le matériel est simple et coloré et le jeu ne prend qu’un petit quart d’heure (non, la boîte ne ment pas !). Mais derrière cette simplicité, on peut développer une bonne stratégie de pose et surtout on doit sans cesse se confronter au choix entre qualité du domino et initiative sur le tour d’après. Un bon côté calculatoire sur les dominos restants ravira les joueurs dit « expérimentés ». Notons que cette possibilité est assez tronquée à trois joueurs où plusieurs tuiles (dominos) seront absentes. Mais pour moi, le nec plus ultra, ce sont les parties à deux joueurs. Là votre royaume atteint les bonnes dimensions de sept sur sept (24 dominos et votre château) et chaque joueur joue avec deux jetons « roi » et aura ainsi deux choix de tuiles sur les quatre de la manche. La tension est succulente et les choix cornéliens… en seulement 15 minutes (bon ok, 20 minutes si vous jouez avec moi), c’est brillant.
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Manuel, voici son avis :

    4/5
    Kingdomino revisite la pose de domino avec une mécanique qui est un modèle de simplicité et de fluidité, tout en offrant de belles prises de décisions.
    Le jeu va se dérouler en 12 rounds, pour les 12 dominos que chaque joueur va être amené à récupérer. Au début d'un round, on révèle autant de dominos qu'il y a de joueurs dans la partie, et ces dominos seront placé sur la table selon l'ordre numérique inscrit au dos. Ensuite, les joueurs poseront tour à tour leurs ouvriers sur le domino de leur choix.
    Lors du round suivant, c'est la position des dominos choisis par les joueurs qui vont déterminer l'ordre de jeu. Celui qui aura sélectionné le domino le "moins intéressant" se repositionnera en premier sur les nouveaux dominos.

    Les dominos récupérés serviront à construire votre territoire. Si le premier domino doit être placé adjacent à votre château, les suivants n'auront qu'à respecter une adjacence d'un type de terrain, et ne pas s'étendre à un territoire de plus de 5x5 cases. Attention donc à anticiper cette forme, au risque de ne pas pouvoir placer vos derniers dominos.

    Les points se marquent selon une formule simple, à savoir la valeur additionnée des bâtiments sur un même type de terrain contigu, multiplié par la taille du-dit terrain.

    J'ai été soufflé par le plaisir ludique qui ressort d'un petit jeu, aux règles simples et rapidement comprises. Le jeu est rapide, nerveux, mais très loin d'être dénué de réflexion. La pose de domino et la recherche d'optimisation offre un plaisir comparable à celui que je trouve en jouant à Patchwork.

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Blogueurs

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    4/5
    Kingdomino, malgré son petit côté calculatoire séduit.  Il séduit par sa mécanique d’acquisition des tuiles rafraichissante, par l’intégration des dominos dans un jeu de société moderne, par ses choix tactiques qu’il propose dans le placement et l’acquisition des tuiles, par les sacrifices qu’il oblige à réaliser et par ses très jolis graphismes et son joli matériel.  Une partie de Kingdomino ne durant qu’une petite quinzaine de minutes, on a clairement envie d’y revenir puis d’y revenir une dernière fois pour la belle 
    Kingdomino plait à mes petites princesses
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Sentiers De l'Imaginaire Sdimag, voici son avis :

    5/5
    Mon Royaume pour un domino!

    Si la boîte acidulée de King Domino laissait présager un jeu simple et fluide, les gamers ne s’attendaient sûrement pas à un jeu aussi malin où réflexion et opportunisme sont savamment dosés…

    Bruno Cathala signe avec Kingdomino un délicieux petit jeu familial, simple et subtil, qui nous semble promis à un bien bel avenir…

    Contrairement à ce que pourraient suggérer ses graphismes acidulés, le jeu n’est nullement destiné à un jeune public! Les joueurs invétérés y trouveront un charme indéniable car le jeu peu se faire plus calculatoire dès qu’on cherche à agrandir son Royaume tout en entravant le développement des royaux adversaires…

Ce jeu est conseillé par 173 de nos Clients

Ils ont aimé...

