flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ Vous cherchez un cadeau ? Besoin d’un conseil ou d’une idée ? Cette sélection est faite pour vous !

Ark Nova

JDPSMPARK

Ark Nova est un jeu de draft et de collection dans lequel les joueurs ont pour objectif de concevoir un zoo moderne pour gérer un parc prospère et soutenir les projets de conservation du monde animal.
  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 2 à 3h
  • 1 à 4 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

62,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Un jeu de draft et de collection

Dans Ark Nova, vous planifiez et construisez un zoo moderne, géré de manière scientifique. Vous créez des enclos, hébergez des animaux et soutenez des projets de protection des espèces dans le monde entier afin de construire le zoo le plus performant. Des spécialistes et des constructions spéciales vous aideront à atteindre cet objectif.

Préparez et développez un zoo moderne à visée scientifique

Pour diriger l’établissement le plus efficace, vous construisez des enclos pour abriter vos animaux et soutenez des projets de conservation pour assurer la préservation des différentes espèces.

Des spécialistes et des bâtiments uniques vous apportent une aide précieuse. Ark Nova s’articule autour de 255 cartes d’animaux, de spécialistes, d’enclos uniques et de projets de conservation, chacune disposant de capacités spécifiques.

Utilisez ces cartes pour augmenter l’attrait et la réputation scientifique de votre zoo et pour gagner des points de conservation. Vos cartes Action vous permettent de préparer et exécuter vos plans à plus ou moins long terme.
Thème(s) AnimauxNature
Langue(s) Français
Mécanisme(s) DraftCollectionPouvoirs
Auteur(s) Mathias Wigge
Illustrateur(s) Dennis LohausenLoic BilliauSteffen Bieker
Note globale 4.8
Éditeur Super Meeple

First Player

Renard Ludique

Suppléments

Pochettes 63 x 88mm (255 cartes)

Rangements

Accessoires

Ce jeu est conseillé par 4 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    Dans Ark Nova, gérez un zoo et protégez des animaux. Un jeu pour Gamer, intense et puissant.

    Il y a, comme ça, des jeux de société qui buzzent. Parfois, les médias s’en emparent. Parfois, la toile bruisse. Parfois, la comm des éditeurs fonctionne. Parfois, le buzz n’est pas du tout mérité. Et on s’emballe pour un jeu plat, moyen, médiocre. Déception. Et parfois, comme pour Ark Nova, c’est mérité !

    Ark Nova est, sans conteste, le jeu qui a le plus buzzé sur le salon d’Essen en octobre 2021. Les gens faisaient la queue pour l’obtenir. Il a rapidement été épuisé.

    Le jeu repose sur trois aspects, trois piliers, trois mécaniques :

    ???? Les cartes, 212 au total, superbes, toutes différentes et surtout, toutes à contenu scientifique, cohérent. On les joue de sa main, on paie leur coût, on combote sec.

    ???? Son zoo qu’on construit, déploie sur son plateau personnel au moyen de tuiles bâtiments : enclos pour y accueillir un animal, kiosque, pavillon ou autres.

    ???? La mécanique principale, les actions, le cœur du jeu. Une mécanique ingénieuse, palpitante, qui permet de programmer, préparer ses 17 000 prochains tours, environ.

    Si Ark Nova a tellement buzzé, et qu’il continue à l’être quelques mois après sa sortie, c’est certainement pour trois principales raisons.

    Tout d’abord, le jeu propose un contenu zoologique et scientifique solide, cohérent et rigoureux. Chaque animal appartient à une espère, une région, et rapporte tel ou tel effet. Tout est pensé, recherché, validé. Rien n’est laissé au hasard, à l’emporte-pièce, à la facilité ou à l’approximatif. De quoi jouer, de quoi vivre, de quoi découvrir la faune de notre planète.

    Pour sa mécanique de base, ensuite. Le système des actions. Autant simple que fluide et profond. À son tour, on n’effectue qu’une seule et unique action. On joue l’une de ses cartes devant soi. L’une de ses 5 actions disponibles : construire un bâtiment dans son zoo, jouer une carte animal, faire une action spécifique, etc.

