flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Le Dilemme du Roi

IEL-51767

Prix rouge

Le Dilemme du Roi est désormais le vôtre. Immergez-vous dans une aventure narrative et évolutive (legacy) qui peut suivre de multiples arborescences. Piochez une carte dans le paquet d’événements, prenez des décisions… et assumez-en les conséquences.

  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 1 à 2h
  • 3 à 5 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

75,00 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Un jeu narratif et évolutif

Le Dilemme du Roi est désormais le vôtre. Immergez-vous dans une aventure narrative et évolutive (legacy) qui peut suivre de multiples arborescences. 
  • Piochez une carte dans le paquet d’événements
  • Prenez vos décisions… 
  • Et assumez-en les conséquences.

Vos choix forgent le destin du royaume !

Chaque joueur représente l’une des différentes Maisons à la tête du royaume d’Anclisse. À chaque tour de jeu, un nouveau dilemme se présente à vous, alors que l’histoire se dévoile au fil des événements. Chaque carte est unique et soulève un problème que le Conseil doit résoudre. En tant que proches du roi, ce sont vos décisions qui déterminent le destin du royaume. Discutez, parlementez avec les autres joueurs et faites votre choix. Ainsi, vous ferez progresser l’histoire, et vous serez alors confrontés à d’autres événements.
Mais prenez garde ! Si vous devez gouverner pour le bien commun, ne perdez pas de vue les intérêts de votre Maison. Les priorités du royaume ne sont pas nécessairement les vôtres ! Prendrez-vous le risque de mener le peuple à la famine et à l’insurrection pour votre seule gloire ?
Thème(s) Médiéval
Langue(s) Français
Mécanisme(s) RôlesNégociationVotes
Auteur(s) Hjalmar HachLorenzo Silva
Illustrateur(s) Giorgio BaroniGiulia Ghigini
Note globale 4.4
Éditeur Iello

Suppléments

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    On comprend dès les premières secondes de jeu que LE DILEMME DU ROI est « hors normes », qu’il ne s’inscrit dans aucune catégorie et qu’il va faire trembler violemment le monde ludique. Et pourtant, le livret de règles retarde légèrement l’envie immédiate de jouer. Un livre, quasiment, d’une épaisseur considérable, mais qui par sa clarté, va bien heureusement nous encourager à se confronter à la réalité du jeu, qui s’avère être bien plus accessible qu’on pouvait le penser. Mais, un deuxième paramètre, bien plus complexe à mon sens, va malheureusement freiner l’engouement général autour du jeu, pourtant si époustouflant. Il va s’agir de trouver le groupe de joueurs qui participera à l’expérience. Car LE DILEMME DU ROI est plus que contraignant sur ce point là. Il demande de réunir de manière fréquente et certaine (ou quasiment) les mêmes joueurs autour de la table, et que ceux-ci soit un minimum « experts ». Et en plus de cela, le jeu devient vraiment optimal, à mon sens, à partir de 4 joueurs. C’est le seul grand bémol du DILEMME DU ROI car, pour tout le reste, c’est absolument grandiose. La narration est juste parfaite, ni trop détaillée pour que les joueurs s’échappent, ni trop synthétique pour que l’immersion puisse opérer majestueusement. On se prend immédiatement au jeu, en incarnant l’espace d’un instant, des Conseillers du Roi, prêts à tout pour combler leurs intérêts, souvent peu scrupuleux et donnant des discussions houleuses autour de la table. Ces discussions resteront à coups sûrs dans les mémoires et ressurgiront plus tard, comme des témoignages de situations vécues ensembles, vestiges d’un passé commun. Et l’enchainement des différents dilemmes confronte les joueurs finalement à leurs propres dilemmes moraux. Les décisions seront difficiles à prendre entre les objectifs à court, moyen et long terme à prendre en compte, le rôle que l’on incarne et les convictions qui nous animent. Les votes, par conséquent, sont très subtils et les « signatures » comme témoins de nos prises de décisions politiques, positives ou néfastes au Royaume, renforcent la consistance de nos incarnations et l’immersion dans l’histoire. Tout s’enchaine parfaitement et la mécanique impressionne. On se demande en permanence comment les auteurs ont pu réaliser un travail pareil, à la fois très épuré dans le fond et très sophistiqué dans la forme. On va de surprises en surprises, et parfois au drame. Les thèmes sont souvent durs et lourds et révèlent une humanité assez souvent inhumaine. Mais n’oubliez pas que le Royaume prendra la direction que les joueurs souhaiteront. En ce sens, les possibilités de jouer des histoires totalement différentes d’une table à l’autre sont nombreuses. On a véritablement l’impression de vivre une page de l’Histoire, mais également d’inscrire notre nom dans l’Histoire du Jeu de Société en participant à une expérience exceptionnelle, inédite et novatrice. LE DILEMME DU ROI est un véritable chef d’œuvre. Et même si l’on aurait pu imaginer un contexte plus récent pour simplifier parfois la mise en situation, le jeu nous emporte littéralement, justement par son immense modernité.

