flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Pour le Roi (et Moi)

IEL-51830

Pour Le Roi (et Moi) est une refonte du célèbre jeu Biblios, développée par son auteur pour des parties encore plus intenses… et des joueurs plus nombreux, puisqu’il est désormais possible de jouer jusqu’à 5 joueurs !
  • Français
  • à partir de 10 ans
  • moins de 30mn
  • 2 à 5 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

19,95 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Draft, Enchères et Collection !

C’est l’effervescence à la Cour du Roi ! Les conseillers s’affairent autour du jeune monarque, et chacun tente de se faire remarquer en cette période de régence. Quand le Roi aura pris de l’assurance, il ne manquera pas de nommer ses plus fidèles conseillers à son gouvernement. Comment se distinguer... ? Renforcer sa position et affaiblir celle des autres, c’est ça, la vie à la Cour.

Lors de la première phase, les joueurs piochent des cartes et décident de les attribuer à leur main, à la défausse ou au marché commun, dans lequel tous les joueurs sont ensuite obligés de prendre des cartes. Une fois la pioche vidée, le Roi a atteint sa majorité, c’est le début des enchères.

Lors de la seconde phase, les joueurs dévoilent les cartes de la défausse et enchérissent pour les obtenir en utilisant de l’or. Leur but est bien évidemment de compléter les collections débutées dans la première phase… et de tout faire pour contrer celles de leurs adversaires.

La Guerre de la majorité

Pour l’emporter, les joueurs doivent tout faire pour obtenir la Majorité dans chaque Ministère, et ainsi rafler les titres honorifiques les plus prestigieux. Le twist, c’est qu’il est possible de faire évoluer la valeur des Ministères en cours de partie. Et que si vous êtes visiblement très en avance sur un Ministère, vos adversaires seront heureux d’en faire baisser la valeur, afin qu’il ne vous rapporte plus grand-chose en fin de partie. Il faudra donc parvenir à vous placer sans trop dévoiler vos intentions… et attendre la fin de la partie pour vous assurer de la valeur du Ministère que vous avez brillamment remporté.

Notez également que ce sont les deux joueurs majoritaires de chaque collection qui remporteront des points, ce qui permet de conserver la lutte ouverte pour chaque Ministère jusqu’au tout dernier moment, personne n’ayant intérêt à lâcher le moindre point à ses adversaires.  Les résolutions finales sont plus spectaculaires, plus dramatiques… et souvent plus serrées.

Une réédition des plus soignées !


Fort de son matériel agréable et intuitif, de son thème léger (mais très présent) et de la possibilité de jouer jusqu’à 5 joueurs, Pour le Roi (et Moi) va encore plus loin que son illustre modèle et permet aux joueurs de vivre des expériences de jeu à la fois captivantes et inédites. Une véritable redécouverte !
Thème(s) Politique
Langue(s) Français
Mécanisme(s) EnchèresDraftCollection
Auteur(s) Steve Finn
Illustrateur(s) Anthony Weinstock
Note globale 4.8
Éditeur Iello
Contenu
  • 1 Plateau Gouvernement
  • 5 Tuiles Noble
  • 26 Jetons Fonction
  • 1 Feuillet de répartition des cartes
  • 108 Cartes
  • 1 Livret de règles

