flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
😎 C'est parti pour les soldes, du 22 Juin au 19 Juillet inclus ! Achetez un jeu, pas un prix ! Voir les jeux soldés

Museum Suspects

BLUMSFR

Museum Suspects est un jeu d'enquête et de paris, dans lequel vous devrez trouver qui a dérobé une pièce du musée.
  • Français
  • à partir de 8 ans
  • moins de 30mn
  • 2 à 4 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (2)
    4.5/5
  • Clients (1)
    2/5

19,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Une bête d’enquête !

DRRRiiiiiiiiiiinnnnng ! Vite, fermez les portes, une pièce du musée a été dérobée !

Le directeur fait appel à différents enquêteurs hors pair pour démasquer le ou les voleurs parmi les 16 suspects retenus dans l’enceinte du bâtiment. Certains indices ont plus de valeur que d’autres.

Dénichez les meilleurs pour résoudre l’enquête tout en entravant celle de vos concurrents !

Trouverez-vous le ou les coupables, à moins qu’ils ne se soient échappés avant la fermeture des portes ?

1. Consultez un indice dans l'une des pièces du musée.
2. Brouillez les pistes pour tromper vos adversaires
3. Accusez un suspect par déduction

Thème(s) Enquête
Langue(s) Français
Mécanisme(s) DéductionParis
Auteur(s) Phil Walker-Harding
Illustrateur(s) Maxime Sarthou
Note globale 4
Éditeur Blue Orange
Contenu
  • 24 tuiles Suspect
  • 1 tuile Sortie de secours
  • 32 cartes Indice (8 types d’indices en 8 couleurs, avec 4 critères par type)
  • 48 jetons Enquête (4 couleurs, 12 jetons par couleur)
  • 4 jetons Enquêteur (A, B, C, D)
  • 4 carnets
  • 4 crayons

Téléchargements

Règles du jeu

Règles en français

Télécharger

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.5/5 sur ce produit
4.5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    Museum Suspects est un jeu familial de déduction de l’auteur australien Phil Walker-Harding. Gros, gros coup de cœur de la rédaction !

    Museum Suspects, de quoi ça parle ? Tout est dans le titre. Des animaux, anthropomorphes, sont entrés dans un musée et l’ont cambriolé. La police est arrivée et a bouclé le musée. Le ou les responsables sont, peut-être, encore à l’intérieur. Votre but ? Le ou les retrouver. À moins qu’ils aient eu le temps de quitter les lieux avant l’arrivée de la police ?

    Museum Suspects est un pur jeu de déduction à la Qui est-ce. Ou plutôt, inversé. Tout au long de la partie, vous allez récolter des indices non pas pour trouver les suspects, mais pour éliminer les innocents.

    On commence par placer sur la table toute une ribambelle de personnages chafouins en matrice. Des animaux anthropomorphes aux caractéristiques spécifiques et parfois communs pour certains attributs : écouteurs, casquette, lézard, même décor, etc.

    Tout autour de ce plateau, unique à chaque partie, on en parlera plus loin, on dispose tout un parterre de cartes cachée avec un indice, un attribut à éliminer. Pas ce décor-ci, pas cet animal-là, pas cet accessoire, voire pas à cet emplacement sur le plateau.

    Plus la partie avance et plus on élimine des innocents pour peu à peu resserrer ses soupçons grâce au faisceau d’indices récoltés. Un Qui est-ce inversé, donc. Tout le monde dispose d’un petit carnet sur lequel on biffe, en secret, les animaux innocentés.

    Jusque-là, rien d’original.

    Museum Suspects, c’est donc un gros mélange entre le Cluedo et le Qui est-ce. Oui. Soit. Peut-être. Certes. Mais en bas bruit, d’autres mécaniques, subtiles, viennent saupoudrer et épicer le jeu.

    Les indices : À son tour, on doit prendre l’une des cartes indice cachée, l’observer, puis la reposer. Enfin, on doit y placer l’un de ses jetons allant de 1 à 6. Les autres, à la table, pourront ensuite également se saisir du même indice plus tard dans la partie. En y plaçant l’un de ses jeton égal ou supérieur. Si on veut donc coincer les autres, on y place un 6. Mais pas seulement. Une mécanique qui rajoute un soupçon d’enchères.

    On peut également bluffer, et placer un 1 pour « indiquer » aux autres que l’indice est tout moisi. Ou leur faire croire que c’est le cas…

    Les déductions : Une fois avoir retourné un indice en secret, on doit alors placer l’un de ses jetons sur l’un des 16 animaux présents dans le musée, sur la matrice. Ou sur un 17e emplacement, on en parlera plus tard. Ce jeton reste toutefois caché. On n’en montre pas la valeur, allant de 1 à 6.

    Ainsi, on donne une modeste indication aux autres. Je pense que c’est lui. Oui. Soit. Peut-être. Certes. Mais en réalité, on peut très bien avoir posé un jeton « 1 » pour faire croire qu’on est sur la bonne piste et pousser les autres à l’erreur. Du bluff, encore une fois.

    Et plus la partie avance, plus le faisceau d’indice se précise et plus on sera beaucoup à (re)parier sur les mêmes suspects.

