flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Near and Far - Les Royaumes du Lointain

JDPLDG030

Dans Near and Far, choisissez un personnage et partez pour un voyage épique! Recrutez des aventuriers, collectez des ressources et accomplissez des quêtes afin de devenir un voyageur de légende.

  • Français
  • à partir de 12 ans
  • 2 à 4 joueur(s)
32

En achetant ce produit collectez jusqu’à
32 Phib'z

Produits 32, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

53,95 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Quatre vagabonds sont à la recherche de la Dernière Ruine, une ville dont la légende dit qu'elle contient un artefact qui accorde les désirs du cœur : un amour perdu, une rédemption, la famille réunie. Ce sont les feux qui alimentent les voyages des errants. Pourront-ils cependant surmonter leur propre avidité et leurs démons intérieurs.

Near and Far: la suite de Above and Below

Near and Far est la suite du jeu Above and Below. Il comprend un livre d'histoires, un atlas de 11 mappemondes illustrés avec des quêtes, ainsi que 4 personnages jouables avec leur propre personnalité et leurs propres motivations. Chaque chapitre du livre d’histoires correspond à sa propre mappemonde et est rempli d’aventures uniques. Répondez à l'appel de l’aventure et commencez votre voyage.

Dans Near and Far, vous pouvez explorer de nombreuses mappemondes différentes à la recherche de la Dernière Ruine. Recrutez des aventuriers, recherchez des trésors et rivalisez avec les autres joueurs pour devenir le voyageur de légende. Vous devez collecter nourriture et équipement en ville pour les longs voyages, en veillant à ne pas oublier d’affuter vos armes pour combattre les bandits, les statues animées et les robots rouillés! Parfois, au cours de vos voyages, vous rencontrerez quelque chose d'unique et un de vos amis lira ce qui vous arrive dans un livre d'histoires, vous laissant le choix de réagir, créant ainsi une nouvelle épopée mémorable à chaque fois que vous jouez.

Plusieurs modes de jeu pour encore plus de renouvellement !

  • Première aventure : Apprenez à jouer au jeu avec une mappemonde inspirée d'Above et de Below.
  • Campagne : Jouez une série de 10 parties sur 10 mappemondes différentes pendant votre voyage vers la Dernière Ruine. Développez votre expérience et achetez des capacités qui durent tout au long de la campagne. Explorez chaque carte et découvrez des histoires uniques à chaque endroit.
  • Histoire : Jouez une série de 3 à 4 parties en suivant l’histoire principale de votre personnage, en prenant des décisions qui affecteront votre destin.
  • Mode rapide : Jouez une partie avec n'importe quelle mappemonde que vous choisissez et découvrez des histoires uniques.
  • Mode Arcade : Ignorez le livre d’histoires et utilisez un jeu de cartes, chacune des cartes offre une brève rencontre et une série de choix.
Thème(s) FantastiqueMédiéval
Langue(s) Français
Mécanisme(s) CollectionWorkersCartesConstruction
Auteur(s) Ryan Laukat
Illustrateur(s) Ryan Laukat
Note globale 5
Éditeur Lucky Duck Games

Gamme

Ce jeu est conseillé par 7 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par ParadoxeTemporel, voici son avis :

    5/5

    Near and Far : Les Royaumes du Lointain est un jeu d’aventure, narratif (storytelling) qui comprend 3 modes de jeu : Campagne, Arcade et Personnage (aspect jeu de rôle) + un mode d’initiation avec la 1ère Aventure, histoire de prendre le jeu rapidement en main (plus que conseillé !!! ;-)). Gérez vos ressources, achetez des artefacts, préparez votre voyage en ville avant de parcourir une Région de l'Atlas pour y construire des campements, récupérez des Trésors (possible également en ville), affrontez des Menaces. Prenez également le contrôle de routes commerciales pour marquer des points de Voyage et tenter de remporter la partie.

