flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Dunaïa

BLM029DU

Dunaïa est un jeu expert de gestion jouable en 1h. Grâce à un système de dés ingénieux et interactif, développez votre village à l'aide d'antiques robots, les Dunaïas.

  • Français, Anglais
  • à partir de 12 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 4 joueur(s)
21

En achetant ce produit collectez jusqu’à
21 Phib'z

Produits 21, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

35,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Serez-vous à la hauteur de l’enjeu ?

Jadis, de terribles guerres ont éclatés entre les peuples pour le contrôle des Dunaïas, ces êtres de métal aux pouvoirs complexes. Avant de s’éteindre, les penseurs des peuples déchus ont rédigé une prophétie qui traverserait le temps pour que puisse naître une nouvelle ère de paix...

Les Dunaïas, ces antiques robots, ont été réveillés par une mystérieuse énergie. Avec leur aide les joueurs développent au mieux le village de leur plateau et tentent d'accomplir les 3 objectifs de la prophétie.

Dunaia est un jeu expert de gestion animé par un système de dés ingénieux et interactif de 1h environ.

À son tour, le joueur choisit un dé parmi ceux disponibles. Il réveille ainsi le Dunaia de même valeur afin qu'il intervienne sur les 2 bâtiments autour de lui. Puis le joueur utilise ce dé sur le plateau central ou sur un bâtiment (même adverse) pour activer une action spéciale.

Les Dunaias aident ainsi le joueur à construire ses bâtiments puis, une fois achevés, à en recevoir le gain : les Fleurs de métal sont une précieuse monnaie d’échange, les puces de mémoire permettant de reconstituer d'antiques Artéfacts...

Créer des synergies sur son plateau est indispensable afin d'adapter sa stratégie à la prophétie différente de chaque partie.

Thème(s) FantastiqueNature
Langue(s) FrançaisAnglais
Mécanisme(s) DésTuiles
Auteur(s) Thomas Dupont
Illustrateur(s) Sébastien Caiveau
Note globale 4
Éditeur Blam !
Contenu
  • 4 Plateaux individuel
  • 1 Plateau Prophétie
  • 36 Tuiles Bâtiment
  • 24 Figurines Dunaïa
  • 9 Dés
  • 120 Jetons divers
  • 6 Jetons Expert
  • 1 Règle du jeu

Téléchargements

Règles du jeu

Règles en français

Télécharger

Ce jeu est conseillé par 8 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Akoa Tujou, voici son avis :

    4/5

    Dunaïa est un jeu de gestion peu évident à décrire. Les règles sont plutôt accessibles (moins d’une dizaine de minutes) mais la réflexion qu’il amène est assez complexe. Il mélange plusieurs mécaniques de fort belle manière : du draft de dé, du placement de personnages (en fonction du dé choisi), de la programmation, de la course aux objectifs et un petit aspect combinatoire.

    Le draft de dé est l’élément de base puisque c’est en fonction de lui que le reste sera décidé. Tu devras choisir parmi les dés blancs s’il y en a, ou le dé de ta couleur. Cela définira les deux tuiles qui s’activerons sur ton plateau. La gestion des dés est une belle trouvaille puisqu’à chaque lancer de dés, tu sauras quelle est la valeur du dé de ta couleur et pourra anticiper quoi faire sur ton tour précédent celui où toi seul pourra le prendre.

    Il va falloir trouver comment utiliser le mieux possible les dés à ta disposition et comment gérer le placement de chacun des bâtiments achetés pour en maximiser les effets. Les bâtiments de niveau 2 et 3 joueront justement avec les autres bâtiments juxtaposés pour apporter plus de pouvoir ou de précieux points de victoire en fin de partie. Il faudra en plus de ça positionner judicieusement les Dunaïas afin d’activer les bâtiments de notre choix construit ou au contraire d’accélérer la construction de certains. Beaucoup de choix et dilemme très intéressant dans un jeu qui ne nous bloque jamais. Entre les différents pouvoirs des anciens activable en défichant ses puces, et les zones de recyclage du plateau ou des bâtiments de niveau 1 de tous les joueurs, les choix ne manquent pas et les cerveaux peuvent vite fumer ! Le système des puces qui permet de comboter avec les pouvoirs des anciens est d’ailleurs super plaisant à jouer.

    Dans les petites déceptions, le thème autour des Dunaïas paraissait très prometteur, mais disparait assez vite une fois le jeu en main, malgré un vrai effort éditorial autour de l’histoire appréciable. Ça n’est pas problématique, mais les mécaniques prennent vite le dessus. Côté illustration, la boite est absolument sublime avec un univers nous rappelant le jeu vidéo Horizon Zero Down dans la forêt avec cette composante de vert très marquée. Le visuel du reste du matériel divise un peu plus ici. Kylian adore et trouve le tout super joli, j’ai personnellement un peu plus de mal sur l’ensemble. Les plateaux et bâtiments sont un peu chargé et l’iconographie pas si lisible sans avoir les yeux collés dessus. L’ergonomie globale est bonne sur son plateau, mais souffre un peu lorsqu’il s’agit de regarder les plateaux adverses, d’autant plus qu’il est possible d’aller recycler son dé sur un bâtiment de niveau 1 adverse. Les bâtiments pouvant être facilement masqué par les Dunaïas, le problème de visibilité est un peu gênant. On regrette aussi de tout petits soucis d’éditions : Les dés noirs sont finalement blanc, certains fragments d’artefacts ne s’assemblent pas entre eux (il faut en chercher d’autres dans le bon sens). Rien de rédhibitoire, mais c’est un peu dommage. L’éditeur nous a d’ailleurs annoncé la présence d’une planche de stickers dans les boites commercialisées pour palier à ce petit souci au niveau des Artefacts.