    17 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    5/5

    Enorme ! Ce jeu est un pur bonheur. Il offre une immersion tout simplement exceptionnelle, comme j’en ai rarement voire jamais vu dans un jeu de société. Ca commence par la description du Monde dans lequel on évolue, que je vous conseille vivement de lire avant de commencer pour profiter au mieux du jeu (et pour avoir quelques indices intéressants si vous êtes attentif…). Ca continue par la description de votre Maison, détaillée et fournie, qui vous permettra de vous mettre dans la peau de  votre famille. Ca se poursuit enfin par toute la partie narrative bien sûr, qui est le cœur vibrant du jeu.

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    Le Dilemme du Roi, le meilleur jeu de 2019 et 2020 ?

    Le Dilemme du Roi est un parangon du Legacy, en ce qu’il ne soupoudre pas un jeu de placement d’ouvriers, de gestion de ressources ou de pose de polyominos d’éléments narratifs et évolutifs, mais consiste au contraire pleinement en une intrication d’histoires, habilement ludifiées afin d’impliquer constamment les Maisons et d’amuser constamment joueuses et joueurs.

    Si l’on pouvait admirer l’équilibre entre scénarisation et choix, qui implique un système d’embranchements d’une passionnante ambition (quitte à ne jamais voir une grande partie des enveloppes de la boîte), cet équilibre entre intrigue et jeu est plus stupéfiant encore, le système d’enchères et le paramétrage des ressources participant pleinement à l’écriture de l’Histoire.

    À me lire sans connaître Le Dilemme du Roi, on pourrait alors croire qu’il se situe du côté des grands jeux narratifs, ceux qui possèdent des livres de rencontres de 300 pages… alors qu’il nous épargne cette lourdeur pour tout conter sur ses seules cartes, d’ailleurs toujours denses mais synthétiques. Celles-ci narrent le monde du jeu en nous faisant interagir avec lui, les dilemmes prolongeant à la fois le Royaume d’Anclisse et nous obligeant à le jouer, à prendre une décision que rien ne pourra plus jamais effacer…

    C’est bien simple, même en grand passionné de jeux narratifs et Legacy, je n’avais jamais été happé à ce point par l’histoire d’un jeu de société, grâce à la légèreté de cette présentation couplée à la profondeur des choix à faire et du monde à écrire. Tout le monde l’a déjà dit, Le Dilemme du Roi, c’est l’excellent jeu mobile Reigns au service de Game of Thrones, deux références évidentes, dont l’alliance devrait vous intriguer invinciblement.

    À moins d’une sensibilité aux thèmes assez durs auxquels vous pouvez être confrontés, et auxquels vous devrez même prendre part – une force du jeu qui peut légitimement en rebuter certains – Le Dilemme du Roi me paraît une sortie singulièrement importante et une expérience collective et narrative incontournable.