    Une mise en place pointilleuse pour votre 1ère partie, mais par la suite plus instinctive :-). Niveau règles comptez 15/20 minutes, après avoir expliqué le but du jeu, présenté les actions du Plateau Ville et les possibilités des Actions dans les Régions de l’Atlas vous serez parés/ées à plonger dans les Royaumes du Lointain.

    Le monde de Near and Far est encore plus vaste que celui de son prédécesseur Above and Below. J’ai d’ailleurs une préférence pour ce 2ème opus. La rejouabilité est vraiment très bonne. Interactif également lorsque 2 joueurs/joueuses se trouvent sur le même emplacement d’un Bâtiment en Ville, ce qui provoquera un Duel.

    2 variantes sont proposées notamment une pour des parties Longue en utilisant 2 Campements supplémentaires. Il est également possible d’utiliser le verso des jetons Aventurier pour les utiliser avec Above and Below.

    Le matériel est juste WAOUH !!! :-), un régal ludique qui sort des sentiers battus et que je vous recommande pour vos futures sessions jeux.

    Article complet : https://paradoxetemporel.fr/27955-test-de-near-and-far-les-royaumes-du-lointain.html

    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Inspired.Global.Gaming, voici son avis :

    5/5

    Near and far, aventure, onirisme et contrées désolées les ingrédients d’un récit épique

    De ce que j’en ai lu sur Above and Below, l’opus Near and Far propose des mécaniques bien différentes et j’ai envie de dire heureusement car où serait l’intérêt pour ces deux jeux si l’on y retrouve exactement la même chose ! Mais, apparemment, ici, les mécaniques seraient encore plus complètes liées au matériel et au support d’exploration.

    Pour ma part, je ne pourrais vous donner que mon avis sur la version Near and Far n’ayant pas joué à Above and Below.

    Ce qui nous a plu, c’est la mécanique d’exploration de ce monde magnifiquement beau de par ses illustrations tout en étant extrêmement ravagés. Une simple mécanique d’exploration est totalement insuffisante pour faire prendre la sauce. Cette réussite se situe dans le juste équilibrage entre des mécaniques simples, de la gestion et une narration enveloppant le tout.

    On prend du plaisir à se déplacer dans les différents lieux de l’atlas où l’optimisation de son équipe va pousser les joueurs à développer des approches différentes. Lors de mes premières parties, j’avais axé super fort sur le combat et je passais mon temps à combattre tout ce qui passait. Cela m’a clairement joué des tours dans des situations où j’avais besoin d’autres capacités surtout dans les quêtes.

    C’est un élément important, ce sentiment d’être en pleine maîtrise de son équipe et de sa gestion auquel s’ajoute des rebondissements grâce à son aspect narratif. En effet, lorsque l’on arrive dans un lieu, comme dans un jeu de rôle, on ne sait pas ce qui va nous tomber dessus et encore moins les compétences qui seront nécessaires à sa réalisation.

    C’est ici qu’intervient le hasard du lancer de dé qui est lui-même maîtrisé par le joueur. Un mauvais lancé peut être contrebalancé par les compétences de son équipe ou encore en dépensant des cœurs.

    Un autre élément que je trouve ingénieux est la diversité des modes de jeu. Habituellement, dans un jeu de plateau, on a la version standard et la version solo. Ici, vous vous retrouvez avec 3 modes de jeu : Initiation – Campagne – Personnage – Arcade

    Cette diversité est un atout permettant à chaque joueur d’adapter le jeu à ce qu’il aime ou encore au temps qui est à sa disposition. Pour moi, c’est le mode campagne qui est le plus intéressant où vous allez parcourir les 10 maps de l’atlas et faire évoluer et avancer votre équipe. L’auteur a même pensé à offrir la possibilité d’acheter des compétences. Cela me fait trop pensé à Final Fantasy ou tout RPG de qualité. D’autant plus que les événements des quêtes sont en harmonie avec les lieux que vous visiterez et vous découvrirez ce monde au fil de votre aventure. De même, pour donner encore plus de corps à votre histoire, certains intervenants feront leur réapparition plus loin à d’autres endroits.

