flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_pen-brushicon_percenticon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibertlogo_ukoo

Napoléon 1806

SHA-N1806-FR

Napoléon 1806 est un jeu destiné à simuler la célèbre campagne de 1806 où les troupes françaises seront victorieuses des forces prussiennes lors des batailles d’Iéna et Auerstaedt
  • Français
  • à partir de 10 ans
  • , 1 à 2h
  • 2 joueur(s)
34

En achetant ce produit collectez jusqu’à
34 Phib'z

Produits 34, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.7/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Clients (2)
    5/5
Posez-nous une question sur ce produit

56,90 €

Disponible

Frais de port offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Napoléon 1806 est un jeu destiné à simuler la célèbre campagne de 1806 où les troupes françaises seront victorieuses des forces prussiennes lors des batailles d’Iéna et Auerstaedt.

Le 9 Août 1806, Frédéric Guillaume de Prusse, en réaction à la création récente de la Confédération du Rhin par Napoléon, décrète l'ordre de mobilisation. La guerre devient inévitable. L'armée prussienne se concentre sur Erfürt sans attendre les troupes de son allié russe. Prenant ses adversaires de vitesse, Napoléon entre en Saxe avec la Grande Armée le 7 Octobre 1806 et file vers Berlin. Une semaine plus tard, les prussiens,  défaits à Iéna et Auerstaedt, refluent vers le nord. La poursuite, menée par la cavalerie de Murat peut débuter... 

Napoléon 1806 est destiné aux grognards aguerris du wargame comme aux jeunes conscrits qui veulent tenter une nouvelle sensation ludique. Stratégie, anticipation, décision sont les moteurs du système de Napoléon 1806. Les règles de Napoléon 1806 sont divisées en trois parties. La première nommée « Règles du conscrit » permet d’acquérir toutes les notions du jeu aisément. La seconde, « Règles du grognard » apporte plus de finesse en incluant le « brouillard de la guerre ». La dernière « Règles du maréchal » permet de jouer à Napoléon 1806 en compétition.

Contenu :

  • 1 plateau de jeu format 60cm x 60cm épaisseur 2mm
  • 2 aides de jeu (ordres de bataille) sur feuilles cartonnées format A4
  • 2 paravents couleur 2 volets
  • 2 livrets de règles de 12 pages en couleur
  • 2 jeux de 36 cartes à jouer
  • Près de 200 cubes en bois 
  • 13 pavés noirs corps prussiens en bois
  • 14 pavés bleus corps français en bois
  • 1 planche de stickers

Thème(s) GuerreHistoire
Langue(s) Français
Mécanisme(s) BlocsAffrontementWargame
Auteur(s) Denis Sauvage
Illustrateur Nicolas Treil
Note globale 4.7
Éditeur Shakos

L'interview

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Clients

Ils ont aimé...

ludovic r. le 17/11/18

5/5

superbe jeux de stratégie. Très bien fait, mécanique impeccable. D'une finesse rare. ça bouillonne sous nos cranes. Accessible, règles claires, contexte historique en font tout bonnement un incontournable. en commande pour noël 

3 personnes ont trouvé cet avis utile
  • le 24/08/19

    5/5

    Wargame joué de nombreuses fois depuis son acquisition en mai 2018, les concepteurs ont su mettre en place une mécanique de jeu très dynamique et parfaitement équilibrée, le tout piloté par un livret de règles clair et rapidement assimilable offrant plusieurs niveaux de pratique du débutant (Règles du Conscrit) au spécialiste aguerri (Règles du Maréchal) en passant par l'amateur de jeu de plateaux (Règles du Grognard) ; en fait, nous sommes en présence d'une pépite ludique de la nouvelle famille des "Warteaux" suivant la formule consacrée.

    Utilisant l'excellent système de blocs en bois afin de matérialiser les unités sur le champs de bataille, ce sont deux decks de cartes personnalisées pour chacun des protagonistes, Napoléon Iier et Frédéric III de Prusse, qui vont principalement être utilisés afin d'animer la partie ; ces cartes sont divisées en trois catégories distinguées par un bandeau coloré :

    • Bandeau Rouge : carte d'évènement obligatoire s'imposant aux 2 camps.
    • Bandeau Bleu : carte d'évènement jouée à l'initiative du tour de jeu par les 2 camps.
    • Bandeau Vert : carte d'évènement jouée durant les opérations du tour de jeu par les 2 camps.

