flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
🎃 Les fantômes, zombies, belles-mères et autres monstres ne vous effraient pas ? Découvrez notre sélection de Halloween !

Spirit Island 2e édition

INT40173-FR

Prix rouge
Dans les contrées éloignées de notre monde, la magie existe toujours, incarnée dans les esprits de la terre, du ciel et de la nature.
  • Français
  • à partir de 13 ans
  • 2 à 3h
  • 1 à 4 joueur(s)
21

En achetant ce produit collectez jusqu’à
21 Phib'z

Produits 21, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

71,95 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Dans les contrées éloignées de notre monde, la magie existe toujours, incarnée dans les esprits de la terre, du ciel et de la nature.

Spirit Island est un jeu coopératif pour 1 à 4 joueurs dans lequel chaque joueur incarne un Esprit de la nature, défendant son île contre des Envahisseurs qui n’ont aucun égard pour le bien être de cette terre ou de ses habitants, les Dahans.

À chaque tour, tous les Esprits jouent simultanément, utilisant leurs Pouvoirs pour repousser les Envahisseurs, défendre l’île, et venir en aide aux Dahans. 
Mais, des siècles de quiétude ont affaibli les Esprits qui débutent la lutte fragiles et limités. Ils devront vite regagner leurs pouvoirs afin de contenir ces Envahisseurs (gérés automatiquement par le jeu) qui progressent très rapidement sur l’île et y établissent de nombreux campements, propageant toujours plus la Ruine dans leur sillage. 

Pour l’emporter, les Esprits (avec l’aide des Dahans) devront détruire ces Envahisseurs et chasser les éventuels survivants. 
Cependant, si l’île succombe à la Ruine, si l’un des Esprits est totalement détruit ou si les Envahisseurs parviennent à bâtir des retranchements, l’île sera perdue, tout comme la partie.
Thème(s) MythologieFantastique
Langue(s) Français
Mécanisme(s) AffrontementCoopératifCartesDraft
Auteur(s) R. Eric Reuss
Illustrateur Cari Corene
Note globale 4.6
Éditeur Intrafin

Extension(s)

Autres langues

Accessoires

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    L’idée de Spirit Island serait venue à R. Eric Reuss en constatant dans un autre jeu qu’une action « coloniser » n’était pas du tout envisagée du point de vue de son impact sur les populations locales, seulement comme une extension positive. Peu agréablement surpris par la quantité de jeux faisant, l’air de rien, l’apologie de la colonisation ou du capitalisme, il a ainsi eu l’idée de ce jeu original où l’on ne lutterait pas tant à la place des colonisés que pour la nature, hostile non aux hommes en soi mais aux forces de destruction, doublant son anti-colonialisme d’un message écologique. Pour cela, il s’agissait déjà d’impliquer le joueur dans l’univers créé, avec des backgrounds des esprits, des fiches pédagogiques sur les différents Royaumes, deux pages entière de lore, et surtout avec le fantastique travail d’illustration d’une équipe nombreuse, dont TricTrac ne retient que Jason Behnke, alors que le livret lui associe Loic Belliau, Kat G. Birmelin, Cari Corene, Lucas Durham, Rocky Hammer, Sydni Kruger, Nolan N. Nasser, Jorge Ramos, Moro Rogers, Graham Stermberg, Shane Tyree, Joshua Wright. Comme leurs noms n’apparaissent qu’au bas de la dernière page des règles, les citer ici est la moindre des choses. Seuls les jetons Présence sont un peu tristounets, mais largement compensés par l’abondance de figurines pour les explorateurs, villages et villes ! (oui, cela trahit le KickStarter)

    Il s’agissait donc de proposer une expérience politique et immersive aux joueurs, tout en répondant à l’exigence de l’auteur d’un jeu profondément tactique au gameplay fort, plutôt qu’une « simple » expérience narrative. Et il est indéniable qu’il y est merveilleusement parvenu, Spirit Island étant parsemé d’idées lumineuses, la puissance croissante des esprits et leur individualité, l’invasion et sa visualisation, l’absence de toute ressource durable, les deux vitesses des pouvoirs… Même dans une configuration identique, chaque partie est différente de la précédente et de la suivante, et pourtant, l’auteur multiplie les variations, complexifications et approfondissements, pour l’une des expériences ludo-narratives les plus inépuisables que je connaisse, et l’une des expériences coopératives asymétriques les plus équilibrées, faisant le mieux la part belle à la communication.

