flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Quetzal

GIG-GPQU

Quetzal est un jeu de stratégie et d'exploration pour toute la famille qui plonge les joueurs à la recherche d'artefacts sur l'île du temple de l'oiseau sacré.
  • Français
  • à partir de 10 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 5 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

34,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Quetzal, la ville des oiseaux sacrés, vient d'être découverte !

Vous êtes à la tête d’un groupe d’aventuriers et d’archéologues en expédition dans les ruines du temple de Quetzal. Saurez-vous gérer au quotidien l'équipe qui vous est confiée pour optimiser vos fouilles ?

Les joueurs ont 5 tours pour explorer l’île de Quetzal et collecter de précieux artefacts. Ils lancent leurs meeples et les envoient dans les différents lieux de l’île pour récupérer des artefacts. Ils les livrent ensuite pour améliorer leurs fouilles ou marquer des points de victoire et tenter de gagner la partie.

Au début de chaque tour, faites rouler vos meeples et découvrez votre équipe. Envoyez vos groupes à différents endroits de la ville pour collecter les artefacts qui vous intéressent le plus. Faites attention, même si vous arrivez les premiers, vos adversaires peuvent encore vous voler votre place ! Construisez la meilleure collection d'artefacts et livrez-les au bon moment pour gagner des améliorations et des points de victoire.

Avez-vous l'esprit d'un chef d'expédition ?

Soyez plus malin que la concurrence pour sortir indemne de Quetzal.

Thème(s) ExplorationAventure
Langue(s) Français
Mécanisme(s) WorkersEnchères
Auteur(s) Alexandre Garcia
Illustrateur(s) Nastya Lehn
Note globale 4.6
Éditeur Gigamic

Ce jeu est conseillé par 6 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.7/5 sur ce produit
4.7/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    L’année ludique 2020 se termine en beauté avec la sortie de très bons et beaux jeux familiaux, et QUETZAL en est, sans conteste, l’un d’entre eux ! Les illustrations magnifiques de la couverture attirent irrémédiablement l’œil mais c’est avant tout l’action novatrice de chaque début de manche qui nous fait s’intéresser de plus près à cette « Cité des Oiseaux Sacrés ». En effet, les joueurs vont s’en donner à cœur joie pour lancer leurs « meeples » afin de pouvoir déterminer par la suite, quelles actions ils seront capables de réaliser, selon leurs « réceptions » d’arrivée. Un concept original et très amusant, à la base de l’ensemble des mécaniques du jeu, et sur lequel les joueurs vont prendre appui pour développer leurs stratégies. Les « meeples », de deux couleurs différentes ne pourront être utilisés, que sur des emplacements spécifiques à leurs couleurs. Des emplacements d’actions, qui eux mêmes, ne sont pas régis aux mêmes règles de « pose d’ouvriers ». Certains demanderont un « ouvrier » d’une couleur définie associé à une contribution financière plus ou moins élevée, d’autres seront le théâtre d’enchères de « meeples ». Il s’agira ainsi de bien repérer les possibilités adverses selon les « ouvriers » qu’ils ont en possession et les places encore vacantes du plateau de jeu. En ce sens, QUETZAL présente de fortes et permanentes interactions, à la fois sur les emplacements convoités du plateau mais aussi sur les cartes à collectionner, que chaque joueur va vouloir remporter pour étoffer ses collections d’objets, pourvoyeuses de points de victoire. Et chaque choix doit être murement réfléchi, ce qui rend le jeu très tendu en terme de sensations, paradoxalement à sa légèreté mécanique et son accessibilité réglementaire. QUETZAL propose donc un jeu de « pose d’ouvriers », sur fond d’enchères, aboutissant finalement à l’élaboration de collections. Ses trois éléments, pris séparément, apparaissent plutôt ordinaires, mais associés les uns aux autres, rendent compte d’une belle originalité, et finissent par livrer un excellent jeu familial, très enthousiasmant, porté par un matériel très joli et agréable. Un coup de cœur personnel, dont les parties s’enchainent depuis son acquisition !

    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Des Jeux Une Fois, voici son avis :

    5/5

    C’est un vrai plaisir ludique, une fois! On lance les meeples, on les place au mieux dans les différents lieux tout en gardant un œil d’une part sur notre portefeuille pour payer les actions et sur le jeu des adversaires d’autre part afin d’éviter qu’ils nous délogent de nos lieux en misant plus de meeples.

    Une touche innovante
    Il y a 2 choses que j’ai vraiment appréciées dans Quetzal. Tout d’abord ce lancer de meeples qui rafraichit bien ce système de pose d’ouvriers. On a toujours l’espoir d’avoir nos meeples retombé sur leurs pattes pour gagner de l’argent. On est juste trop content quand ça arrive !

    Ensuite je trouve que l’idée des emplacements à enchères avec des meeples est vraiment bien trouvée. On se limite en nombre d’actions pour être sûr de pouvoir faire l’action de cet emplacement. Par ailleurs les actions dans ces emplacements sont gratuites contrairement aux emplacements uniques ou libres équivalentes qui requièrent de dépense de l’argent.

    C’est juste génial car au final on doit toujours trouver un équilibre entre faire beaucoup d’actions mais dépenser de l’argent et être économe mais faire moins d’actions différentes.


    Je trouve aussi cool le fait qu’on puisse récupérer nos meeples après que quelqu’un ait renchéri. Cela nous permet à notre tour de renchérir ou d’adapter notre stratégie.

