flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Alma Mater

PBGALM01FR

C'est l'aube d'une nouvelle ère en Europe ! Au début du XVe siècle, des universités sont créées pour remettre en question l'influence de la religion sur les études universitaires.

  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 2 à 3h
  • 2 à 4 joueur(s)
26

En achetant ce produit collectez jusqu’à
26 Phib'z

Produits 26, bonus total panier 0, et bonus pré-commande 0

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4.5/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (2)
    5/5
  • Clients (2)
    4/5

44,95 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

C'est l'aube d'une nouvelle ère en Europe ! Au début du XVe siècle, des universités sont créées pour remettre en question l'influence de la religion sur les études universitaires. Les fondateurs de ces institutions ne savaient pas que cela allait engendrer des poursuites académiques qui provoqueraient une révolution culturelle.
Au début de la Renaissance, les acteurs joueront le rôle de chanceliers d'une nouvelle université. Votre objectif évident est de devenir l'établissement d'enseignement supérieur le plus performant et le plus prestigieux.
Pour atteindre ces objectifs, vous devez attirer des étudiants exceptionnels, le meilleur personnel enseignant dans diverses disciplines et échanger des connaissances avec d'autres écoles concurrentes. Profitez du semestre à venir !
Thème(s) Renaissance
Langue(s) Français
Mécanisme(s) TuilesPlacementDraft
Auteur(s) Antonio TintoStefano LupertoAcchittoccaFlaminia BrasiniVirginio Gigli
Illustrateur(s) Chris Quilliams
Note globale 4.5
Éditeur Eggertspiele

Ce jeu est conseillé par 2 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    Alma Mater est le nouveau gros jeu de plateau de la même équipe qui a signé le jeu Coimbra. Alma Mater, un jeu qui retrace les débuts de l’université.

    Dans le jeu de plateau Alma Mater, vous incarnez donc la direction d’une université prestigieuse au XVe siècle. Vous allez devoir gérer la réputation de votre établissement, en recrutant de nouveaux professeurs et en accueillant de nouveaux étudiants. Et pour y arriver, vous allez devoir échanger / acheter des connaissances auprès des autres joueurs / universités. Seuls, vous n’y arriverez pas ! Pour autant, Alma Mater n’est pas un jeu coopératif mais compétitif. Il parvient toutefois à instiller une certaine forme d’interaction subtile.

    Alma Mater est un pur jeu de placement d’ouvriers. À votre tour, vous en placez un ou plusieurs sur un emplacement pour activer son effet : accueillir un nouvel étudiant, prof, etc. Vous avez également la possibilité de donner un cours en utilisant l’effet des professeurs que vous possédez. Voilà, c’est tout. Rien de bien original, du très classique somme toute.

    Avec toutefois petit twist revigorant : quand un emplacement est déjà occupé, on peut tout de même s’y placer pour profiter de l’action en plaçant un pion supplémentaire que celui ou ceux déjà présents. Attention, il n’est pas question ici d’enchères par expulsion, juste d’activation également possible par occupation supérieure. Donc au final, dans le jeu on est rarement bloqués. Pour les emplacements. Pour les ressources, c’est une autre question, beaucoup plus épineuse. Nous y reviendrons plus bas. Alma Mater propose des règles fluides, évidentes.

    Sauf que.

    Comme Coimbra sorti il y a deux ans, Alma Mater est un gros jeu, bourré de règles et de pictos dans tous les sens. Un jeu réservé à un public averti, pour Core Gamer, donc, prêt à s’investir dans un gros jeu aux multiples stratégies combinatoires, subtiles et passionnantes. 

    Un très, très bon jeu, profond et varié !

    3 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    Alma Mater est le nouveau gros jeu de plateau de la même équipe qui a signé le jeu Coimbra. Alma Mater, un jeu qui retrace les débuts de l’université.

    Dans le jeu de plateau Alma Mater, vous incarnez donc la direction d’une université prestigieuse au XVe siècle. Vous allez devoir gérer la réputation de votre établissement, en recrutant de nouveaux professeurs et en accueillant de nouveaux étudiants. Et pour y arriver, vous allez devoir échanger / acheter des connaissances auprès des autres joueurs / universités. Seuls, vous n’y arriverez pas ! Pour autant, Alma Mater n’est pas un jeu coopératif mais compétitif. Il parvient toutefois à instiller une certaine forme d’interaction subtile.

    Alma Mater est un pur jeu de placement d’ouvriers. À votre tour, vous en placez un ou plusieurs sur un emplacement pour activer son effet : accueillir un nouvel étudiant, prof, etc. Vous avez également la possibilité de donner un cours en utilisant l’effet des professeurs que vous possédez. Voilà, c’est tout. Rien de bien original, du très classique somme toute.

    Avec toutefois petit twist revigorant : quand un emplacement est déjà occupé, on peut tout de même s’y placer pour profiter de l’action en plaçant un pion supplémentaire que celui ou ceux déjà présents. Attention, il n’est pas question ici d’enchères par expulsion, juste d’activation également possible par occupation supérieure. Donc au final, dans le jeu on est rarement bloqués. Pour les emplacements. Pour les ressources, c’est une autre question, beaucoup plus épineuse. Nous y reviendrons plus bas. Alma Mater propose des règles fluides, évidentes.

    Sauf que.

    Comme Coimbra sorti il y a deux ans, Alma Mater est un gros jeu, bourré de règles et de pictos dans tous les sens. Un jeu réservé à un public averti, pour Core Gamer, donc, prêt à s’investir dans un gros jeu aux multiples stratégies combinatoires, subtiles et passionnantes. 

    Un très, très bon jeu, profond et varié !

    3 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    5/5

    Alma Mater, mère nourricière en latin   , qui désigne l’université où on a étudié, est un jeu assez froid et mathématique. Le thème ne transpire pas dans le jeu et les étudiants auraient très bien pu être des voitures ou des bâtiments. Il reste donc un jeu très mathématique où on va acquérir et transformer des ressources pour obtenir des bonus de réduction de coût, de gain de ressources et de PVs par de multiples moyens. On se doit de suivre les objectifs de partie et le jeu laisse trop peu de place à la liberté et à la variété. Ceci dit, il est superbement fait et donne clairement l’envie d’y revenir pour tenter d’autres combinaisons et d’autres stratégies. Il possède une belle courbe d’apprentissage et il vous faudra de nombreuses partie pour en maîtriser tous les aspects. 

    1 personne a trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 2 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4/5 sur ce produit
4/5
  • le 10/02/21

    3/5

    quelle déception, moi qui adore coimbra!
    pas hyper cohérent à 2 joueurs, jouer un joueur mort (obligatoire) pour compenser la partie à 2... mouai

    super brise-neuronnes comme on les aimes mais certaines actions complexes (trop!) qui auraient pu être simplifiées.

    exemple: payer 8 livres pour 1 prof, avec un pouvoir pas génial pour s’apercevoir que celui du dessous est formidable et que vous n'avez pas/plus les moyens de vous le procurer...

    beaucoup d'interactivité et de re-jouabilité
    pour les joueurs expert, les débutants doivent passer leur chemin

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 16/01/21

    5/5

    Un petit bijou de combos à forte interactivité. Un concentré de matière grise ou l'on peut bonifier nos propres ressources… Décidément, ces designers italiens (Acchittocca) ne cessent de me surprendre. TOP

    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.