    Et surtout… Spirit Island n’est pas si difficile. Il y a des jeux dont j’ai renoncé à décrire l’ensemble des règles, parce que je n’ai pas l’ambition de concurrencer un livret plus illustré, plus synthétique et plus clair, seulement de donner une bonne vision des subtilités du jeu et, quand l’occasion s’en présente, de légers décorticages. Or Spirit Island est extraordinairement clair compte tenu de sa richesse, ses mécaniques tout à fait accessibles, ses pictogrammes évidents et très peu nombreux, grâce à sa bonne conception, et au fait que, persuadé de réaliser un jeu difficile, l’auteur ait multiplié les aides, récapitulatifs, sommaire, glossaire, pour l’une des règles les plus exemplairement pédagogiques que je connaisse. Un jeu simplement bluffant à tous points de vue, mon plus gros coup de cœur depuis Betrayal Legacy au moins.

    L'intégralité de ma critique est lisible sur le site VonGuru : https://vonguru.fr/2019/04/12/spirit-island-le-jeu-de-decolonisation-dans-un-monde-de-fantasy/

    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Trukmuch's Spot, voici son avis :

    5/5

    Spirit Island est rapidement passé dans le haut du top de mes jeux de société ! Un jeu très compliqué réservé à un public expert avec une difficulté configurable à souhait et de nombreuses possibilités de parties... 

    Vous pouvez retrouver un article complet sur mon blog :
    http://www.trukmuchspot.fr/regles-et-critiques/spirit-island

  • Ce jeu a été joué et recommandé par gameinblue, voici son avis :

    5/5

    Je dois avouer que j'ai acheté ce jeu à la base pour le jouer majoritairement en solo et je suis pas déçu.

    Il est tendu, difficile, tout ce qu'il faut pour en faire un très bon jeu.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    L’idée de Spirit Island serait venue à R. Eric Reuss en constatant dans un autre jeu qu’une action « coloniser » n’était pas du tout envisagée du point de vue de son impact sur les populations locales, seulement comme une extension positive. Peu agréablement surpris par la quantité de jeux faisant, l’air de rien, l’apologie de la colonisation ou du capitalisme, il a ainsi eu l’idée de ce jeu original où l’on ne lutterait pas tant à la place des colonisés que pour la nature, hostile non aux hommes en soi mais aux forces de destruction, doublant son anti-colonialisme d’un message écologique. Pour cela, il s’agissait déjà d’impliquer le joueur dans l’univers créé, avec des backgrounds des esprits, des fiches pédagogiques sur les différents Royaumes, deux pages entière de lore, et surtout avec le fantastique travail d’illustration d’une équipe nombreuse, dont TricTrac ne retient que Jason Behnke, alors que le livret lui associe Loic Belliau, Kat G. Birmelin, Cari Corene, Lucas Durham, Rocky Hammer, Sydni Kruger, Nolan N. Nasser, Jorge Ramos, Moro Rogers, Graham Stermberg, Shane Tyree, Joshua Wright. Comme leurs noms n’apparaissent qu’au bas de la dernière page des règles, les citer ici est la moindre des choses. Seuls les jetons Présence sont un peu tristounets, mais largement compensés par l’abondance de figurines pour les explorateurs, villages et villes ! (oui, cela trahit le KickStarter)

    Il s’agissait donc de proposer une expérience politique et immersive aux joueurs, tout en répondant à l’exigence de l’auteur d’un jeu profondément tactique au gameplay fort, plutôt qu’une « simple » expérience narrative. Et il est indéniable qu’il y est merveilleusement parvenu, Spirit Island étant parsemé d’idées lumineuses, la puissance croissante des esprits et leur individualité, l’invasion et sa visualisation, l’absence de toute ressource durable, les deux vitesses des pouvoirs… Même dans une configuration identique, chaque partie est différente de la précédente et de la suivante, et pourtant, l’auteur multiplie les variations, complexifications et approfondissements, pour l’une des expériences ludo-narratives les plus inépuisables que je connaisse, et l’une des expériences coopératives asymétriques les plus équilibrées, faisant le mieux la part belle à la communication.