Téléchargements

Règles du jeu

Règles en français

Télécharger

Open Ze Bouate

Ludochrono

Tric Trac

Ce jeu est conseillé par 4 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.8/5 sur ce produit
4.8/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    La première très bonne impression est visuelle. Les illustrations de la boîte et des cartes sont superbes. L’édition est véritablement très réussie. Mécaniquement, le jeu se déroule en deux phases distinctes mais étroitement liées. Une phase d’enchères succède à une phase de pioche pour tendre vers un objectif de majorité. La pioche, tout d’abord, propose des choix tactiques de destinataires de cartes simples et rapides. La fourberie ne fait que commencer ! Les joueurs auront donc comme objectif de récupérer les plus fortes cartes, que ce soit d’Or ou de Gouvernement et de laisser des miettes à leurs adversaires. Mais la troisième possibilité consiste à placer une carte dans une pioche face cachée qui sera proposée aux enchères par la suite. Il faut savoir être sur tous les fronts, effectuer les bons choix et bluffer pour attirer ses adversaires vers la pauvreté dans le but de mieux récupérer de futures cartes, peut être volontairement mises de côté et mémorisées. Et si, au moment de les acheter, l’Or venait à manquer, l’option de récupérer d’autres cartes Or en sacrifiant des cartes Gouvernement permettra de se refaire la cerise. POUR LE ROI (ET MOI) est très malin. L’ambiance autour de la table est joyeuse et détendue, malgré les coups fumants de certains adversaires. La mécanique, très accessible, est ingénieuse et permet de purs moments ludiques. C’est un véritable coup de cœur, facile à sortir et permettant à chaque joueur, averti ou débutant, d’injecter une dose tactique et stratégique à sa portée. La qualité de l’édition renforce l’excellente impression générale. Ne passez pas à côté de ce bijou royal familial !

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    La première très bonne impression est visuelle. Les illustrations de la boîte et des cartes sont superbes. L’édition est véritablement très réussie. Mécaniquement, le jeu se déroule en deux phases distinctes mais étroitement liées. Une phase d’enchères succède à une phase de pioche pour tendre vers un objectif de majorité. La pioche, tout d’abord, propose des choix tactiques de destinataires de cartes simples et rapides. La fourberie ne fait que commencer ! Les joueurs auront donc comme objectif de récupérer les plus fortes cartes, que ce soit d’Or ou de Gouvernement et de laisser des miettes à leurs adversaires. Mais la troisième possibilité consiste à placer une carte dans une pioche face cachée qui sera proposée aux enchères par la suite. Il faut savoir être sur tous les fronts, effectuer les bons choix et bluffer pour attirer ses adversaires vers la pauvreté dans le but de mieux récupérer de futures cartes, peut être volontairement mises de côté et mémorisées. Et si, au moment de les acheter, l’Or venait à manquer, l’option de récupérer d’autres cartes Or en sacrifiant des cartes Gouvernement permettra de se refaire la cerise. POUR LE ROI (ET MOI) est très malin. L’ambiance autour de la table est joyeuse et détendue, malgré les coups fumants de certains adversaires. La mécanique, très accessible, est ingénieuse et permet de purs moments ludiques. C’est un véritable coup de cœur, facile à sortir et permettant à chaque joueur, averti ou débutant, d’injecter une dose tactique et stratégique à sa portée. La qualité de l’édition renforce l’excellente impression générale. Ne passez pas à côté de ce bijou royal familial !

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Les Jeux En Folie Bordeaux, voici son avis :

    4/5

    Pour Le Roi et Moi est une très belle réédition du jeu Biblios pouvant se jouer jusqu'à 5 joueurs.

    La partie se joue en 2 phases: Le draft et les enchères.

    Lors de la première phase chaque joueur va décider à tour de rôle du placement de X+1 cartes (X étant le nombre de joueurs), à savoir, sa main, la défausse ou à disposition des joueurs.

    Puis une fois que la pioche sera vide, on passe à la phase d'enchères .

    A tour de rôle également, un joueur va piocher la 1ère carte de la défausse et dire combien il souhaite l'acheter. Les autres joueurs vont pouvoir surenchérir par la suite. Et la carte sera attribué au meilleur offrant.

    Une fois toutes les enchères terminées, chacun annonce combien il a de carte de chaque couleur (ministère). Celui ayant le plus de point par couleur gagne un titre honorifique du ministère concerné. Ce titre ayant une valeur qui pourra être modifiée au cours de la partie grâce à certaines cartes.

    Très malin, le système de draft et d'enchère change des autres jeux. Et Les illustrations… j'adore!!! ????

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    Pour le Roi (et Moi) vient tout juste de sortir en juin 2021 chez Iello. Il s’agit d’une réédition de Biblios, un « vieux » jeu sorti en 2007, et plus réédité depuis, également sorti chez Iello à l’époque.

    À sa sortie Biblios a connu un petit succès. Entre jeu de bluff, de majorité et d’enchères, Biblios proposait un thème original : l’acquisition de livres pour composer une bibliothèque parfaite dans un monastère.