    Les 5 actions et le principe de position, de rang. Tout le cœur, le sel du jeu réside dans la mécanique de rang des cartes. Il y a 5 rangs, 5 positions, de 1 à 5 de gauche à droite. Et selon la position de la carte, l’action sera plus ou moins puissante. Sachant que lorsqu’on joue une carte, on la retire de son rang pour la replacer en tout début de piste. Décalant ainsi de fait les autres sur la droite. Ce qui a comme effet d’augmenter les rangs des cartes.

    Et là, c’est le drame. On a souvent envie, besoin de jouer une action spécifique qui se trouve à un rang inférieur. Mais on préfère aussi « attendre » qu’elle atteigne le 5e et dernier rang. Logique, lucratif.

    C’est tout le dilemme et les choix douloureux qui se posent à nous dans Ark Nova. Quelle action jouer, maintenant, et laquelle jouer ensuite, avec des rangs, des cartes, des actions qui se renforcent, s’améliorent, par elles-mêmes. Tout est fluide et dynamique. Une mécanique puissante, passionnante. Elle permet de prévoir ses prochains tours,

    Le décompte de points est plus que « simple ». Tout est visible. On connaît constamment ses points et ceux des autres à la table. Rien n’est caché, ou presque. Alors certes, tout le monde possède une seule et unique carte d’objectif secret, qui permet de grappiller quelques points supplémentaires en fin de partie. Mais c’est juste pour le rebondissement final.

    Dans Ark Nova, le calcul des points n’est pas alambiqué. Aucune salade de points finale. Tout se joue sur deux de ses jetons qui progressent sur deux pistes : une piste d’attractivité de son zoo, symbolisée par le nombre de tickets vendus, autrement dit, est-ce que son zoo plaît et attire les gens, et une piste de conservation.

    La conservation, ou préservation, est l’acte qui consiste à maintenir un élément dans un état constant. On retrouve le mot « conservation » dans plusieurs domaines, dont, pour ce qui nous intéresse dans Ark Nova, l’écologie.

    Dans Ark Nova, il est en effet question de conservation de la faune. Elle consiste en la protection des populations d’espèces animales. Son objectif est de maintenir les écosystèmes dans un bon état de conservation et de prévenir ou de corriger les dégradations qu’ils pourraient subir.

    Donc deux pistes. En réalité, une seule. Mais on commence avec chacun de ses jetons aux deux extrémités. Peut-être vous souvenez encore de l’excellent jeu Rajas du Ganges sorti en 2017. Ark Nova reprend le même mécanisme de pistes.

    La première personne à croiser ses deux jetons sur la piste, attractivité et conservation, met fin à la partie. Puis on calcule ses PV. En gros, l’écart entre ses deux jetons. Si on les a croisés, les points sont positifs, sinon, ils sont négatifs. C’est tout. C’est simple. C’est méchant. La course est intense ! On voit où l’on se trouve, si on se fait distancer, par qui, comment. Et, le couteau sous la gorge, on fera tout pour rattraper son retard ou maintenir son avance.

    Dans Ark Nova, pour espérer gagner, il faut donc « ménager la chèvre et le chou ». Tout faire pour rendre son zoo attractif, l’aménager, y accueillir des animaux, tout en cherchant à lancer des projets de conservation de la nature. La mécanique est aussi ingénieuse qu’éthique.

    Avant de jouer à Ark Nova, en guise d’avertissement, il faut relever 4 éléments :

    Le jeu est exigeant. Les règles sont touffues. Même si claires et bourrées d’exemple, elles couvrent une vingtaine de pages, denses. Et si tout finit par foncer, fluide, il faut se préparer à s’immerger dans un jeu ample qui se mérite. Et qui le mérite. À réserver à un public averti, Gamer ! Une fois plus ou moins maîtrisé, Ark Nova devient un véritable léviathan ludique.

    Votre toute première partie sera moisie. C’est ce qu’il vous faut vous dire. Avec autant de règles et de pictos à assimiler, la toute première partie frotte, freine, elle est fastidieuse. Voire ci-dessus.

    Si aujourd’hui la VO du jeu ne l’inclut pas, on pourrait espérer que la VF propose une partie de découverte, plus courte. Avec, pourquoi pas, des règles allégées. Juste pour prendre les rênes du jeu « en douceur ». Si c’est possible.

    Comme le jeu dure bien entre 2 et 3h, n’en jouez qu’une seule. Puis faites un petit décompte. Ceci vous permettra ainsi de mieux cerner les tenants et aboutissants du jeu. Puis recommencer à zéro pour une vraie partie cette fois.

