flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Alubari

GIG-STALU-FR

Alubari est un jeu de placement d'ouvriers dans lequel les joueurs s'affrontent pour cultiver et récolter leurs propres plantations de thé et participer à la construction du chemin de fer.

  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 1 à 2h
  • 1 à 5 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

49,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Alubari, une région à cultiver

La culture du thé est l'industrie principale de la région de Darjeeling. Cette ville a d'ailleurs donné son nom à la variété de thé noir la plus prisée. Elle se situe dans les contreforts de l'Himalaya entre 2000 et 3000 mètres d'altitude. Le moyen le plus simple pour transporter le thé jusqu'au distributeur est le chemin de fer himalayen de Darjeeling.

Alubari, un train indispensable pour développer le commerce

Dans Alubari, les joueurs s'affrontent pour cultiver et récolter leurs propres plantations de thé et participer à la construction du chemin de fer. Guidés par les actions de placement de leurs ouvriers, les joueurs pourront utiliser leurs feuilles de thé récoltées pour préparer du Chai pour leurs personnels assoiffés afin de renforcer leurs actions !
Une fois le chemin de fer achevé, le joueur qui a le plus contribué à la construction des gares le long de son parcours, et aux plantations de thé les plus rentables sera déclaré vainqueur.
Attention à la météo capricieuse ! Celle-ci mettra les cultures à rude épreuve, réduira la disponibilité des ressources et provoquera des événements imprévus. 

Déroulement d'une partie

Une partie d'Alubari se déroule en plusieurs manches, elles-mêmes divisées en cinq phases :
  • Phase 1 : Réapprovisionnement des cartes Contrat (ne concerne pas la première manche)
  • Phase 2 : Ajustement de la Météo (ne concerne pas la première manche)
  • Phase 3 : Réapprovisionnement de l'Entrepôt et résolution des Événements (ne concerne pas la première manche)
  • Phase 4 : Assignation des Ouvriers aux Actions
  • Phase 5 : Résolution des Actions et vérification des conditions de Fin de Partie

Fin de la partie

La partie se termine à la fin d'une manche lorsque la dernière section reliant Darjeeling a été construite. Les joueurs procèdent alors au décompte des points. Celui qui a obtenu le plus grand nombre de points est déclaré vainqueur.
Thème(s) AsieAgriculture
Langue(s) Français
Mécanisme(s) RessourcesPlacement
Note globale 4.3
Éditeur Studio H
Contenu
  • 1 plateau de jeu
  • 1 sac en tissu
  • 1 bloc de scores
  • 56 cartes
  • 73 jetons
  • 291 éléments en bois

Téléchargements

Autres langues

Goodies

Ce jeu est conseillé par 11 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4.4/5 sur ce produit
4.4/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    Alubari se distingue déjà de Ceylan par une certaine âpreté visuelle, recherchant l’élégance fonctionnelle plutôt que l’enchantement, et assumant donc de viser un public un peu plus expert. C’est qu’il est conçu par Tony Boydell comme une variation sur son jeu de trains culte Snowdonia, où les chemins de fer gallois seront remplacés par des chemins de fer bengalis dans les collines autour de Darjeeling.

    Inutile de dire que le thème ne doit pas être votre seul argument pour vous intéresser à Alubari, ni même le premier, mais qu’il saura relever les mécaniques du jeu pour leur donner une saveur propre. Comme pour Foothills, on peut d’abord être rebuté par la quantité et la froideur du matériel, avant de s’apercevoir très vite qu’ils dissimulent un jeu extrêmement fluide et vivant, ardent dans ses mécaniques s’il ne l’est pas dans ses couleurs.

    Il ne sera pas facile au début de répartir ses deux ou trois ouvriers dans les huit actions, d’autant que la bataille pour s’y faire une place est furieusement interactive, et il faudra un certain nombre de tours pour commencer à comprendre les enjeux exacts de chacune, leur lien les unes avec les autres, leur délicat équilibre.

    Assez généreux, Alubari y ajoute trois mécaniques originales de Chai (qui peut octroyer des PV, un ouvrier supplémentaire ou un ouvrier plus efficace), de météo (prévue deux tours à l’avance et influençant les actions les plus importantes) et de roue d’événements (bien plus imprévisible, parfois favorable, parfois très nuisible, et précipitant la conclusion des parties), tout cela sans renoncer à sa clarté (notamment assurée par les nombreux pictogrammes sur le plateau de jeu), tonifiant considérablement un titre que l’on aurait pu croire au premier abord assez froid.

    Au contraire, Alubari s’avère très dynamique passé une assimilation moins agréablemaîtrisable, varié et très tendu, bref est à l’image du darjeeling, sombre, assez amer, déployant pour les connaisseurs une superbe délicatesse musquée.