    Et surtout… Spirit Island n’est pas si difficile. Il y a des jeux dont j’ai renoncé à décrire l’ensemble des règles, parce que je n’ai pas l’ambition de concurrencer un livret plus illustré, plus synthétique et plus clair, seulement de donner une bonne vision des subtilités du jeu et, quand l’occasion s’en présente, de légers décorticages. Or Spirit Island est extraordinairement clair compte tenu de sa richesse, ses mécaniques tout à fait accessibles, ses pictogrammes évidents et très peu nombreux, grâce à sa bonne conception, et au fait que, persuadé de réaliser un jeu difficile, l’auteur ait multiplié les aides, récapitulatifs, sommaire, glossaire, pour l’une des règles les plus exemplairement pédagogiques que je connaisse. Un jeu simplement bluffant à tous points de vue, mon plus gros coup de cœur depuis Betrayal Legacy au moins.

    L'intégralité de ma critique est lisible sur le site VonGuru : https://vonguru.fr/2019/04/12/spirit-island-le-jeu-de-decolonisation-dans-un-monde-de-fantasy/

    5 personnes ont trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 15 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.5/5 sur ce produit
4.5/5

Ils ont aimé...

Justin M. le 29/11/18

5/5

Excellent jeu, malheureusement la VF est bourrée d'erreurs de traductions...

Dont certaines impactes réellement le jeu...

Faudrait p-e penser a engager des gens compétant de ce coté... On paie 70€ pour çà sinon a quoi bon attendre la vf... ?

Bref, je repasserai sur une VO dés que re-disponnible...

C'est quand même malheureux d'en arriver là, et qu'en plus ca coutera 10€ de plus (ca doit être ca la différence de prix ? On paie pour un jeu traduit par un mec qui fait ca sur ses chiottes un lendemain de beuverie... ?)

25 personnes ont trouvé cet avis utile

Ils ont moins aimé...

Albin C. le 06/02/19

1/5

Abominablement laid, aux graphismes datés, surproduit et donc très onéreux, j'ai trouvé ce jeu extrêmement ennuyeux.

En mode solo, contrôler un seul esprit est d'un ennui mortel. En contrôler est cependant trop complexe. Le jeu est clairement pensé pour deux joueurs. Au-delà, la durée sera beaucoup trop longue.

Tout se joue dans la prise de décision, et l'on passe donc beaucoup de temps à se creuser les méninges, puis à déplacer des petits bouts de plastique à droite à gauche.

Les effets des cartes sont trop peu variés.

Les manières d'augmenter la difficulté consistent à rajouter toujours plus de règles, et pas franchement fun pour le coup : perdre un pouvoir ou une présence à chaque tour, ne pas pouvoir infliger de terreur...

Bref, un dry Euro comme on n'en fait plus et dont la popularité m'étonnera toujours. Un gros raté pour moi.

12 personnes ont trouvé cet avis utile

  • le 04/05/20 Achat vérifié

    5/5
    excellent jeu
  • le 18/03/20

    5/5

    GROS coup de coeur pour ce brise-neurones aux indéniables qualités: immersif, novateur, intelligent et addictif, disposant d'une excellente re-jouabilité. Comme d'autres, j'ai été longtemps rebuté par l'aspect graphique des tuiles, mais passé ce cap, j'ai découvert un titre extraordinaire. Autre atout: Spirit Island est incroyablement bon en solo. L'extension n'est pas indispensable car le jeu de base se suffit largement à lui-même, mais elle ajoute encore en stratégie. Matériel de très bonne qualité et une règle superbement illustrée.

    Figure désormais dans mon top aux côtés de Mage Knight, Le Havre et Anachrony.

  • le 01/12/19 Achat vérifié

    5/5
    Très bon coopératif mais très dur.
  • le 09/03/19 Achat vérifié

    5/5
    excellent jeu

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.