    L'intégralité de l'article est disponible sur VonGuru, où il a obtenu le VG Award : https://vonguru.fr/2021/03/20/le-dilemme-du-roi-le-meilleur-jeu-de-societe-de-2019-et-2020/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    On comprend dès les premières secondes de jeu que LE DILEMME DU ROI est « hors normes », qu’il ne s’inscrit dans aucune catégorie et qu’il va faire trembler violemment le monde ludique. Et pourtant, le livret de règles retarde légèrement l’envie immédiate de jouer. Un livre, quasiment, d’une épaisseur considérable, mais qui par sa clarté, va bien heureusement nous encourager à se confronter à la réalité du jeu, qui s’avère être bien plus accessible qu’on pouvait le penser. Mais, un deuxième paramètre, bien plus complexe à mon sens, va malheureusement freiner l’engouement général autour du jeu, pourtant si époustouflant. Il va s’agir de trouver le groupe de joueurs qui participera à l’expérience. Car LE DILEMME DU ROI est plus que contraignant sur ce point là. Il demande de réunir de manière fréquente et certaine (ou quasiment) les mêmes joueurs autour de la table, et que ceux-ci soit un minimum « experts ». Et en plus de cela, le jeu devient vraiment optimal, à mon sens, à partir de 4 joueurs. C’est le seul grand bémol du DILEMME DU ROI car, pour tout le reste, c’est absolument grandiose. La narration est juste parfaite, ni trop détaillée pour que les joueurs s’échappent, ni trop synthétique pour que l’immersion puisse opérer majestueusement. On se prend immédiatement au jeu, en incarnant l’espace d’un instant, des Conseillers du Roi, prêts à tout pour combler leurs intérêts, souvent peu scrupuleux et donnant des discussions houleuses autour de la table. Ces discussions resteront à coups sûrs dans les mémoires et ressurgiront plus tard, comme des témoignages de situations vécues ensembles, vestiges d’un passé commun. Et l’enchainement des différents dilemmes confronte les joueurs finalement à leurs propres dilemmes moraux. Les décisions seront difficiles à prendre entre les objectifs à court, moyen et long terme à prendre en compte, le rôle que l’on incarne et les convictions qui nous animent. Les votes, par conséquent, sont très subtils et les « signatures » comme témoins de nos prises de décisions politiques, positives ou néfastes au Royaume, renforcent la consistance de nos incarnations et l’immersion dans l’histoire. Tout s’enchaine parfaitement et la mécanique impressionne. On se demande en permanence comment les auteurs ont pu réaliser un travail pareil, à la fois très épuré dans le fond et très sophistiqué dans la forme. On va de surprises en surprises, et parfois au drame. Les thèmes sont souvent durs et lourds et révèlent une humanité assez souvent inhumaine. Mais n’oubliez pas que le Royaume prendra la direction que les joueurs souhaiteront. En ce sens, les possibilités de jouer des histoires totalement différentes d’une table à l’autre sont nombreuses. On a véritablement l’impression de vivre une page de l’Histoire, mais également d’inscrire notre nom dans l’Histoire du Jeu de Société en participant à une expérience exceptionnelle, inédite et novatrice. LE DILEMME DU ROI est un véritable chef d’œuvre. Et même si l’on aurait pu imaginer un contexte plus récent pour simplifier parfois la mise en situation, le jeu nous emporte littéralement, justement par son immense modernité.

    17 personnes ont trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 9 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.2/5 sur ce produit
4.2/5

Ils ont aimé...

Guillaume C. le 17/02/21

5/5

Un brillant jeu legacy, où l'on va prendre des décisions cruciales, moralement complexes, en essayant de trouver une balance entre les intérêts du Royaume à court terme et à long terme, et les intérêts de notre Maison pour des échéances courtes et longues également. S'ajoutent des tractations avec les autres joueurs et leurs Maisons, qui ont également leurs propres buts, et l'ensemble se règle dans un jeu d'enchères où l'on mise du pouvoir politique.

Ce jeu déplaira aux gens qui ne jouent QUE à des eurogames/jeux de gestion/aux gens qui aiment gagner et savoir clairement quel chemin prendre. C'est en effet plus un jeu auquel on joue pour suivre l'histoire du Royaume et l'influencer, et développer l'histoire de notre Maison. Et mettre des bâtons dans les roues des autres Maisons, aussi. Au bout de plusieurs parties on se prends même parfois au jeu de voter contre notre intérêt immédiat pour connaître la suite d'une storyline qui nous tient particulièrement à cœur.

