flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ C'est parti pour les soldes, du 12 janvier au 8 février inclus ! Achetez un jeu, pas un prix ! Voir les jeux soldés

Little Factory

IEL-51833

Little Factory est un jeu de cartes malin et épuré dans l'univers de Little Town basé sur la mécanique d’engine-building. Produisez, vendez, échangez et récoltez de précieux points d'influence.

  • Français
  • à partir de 10 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 4 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

19,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Vous arrivez dans la vallée, avec juste quelques pièces en poche. Elle est si riche en ressources que vous ne savez pas par où commencer ! Ces céréales vous fourniront-elles votre pain, ou nourriront-elles votre vache ? Par-delà le champ de blé, vous imaginez déjà votre moulin tourner au gré du vent.

De Little Town à Little Factory…

Retrouvez l’ADN de l’univers « Little Town » dans un jeu de cartes malin et épuré, conçu par les mêmes auteurs. Little Factory partage la même philosophie que Little Town : s’approprier une mécanique de jeu et l’épurer au maximum afin de la rendre plus accessible sans rien sacrifier à sa profondeur. Ainsi, Little Factory s’appuie sur une mécanique d’engine-building (construction de moteur) qui conviendra aussi bien aux débutants qu’aux plus farouches compétiteurs. À vous de jouer : produisez, vendez, échangez, bloquez vos adversaires, et récoltez de précieux points d’influence !

Une progression fulgurante

Une partie de Little Factory débute avec quelques pièces, que les joueurs peuvent échanger contre leurs premières ressources. Ces dernières sont disposées en 3 niveaux, de plus en plus complexes à obtenir. Le but est de progresser le plus rapidement possible parmi les ressources de différents niveaux afin d’être en mesure de construire des bâtiments, qui vous faciliteront la tâche, en plus de vous rapporter de précieux points de victoire. Le premier joueur qui atteint 10 points remporte aussitôt la partie.

Un tour de jeu rapide et tactique

Dans Little Factory, les joueurs doivent effectuer une action par tour : Produire ou Échanger. Produire, c’est utiliser une ressource afin d’en obtenir une nouvelle, plus intéressante. Cette bobine de fil vous serait bien utile ? Alors il vous faudra vous défausser d’une carte coton ou bien montrer que vous êtes en possession d’un mouton. Et votre vache ? Allez-vous la défausser pour sa viande ou la conserver pour son lait ? Échanger, c’est vous défausser de cartes contre leur valeur monétaire afin de pouvoir acheter une ou plusieurs cartes pendant le tour. Échanger permet d’obtenir des ressources cruciales qui vous seraient inaccessibles, mais aussi de réorienter rapidement votre stratégie si les ressources que vous convoitez ne sont plus disponibles.

Mécanique et thème en totale adéquation

Fort d’une mécanique en totale synergie avec son thème, Little Factory permet d’appréhender le jeu d’engine-building de manière particulièrement intuitive, et de se livrer à de farouches compétitions. Les joueurs de Little Town y retrouveront rapidement leurs marques, dans un univers familier qu’ils apprécient tout particulièrement, sublimé par les illustrations de Sabrina Miramon. Qui sera le premier joueur à achever ses constructions et obtiendra assez d’influence pour revendiquer la victoire ?
Thème(s) Industrie
Langue(s) Français
Mécanisme(s) CartesRessources
Auteur(s) Aya TaguchiShun Taguchi
Illustrateur(s) Sabrina Miramon
Note globale 3.9
Éditeur Iello

Téléchargements

Little Factory - règles

Little Factory - règles

Télécharger

Ce jeu est conseillé par 7 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.1/5 sur ce produit
4.1/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    4/5

    Little Factory est, en quelque sorte, le spin-off, du très bon petit jeu Little Town. Même univers, même équipe d’auteurs, illustratrice et éditeur, et presque mêmes mécaniques. Presque. Mais pas vraiment.

    Comme Little Town, Little Factory est un jeu d’un jeu de ressources, plus précisément, d’engine-building, de la construction de moteur. Pour faire simple, vous obtenez des ressources et des capacités qui vous permettent d’obtenir alors plus et de meilleures ressources et capacités, qui vous en permettent d’obtenir plus, etc. Cette mécanique a quelque chose de passionnant. On sent, on suit sa progression. Avec la possibilité de réaliser, parfois par hasard, des combo affriolants.

    Et comme déjà avec Little Town, Little Factory exploite le filon de faire découvrir aux novices, par des jeux simplifiés, certaines mécaniques propres aux jeux de société. Ici, l’engine-building, donc.

    La partie commence avec un nombre de pièces qu’il va falloir tout de suite échanger contre des ressources primaires : bois, blé, coton, etc. nous permettant, au fil de la partie, d’acquérir des ressources de niveaux supérieurs II et III : vaches, mouton, canne à pêche, lait, steak, etc. et pour finir des bâtiments rapportant des points d’influence, aka les points victoire, et des pouvoir spéciaux, comme gagner des points d’influence supplémentaires.