    Avec la présence de dés, nous pourrions craindre un hasard trop présent, il n’en est rien. À part lorsque aucun dé n’est disponible à notre tour et que nous devons les relancer, le reste du jeu est assez peu soumis au hasard. 6 bâtiments sont toujours disponibles et le reste est toujours en place. Les amoureux de programmation et de réflexion vont donc pouvoir se faire plaisir. Les stratégies sont suffisamment nombreuses : entre la course aux objectifs ou à la construction intégrale de notre plateau, celle aux points par la construction de bâtiments de niveau 3 en maximisant la disposition des autres, celle aux constructions d’artefacts en jouant autour des puces à ficher … il y a de quoi faire !

    Dunaïa propose donc une expérience assez originale mélangeant de nombreuses mécaniques. Il est plaisant et plutôt fluide à jouer et se classe dans une catégorie intermédiaire à la limite de l’expert au niveau de la réflexion. Peu de hasard pour une programmation agréable avec pas mal d’éléments à gérer : choix du dé, des bâtiments, positionnement des dunaïa et des bâtiments, gestion des puces pour comboter en fonction des pouvoirs. Tous ces éléments font de Dunaïa un jeu intéressant et très complet avec des règles relativement simples et une chouette profondeur de jeu.

    Notre avis complet et + d'infos sur https://akoatujou.fr/dunaia/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Akoa Tujou, voici son avis :

    4/5

    Dunaïa est un jeu de gestion peu évident à décrire. Les règles sont plutôt accessibles (moins d’une dizaine de minutes) mais la réflexion qu’il amène est assez complexe. Il mélange plusieurs mécaniques de fort belle manière : du draft de dé, du placement de personnages (en fonction du dé choisi), de la programmation, de la course aux objectifs et un petit aspect combinatoire.

    Le draft de dé est l’élément de base puisque c’est en fonction de lui que le reste sera décidé. Tu devras choisir parmi les dés blancs s’il y en a, ou le dé de ta couleur. Cela définira les deux tuiles qui s’activerons sur ton plateau. La gestion des dés est une belle trouvaille puisqu’à chaque lancer de dés, tu sauras quelle est la valeur du dé de ta couleur et pourra anticiper quoi faire sur ton tour précédent celui où toi seul pourra le prendre.

    Il va falloir trouver comment utiliser le mieux possible les dés à ta disposition et comment gérer le placement de chacun des bâtiments achetés pour en maximiser les effets. Les bâtiments de niveau 2 et 3 joueront justement avec les autres bâtiments juxtaposés pour apporter plus de pouvoir ou de précieux points de victoire en fin de partie. Il faudra en plus de ça positionner judicieusement les Dunaïas afin d’activer les bâtiments de notre choix construit ou au contraire d’accélérer la construction de certains. Beaucoup de choix et dilemme très intéressant dans un jeu qui ne nous bloque jamais. Entre les différents pouvoirs des anciens activable en défichant ses puces, et les zones de recyclage du plateau ou des bâtiments de niveau 1 de tous les joueurs, les choix ne manquent pas et les cerveaux peuvent vite fumer ! Le système des puces qui permet de comboter avec les pouvoirs des anciens est d’ailleurs super plaisant à jouer.

    Dans les petites déceptions, le thème autour des Dunaïas paraissait très prometteur, mais disparait assez vite une fois le jeu en main, malgré un vrai effort éditorial autour de l’histoire appréciable. Ça n’est pas problématique, mais les mécaniques prennent vite le dessus. Côté illustration, la boite est absolument sublime avec un univers nous rappelant le jeu vidéo Horizon Zero Down dans la forêt avec cette composante de vert très marquée. Le visuel du reste du matériel divise un peu plus ici. Kylian adore et trouve le tout super joli, j’ai personnellement un peu plus de mal sur l’ensemble. Les plateaux et bâtiments sont un peu chargé et l’iconographie pas si lisible sans avoir les yeux collés dessus. L’ergonomie globale est bonne sur son plateau, mais souffre un peu lorsqu’il s’agit de regarder les plateaux adverses, d’autant plus qu’il est possible d’aller recycler son dé sur un bâtiment de niveau 1 adverse. Les bâtiments pouvant être facilement masqué par les Dunaïas, le problème de visibilité est un peu gênant. On regrette aussi de tout petits soucis d’éditions : Les dés noirs sont finalement blanc, certains fragments d’artefacts ne s’assemblent pas entre eux (il faut en chercher d’autres dans le bon sens). Rien de rédhibitoire, mais c’est un peu dommage. L’éditeur nous a d’ailleurs annoncé la présence d’une planche de stickers dans les boites commercialisées pour palier à ce petit souci au niveau des Artefacts.