    L'intégralité de la critique est lisible sur VonGuru : https://vonguru.fr/2020/01/10/alubari-arpentez-les-rails-du-bengale-pour-cueillir-le-meilleur-the/

    2 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Des Jeux Une Fois, voici son avis :

    4/5

    Un vrai plaisir ludique, une fois ! Alubari m’a tout d’abord séduit par son thème (j’adore le thé !) et par la beauté de son matériel (le plateau et les cartes sont magnifiquement illustrées). Moi qui m’attendais à un jeu dont le thème zen du thé refléterait la mécanique, je me suis totalement trompé !

    Alubari exige en effet qu’on réfléchisse à chacun de nos coups car une action effectuée lors d’un tour aurait pu être plus intéressante lors d’un tour précédent/suivant.

    La gestion du timing
    Prenons par exemple l’action déblayer. Celle-ci n’est pas très intéressante si on ne peut pas dégager en une action un emplacement de plantation pour se l’approprier. Cela profitera d’ailleurs à votre adversaire s’il pouvait dégager l’emplacement convoité juste après que vous ayez commencé à le déblayer. Il est donc judicieux de soit avoir le chai requis pour déblayer plus ou attendre que la météo soit plus clémente pour que la capacité de déblayage soit suffisante.

    Cette réflexion se pose aussi pour les autres actions. Acquérir des cartes contrat peut se faire en début ou au milieu/fin de partie. En début de partie vous orienterez votre stratégie en fonction de celle-ci tandis qu’en milieu/fin de partie, vous saisissez l’opportunité. Les deux options se valent mais n’oubliez pas que ces contrats ont un pouvoir à usage unique non négligeable qui est plus facile à exploiter au début qu’à la fin…

    Quant à la construction et à la pose de voie, tout est aussi question de timing. Certaines sections/zones de gare vous rapportent plus de points/ bonus que d’autres. Il faudra donc soit être rapide soit être patient pour saisir l’opportunité !

    La dernier chose à tenir à l’œil est la roue d’évènements qui influencera les différentes parties du plateau et mettra parfois à mal la stratégie des joueurs.

    Les possibilités mises sous contrainte
    Les 8 actions d’Alubari nous offrent tellement de possibilités en terme de scoring comme je l’ai expliqué précédemment. Le jeu vous impose cependant à bien rentabiliser vos choix car vous n’avez que 2 ou 3 ouvriers par manche et le chai qui permet d’améliorer l’action est rare. Ce qui fait vraiment la richesse de ce jeu.

    Le train démarre doucement mais sûrement
    Au début, comme tout bon jeu stratégique de pose d’ouvriers, vous allez un peu patauger. Vous ne savez pas trop quelles actions seront les plus intéressantes et quelles ressources collecter d’abord. C’est après 3-4 manches que vous verrez plus clair dans votre stratégie. Heureusement les actions et les effets sont bien rappelés sur le plateau pour éviter de retourner dans le livret de règles. Ce dernier est assez dense mais comporte pas mal d’exemples clairs. Il m’a fallu cependant 2 parties pour saisir toutes les petits règles (devenir premier joueur, remettre les cubes évènements et les ressources dans le sac). La seule chose que je reproche c’est le carnet de score qui aurait pu reprendre les cartes contrats en une seule ligne au lieu de deux (ça prête à confusion pour le calcul des points).

    Quand on aime, on ne compte pas
    J’adore Alubari mais construire une ligne de chemin de fer et cultiver du thé, ça prend du temps ! J’étais à au moins 2 heures de jeu à chaque partie mais je ne les ai pas vues passer ! J’en ai déjà mentionné la raison précédemment: il faut garder à l’œil le jeu des adversaires ! Vos décisions dépendent de ce qu’ils peuvent faire avant ou après vous en fonction de leurs ressources.

    Comme on ne joue que 2 ou 3 tours par manche, elles sont courtes. On doit cependant effectuer à chaque fois la phase 1 à 3 qui prennent du temps en fin de compte. Je conseille donc de vous répartir la tâche entre joueurs pour éviter les temps morts.

    Pour conclure, Alubari a su réchauffer mon âme d’amateur de jeu expert et de cubes en bois à travers une mécanique bien huilée comme des roues de locomotive et maintenir mes neurones en éveil tel un bon thé…

    Bonne dégustation !

    Article complet: https://desjeuxunefois.be/index.php/2020/07/28/alubari/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Ludidice, voici son avis :

    2/5

    Alubari: A nice cup of tea est un jeu que j’avais repéré lors de sa sortie à Essen 2019. Il aura fallu attendre plus de 6 mois pour que je l’essaie enfin. Étant une grande consommatrice de thé, j’avoue que le thème m’attirait particulièrement. Finalement, le jeu a-t-il réussi à me convaincre ? Pas vraiment malheureusement. Même si le jeu présente quelques éléments de gameplay intéressants et qu’il tourne bien à 2 joueurs, il a un énorme défauts : ses règles. Elles sont extrêmement mal rédigées et mal structurées, ce qui a carrément gâché mon plaisir lors des parties. 