    Le mode arcade c’est la version light du jeu où on ne joue pas avec le livret d’histoire mais avec les cartes propres à ce mode à la place.

    Le mode personnage va être centré sur un personnage qui évoluera durant 3 parties sur 3 cartes différentes de l’atlas au choix avec l’obligation que la dernière soit la carte N°11. Pour ce mode, vous irez lire des chapitres dans l’espace dédié dans le livret d’histoire.

    Même si l’on est dans un jeu narratif, vous l’aurez constaté, il va falloir avoir de la stratégie plein les poches pour optimiser au mieux afin de remporter la partie. En effet, en fin de tour, vous allez comptabiliser vos points et voir qui est l’heureux gagnant ! Il faut souligner que l’absence d’un carnet de score est assez embêtante même si une feuille de brouillon fait très bien l’affaire. Maintenant, lors de mes parties que je gagne ou que je perde, pour une fois, cela m’était égale. Les points restent un détail en fin de partie pour moi, l’optimisation de son équipe n’est pas là pour gagner des points mais surtout et presque uniquement pour réussir les différentes quêtes et actions du plateau campagne.

    Cette mécanique ouverte et ce côté narratif permet une très très très grande rejouabilité grâce à ce livret de rencontre ultra bien fichus. Ils ont même pensé à placer des petites cases à cocher lorsque lors d’une partie on a déjà lu cette partie de l’histoire. Avec ce système, vous pourrez vous assurer d’avoir tout parcouru mais surtout, et c’est le plus important, vous en avez pour des heures d’aventures et de plaisir.

    Maintenant est-il un jeu que l’on utiliserait pour initier un joueur, j’ai envie de dire oui car il y a une véritable possibilité de gradation dans les modes de jeu et leurs difficultés ainsi que dans les différentes maps. Pour autant, il faudra s’assurer de ne pas le larguer si vous vous lancez en mode campagne avec des joueurs plus aguerris. Un jeu d’initiation si vous le guider dans ces choix et que votre objectif n’est pas uniquement de gagner mais de lui faire aimer ce type de jeu.

    Si vous êtes un joueur expérimenté, je vous conseille de vous lancer directement car vous allez vraiment adoré ! Moi je suis plus que conquis par ce titre et il ne quittera pas ma kallax. Il est dans la colonne des incontournables.

    Du côté de l’interaction, elle est bien présente et il y a une véritable bonne ambiance autour de la table grâce à la narration. Vous prendre du plaisir à lire et à écouter les aventures qui se déroulent dans votre contrée. Pour moi, ce qui est idéal, ici, c’est que les histoires sont courtes permettant au jeu de ne pas retomber. Cela pourrait en frustrer plus d’un surtout les purs rôlistes. En ce qui me concerne, j’ai aimé ce choix éditorial permettant de plaire à tout le monde à la fois pas trop long mais aussi pas trop faiblard dans l’histoire. On a un rythme soutenu c’est le plus important car un joueur qui décroche dans un jeu narratif pour discuter d’autres choses ou checker son Fb, c’est pénible.

    J’aurai clairement apprécié un rajout permettant un élément coopératif favorisant cette interaction. Je viens d’écrire l’article et en faisant des recherches, l’extension Les Mines d’Ambre rajoutant une nouvelle tuile à placer à côté du plateau ville. On peut grâce à l’extension explorer en profondeurs les mines où s’y cachent des trésors mais aussi des monstres. Avec l’extension arrive une nouvelle tuile Hutte mystique, un nouveau magasin et des nouvelles cartes menaces. Mais, surtout un mode coopératif. Je suis impatient de la découvrir.