    Pour y jouer, prévoyez une graaaaaande table. Le matériel est riche et vaste. Comme les règles du jeu. Il y a un long plateau central, qui place le marché aux cartes. Puis un mini plateau d’actions bonus que l’on place à côté. Puis votre plateau personnel. Puis toute la ribambelle de cartes que vous allez jouer tout au long de la partie et qui doivent rester face visible pour garder une trace des pictos dispos. Un joyeux bordel !

    Alors certes, le jeu prévoit quelques espaces de rangement, fort pratiques, pour placer la palette de tuiles et autres enclos à construire au fil de la partie. Mais oubliez d’y jouer sur un coin de table.

    Et quid de l’interaction ? Elle est polaire. On joue sur son coin de zoo, les yeux rivés sur :

    • Son plateau perso
    • Ses cartes actions
    • Ses ressources
    • Ses jetons qui gambadent sur la piste
    • Le marché aux multiples cartes

    À tel point qu’on n’a pas vraiment la possibilité, humaine, de s’intéresser à ce que les autres font autour de la table. D’autant que les actions, fluides, filent. On aurait presque l’impression de jouer en solo, à plusieurs. D’ailleurs, le jeu peut aussi se jouer en solo !

    Une interaction polaire, vraiment ? Faux !

    L’interaction est beaucoup plus forte et violente qu’elle en a l’air. Au premier abord, oui, on joue dans son coin à gérer son zoo sans se soucier des autres. Mais en réalité, il faut surveiller les autres pour :

    Savoir quels animaux ils posent, quels objectifs de conservation ils visent, pour leur damer le pion avant.
    Suivre leurs deux jetons à la trace, pour ne pas se faire distancer.
    Et hormis de l’observation et de l’adaptation, peut-on mettre des bâtons dans les roues aux autres ?

    Oui !

    Certains animaux jettent du venin, comme les… serpents, et ralentissent le jeu des autres. Il existe plusieurs cartes, plusieurs effets qui s’en prennent aux autres. De quoi pouvoir se la jouer aggro si on a envie.

    Ne vous fiez donc pas au « manque » d’interaction. Dans Ark Nova, jouer dans son coin, c’est partir perdant.

    Ark Nova, est, selon moi, un excellent titre. Un titre fort. Palpitant, intense, profond, intelligent, scientifique, éthique, on a envie de re-re-rejouer pour découvrir, tenter de nouvelles stratégies.

    Tout y est question de maintenir un équilibre, subtil, fragile, entre économie et écologie. Comme dans la vraie vie, somme toute.

    Vous aimez les jeux profonds, amples, exigeants, Gamers ? Foncez ! Et préparez-vous à ne plus le lâcher.

    Grandiose !

    69 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Il Était un Jeu, voici son avis :

    5/5

    Ark Nova, notre jeu favori de cette année

    Comme pour mon film favori (un truc avec des anneaux), avec Ark Nova c’est du pur plaisir. Ici de jeu, dans lequel on ne voit pas les 3h passer.

    Sans revenir dans les détails, il est histoire de Zoo. Mais pas seulement d’augmenter son attrait et en tirer des revenus, mais aussi soutenir des projets de conservation pour assurer la préservation des espèces.

    C’est du tour par tour, 5 actions possibles, qu’on pourra faire évoluer au fil du jeu, un plateau immense avec plein d’animaux a recruter si on possède de quoi les accueillir dans son zoo. Il faudra donc créer les enclos adéquats, parfois même des spéciaux, je pense notamment aux volières ou aux terrariums. Envoyer ses scientifiques soutenir des projets de protections, faire des dons, et tenter d’équilibrer l’attrait de votre zoo et sa participation aux projets de conservation.

    Car la 1ere partie peut être frustrante au niveau du score. Il faudra en effet faire se croiser nos pions Attrait et Conservation sur la piste de score, et plus l’écart sera grand, plus notre score le sera. J’ai gagné la 1ere partie avec un score de 7 c’est pour dire! Aucune « salade de points », le scoring est simple mais pas si facile à anticiper au tout début. Mais le plaisir de jeu est telle qu’on y retourne avec passion et une envie folle de découvrir et de combiner les pas moins de 250 cartes du jeu.