Pour résumer, si vous avez toujours rêvé d'incarner 5 Cersei Lannister qui luttent pour le pouvoir, ce jeu est fait pour vous. Avec une équipe de 5 ami·es nous avons passé un excellent moment et nous avons enchaîné parties sur parties. Je vous le recommande chaudement.

P.S : ne vous attardez pas trop sur l'avis négatif posté par un mécontent ici. S'il n'aime pas les Legacy et vu que les éditeurs annoncent clairement que c'est un Legacy il pouvait passer son chemin. Toutes ses "critiques" concernent le fait que c'est un jeu Legacy.

5 personnes ont trouvé cet avis utile

Ils ont moins aimé...

Cedrick l. le 12/02/21

2/5

Le Dilemme du roi c'est un jeu particulier.

Ses points fort :

- Immersif

- mécanique simple

Mais comme tout jeu Legacy à matériel de destruction, c'est un type de jeu que je déteste pour plusieurs raisons : 

- sa re-jouabilité (nulle et très difficile du au matériel de faire qu'on puisse le rejouer)

- le fait que c'est un jeu que l'on puisse pas partager ou revendre si on a été déçu.

- Son prix par rapport au fait qu'on n'y jouera qu'une fois et du coup intérêt a bien choisir avec qui tu as envie de jouer.

- Son prix par rapport au fait qu'il y a beaucoup de matos et que tu ne vas pas tout utiliser

- Un jeu qu'on ne pourra pas trouver en ludothèque ou sur les marchés de l'occasion

- Écologiquement c'est pas génial d'acheter des jeux qui finissent à la poubelle.

Du coup je ne conseil pas ce jeu, y en a marre que les éditeurs fassent des jeux ou l'on ne peux pas remettre à 0 la bite, faites du Legacy re jouable !

13 personnes ont trouvé cet avis utile

  • le 05/07/21

    5/5

    Gros coup de cœur !

    Ma table et moi-même sommes des joueurs avertis dont Twilight Imperium est notre file rouge (environ un par mois). De plus 4 d'entre nous sommes des joueurs de jeux de rôles réguliers. Donc nous avons commencé Dilemme du Roi comme on commence Pandemic Legacy : à la cool.

    Mais voilà, ce jeu nous a piqué.

    Tout d'abord, il n'est absolument pas destiné à de grands joueurs, qui ont déjà joué aux jeux les plus complexes de la création. Il faut simplement bien savoir lire et être un tout petit peu pragmatique. 

    En ce qui nous conserne, on s'est retrouvé à se donner des noms entre chaque session, de faire des couronnes aux couleurs de nos familles, de marier nos fils et nos fils pour nouer des alliances et de faire d'autres familles nos ennemis héréditaires. Une seconde histoire a émergé, parallèle à celle du jeu, dont les points de jeu n'avaient aucune importance (d'autant plus qu'on a strictement aucune idée à quoi il pourrait bien servir avant la partie finale), mais l'honneur, la gloire et l'héritage était les vrais enjeux. L'apothéose final a cristallisé tout notre roleplay.

    C'était une expriense qu'on ne connaît que dans les bons jeux de rôle avec un bon MJ. Et pourtant, là, avec nos ptits jetons sur nos cartes de votations Nenni et Oui-Da, ce jeu a reussi à faire un explois : nous faire raconter une histoire de guerre de paix, de complots et de vengeances, dans un royaume qui n'a rien à pâlir au Trône de Fer.

    Si vous cherchez un jeu dont la mécanique est bien explicitée et que vous aimez vous lancer le défi d'optimiser chacun de vos coups, passez votre chemin : vous serez déçus de n'avoir que peu d'emprise sur votre situation. Si par contre vous êtes poètes, vous préférez la route à la destination, vous cherchez le dépaysement plutôt que le confort de l'acquis, n'hésitez plus ! Entourez vous de rêveurs comme vous et partez explorer le Royaume d'Anclisse ! 