Florent D. on 11/08/17

4/5
De prime abord, c'est très joli (on peut féliciter le travail de Cyril Bouquet). les couleurs sont mignonnes sans être criardes (j'avais un peu peur pour le foin qui ressemble plutôt à des tuiles désert sur les photos promotionnelles...) On sent un matériel de qualité... les dominos sont assez épais, et la boite permet de bien stocker tout ce petit attirail. Juste un truc, un château en plastique (même petit) à la place des bouts de cartons aurait été un plus, et pas forcément pour beaucoup plus cher... vous allez dire que je suis maniaque, mais avec les toutes petites encoches au moment de décoller les parties de notre château, on peut vite plier ou déchirer un coté... ça serait dommagePour le gameplay, le cœur du jeu, on commence très bien : les règles sont extrêmement simples et ça se lit et s'explique très rapidement et très facilement. Pour la plupart des gens, on s’apercevra encore que Bruno se fait souvent un malin plaisir à faire des jeux SIMPLES mais EFFICACES avec une profondeur stratégique potentiellement intéressante. Potentiellement oui... comme bien souvent, on est "limité" par le hasard du mélange ! ce vilain méchant hasard qui sort du bois la nuit, pour venir croquer vos enfants... ah non, je m'égare. En gros, on peut avoir les meilleures idées pour notre royaume => si la tuile suivante n'est pas celle qui vous convient, vous êtes mal barré ! Car oui, les tuiles (ou domino) sont bien les points essentiels : le but, faire un "royaume" de taille 5x5 MAX qui rapporteront des points en fonction des biomes posés : - des forets avec un multiplicateur de points pour chaque "cabane de bucheron" - des champs de blés avec un multiplicateur de points pour chaque "moulins" - des pâturages avec un multiplicateur de points pour chaque "étables" - des mers avec un multiplicateur de points pour chaque "cabane de pêcheurs" - des zones rocailleuses avec un multiplicateur de points pour chaque "mines d'or" - des marais avec un multiplicateur de points pour chaque des ... euh... "hutte de magicienne" ? => il faudra donc judicieusement placer ces dominos pour faire le max de points, sachant qu'un domino ne peut se poser que si un des côté est du même biome que celui a côté duquel on le place. tellement facile à imaginer, si difficile à poser pour maximiser l'espace (je rappelle qu'on est limité par un royaume de 5x5) et également maximiser les points sans se bloquer la pose du domino suivant.Les interactions entre les joueurs sont limitées sans êtres réduites à néant. Je m'explique ! Alors on n'attaque pas nos voisins ! On ne vole pas leurs tuiles ! Non, mais comme les tours vont très vite, on est sans cesse en train de faire quelque chose (que ce soit bouger les tuiles pour les psychorigides, regarder le châteaux des autres pour les designers, compter leurs points pour les stratèges), vite vite ! pas le temps ! on a une nouvelle tuile à poser. Bref, c'est fluide et ça marche.

Ils ont moins aimé...

Pascal D. on 08/29/17

3/5
Jeu très moyen finalement. En regardant les commentaires des autres joueurs, je m'attendais à quelque chose de spécial. Pour enfants de 8 ans: ils ont de la peine à comprendre la complexité du jeu, il n'ont pas accroché. Pour adultes: on aime bien, mais après avoir joué une ou deux fois, on passe à autre chose de plus amusant. Au final, c'est un jeu familial moyen, il y en a plein qui le dépassent, il ne mérite pas autant d'éloges, mais il reste un jeu assez sympa quand-même.
  • le 11/16/17 Achat vérifié

    5/5
    Une mécanique simple et facile pour tout âge, parfait pour débuter, je vous le recommande !
  • le 11/10/17 Achat vérifié

    5/5
    Jeu de stratégie facile à apprendre qui plait à la fille de huit ans
  • le 11/08/17