    Pour finir la qualité et la beauté de ce jeu. Je ne parle pas souvent du prix mais dans ce cas, je peux vous dire que j’en attendais pas autant pour ce montant. Ok, c’est pas full de figurines en plastique mais c’est pas le fond d’un jeu ! Le principal est sa mécanique et dans notre cas la qualité rédactionnel des récits mais ce n’est pas suffisant pour que cela fonctionne. Il faut à nouveau un équilibre entre la qualité graphique de sa thématique et sa mécanique.

    ci, c’est l’auteur lui-même qui est l’illustrateur. Son style que l’on pourrait qualifier de naïf correspond complètement à l’univers permettant le développement et la construction de l’imaginaire autour de l’histoire de son personnage. J’accroche complètement mais c’est purement personnel.

    Pour finir, la qualité au sens propre du matériel est importante car il est toujours plus appréciable d’avoir une belle qualité entre les mains que quelque chose de bof. Ici, les cartes sont d’une belle épaisseur donnant le sentiment de résistance, il en va de même pour les plateaux, les jetons. C’est pour toutes ces raisons que son prix est vraiment plus que justifié.

    Comme je vous l’ai dit dans le titre, c’est mon dernier coup de cœur 2020. On est face à un travail de qualité tant dans sa mécanique que dans son esthétique et son matériel. Si les intentions de l’auteur étaient d’offrir un RPG sur plateau, il a réussi haut la main son pari où storytelling, gestion et rythme soutenu sont de mise. Chapeau, je valide de tout mon cœur.

    https://inspiredglobal.be/near-and-far-aventure-onirisme-et-contrees-desolees-les-ingredients-dun-recit-epique/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Undécent, voici son avis :

    5/5

    Depuis que Near and Far a été financé sur Kickstarter en 2017, ce jeu me fait de l’œil. Il avait à l’époque réunit 520 000 $ pour 7 200 contributeurs. J’ai bien failli pledger à l’époque mais faute de finances et pour un jeu narratif, l’anglais était un soucis. Alors j’ai passé mon tour à l’époque. Alors quelle ne fût pas ma surprise, 3 ans plus tard de le voir débarquer en français chez nos amis canards chanceux.

    Ce qui m’avait séduit à l’époque, c’est ce livre atlas. Je trouve ce concept vraiment excellent, et les jeux qui l’utilisent comme Histoire de Peluches ou Aftermath m’attirent tout particulièrement. C’est aussi les magnifiques illustrations de Ryan Laukat qui m’avaient séduit, ce style si particulier et ses couleurs tout en camaïeu de bruns, de verts et de bleus.

    Pour la petite histoire, Near and Far est la suite de Above and Below, kickstarté en 2015 et localisé en français par Lucky Duck également et sorti dans nos crèmeries fin 2020. Les deux jeux se déroulent dans le même univers, même s’il a été plus développé dans Near and Far. Above and Below est un jeu de construction narratif tandis que Near and Far est bien plus un jeu d’aventure. Notez que les compagnons dans Near and Far sont compatibles pour le jeu Above and Below.

    Un peu à la manière d’Indiana Jones, dans Near and Far, les joueurs incarnent donc des aventuriers qui partent à la recherche de la Dernière Ruine. En mode campagne, c’est au bout de 10 ou 11 scenarii que les joueurs atteignent leur destination en passant pas autant de paysages différents allant de collines verdoyantes aux marécages sordides ou aux bords de mer. Les joueurs vont donc combattre des bandits, installer des campements, creuser une mine, construire des artefacts, installer des routes commerciales, le tout pour gagner des points de voyage et gagner la partie, voire la campagne.

    Near and Far est un excellent jeu d’aventure, de collecte et de gestion de ressources. Narratif et compétitif, votre personnage va vivre de chouettes aventures à la recherche de la dernière ruine. Dans un univers bien à lui et servi par une direction artistique superbe (de mon point de vue), Near and Far vous demandera de faire plein de choses pendant la partie, et vous ne réussirez pas à tout faire. 3 modes de jeux sont proposés pour s’adapter à toutes vos envies. Si vous cherchez un jeu d’aventure riche mais pas trop complexe, compétitif avec des parties qui ne durent pas 3 heures, jetez un œil sur Near and Far, vous ne le regretterez pas !