  • le 27/05/21

    4/5

    Le jeu par son introduction est plaisant et attrayant: conseiller d'un Roi et membre de votre famille vous aurez souvent à jongler entre des choix moraux et des décisions favorables à votre famille. Le rôle play rajoute un coté très plaisants aux discussions et on se laisse vite prendre au jeu une fois que l'on est dedans. 

    Points positifs:
    - les mécanismes de jeu plutôt bien réalisés;
    - des règles relativement simples une fois bien comprises par les joueurs (attention à la bonne compréhension des règles sans quoi vous déséquilibrerez le jeu);
    - de très belles illustrations;
    - une très belle durée de vie;
    - un lord plutôt intéressant.


    Points négatifs:
    - le modèle "Legacy" très facilement contournable (je vous laisse voir sur Internet ;) );
    - un nombre important de "dilemme" pas très intéressant;
    - je concède des choix plutôt manichéens (science Vs religion par exemple);
    - une fin conventionnelle qui aurait pu être plus surprenante.

    C'est un jeu que je recommande fortement pour les personnes intéressées par le côté immersion & story telling.

    Pour répondre à un certain commentaire, l'aspect "gauchiste" du jeu n'est pas du tout justifié, c'est un jeu moderne dans un univers fantaisiste & apolitique. Si la présence de personnes de couleurs ou de femmes vous dérangent, je pense que le problème ne vient pas du jeu. 

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 04/04/21

    5/5

    Petit bijoux.
    Son seul défaut : le jeu devient inutilisable après qu'on ait fini d'y jouer. Mais face au plaisir de jeu offert pendant toutes ces heures, ce n'est pas grave. Aucun regret.

  • le 21/03/21

    2/5

    Cela fait bien une vingtaine de fois que nous y jouons, et l'émerveillement des premières parties laisse bien vite place au doute quant à la possibilité réelle de choix dans le jeu.
    Les auteurs sont complètement passés à côté de la notion de dilemne: faire un choix en dépit de toute moralité et dont les conséquences peuvent être aussi bonnes que préjudiciables.

    Je conçoit que créer un jeu sur les conséquences de choix politiques soit ardu, car celles-ci seront forcément teintées d'un certain parti pris des créateurs. Mais ici c'est un manichéisme le plus total qui l'emporte.

    Une bonne part des dilemnes consistera en trancher entre l'obscurantisme religieux et les lumières de la science, sans aucune nuance. C'est oublier au passage tous les grands malheurs que la science a pu apporter, comme la bombe atomique, et les grands bonheurs de la religion, comme les écoles. A moins que les dilemnes sur la meilleure manière de prier vous passionne, vous serez toujours quasiment obligé de voter pour la science si vous voulez voir l'histoire grandir et évoluer.

    De même, une autre part consistera en trancher entre le bien et le mal. Bien sûr, les conséquences du mal sont tellement catastrophiques, voire sans intérêt pour l'avancement de l'histoire, que l'on se retrouve bien vite à voter unanimement pour le "oui". Je me retrouve d'ailleurs toujours, après vingt parties, détenteur d'un malus qui handicap tout mon jeu depuis le début.

    Oui, ça aussi c'est extrêmement mal fichu: le remplacement des lois n'a strictement rien de logique. Vous verrez.

    Bon, et le côté gauchiste à souhait est excessivement énervant : attendez-vous à trouver des femmes dans quasiment tout les rôles importants et bien sûr pratiquement que des noirs dans un univers résolument européen, donc blanc. Mais ça c'est vrai pour pratiquement tout les jeux modernes malheureusement. Quelle tristesse de voir que même les divertissements deviennent un terrain de propagande politique.

    Enfin, dans ce climat là, il est évident que le jeu soit raté.

    5 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Top Jeux

    (17 avis positifs)

  • Top

    par Max.

    (2 avis positifs)

  • Legacy

    par Dobeti

    (2 avis positifs)

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.