    Le système des actions, véritablement au cœur du jeu, force n’importe quel joueur à la rigueur. Plus on patiente, plus l’action sera intéressante (jusqu’au niv.5). Mais une fois utilisée, on la place en 1ere position décalant la rangée des actions. Le timing doit être réfléchit, la programmation essentielle. C’est fluide, dynamique et intelligent.

    Contenu solide, contexte scientifique cohérent, on a envie de voir ce que donnerait notre zoo avec une toute autre stratégie.

    L'interaction entre les joueurs pratiquement oubliée sur la 1ere partie devient sur la 2eme une course à l’objectif, scrutant vicieusement les enclos et les animaux adverses, leurs revenus et donc leur capacité à attirer tel ou tel animal ou objectif de la rivière. La victoire finale ne doit rien au hasard. D’autant plus que ce sont les joueurs eux même qui vont par leurs actions déclencher plus ou moins rapidement la fin d’une manche, mais aussi la partie de la partie.

    Ark Nova est clairement « expert », mais pas de ceux à ne pas mettre entre toutes les mains. Le thème et ses mécaniques en font un jeu à porté de tous, pour peu qu’on ait du temps devant soi. Certains lui reprochent ses longueurs dans les tours de jeu. Je le trouve parfaitement équilibré comme tel. De la pure planification, quelques interactions, (allergique à l’analysis paralysis attention!). Ark Nova marque notre année de joueur et l’envie de découvrir de nouvelles sensations de jeu, plus fournis, plus complexes. Une véritable claque ludique à posséder absolument. Ark Nova est une pépite ludique. De celle qui nous font vivre un moment remplis de créativité, de partage et d’émotion. Il reste exigeant et particulièrement long à jouer. Je regrette les illustrations qui manque de créativité justement (simples photos), et le matériel qu’on aurait espéré aussi robuste que le jeu l’est.


    - Un jeu exigeant et intelligent
    - Les 5 actions en rotation de puissance et évolutives
    - Bcp, bcp de cartes
    - Un scoring final simple et unique
    - Plusieurs plateaux Joueurs pour des départs asymétriques

    ⛔️
    - Prévoyez une treeees grande table
    - Le manque de créativité des cartes
    - La qualité matérielle du plateau joueur

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    5/5

    Que dire si ce n’est que ce jeu est parfait. Rares sont les jeux d’une telle qualité dans une ludothèque. Même si l’interaction qu’il propose est minime, le reste du jeu est tellement grandiose que je ne puis que rehausser ma note d’un demi point pour lui donner son 10 bien mérité. Tant de cartes différentes apportant chacune des bonus différents qu’il faudra optimiser, tant de stratégies différentes et tant de choix qu’on ne sait plus où donner de la tête: l’optimisation de son parc, la spécialisation ou la diversification, l’obtention de quels objectifs, la montée sur quelles échelles,… Un jeu waouw comme il y en a (trop) peu!

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Kubenboites, voici son avis :

    5/5
    Un superbe jeu de gestion et de programmation, dans un univers animalier bienvenu.

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 40 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.7/5 sur ce produit
4.7/5

Ils ont aimé...

Sophie Q. le 07/04/22

5/5

Ayant travailler 3 ans dans un zoo sur la qualité environnementale et un programme de conservation précis, j'avais réserver le jeu quasiment le jour où j'ai eu vent de son existence !

Et bien c'est une réussite, 6 parties en 7 jours, à 4, à 2 et en solo, toujours un plaisir, y a une nette marge de progression, un plaisir renouveler, je n'ai pas encore vu passer toutes les cartes mais l'équilibre est bon y a toujours de quoi avancer.

Le temps passe vite et plus on y joue moins ça prends de temps de finir la partie et c'est tant mieux, car ça permet d'en refaire une nouvelle !

Et le travail en amont sur la thématique et la réalité des choses est formidable, la taille des enclos qui corresponds bien aux vraies normes, les espèces qui peuvent cohabiter etc, l'importance des programmes de conservation qui sont une des raisons d'être des zoo, tout y est c'est une réussite, hâte d'y faire jouer mes anciens collègues !

5 personnes ont trouvé cet avis utile

Ils ont moins aimé...

Christophe D. le 01/06/22

2/5

10/10 pour l'immersion et le thème. Mécanique de carte animaux et d'action impeccable.