    Et nous voici près de 15 ans plus tard. Iello a décidé de ressortir le jeu, en changeant de thème.

    Les règles de Pour le Roi (et Moi) tiennent en quelques phrases : on compose un gros paquet de cartes. À son tour, on en retourne une. On peut la garder, secrète, ou la placer face visible pour composer un marché pour les autres, ou la placer face cachée pour créer un paquet neutre qu’on utilise dans la seconde phase du jeu, les enchères.

    Puis les autres, à chacun son tour, vont piquer dans le marché constitué. Cette toute première phase d’attribution de cartes ressemble à du draft : je prends, je laisse ou je mets à l’écart pour plus tard.

    Lors de la seconde phase, on s’écharpe dans des enchères pour obtenir les cartes du paquet neutre.

    Et voilà, c’est tout.

    Le but du jeu ? Obtenir des majorités par couleur de cartes, pour espérer grappiller les points présents sur les conseillers.

    Sauf que.

    Ces points, ces valeurs ne cessent d’évoluer au cours de la partie. On peut en effet utiliser des cartes pour monter ou descendre ces valeurs. Si on voit que quelqu’un rafle toujours la même couleur et majorité, on peut s’amuser à diminuer sa valeur. Et vice versa. Avec un petit côté bluff, en tentant de dissimuler ses majorités pour éviter de trop s’exposer aux magouilles adverses.

    Pour résumer, les mécaniques sont : majorité, collection, draft, bluff, enchères.

    Qu’est-ce qui fait d’un jeu un bon, un grand jeu ? Quand, mais ce n’est pas tout, il permet de passer un bon moment, à plusieurs, un moment divertissant, un moment passionnant, trépidant. Qu’importe qu’on perde ou qu’on gagne, on se sera bien amusés. C’est le cas de Pour le Roi (et Moi) !

    Alors certes, les parties à 5 sont brouillonnes, chaotiques, on ne maîtrise pas grand chose, on ne peut pas suivre qui prend quoi, qui fait quoi.

    Mais même dans ce maelstrom de cartes et de bluff on passe un bon moment à faire chavirer les conseillers et leurs points, à mettre des bâtons dans les collections adverses. Même si on se trompe de cible, même si on fait n’importe quoi.

    À deux, les parties sont beaucoup plus dans le contrôle, dans l’affrontement direct. Ce qu’on perd en chaos, on le perd aussi en délire.

    Chaque phase de jeu nous place dans une position de prise de décision cruciale et douloureuse : que faire, que prendre, combien enchérir. Des décisions cruciales, croustillantes qui crépitent.

    Enfin, le matériel est superbe. La boîte, d’abord, petite, dense, bien pensée, et les illustrations, somptueuses et cocasses.

    Pour le Roi (et Moi) parvient à maintenir un équilibre rare et subtil entre tactique et stratégie, entre délire et réflexion, entre chaos et contrôle, entre tension et divertissement.

    Au final, Pour le Roi (et Moi) est un excellent petit jeu à sortir cet été en terrasse. Petit format, petites parties, grand plaisir !

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 1 de nos Philiboyz

Les Philiboyz ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Emilie, voici son avis :

    5/5

    Adieu l'austérité monacale et bienvenue à la Cour !

    Dans le jeu Pour le Roi (et Moi), vous incarnez un.e noble qui devra jouer de ruse (et de pièces d'or) pour s'attirer les faveurs du Roi.
    Comment ? En visant la suprémacie des différents ministères et obtenant un maximum de points par rapport à vos adversaires.
    2 phases: une intitulée de "don", où les différentes cartes de la pioche sont réparties à tour de rôle, et une d'enchères pour acquérir celles écartées précédemment.

    Les dés qui indiquaient autrefois le total de points à se disputer par catégorie dans Biblios ont été remplacés par des jetons, qui se positionneront sous votre tuile personnage lors du décompte des points.

    La mécanique reste identique, les tours de jeu sont toujours aussi fluides mais le nouveau background joliment illustré apporte une vraie fraîcheur 

    3 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous avez déjà posté un avis sur ce jeu.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.