    Les jetons : Comme vous l’avez lu dans les deux chapitres précédents, les jetons servent autant à « payer » les indices qu’à placer ses déductions, ses paris. Et en toute fin de partie, après n’avoir joué que six manches, c’est court, et c’est bien ainsi, on révèle tous les indices et on élimine les personnages innocentés. Enfin, tous les responsables, il peut y en a voir un ou plusieurs, rapportent autant de points que la valeur de ses jetons posés, plus 1 point par jeton de toute façon.

    Si on « flingue » ses jetons à haute valeur pour quelque peu « bloquer » les autres pour les indices, on se « flingue » également la possibilité de marquer plus de points. Quels jetons poser, pour indiquer quoi, pour bloquer qui, et pour garder lequel. De quoi générer des mini-tempêtes de cerveau et entraîner des choix, cruciaux, cruels, captivants.

    La rejouabilité : La rejouabilité est l’un des piliers fondamental du jeu de société. Peut-on re-re-re-re-re-rejouer au même jeu sans que les parties ne se ressemblent ? Sans qu’on s’en lasse ? À ces deux questions, Museum Suspects répond par oui, puis non.

    Comme on retire certains animaux avant de placer les 16, la matrice, les possibilités seront à chaque fois différentes. Et comme le placement des 16 animaux est également différent à chaque fois, les parties ne seront forcément jamais les mêmes. Tout est généré, placé au hasard.

    C’est pour cette raison que selon le placement initial et les indices présents, il peut y avoir entre un et plusieurs suspects. Voire aucun !

    En effet, selon les indices, la probabilité, certes faible, peut impliquer qu’aucun animal présent ne remplisse les conditions. Si tout est éliminé, que faire ? C’est là que Museum Suspects introduit une mécanique savoureuse : on peut également parier sur… rien. Un 17e emplacement. En vrai, sur la sortie du musée. On indique alors que le ou les suspects ont pris la poudre d’escampette. Et si le pari est avéré, on remporte autant de points que ses jetons.

    Pas besoin de s’étendre plus que cela. Museum Suspect est notre gros, gros coup de cœur de ce printemps 2022. Un jeu subtil, savoureux, taquin, malin. Beaucoup plus qu’il en a l’air.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    Museum Suspects est un jeu familial de déduction de l’auteur australien Phil Walker-Harding. Gros, gros coup de cœur de la rédaction !

    Museum Suspects, de quoi ça parle ? Tout est dans le titre. Des animaux, anthropomorphes, sont entrés dans un musée et l’ont cambriolé. La police est arrivée et a bouclé le musée. Le ou les responsables sont, peut-être, encore à l’intérieur. Votre but ? Le ou les retrouver. À moins qu’ils aient eu le temps de quitter les lieux avant l’arrivée de la police ?

    Museum Suspects est un pur jeu de déduction à la Qui est-ce. Ou plutôt, inversé. Tout au long de la partie, vous allez récolter des indices non pas pour trouver les suspects, mais pour éliminer les innocents.

    On commence par placer sur la table toute une ribambelle de personnages chafouins en matrice. Des animaux anthropomorphes aux caractéristiques spécifiques et parfois communs pour certains attributs : écouteurs, casquette, lézard, même décor, etc.

    Tout autour de ce plateau, unique à chaque partie, on en parlera plus loin, on dispose tout un parterre de cartes cachée avec un indice, un attribut à éliminer. Pas ce décor-ci, pas cet animal-là, pas cet accessoire, voire pas à cet emplacement sur le plateau.

    Plus la partie avance et plus on élimine des innocents pour peu à peu resserrer ses soupçons grâce au faisceau d’indices récoltés. Un Qui est-ce inversé, donc. Tout le monde dispose d’un petit carnet sur lequel on biffe, en secret, les animaux innocentés.

    Jusque-là, rien d’original.

    Museum Suspects, c’est donc un gros mélange entre le Cluedo et le Qui est-ce. Oui. Soit. Peut-être. Certes. Mais en bas bruit, d’autres mécaniques, subtiles, viennent saupoudrer et épicer le jeu.

    Les indices : À son tour, on doit prendre l’une des cartes indice cachée, l’observer, puis la reposer. Enfin, on doit y placer l’un de ses jetons allant de 1 à 6. Les autres, à la table, pourront ensuite également se saisir du même indice plus tard dans la partie. En y plaçant l’un de ses jeton égal ou supérieur. Si on veut donc coincer les autres, on y place un 6. Mais pas seulement. Une mécanique qui rajoute un soupçon d’enchères.

    On peut également bluffer, et placer un 1 pour « indiquer » aux autres que l’indice est tout moisi. Ou leur faire croire que c’est le cas…

    Les déductions : Une fois avoir retourné un indice en secret, on doit alors placer l’un de ses jetons sur l’un des 16 animaux présents dans le musée, sur la matrice. Ou sur un 17e emplacement, on en parlera plus tard. Ce jeton reste toutefois caché. On n’en montre pas la valeur, allant de 1 à 6.