    Un très beau matériel
    J’aime beaucoup les illustrations du plateau et des cartes objets. On a vraiment cette impression d’être dans le thème: trouver des objets antiques et les livrer dans des bateaux. Je vous avoue cependant que lors de ma première partie j’étais un peu perdu avec tous ces emplacements et symboles différents. J’ai donc eu un peu de mal à démarrer ma stratégie.


    Néanmoins, les règles étaient simples à assimiler et après 2 manches, j’avais vraiment une idée concrète de ce que je voulais faire.

    Un temps d’apprentissage
    Quant au temps de jeu, ne prévoyez pas Quetzal pour faire une partie rapide qui s’emballe en moins d’une heure. La préparation et la mise en place entre les manches sont assez rapides mais le temps de réflexion entre les joueurs l’est beaucoup moins.

    Etant donné qu’il y a pas mal d’emplacements, on ne sait pas toujours ce qui est le mieux pour notre stratégie et il faut aussi un temps d’attente lorsque l’adversaire a pris l’emplacement qu’on voulait.

    En effet, pour bien trouver des trésors, il faut parfois prendre le temps de fouiller…dans sa tête !

    Un site dédié au jeu
    Je trouve ça cool que Gigamic ait mis à disposition un site pour faciliter la compréhension des règles de ce jeu. Lien est disponible ici: Quetzal (gigamic-adds.com)

    Conclusion
    Je recommande vraiment Quetzal aux amateurs de pose d’ouvriers qui veulent avoir un petit twist avec ce lancé de meeples qui détermine la spécialité de ces derniers et vous apporte éventuellement des pièces. Le jeu est vraiment simple à comprendre, les objectifs clairs, ce qui fait que le jeu est bien équilibré. L’écart entre les joueurs en fin de partie était entre 5 à 10 points.

    Lien vers l'article complet sur https://desjeuxunefois.be/index.php/2021/02/18/quetzal-la-cite-des-oiseaux-sacres/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    4/5

    Quetzal est vraiment très classique : placement d’ouvrier, collection d’objets, échange contre PVs ou argent. Le lancer de meeples apporte une touche originale mais aussi une belle interaction. En effet, pas mal d’emplacements laissent le choix de meeple (Aventurier ou Archéologue) mais une fois qu’un joueur y a placé au moins un meeple, le type doit être respecté également par les adversaires désireux de « miser » plus. On est constamment attentif à la composition des joueurs adverses : « il ne lui reste que 2 meeples blancs, je suis donc safe dans ces Ruines »

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Jeudice, voici son avis :

    5/5

    Cela faisait déjà un petit moment que je lorgnais sur ce jeu. Jusqu’à présent, je n’avais pas passé le cap, mais comme j’ai été fortement attiré par la direction artistique, je me suis finalement décidé à le commander. J’étais impatient de le recevoir pour enfin découvrir ce titre et ce qu’il cachait. La boite est vraiment très jolie, cela m’a fait tout de suite penser au film Indiana Jones, tout un tas de souvenir de jeunesse. A l’ouverture on découvre un matériel de bonne qualité. J’aurais juste une petite remarque sur la taille de la boite qui aurait pu être plus petite, du même format que la série des royaumes de l’Ouest par exemple. A part ce petit détail, le plateau de jeu est magnifique, les cartes, les illustrations, les meeples sont tout aussi beaux, nous avons affaire à un beau travail d’édition qui concourt vraiment à donner l’envie de jouer.

    Concernant la mécanique et les sensations de jeu, nous sommes en présence d’un jeu familial de placement d’ouvriers et de collection. Relativement simple à prendre en main avec un petit twist assez grisant d’utiliser les meeples comme des dés. On les lance et en fonction de la position dans laquelle ils retombent sur la table, on en déterminera le type d’ouvrier que nous aurons pour effectuer nos actions. Les actions sont quant à elles définies en fonction du lieu sur lequel vous allez placer vos ouvriers, à un endroit, ce sera le premier joueur à y être qui en bénéficiera, sur un autre ce sera un système d’enchère. Avec celle-ci vous pourrez récupérer des objets et bonus, livrer, vendre, gagner de l’or et des améliorations, tout cela ayant pour but de vous rapportez des points de victoire. A noter qu’il y à une variante pour jouer à deux joueurs avec l’ajout d’un troisième concurrent géré via un Automa (cartes).

    Si vous avez déjà découvert la mécanique de placement d’ouvriers avec Little Town ou encore The River et que vous souhaitez un jeu un peu plus complexe, Quetzal sera un choix parfait dans votre progression et votre apprentissage de cette mécanique.  

    Pilou.

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 3 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.3/5 sur ce produit
4.3/5
  • le 16/08/21 Achat vérifié

    4/5
    J'ai acheté ce jeu pour jouer avec ma fille de 8 ans et demi et l'initier aux jeux un peu plus "sérieux" que les jeux apéros, elle aime beaucoup. Le jeu est beau et plutôt plaisant à jouer.
  • le 15/01/21 Achat vérifié

    5/5
    Jeu bien pensé, calculatoire tout de même, plusieurs façons de scorer, esthétique très agréable
  • le 31/12/20

    4/5

    Le principe de piller un temple me chiffonne un peu...
    Passé cet écueil, j'avoue que le jeu est relativement agréable. Ca reste un jeu familial, même si ca peut devenir un peu chafouin.
    Le matériel est super, les règles sont bien rédigées et vite assimilées.
    Pas le jeu de l'année, mais un bon jeu quand même.

    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Top 20 de La crème du jeu

    par Frite to be

    (27 avis positifs)

  • Les jeux des grands !

    par DavidCnk

    (16 avis positifs)

  • philibert list

    par kirito34

    (14 avis positifs)

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.