    Retrouvez l'article complet : https://undecent.fr/2021/02/01/test-near-and-far-aventuriers-de-la-derniere-ruine/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Au Meeple Reporter, voici son avis :

    5/5

    Near and Far est un jeu d’aventure dans l’univers du Royaume d’Arzium qui offre une belle expérience ludique. Plus complexe que Above and Below, il trouve son réel intérêt dans son mode campagne ou mode personnage. Le mode arcade (1 partie « one shoot » dans un des 11 mondes) permet la découverte d’un soir avant de se lancer dans une aventure plus longue. C’est la lecture des rencontres dans le livre dédié qui est le cœur et sel du jeu, tout comme son prédécesseur. Jouer avec des joueurs qui s’immergeront et se projetteront donnera une saveur particulière et chacun aura plaisir de découvrir tous les secrets du monde d’Arzium. Near and Far est aussi un jeu de gestion de ressources, constituer la meilleure équipe pour aller le plus loin, pour combattre ou récolter, vous devrez choisir et vous adapter en permanence.

    Near and Far est un jeu qui invite davantage à l’expérience et à l’histoire qu’à la victoire. Le décompte des Points de voyage à la fin de chaque partie permet de déterminer un vainqueur, mais c’est davantage l’aventure et l’histoire qui seront agréables à découvrir. D’ailleurs, les joueurs passeront de monde en monde avec plaisir cherchant à en découvrir davantage sur leur personnage (mode personnage) ou sur l’univers (mode aventure). A noter la présence d’un scénario tutoriel (monde n°1) qui permet une prise en main rapide.

    Les multiples choix et quêtes disponibles (avec les embranchements) assurent de pouvoir rejouer les campagnes plusieurs fois. De quoi renouveler le plaisir de jeux. Et pour les plus férus, une 1ere extension est déjà prévue pour ajouter différents modules et un mode coopératif ! On en reparle bientôt, Near and Far, Les Mines d’Ambre.

    Du côté matériel, rien à redire. Les plateaux sont de bonnes qualités avec une belle épaisseur. Les différents livrets sont en papier « épais » et ne devraient pas s’abimer sur le long terme (surtout avec le système de spirale). Seul bémol possible, aucun insert n’est prévu et le rangement se fait dans des sachets. Pour un maniaque du rangement (vous connaissez à me connaître), voir ce beau matériel se promener dans la boîte n’est jamais simple, mais déjà des solutions existent !

    Pour les amateurs des réalisations de Ryan Laukat, je conseille de commencer par Above and below, plus familial et simple d’accès, avant de se lancer dans Near and far, plus complexe et long.

    Avis complet ici : https://aumeeplereporter.fr/2021/01/21/near-and-far/

    1 personne a trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 2 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • le 18/01/21

    5/5

    Un vrai coup de cœur, non seulement le jeu est vraiment compétitif et c'est même une course littéralement. En plus la narration rajoute une vrai immersion dans l'univers "onirique " et dépaysant du jeu et cela donne envie de faire les quêtes pour avancer dans l'histoire.

    Le matériel est beau et de très bonne facture surtout les cartes qui sont épaisses et bien protégé de base, je suis un "sleever" compulsif et la je dois dire que j'ai presque hésité. Les illustrations me font parfois penser à des manga type Miyazaki notamment le château dans le ciel mais c'est trés subjectif.

    Un bon jeu relativement simple dans ses règles qui ne manque pas de profondeur et une narration qui incite à l'aventure et découvrir le monde des royaumes du lointain .

    Merci de m'avoir lu .Bon jeu à vous Ludiquement .

    3 personnes ont trouvé cet avis utile
  • le 23/12/20 Achat vérifié

    5/5
    Très bon jeu, règle simple,jeu fluide,bref que du bonheur.
    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.