    4/5
    De prime abord, c'est très joli (on peut féliciter le travail de Cyril Bouquet). les couleurs sont mignonnes sans être criardes (j'avais un peu peur pour le foin qui ressemble plutôt à des tuiles désert sur les photos promotionnelles...) On sent un matériel de qualité... les dominos sont assez épais, et la boite permet de bien stocker tout ce petit attirail. Juste un truc, un château en plastique (même petit) à la place des bouts de cartons aurait été un plus, et pas forcément pour beaucoup plus cher... vous allez dire que je suis maniaque, mais avec les toutes petites encoches au moment de décoller les parties de notre château, on peut vite plier ou déchirer un coté... ça serait dommagePour le gameplay, le cœur du jeu, on commence très bien : les règles sont extrêmement simples et ça se lit et s'explique très rapidement et très facilement. Pour la plupart des gens, on s’apercevra encore que Bruno se fait souvent un malin plaisir à faire des jeux SIMPLES mais EFFICACES avec une profondeur stratégique potentiellement intéressante. Potentiellement oui... comme bien souvent, on est "limité" par le hasard du mélange ! ce vilain méchant hasard qui sort du bois la nuit, pour venir croquer vos enfants... ah non, je m'égare. En gros, on peut avoir les meilleures idées pour notre royaume => si la tuile suivante n'est pas celle qui vous convient, vous êtes mal barré ! Car oui, les tuiles (ou domino) sont bien les points essentiels : le but, faire un "royaume" de taille 5x5 MAX qui rapporteront des points en fonction des biomes posés : - des forets avec un multiplicateur de points pour chaque "cabane de bucheron" - des champs de blés avec un multiplicateur de points pour chaque "moulins" - des pâturages avec un multiplicateur de points pour chaque "étables" - des mers avec un multiplicateur de points pour chaque "cabane de pêcheurs" - des zones rocailleuses avec un multiplicateur de points pour chaque "mines d'or" - des marais avec un multiplicateur de points pour chaque des ... euh... "hutte de magicienne" ? => il faudra donc judicieusement placer ces dominos pour faire le max de points, sachant qu'un domino ne peut se poser que si un des côté est du même biome que celui a côté duquel on le place. tellement facile à imaginer, si difficile à poser pour maximiser l'espace (je rappelle qu'on est limité par un royaume de 5x5) et également maximiser les points sans se bloquer la pose du domino suivant.Les interactions entre les joueurs sont limitées sans êtres réduites à néant. Je m'explique ! Alors on n'attaque pas nos voisins ! On ne vole pas leurs tuiles ! Non, mais comme les tours vont très vite, on est sans cesse en train de faire quelque chose (que ce soit bouger les tuiles pour les psychorigides, regarder le châteaux des autres pour les designers, compter leurs points pour les stratèges), vite vite ! pas le temps ! on a une nouvelle tuile à poser. Bref, c'est fluide et ça marche.
  • le 11/05/17 Achat vérifié

    5/5
    Un bon jeu, partie rapide avec un peu de stratégie
  • le 11/03/17 Achat vérifié

    5/5
    Super jeu simple mais tactique ! Un matériel de qualité. On adore !
  • le 11/01/17 Achat vérifié

    5/5
    J\'aime beaucoup ce jeu, car il demande de la réflexion à mes enfants (de 6 et 8 ans), et il est très plaisant à jouer.
  • le 10/30/17

    4/5
    Très bon jeu à 2 (je le noterais bien à 5/5) mais assez plat à 3.
  • le 10/29/17

    5/5
    Kingdomino; Un jeu que l'on a particulièrement apprécié pour sa simplicité apparente mais sa complexité profonde. Ainsi, tout le monde peut y prendre du plaisir. Les parties sont courtes et permettent de capter l'attention de tous. On regrette toutefois un comptage de fin un peu fastidieux.
  • le 10/23/17 Achat vérifié

    4/5
    Petit jeu simple et rapide. Idéal pour débuter avec les enfants. Suffisamment tactique pour ceux qui le veulent, assez léger pour une fin de journée. Bref, bien sympa !
  • le 10/17/17 Achat vérifié

    4/5
    Kingdomino est un bon jeu rapide, simple, intuitif et avec ce petit plus \"je me sert et j\'embête les autres\" appréciable. Un petit -1 pour le coté rejouabilité après de nombreuses parties.

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !