flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ C'est parti pour les soldes, du 11/01 au 07/02 inclus ! Achetez un jeu, pas un prix Voir les jeux soldés

Décorum

FGG-DEC

Decorum est un jeu coopératif à informations cachées dans lequel vous et votre partenaire partagez le même objectif : décorer votre maison de manière à vous rendre tous deux heureux.

  • Anglais
  • à partir de 13 ans
  • 30mn à 1h
  • 2 à 4 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (1)
    2/5

52,90 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Pourrez-vous trouver un compromis heureux, ou est-il temps de déménager ? !

Au fond, Décorum est un jeu de logique assez simple. Il existe un petit nombre de façons de disposer les pièces qui répondent simultanément à toutes les exigences énumérées sur les feuilles de règles des joueurs.
La particularité de Décorum est qu'il s'agit également d'un jeu d'informations cachées. Aucun joueur ne connaît toutes les règles. Pendant le jeu, les joueurs devront observer les mouvements de leur partenaire avec autant d'attention qu'ils planifient les leurs. Plus important encore, ils devront expliquer pourquoi ils font les mouvements qu'ils font, en utilisant les moyens très limités qui leurs sont fournis.

Un jeu de communication et de compromis.

Le véritable défi n'est pas seulement de résoudre le problème avec les informations limitées dont vous et vos joueurs disposez, mais aussi de gérer les frustrations qui surviennent inévitablement lorsque votre partenaire fait quelque chose qui perturbe votre plan. Pour réussir dans Décorum, il arrivera un moment où les deux joueurs devront abandonner leur stratégie initiale sur la façon dont ils allaient finir le plateau et commencer à prêter attention à ce que leur partenaire fait à la place. En introduisant et en fournissant une incitation à résoudre les conflits, Décorum encourage mécaniquement (ou même exige) une forme positive de compromis.


Chaque joueur tire une carte "Scénario" qui énumère un ensemble de critères concernant les types de décor qu'une pièce doit ou ne peut pas avoir. Par exemple "Aucune pièce ne peut contenir une lampe" ou "Chaque pièce doit contenir une tenture murale". Les joueurs gardent leurs critères secrets.

La surface de jeu est un tableau représentant les différentes pièces d'une maison. Chaque pièce contient plusieurs objets qui peuvent potentiellement être placés dans la pièce. À tour de rôle, les joueurs placent, déplacent ou retirent des jetons de couleur sur le plateau, chaque jeton représentant un élément de décoration intérieure. Chaque jeton placé peut être conforme ou non aux critères des autres joueurs. Après le placement de chaque jeton, les autres joueurs peuvent déclarer qu'ils aiment ou n'aiment pas l'élément de décor placé. Toute autre discussion ou explication n'est pas autorisée.

Le jeu se termine lorsque tous les critères des joueurs sont satisfaits.
-Jouez à 30 scénarios uniques, chacun présentant de nouveaux rebondissements et défis.
-Gardez vos conditions secrètes, elles indiquent comment vous voulez que la maison soit décorée.
-Ajoutez, retirez et échangez des objets ou repeignez des pièces pour que la maison soit parfaite... pour vous.
-Répondez par "J'aime", "Je déteste" ou "Je suis d'accord" pour travailler ensemble à une maison parfaitement décorée.
-Il existe une solution pour chaque scénario, le tout étant de la trouver à temps.

Thème(s) Vie quotidienne
Langue(s) Anglais
Mécanisme(s) CoopératifCommunicationObjectifs secrets
Auteur(s) Harry MackinCharlie MackinDrew Tenenbaum
Illustrateur(s) Michael Mateyko
Note globale 4
Éditeur Floodgate Games

Trailer

Ce jeu est conseillé par 1 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 2/5 sur ce produit
2/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    2/5

    Avec son matériel varié et évolutif, son thème, cocasse, taquin et original, j’aurais voulu aimer Décorum . Mais voilà. Après deux-trois parties, le jeu s’essouffle vite. Les parties s’enchaînent et se ressemblent. Même si la mise en place de départ est différente. Même si les objectifs le sont également. On finit par toujours faire la même chose : un meuble par-ci, une couleur par-là. C’est peu. Le jeu devient répétitif et peu engageant. C’est drôle deux minutes. Et encore. Ni jeu d’ambiance, ni jeu tactique, on y joue, sans conviction, sans passion.

    Mais surtout, le gros écueil, un écueil inhérent à ce genre de jeux, c’est que la communication est… limitée. On a le droit de dire ceci, comme cela, mais pas ceci, ainsi. Les commentaires doivent rester vagues, et finissent par toutes se ressembler : « j’aime », « OK », ou « je n’aime pas ».

    Mais comme il est formellement interdit de préciser pourquoi on aime, ou pas, de spécifier une couleur ou un objet, au risque de déflorer ses objectifs, le jeu reste creux et ne décolle jamais. Et soyons lucides, il y a bien quelqu’un à la table qui finira par mettre les pieds dans le plat et lâcher une bribe d’information par-ci par-là. Par maladresse, ou pas. De quoi flinguer la partie en cours. De quoi rendre le jeu fragile, bancal.

    Le jeu nous ment. Il nous vend du rêve. On y parle de cohabitation, de coopération. Alors qu’en vrai, dans Décorum, il n’est aucunement question de communication. Sa partie se résume à ne faire que lâcher des petits commentaires, vagues, censés conférer un semblant d’indice. C’est peu. C’est plat.

    Enfin, un autre gros écueil de Décorum, c’est qu’on peut passer sa partie à faire du ping-pong. À placer, enlever, remplacer, échanger les mêmes éléments de décor de l’appart, tour après tour, tout ça pour espérer atteindre la bonne config.

    Ce qui me fait arriver au nombre idéal de joueurs et de joueuses. À deux, c’est l’optimum. On contrôle plus et on s’amuse plus. Pour autant qu’on puisse parler de… « s’amuser ». Mais à 4, le jeu devient brouillon. Et la mécanique de ping-pong s’en trouve renforcée.

    À 3, c’est peut-être la pire des configurations. On joue comme à 4, mais on rajoute des objectifs par personne. C’est la pire des solutions, hybride.

    Encore une fois, j’aurais aimé aimer ce jeu au thème, au matériel détonants, plaisants. Mais finalement, Décorum n’est pas un jeu qu’on voudra emmener avec soi lorsqu’on emménagera avec ses colocs.

    Bof bof. Déçu, décevant.

    1 personne a trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.