Par contre, le jeu est très déséquilibré, la pioche d'objectif de départ et la rivière sont deux problèmes majeurs. Les actions de départ sont très limitées par manque de moyen et on se retrouve avec trop de pognon à la fin. Bien sûr vous allez me dire qu'il faut faire avec, sauf que celui qui gagne est celui qui a eu les bonnes cartes au départ et les bonnes cartes animaux, trop de hasard et trop de frustration malgré un effet waouh indéniable et après 20 parties, les fins de parties se ressemblent et surtout le scoring ne permet pas de voir notre progression de maitrise du jeu hormis la chance qui nous a permis d'avoir les bonnes cartes. Bref, trop de frustration et c'est dommage car il en faudrait peu pour rendre ce jeu plus intéressant.

3 personnes ont trouvé cet avis utile

  • le 26/08/22

    3/5

    Je trouve ce jeu sur-cote. 

    Experience à 4j et 2j

    - pas de reel mecanisme inedit 

            • 75% issue de terraforming mars ( badge, requis, action one shot, pouvoir permanent conditionné , recuperation bonus placement tuile, objectif( association) avec recompense decroissante

            • 5% de raja de gange (scoring piste)

            • 10% civilization aude nouvelle: rotation action

            • 5% terra mystica (bonus phase revenu / pause)

           • 5% autres jeux...

    - interaction quasi inexistante malgré  la riviere de carte ou choper des universités/reduction continent, mais réinitialisée a chaque pause donc au final chaque peut recupere son set de bonus au cours de la partie sans reelle compétitivité 

    - temps de jeu trop long: 60min / joueur pour un jeu pas si complexe que ce qu'on a pu me "vendre", si on compare à  des jeux type lisboa, projet gaia, terraforming mars... qui eux sont plus complexe, plus profond, plus strategique et se jouent en 45-60min/j 

    - 5 actions differentes de base ameliorable  1 fois chacune. C'est  peu et un doute sur l'equilibrage, on a tendance aussi a ameliorer de suite une carte et non debloque un meeple .quand on atteint 1er bonus piste conservation. A double verifier en faisant plus de parties.

    -les illustrations sont sympa mais avec des animaux fallait faire du vrai donc pas de recherche graphique. 

    Côté  agreable: immersion/thème

     Pour info je suis habitué à  des jeux type de V.. Lacerda, through the age, twilight imperium, terra mystica, terraforming  mars ,spirit island, paladins du royaume de l'ouest... donc habitué  aux jeux longs mais dont on ne voit pas passer le temps avec regles touffues,  actions secondaire/ primaire joueur actif suivi par les autres joueurs,  notion de fluidité donc ne pas s'ennuyer à attendre 20min que le joueur precedent joue en se tournant les pouces  , une belle profondeur de jeu, une excellente rejouabilitee.

    ark nova est un jeu qui ressence des mecaniques  d'autres jeux c'est  derniers etant excellent et souvent precursseur dans leur type de mecanique.

    Il reste un bon jeu, mais qui selon mes attentes est moins generateur de challenge, d'intensité, de dynamisme, de strategie, d'interactivité que les autres jeux dont il emprunte les mecaniques

    Sa longueur peut pénaliser l'envie de refaire plusieurs parties pour des joueurs qui jouent habituellement a du 7 wonders, azul, carcassonnes, catan...

    Pour des joueurs plus expérimentés habitués a des gros jeux de strategies ils  se reorienteront probablement vers les jeux initiateurs des mecaniques qu'emprunte ark nova

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 14/08/22

    5/5

    Un jeu avec une bonne rejouabilité. Jeu complexe dans l'explication de règle il faudra 2 parties pour comprendre toutes les subtilités. Donne envie d'y rejouer. Compter 1heure de jeu par joueur.

  • le 11/07/22 Achat vérifié

    5/5
    Un très bon jeu complet et complexe tout en restant accessible.
  • le 29/06/22 Achat vérifié

    5/5
    Un très bon jeu expert qui fait penser à Terraforming Mars en terme de sensations. Il s'agit ici plus d'une question d'optimisation de son zoo que de générer un moteur comme TM. Les cartes sont magnifiques et nombreuses. Le tour du joueur est rapide, il y a de l'interaction avec les autres joueurs (avec les reptiles, ou le fait de faire une action association avant un autre).

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Top Euro-games "Expert"

    par Cinetik

    (175 avis positifs)

  • Ma ludothèque

    par iRomenTo

    (122 avis positifs)

  • Top jeux solo

    par Cellocell

    (117 avis positifs)

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.