    Ces cartes vont servir dans la mécanique du jeu à proprement parlée :

    • pour déterminer le déplacement de chacune des unités en utilisant le système d'alternance entre les joueurs, chacun jouant un bloc à tour de rôle ; la dynamique s'en trouve ainsi renforcée.
    • pour résoudre les combats, sachant que des dés sont présents si l'on veut opter pour leur utilisation en la matière.
    • pour appliquer la récupération des unités fatiguées par les mouvements et les combats.
    • pour appliquer l'évènement décrit par la carte suivant le bandeau de couleur qui s'y trouve : ceci amène une historicité indéniable faisant référence à des évènements qui se sont réellement passés et permet un stratégie de jeu riche en rebondissements.

    Régi par deux ordres de batailles Français et Prussien, les unités y sont représentées par des cubes en bois faisant un distinguo entre infanterie et cavalerie, cubes en bois servant à matérialiser les pertes au combat et ayant à terme un impact sur leur force.

    Autre point central du jeu, les unités vont voir leur fatigue évoluer en fonction des déplacements effectués et des résultats des combats : ceci sera matérialisé par des cylindres en bois qui vont entraîner, en fonction de leur avancement, une perte progressive de facteur de combat dans un premier temps pour aller, à terme, à leurs mises hors de combat et, donc, leurs éliminations.

    C'est là que se trouve le cœur de ce jeu : la gestion de la fatigue où l'on doit en permanence arbitrer entre, d'une part, déplacement et combat à outrance, donc fatigue et risque de perte et, d'autre part, repos et récupération, donc perte de temps par rapport aux objectifs.

    Ici, on voit une asymétrie entre les 2 camps comme cela s'est passé à l'époque avec un Français qui doit être offensif (7 tours de jeu...cela va très vite), voyant le temps joué contre lui dans son objectif de capture de villes et un Prussien sur la défensive qui doit éviter le combat tout en essayant de provoquer des pertes sur un corps français isolé, un peu trop agressif et téméraire dans son approche.Cette asymétrie n'enlève rien à l'équilibre général, puisque sur un nombre important de parties jouées, c'est un très léger avantage à Napoléon en nombre de victoires ; à ce sujet, il paraît intéressant de jouer la partie en 2 manches en alternant les 2 camps : un système de calcul de points de victoire dit "Règles de Tournoi-Règles du Maréchal" est disponible et à appliquer pour se faire.

    Le jeu va ainsi s'adapter à tous niveaux de pratique : des règles du Conscrit jouables dès 10 ans aux règles du Grognard et du Maréchal où l'on mettra le curseur au cran voulu afin d'enrichir encore plus la partie avec notamment un placement de départ laissé libre aux 2 camps (limité historiquement cependant par des zones sur le plateau) et une mécanique du brouillard de guerre permise par les blocs en bois joués relevés et donc invisibles à votre adversaire jusqu'au moment du combat, ceci étant renforcé par des blocs dits "leurres" Vedettes de cavalerie : tactiques multiples et surprises garanties, vos ordres de bataille pourront être aussi dissimulés aux yeux de votre adversaire grâce à l'utilisation d'un paravent pour masquer vos pertes et fatigues...il faudra bien mémoriser l'état des forces en présence lors des combats...après, brouillard de guerre à nouveau !

    En conclusion, le matériel est d'excellente facture accompagné d'un superbe graphisme général tant au niveau du plateau de jeu rigide qu'au niveau des cartes ou des autocollants à appliquer sur les blocs en bois (autocollants qui tiennent dans la durée malgré un maniement intensif depuis plus d'un an...à noter), le livret de règles constitué de 27 pages aérées et agrémentées de nombreux exemples graphiques se pose comme étant clair et très bien rédigé (pas de problème d'interprétation et, au cas où, des concepteurs prompts à répondre à toutes questions...testé).

    Nous sommes vraiment dans l'ambiance de cette campagne de 1806 qui a vu la puissance de la Grande Armée menée par Napoléon à son zénith en remportant, en une dizaine de journées, une série d'éclatantes Victoires sur les Armées de Frédéric III de Prusse le menant à la reddition.

    "Warteau" fortement recommandé et dans l'attente de la suite, "Napoléon 1807", opus annoncé pour le début de l'Année 2020 et qui pourra être lié à "Napoléon 1806" aux travers d'une jeu en campagne : d'excellents moments de jeux en perspective !

    3 personnes ont trouvé cet avis utile
  • le 17/11/18

    5/5

    superbe jeux de stratégie. Très bien fait, mécanique impeccable. D'une finesse rare. ça bouillonne sous nos cranes. Accessible, règles claires, contexte historique en font tout bonnement un incontournable. en commande pour noël 

    3 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.