    À notre tour de jeu, nous aurons le choix entre produire ou échanger des ressources et si cela est possible, activer le pouvoir d’un de nos bâtiments. Mécanique de jeu rapide, fluide et facile à comprendre, toute la complexité se trouve dans le fait de bien anticiper ses ventes et achats pour pouvoir faire grandir ses richesses :

    « Si je montre ma vache je pourrai récolter du lait mais en la vendant avec un mouton j’aurais un bon steak ! »… ou en version végétarienne : « si je conserve mon blé je pourrai l’échanger avec de la farine et obtenir du pain à moins que je le combine à mon bois pour avoir un mouton ? ».

    Le jeu prend fin lorsque le stock des points d’influence est épuisé ou, le plus fréquemment, lorsqu’une personne a atteint 10 points.

    Little Factory, verdict : un petit jeu malin qui permet une belle initiation aux jeux de ressources, avec ce qu’il faut de choix cornéliens et de renoncements tactiques comme on les aime ! La pénurie de ressources est assez flagrante et crée une cruelle tension qui nécessite quelques parties de suite pour arriver à mieux anticiper ses choix.

    Ce n’est bien sûr pas LE jeu qui nous ébouriffe ou nous fait briller les yeux en cette fin d’année, mais il fait « clairement le job » pour ce qu’on peut attendre d’un jeu d’initiation sympa, avec un rapport qualité-prix correct, facile à emporter en vacances ou en week-end.

    Quant aux illustrations de Sabrina Miramon, que certains pourraient trouver un poil de mouton désuètes ou enfantines, elles ont le mérite d’être suffisamment explicites pour savoir à quel bois on se chauffe à quelles ressources on a à faire. Un bon jeu.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    4/5

    Little Factory est, en quelque sorte, le spin-off, du très bon petit jeu Little Town. Même univers, même équipe d’auteurs, illustratrice et éditeur, et presque mêmes mécaniques. Presque. Mais pas vraiment.

    Comme Little Town, Little Factory est un jeu d’un jeu de ressources, plus précisément, d’engine-building, de la construction de moteur. Pour faire simple, vous obtenez des ressources et des capacités qui vous permettent d’obtenir alors plus et de meilleures ressources et capacités, qui vous en permettent d’obtenir plus, etc. Cette mécanique a quelque chose de passionnant. On sent, on suit sa progression. Avec la possibilité de réaliser, parfois par hasard, des combo affriolants.

    Et comme déjà avec Little Town, Little Factory exploite le filon de faire découvrir aux novices, par des jeux simplifiés, certaines mécaniques propres aux jeux de société. Ici, l’engine-building, donc.

    La partie commence avec un nombre de pièces qu’il va falloir tout de suite échanger contre des ressources primaires : bois, blé, coton, etc. nous permettant, au fil de la partie, d’acquérir des ressources de niveaux supérieurs II et III : vaches, mouton, canne à pêche, lait, steak, etc. et pour finir des bâtiments rapportant des points d’influence, aka les points victoire, et des pouvoir spéciaux, comme gagner des points d’influence supplémentaires.

    À notre tour de jeu, nous aurons le choix entre produire ou échanger des ressources et si cela est possible, activer le pouvoir d’un de nos bâtiments. Mécanique de jeu rapide, fluide et facile à comprendre, toute la complexité se trouve dans le fait de bien anticiper ses ventes et achats pour pouvoir faire grandir ses richesses :

    « Si je montre ma vache je pourrai récolter du lait mais en la vendant avec un mouton j’aurais un bon steak ! »… ou en version végétarienne : « si je conserve mon blé je pourrai l’échanger avec de la farine et obtenir du pain à moins que je le combine à mon bois pour avoir un mouton ? ».

    Le jeu prend fin lorsque le stock des points d’influence est épuisé ou, le plus fréquemment, lorsqu’une personne a atteint 10 points.

    Little Factory, verdict : un petit jeu malin qui permet une belle initiation aux jeux de ressources, avec ce qu’il faut de choix cornéliens et de renoncements tactiques comme on les aime ! La pénurie de ressources est assez flagrante et crée une cruelle tension qui nécessite quelques parties de suite pour arriver à mieux anticiper ses choix.

    Ce n’est bien sûr pas LE jeu qui nous ébouriffe ou nous fait briller les yeux en cette fin d’année, mais il fait « clairement le job » pour ce qu’on peut attendre d’un jeu d’initiation sympa, avec un rapport qualité-prix correct, facile à emporter en vacances ou en week-end.

    Quant aux illustrations de Sabrina Miramon, que certains pourraient trouver un poil de mouton désuètes ou enfantines, elles ont le mérite d’être suffisamment explicites pour savoir à quel bois on se chauffe à quelles ressources on a à faire. Un bon jeu.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Undécent, voici son avis :

    5/5

    Quel plaisir de retrouver l’univers de Little Town, sorti en Juin 2019 et que j’ai pu tester à Cannes en 2020. Ce fut d’ailleurs l’un des premiers jeux chroniqués sur Undécent. Il a donc une place toute particulière dans mon cœur.