    Ainsi, on donne une modeste indication aux autres. Je pense que c’est lui. Oui. Soit. Peut-être. Certes. Mais en réalité, on peut très bien avoir posé un jeton « 1 » pour faire croire qu’on est sur la bonne piste et pousser les autres à l’erreur. Du bluff, encore une fois.

    Et plus la partie avance, plus le faisceau d’indice se précise et plus on sera beaucoup à (re)parier sur les mêmes suspects.

    Les jetons : Comme vous l’avez lu dans les deux chapitres précédents, les jetons servent autant à « payer » les indices qu’à placer ses déductions, ses paris. Et en toute fin de partie, après n’avoir joué que six manches, c’est court, et c’est bien ainsi, on révèle tous les indices et on élimine les personnages innocentés. Enfin, tous les responsables, il peut y en a voir un ou plusieurs, rapportent autant de points que la valeur de ses jetons posés, plus 1 point par jeton de toute façon.

    Si on « flingue » ses jetons à haute valeur pour quelque peu « bloquer » les autres pour les indices, on se « flingue » également la possibilité de marquer plus de points. Quels jetons poser, pour indiquer quoi, pour bloquer qui, et pour garder lequel. De quoi générer des mini-tempêtes de cerveau et entraîner des choix, cruciaux, cruels, captivants.

    La rejouabilité : La rejouabilité est l’un des piliers fondamental du jeu de société. Peut-on re-re-re-re-re-rejouer au même jeu sans que les parties ne se ressemblent ? Sans qu’on s’en lasse ? À ces deux questions, Museum Suspects répond par oui, puis non.

    Comme on retire certains animaux avant de placer les 16, la matrice, les possibilités seront à chaque fois différentes. Et comme le placement des 16 animaux est également différent à chaque fois, les parties ne seront forcément jamais les mêmes. Tout est généré, placé au hasard.

    C’est pour cette raison que selon le placement initial et les indices présents, il peut y avoir entre un et plusieurs suspects. Voire aucun !

    En effet, selon les indices, la probabilité, certes faible, peut impliquer qu’aucun animal présent ne remplisse les conditions. Si tout est éliminé, que faire ? C’est là que Museum Suspects introduit une mécanique savoureuse : on peut également parier sur… rien. Un 17e emplacement. En vrai, sur la sortie du musée. On indique alors que le ou les suspects ont pris la poudre d’escampette. Et si le pari est avéré, on remporte autant de points que ses jetons.

    Pas besoin de s’étendre plus que cela. Museum Suspect est notre gros, gros coup de cœur de ce printemps 2022. Un jeu subtil, savoureux, taquin, malin. Beaucoup plus qu’il en a l’air.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Il Était un Jeu, voici son avis :

    4/5

    Muséum Suspects, coup de cœur pour ce petit jeu d’enquête

    Une pièce du musée a été dérobée. A vous, joueurs, d’être les plus rapides et les plus perspicaces pour trouver le ou les voleurs. Mais peut être s’est-il déjà échappé?

    Face à nous: grille de 4x4 avec donc 16 suspects potentiels, et 8 indices. A son tour 2 choses à faire:
    - Consulter un indice : portait-il une écharpe? Était-il dans la pièce bleue? Sa tuile est-elle sur une ligne particulière? Chaque indice permettra de rayer directement sur son carnet les cases à éliminer, à la manière d’un Qui est-ce. Une fois l’indice consulté, le joueur prend un jeton d’enquêteur et le pose sur cette carte indice.
    MAIS. S’il y avait déjà un jeton sur cette carte, on devra y poser un jeton de valeur supérieure ou égale.
    - Suspecter un personnage. Il est temps de miser un autre jeton (plus ou moins fort?) sur un suspect potentiel. Ou même sur la tuile Sortie de secours qui sait? si on pense qu’aucun personnage ne correspond aux indices trouvés.

    6 tours plus tard, n’ayant plus de jetons a utiliser, on dévoile 1 à 1 les indices pour retourner face cachée chaque tuile ainsi éliminée. Jusqu’à révéler le ou les voleurs. Celui qui aura mises le plus sur le voleur gagne la partie.

    ❤️❤️❤️❤️❣️Petit coup de cœur pour ce jeu d’enquête très familial mais super plaisant à jouer. On retrouve un mélange de Qui est-ce et de CLUEDO, super facile à sortir dans une édition im-pec-cable. C’est fun, c’est simple, c’est intelligent, avec la petite dose d’interaction qu’on demande a un jeu moderne: si les mises sur les suspects sont faces cachées, les jetons sur les indices ne le sont pas, avec tout ce qu’il faut de bluff ou de surenchère. Super surprise.


    - Mélange de Qui est-ce et de CLUEDO
    - Ce qu’il faut de bluff et de surenchère
    - Edition au top
    - Pas de plastique!
    - Un jeu fidèle aux ambitions de l’éditeur: une porte d’entrée vers des jeux modernes

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 1 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 2/5 sur ce produit
2/5
  • le 27/05/22 Achat vérifié

    2/5
    Très beau matériel, mais nous n'avons pas trouvé d'intérêt à ce jeu. Joué à deux joueurs.

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.