flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Bellum Magica

BLU-181BM

Dans Bellum Magica, chaque joueur est un seigneur maléfique, qui doit recruter des créatures et des ressources afin d’espérer devenir le seigneur maléfique le plus riche !
  • Français
  • à partir de 10 ans
  • moins de 30mn
  • 2 à 5 joueur(s)
16

En achetant ce produit collectez jusqu’à
16 Phib'z

Produits 16, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.1/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (4)
    4/5

26,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Être mauvais n'a jamais été aussi bon.

En tant que maître du mal, recrutez une foule de créatures dans votre royaume - de simples gobelins à des dragons terrifiants - et attribuez leur des rôles. Certains rassembleront des ressources et exploreront les environs, tandis que d'autres rejoindront votre armée pour attaquer le royaume des humains !

Collectez des trésors et devenez le plus riche et le plus puissant maître du mal de tous les temps !

Le jeu se joue en tours successifs, chaque tour représentant un jour. Une journée est composée de plusieurs événements qui doivent être exécutés dans l'ordre suivant :

  • Choisissez une horde active - le capitaine lance les dés pour décider quelle horde fonctionnera aujourd'hui.
  • Rassembler les ressources - chaque seigneur maléfique prend dans la réserve la nourriture et les glyphes collectés par la horde active de son château.
  • Rappeler les éclaireurs : chaque joueur compte les cartes au trésor rapportées par la horde active de son château. Le joueur ayant le plus de cartes au trésor gagne      immédiatement un coffre en métal.
  • Attaque - chaque joueur peut soit attaquer le royaume humain, soit attaquer le château d'un autre joueur pour gagner un éventuel butin.
  • Recruter des créatures - chaque joueur peut recruter des créatures en dépensant leur nourriture et leurs glyphes.

Si un joueur a 10 coffres ou plus après la phase d'attaque, le jeu est terminé. Additionnez les trésors et le joueur le plus riche remporte la partie !

Thème(s) FantastiqueMagieMédiéval
Langue(s) Français
Mécanisme(s) CartesDés
Auteur(s) Frédéric Guérard
Illustrateur(s) Sylvain Aublin
Note globale 4.1
Éditeur Blue Orange

Ce jeu est conseillé par 4 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    4/5

    C’est vraiment agréable de se combattre comme ça. Mais ce jeu ne conviendra pas à tout le monde car il est très punitif. On se vole des trésors alors une crise de mauvais perdant peut vite arriver… Sa prise en main est très rapide et le plaisir est immédiat.
    La phase où l’on peut soudoyer le capitaine est vraiment fun et génère plein de tensions. Si vous obtenez un résultat satisfaisant, un autre joueur peut exiger une nouvelle relance, et tout votre plan tombe à l’eau. Tant que les joueurs possèdent des barils, il est possible d’exiger des relances. Aucun château n’étant similaire, les résultats du dé qui satisferaient l’intégralité des seigneurs est quasi impossible. Le capitaine peut lui aussi relancer le dé s’il défausse un sortilège de confusion. Tactiquement il est possible de demander une relance pour éviter une situation trop avantageuse d’un adversaire. Il faut aussi parfois se montrer malin et laisser les autres demander des relances en premier ce qui permet d’économiser ses barils. En récupérer en attaquant les humains est donc important.
    L’autre point qui nous a bien plu dans ce jeu est le placement des monstres recrutés. Il faut bien réfléchir à nos priorités : des ressources qui serviront à enrôler des nouveaux monstres ou des épées et des masques afin de gagner des combats et de voler des trésors. Les combats se déroulent dans l’ordre du tour, il est possible qu’un adversaire attaque la cible que vous vouliez. Attention à prendre en compte cet élément aléatoire quand vous déciderez de l’affectation des nouvelles recrues.

    3 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    2/5

    Dans Bellum Magica vous incarnez un grand méchant. Votre but : engager des sbires pour ourdir des plans machiavéliques pour attaquer les humains ou les autres à la table.

    Bellum Magica propose plusieurs mécaniques : lancer de dés pour activer des éléments sur votre carte personnage, puis récolte des ressources, attaque et enfin prise de nouvelles cartes pour s’améliorer, en mode engine-building.

    Superbe matériel, thème transgressif et original, incarnez des méchants est toujours jouissif. ll présente un certain nombre de comportements, de pratiques ou de possibilités qui nous effraient et nous fascinent en même temps, mais qui disent ce vers quoi on pourrait, on aurait envie d’aller. C’est tout le prémisse de Bellum Magica.

    Sauf que.

    Ni familial, ni Gamer, Bellum Magica échoue à s'adresser à un type de public. C’est en même temps trop, et trop peu pour convaincre et passionner. Glouton. le jeu cherche à proposer beaucoup, beaucoup trop de picto, de mécaniques, de ressources différentes : dés, cartes, engine-building, affrontement, sans jamais réussir à offrir un jeu ni fluide ni captivant. On contrôle peu, on subit beaucoup.

    Un jeu brouillon.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Les Jeux En Folie Bordeaux, voici son avis :

    5/5

    Voilà un petit coup de cœur du moment! Bellum Magica! Déjà un parce que l'univers fantasy me parle beaucoup, parce que le matériel est de bonne qualité, parce que les illustrations accrochent le regard et qu'une pointe d'humour s'y cache également et pour couronner le tout, le game play est génial ! Bref tout cela est annonciateur d'un bon moment à passer!