    Avec la présence de dés, nous pourrions craindre un hasard trop présent, il n’en est rien. À part lorsque aucun dé n’est disponible à notre tour et que nous devons les relancer, le reste du jeu est assez peu soumis au hasard. 6 bâtiments sont toujours disponibles et le reste est toujours en place. Les amoureux de programmation et de réflexion vont donc pouvoir se faire plaisir. Les stratégies sont suffisamment nombreuses : entre la course aux objectifs ou à la construction intégrale de notre plateau, celle aux points par la construction de bâtiments de niveau 3 en maximisant la disposition des autres, celle aux constructions d’artefacts en jouant autour des puces à ficher … il y a de quoi faire !

    Dunaïa propose donc une expérience assez originale mélangeant de nombreuses mécaniques. Il est plaisant et plutôt fluide à jouer et se classe dans une catégorie intermédiaire à la limite de l’expert au niveau de la réflexion. Peu de hasard pour une programmation agréable avec pas mal d’éléments à gérer : choix du dé, des bâtiments, positionnement des dunaïa et des bâtiments, gestion des puces pour comboter en fonction des pouvoirs. Tous ces éléments font de Dunaïa un jeu intéressant et très complet avec des règles relativement simples et une chouette profondeur de jeu.

    Notre avis complet et + d'infos sur https://akoatujou.fr/dunaia/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    3/5

    Si le visuel et le thème du jeu apparaissent plutôt singuliers, il en est de même avec une mécanique assez déroutante. Ce n’est pas dans le choix du dé de la première phase de chaque tour de jeu que les joueurs se retrouvent subjuguer par l’innovation du titre mais plutôt dans les combinaisons associées à ce choix initial. En effet, les activations des différents bâtiments sont fonction de la position des Dunaïas sur les plateaux personnels des joueurs mais aussi des adjacences d’autres bâtiments de couleurs particulières. Les joueurs devront tenter d’activer les bâtiments les plus rentables en changeant fréquemment les positions de leurs Dunaïas. Mais la grande subtilité vient du fait que les bâtiments deviennent eux mêmes de plus en plus rentables et puissants de part les choix effectués par les joueurs. Ces « customisations » incessantes de leur plateau personnel afin de l’optimiser le plus possible sont très tactique et demandent des réajustements indispensables et permanents. C’est dans ce jeu de déplacements de Dunaïas et d’articulation de bâtiments entre eux que le titre flirte ostensiblement avec l’abstrait, en s’associant à de nombreux autres mécanisme. Il est d’ailleurs possible de se perdre un peu entre toutes les propositions du jeu. En effet, DUNAÏA présente à la fois du « Draft » de dés, du placement et des déplacements abstraits, des combinaisons d’effets, de la construction de bâtiments, de la réalisation d’objectifs et de la gestion de ressources avec les Fleurs de Métal ou les Puces de Mémoire. Le tout fonctionne très bien, et cela de deux à quatre joueurs, mais devient très rapidement extrêmement mécanique. Le thème est très vite oublié pour se concentrer uniquement sur l’agencement des éléments entre eux, aussi bien physiquement que théoriquement. DUNAÏA est un bon jeu, plutôt accessible et fluide, mais quelque peu dépourvu d’émotion, alors que le thème semblait justement assez spirituel. Je ne suis pas arrivée à rentrer dans son histoire et me suis retrouvée rapidement à déplacer des figurines et activer des pouvoirs de manière calculatoire et souvent robotique pour arriver à un décompte très mathématique. L’Éditeur nous avait pourtant habitué aux immersions convaincantes, aussi bien avec CHAKRA ou CELESTIA, deux incontournables de ma ludothèque. Les interactions, pourtant bien présentes, ne sont pas arrivées à réchauffer l’ambiance autour de la table. Reste un jeu très tactique, aux combinaisons plaisantes, et très efficace, permettant à un public assez large de s’essayer à des réflexions rigoureuses demandant anticipation et optimisation.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    5/5

    Ce Dunaïa est une très bonne surprise. Il s’agit d’un jeu intermédiaire qui a tout d’un grand: des choix intéressants, différents axes stratégiques grâce aux objectifs et aux effets des bâtiments dont la clarté aurait pu être améliorée (elle est noyée dans un vert un peu trop présent), un draft de dé laissant la place à la planification, un jeu tendu rythmé par une véritable course favorisant légèrement le premier joueur, des effets de bâtiments un peu trop stéréotypés (production de ressources ou gain de PVs), une construction de moteur savoureuse et une variabilité impressionnante même si on en veut toujours plus (on attend l’extension avec impatience   )

Voir plus d'avis

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.