    Aussi, j’ai trouvé que le jeu était assez lent à démarrer. Au début, on ne possède aucune ressource donc on va aller à l’Entrepôt pour prendre du Minerai de fer, de la Pierre et du Chai (s’il y en a) et on va déblayer les plantations de thé pour avoir des cubes Gravats. On fait alors un peu trop la même chose puisque certaines actions ne sont pas du tout intéressantes en début de partie (pose de voie, fonderie, construction). Et même si on ne possède que 2 ouvriers et donc qu’on ne fait que 2 actions par manche, c’est assez répétitif et rébarbatif.

    Enfin, il manque de rappels et d’une aide de jeu. C’est dommage car le plateau est suffisamment grand et épuré pour y ajouter un rappel des différentes phases d’une manche sans pour autant l’alourdir ou le rendre illisible. 

    Malgré tout, certains éléments du jeu sont intéressants. J’ai particulièrement apprécié qu’on puisse booster les actions. Cela permet justement d’accélérer le jeu et d’avoir le sentiment de faire quelque chose de fort avec son ouvrier. Il faut alors utiliser intelligemment son Chai et ne pas le dépenser n’importe comment car ce n’est pas une ressource facile à obtenir. Le nombre de Chai disponibles à l’Entrepôt est limité pour la partie et convertir des feuilles de thé en Chai coûtera une action. Et quand on n’en a que 2 sur une manche, ça veut dire que c’est la moitié des actions ! Heureusement, grâce au Chai on pourra avoir un ouvrier supplémentaire (à condition de posséder au moins un Équipement) et on sera bien content de l’utiliser.

    La Météo et ses conséquences sur les différentes pistes de capacité est aussi une chouette idée. Il faut alors anticiper et planifier nos actions sur quelques manches et parfois attendre la manche suivante pour profiter au maximum d’une action (comme la pose de voies par exemple). Cela provoquera alors une certaine interaction indirecte entre les joueurs. Les places sur les actions étant limitées, ça sera alors la course pour certaines actions.

    Pour ce qui concerne le matériel, il est de qualité. Les pions et les cartes sont d’une bonne épaisseur et promettent de tenir le coup sur la durée. Les illustrations sont jolies et épurées, ce qui donne un joli jeu à regarder. Les pions Ouvrier sont mignons avec leur pelle, et les feuilles de thé sont bien faites et ne sont pas de simples cubes, ce qui aurait pu être le cas. Tout est fait pour nous immerger dans le thème, du moins autant que cela soit possible pour un jeu à l’allemande.

    Le jeu assez classique dans ses mécaniques sera quand même idéal pour faire passer un joueur du familial (Carcassonne, Azul, Les aventuriers du rail,…) vers du plus expert, puisque je le classerais dans la catégorie des jeux intermédiaires (familial + comme disent certains). Un jeu transition idéal pour un fan de thé.

    Concernant les stratégies possibles et la rejouabilité, j’ai le sentiment qu’on fera à peu près toujours la même chose et qu’il n’est pas possible de mettre de côté un élément de scoring. 

    Retrouvez l'article complet ici : https://ludidice.wordpress.com/2020/11/18/alubari-une-petite-tasse-de-the/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    4/5

    A l'ouverture de la boite, on comprend immédiatement que l'on va avoir à faire a du lourd. Le matériel, de grande qualité, est imposant. Et c'est avec étonnement que l'on découvre une mécanique très fluide et plutôt très accessible, contrairement à ce que nous avait promis la lecture des règles du jeu. Les actions restent simples mais ce sont les réflexions qu'elles imposent qui s'agitent dans nos cerveaux respectifs. De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour effectuer nos choix. La première impression peut d’ailleurs apparaitre "brumeuse", à l'image de la météo jouant un rôle clé dans les stratégies à mettre en place. La météo fait partie de ces subtilités, tout comme les évènements et surtout l'utilisation du Chai pour améliorer nos actions, qui font d'ALUBARI un jeu différent malgré son classicisme absolu.

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 3 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • le 18/01/21

    5/5

    J'adore les jeux avec placement d'ouvriers et celui-ci à une saveur toute particulière.La patte graphique est magnifique avec ses tons jaune et vert.La météo et les évènements apportent des réels plus.

    Il y a une multitude de possibilité pour marquer des points. Très stratégique, profond, et très agréable dans ses mécaniques et ayant une bonne rejouabilité .Il a tout pour plaire.Et si en plus vous aimez le Thé : Fonçez

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 25/01/20

    3/5

    Pas foncièrement un mauvais jeu, mais qui n'apporte pas grand chose de neuf...

    Thème plaqué, illustrations fades, mécanique linéaire (déblayage puis ressources  puis construction)... reste un jeu de timing/blocage efficace, mais un peu tristoune sans un goût de reviens-y.

    Un jeu parmi des milliers.

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 20/12/19 Achat vérifié

    4/5
    très bon jeu de placement d'ouvriers. La météo changeante et les cubes évènements (le jeu nous taquine !) hausse cet opus ludique à la hauteur des grands hits. je le recommande pour les gamers et les habitués de ce style de jeu de gestion de ressources/pose d'ouvriers.
    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Mon top perso

    par Voldegal

    (2 avis positifs)

  • Liste de mes Jeux

    par Marie

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.