    En ce qui concerne le principe en lui-même, chaque joueur aura un plateau de jeu représentant son seigneur! Point d'honneur et de grands Faits d'Armes ici! Non, non et non, vous serez justement à l'opposé de la barrière, vous endosserez le côté maléfique!

    A droite de votre plateau, des épées représentant votre valeur au combat, à gauche des "jambons" représentant votre capacité à nourrir vos troupes! Lorsque le dé est lancé (et il y a des manières d’obliger les autres à relancer ! :D), sa face va indiquer quelle horde (ligne) va attaquer(droite) et le nombre de ressources que vous pourrez récolter (gauche).

    Plus vous aurez de jambons dans votre jeu, plus vous pourrez recruter de monstres (et oui pas de pièces ici ! on paie avec de la viande +/- des glyphes). Une fois un monstre recruté vous avez le choix de le placer à droite si vous souhaitez plus de valeur de combat, à gauche si vous voulez plus de nourriture. C’est comme ça que vous allez pouvoir améliorer vos richesses et troupes.

    Mais pour quoi faire tout ça? En tant que vilain notoire vous pourrez pillez les villages humains qui sont exposés au centre du jeu, ou plus rigolo encore, voler un ou plusieurs coffres à un adversaire!

    Une fois la pile des villages épuisée, tout le monde révèle les coffres accumulés et compare son nombre de points. Bien évidemment celui qui en a le plus est nommé le plus grand seigneur maléfique du royaume!

    Qui a dit qu'endosser le rôle du méchant ne pouvait pas être amusant?

  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    Les tours de jeu, composés de six phases rapides et très fluides, s’enchainent avec un immense plaisir. Le cœur du jeu réside dans la lutte proposée autour du lancer de dé par le « Capitaine », car c’est de ce résultat que va dépendre les possibles ressources récoltées, et les éventuelles attaques menant au gain de coffres. Les joueurs peuvent obliger le « Capitaine » à relancer le dé tant qu’ils possèdent des tonneaux. Cette phase, très animée, peut faire passer les joueurs d’un état de réjouissance à celui de déception en quelques secondes. Selon l’asymétrie des châteaux initiaux, et les cartes créatures ajoutées au fur et à mesure de la partie d’un côté ou de l’autre de ce château, les joueurs ne disposent pas du tout des mêmes capacités et espèrent ainsi des résultats de dé bien souvent opposés. Alors, lorsqu’un de nos adversaires oblige le premier joueur à relancer le dé alors que son résultat collait jusque là parfaitement avec nos plans tactiques, les dents grincent et les mots d’oiseaux peuvent d’ailleurs très vite s’envoler… Mais ce n’est rien comparé au sentiment d’injustice lorsqu’on se fait voler un ou plusieurs coffres. Ainsi, il faut savoir équilibrer sa capacité d’attaque, de vol et de défense tout en s’assurant de gagner des ressources précieuses au recrutement de créatures puissantes et ne jamais négliger l’importance des cartes au trésor capables de nous faire gagner quelques coffres assez facilement. Les choix tactiques seront donc difficiles, souvent synonymes de sacrifices, et présents dans quasiment toutes les phases d’un tour de jeu. En effet, en premier lieu, il faudra gérer au mieux les tonneaux dans un mini-jeu aux allures de « stop ou encore » dans lequel chaque joueur va observer attentivement ses adversaires pour savoir à qui profite le lancer de dé actuel et avec quelle intensité. Faut-il espérer le meilleur résultat possible quitte à « griller » toutes ses « cartouches » de relance et risquer de tout perdre ou se contenter d’un résultat juste satisfaisant ? Ensuite, le questionnement portera sur l’attaque. Quel lieu attaquer et pour quelles récompenses ou probables futures représailles ? Enfin, les choix porteront sur les créatures à recruter et leurs capacités. Est-il plus judicieux de privilégier la production de ressource ou la capacité d’attaque ? Ces nombreux choix sont très malins et toujours légers et s’inscrivent dans une stratégie sur le long terme, prenant en compte à la fois des éléments objectifs d’objets concrets à aller récupérer mais aussi une part de relationnel non négligeable et pouvant influer sur le reste de la partie. L’ordre du tour apparait également primordial dans les options à choisir, notamment pour le déclenchement d’attaque dont les lieux disparaissent progressivement. BELLUM MAGICA vous fera passer par tous les états émotionnels, jouant sur la frustration, l’espoir, la rancœur ou la délectation. Gare aux « mauvais perdants » pouvant réagir brutalement à certains vols ou décisions de relance ! Le plaisir est intense et immédiat, porté notamment par une très grande lisibilité du jeu, rendant les interactions précises et extrêmement justes. Les règles du jeu sont très accessibles. Le matériel est splendide, et les illustrations sont « taillées » sur mesure pour le genre familial que propose BELLUM MAGICA. Les parties s’enchainent rapidement, et les rebondissements nombreux nous rendent encore plus enthousiastes à chaque fois. BELLUM MAGICA est tout simplement brillant.

Voir plus d'avis

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.