    Alors quand Iello a annoncé un nouveau jeu dans le même univers qui promet d’être aussi accessible tout en étant aussi efficace, j’ai sauté sur l’occasion pour le tester !

    La même équipe (auteurs et illustratrice) revient pour un jeu très différent du premier mais qui annonce les mêmes promesses : un jeu hyper accessible mais qui contient de la stratégie et qui permet d’initier des joueurs à la mécanique qu’il propose : Le moteur de ressources.

    Quesako le moteur de ressource, un énième terme barbare qui fait passer le chroniqueur pour un savant qu’il n’est probablement pas ? Le moteur de ressource est le terme un peu barbare qui consiste a mettre en place un processus qui permet de gagner de plus en plus de ressources et donc de points de victoire au fur et à mesure que se déroule la partie.

    Dans Little Factory, les joueurs reviennent dans la fameuse vallée de Little Town, mais vont, cette fois, gérer un ensemble d’usines. Grace à des ressources de base, nous allons acheter des ressources intermédiaires, puis des usines qui permettront de fabriquer tout un tas de ressources ou d’objets manufacturés bien plus efficacement que par le commerce.

    Serez vous le premier à atteindre 10 points d’influence et ainsi montrer que votre moteur est le plus beau ?

    Little Factory est un excellent jeu de moteur et de gestion de ressources. Son accessibilité lui permet d’être jouable par tout le monde et d’apprendre la mécanique aux nouveaux joueurs. L’univers léger et mignon du titre conviendra à tous. Si vous n’êtes pas un joueur trop expert et que vous voulez un jeu sans prise de tête mais qui demande une certaine stratégie tout de même, Little Factory sera un choix parfait pour vous surtout quand on voit son prix mini.

    https://undecent.fr/2021/09/24/little-factory/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Au Meeple Reporter, voici son avis :

    4/5

    Les amateurs de Little Town trouveront assurément leur compte avec Little Factory : même design, même iconographie, même mécanique de base, … Pour les autres joueurs, Little Factory est une très jolie découverte avec des mécaniques épurées mais qui ne nuisent pas à l’intérêt du titre. A sa façon, il offre une belle entrée en la matière pour tout les joueurs désireux de découvrir le principe de « l’engine bulding ».

    Les parties révèlent une part de stratégie à adopter face à son adversaire. Quelle ressource produire, quels bâtiments construire et activer, quand ? quel PV obtenir ? Autant de question à se poser. Comme son grand frère, Little Factory est un jeu cérébral, surtout en compétition, où il faut correctement paramétrer ses ressources pour ne pas perdre de temps. Toutes les actions sont utiles et importantes, aucun tour ne doit être négligé.

    Little Factory est un petit-jeu de moteur de ressources qui trouvera facilement sa place dans les ludothèque. Son côté épuré permet de mettre en avant les mécaniques tout en garantissant une thématique minimale. Ca fonctionne parfaitement !

    Simple d’accès, rapide, efficace, Little Factory est une jolie alchimie !

    --> avis complet : https://aumeeplereporter.fr/2021/10/05/little-factory/

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 2 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 3/5 sur ce produit
3/5

Ils ont aimé...

Jonathan D. le 07/10/21 Achat vérifié

4/5
Personnellement, j'ai bien aimé mais il semblerait que les cartes en un ou deux exemplaires soient source de grandes frustrations chez les autres. C'est vrai que construire un moteur et ne jamais avoir de carburant, c'est un brin décevant, surtout quand on se fait chiper ce dont on a besoin sous le nez tous les X tours quand la carte revient. Au final, moins universel et gentil que Little Town.

Ils ont moins aimé...

Stéphane L. le 06/10/21

2/5

Très déçu par ce jeu qui essaie de la jouer façon Splendor en beaucoup plus poussif et répétitif. On ne sait pas trop quoi prendre comme carte pour faire des associations de ressources efficaces,c'est bien compliqué pour pas grand chose. Il y a beaucoup mieux dans le genre en plus fun. 

1 personne a trouvé cet avis utile

  • le 07/10/21 Achat vérifié

    4/5
    Personnellement, j'ai bien aimé mais il semblerait que les cartes en un ou deux exemplaires soient source de grandes frustrations chez les autres. C'est vrai que construire un moteur et ne jamais avoir de carburant, c'est un brin décevant, surtout quand on se fait chiper ce dont on a besoin sous le nez tous les X tours quand la carte revient. Au final, moins universel et gentil que Little Town.
  • le 06/10/21

    2/5

    Très déçu par ce jeu qui essaie de la jouer façon Splendor en beaucoup plus poussif et répétitif. On ne sait pas trop quoi prendre comme carte pour faire des associations de ressources efficaces,c'est bien compliqué pour pas grand chose. Il y a beaucoup mieux dans le genre en plus fun. 

    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Les jeux de ma ludothèque (Ceci n'est pas un classement)

    par EmyLolo

    (11 avis positifs)

  • Mon top

    (2 avis positifs)

  • Jeu à acheter

    par Pyrrox

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.