flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Hansa Teutonica Big Box

MAT-HTA001817

Hansa Teutonica, plusieurs fois primé, est de retour - dans une édition "Big Box" comprenant le jeu de base et toutes les extensions.
  • Français
  • à partir de 12 ans
  • 1 à 2h
  • 3 à 5 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

49,90 €

Ce produit n'est plus en stock

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Hansa Teutonica, plusieurs fois primé, est de retour - dans une édition "Big Box" comprenant le jeu de base et toutes les extensions. 

Deutsche Hanse ou, en latin, Hansa Teutonica, sont des noms alternatifs pour la Ligue Hanséatique, une alliance entre les guildes marchandes et (plus tard) entre les villes d'origine de l'Allemagne inférieure. Les villes qui ont rejoint la ligue se sont appelées les villes Hanséatiques. La ligue a émergé au milieu du 12ème siècle sans être explicitement fondée et aucune forme d'admission ne s'est appliquée jusqu'à la deuxième moitié du XIVème siècle, il est ainsi presque impossible de dire exactement quelles villes ont appartenu à la ligue au cours de cette période, mais presque 200 villes ont été impliquées directement ou indirectement. 

Négocier et construisez votre réseaux de comptoirs !

Les joueurs essayent d'améliorer leur position comme négociants dans la ligue Hanséatique en gagnant des points de prestige. Ceci peut être fait de différentes manières : Établir un réseau de comptoirs dans les nouvelles villes Hanséatiques peut être aussi prometteur qu'améliorer les compétences des marchands.

Les joueurs accomplissent diverses actions pendant leurs tours. Des commerçants peuvent être insérés sur le plateau de jeu ou déplacés, on peut même déplacer des commerçants des autres joueurs. S'ils occupent ensuite une route commerciale entière entre deux villes, un nouveau comptoir peut être établi. Mais les joueurs peuvent également développer leurs compétences marchandes à la place dans des villes particulières, améliorant leurs capacités pendant la partie.


Le gagnant de la partie est le joueur qui aura gagné le plus de points de prestige.

Thème(s) Europe
Langue(s) Français
Mécanisme(s) ConnexionCollection
Création Andreas Steding
Illustrations Dennis Lohausen
Note globale 5
Éditeur Matagot
Contenu

• le jeu de base

• l’extension Britannia : une map alternative avec l’Angleterre, l’Écosse et le Pays de Galles

• l’extension East, qui étend le jeu dans l’est de l’Europe, avec de nouveaux challenges

• la mini extension goodie “Emperor’s favour”

Autres langues

Ce jeu est conseillé par 4 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    HANSA TEUTONICA tourne autour de cinq petites actions que les joueurs peuvent réaliser en quelques secondes. Cette pureté et cette fluidité lui confère une force particulière. Paradoxalement au règles de jeu très accessibles et aux possibilités en apparence restreintes, le sentiment de liberté est omniprésent et les choix tactiques et stratégiques sont étonnamment extrêmement nombreux. C’est vraiment ce qui frappe l’ensemble des joueurs lors de leur première partie. L’explication des règles laissent perplexes avec un sentiment plus que douteux sur ce que peut proposer concrètement le jeu. Mais les liens permanents entre chaque option tactique, les fortes interactions, la montée en puissance progressive et l’immensité des possibilités rendent compte d’une profondeur insoupçonnée. HANSA TEUTONICA devient alors une évidence et terriblement redoutable. Un de ses plus gros points forts est sa façon presque artistique d’articuler les interactions frontales et directes sans jamais les rendre agressives. Déloger un adversaire est couteux et la contre partie qu’il reçoit est considérable, si bien qu’il faudra peser subtilement le pour et le contre de réaliser un tel acte. Sa principale ingéniosité provient du jonglage permanent entre les trois réserves de cubes en bois que possèdent les joueurs sans en avoir obligatoirement l’accès. Seuls les cubes de la réserve générale peuvent être utilisés de manière immédiate. Il faudra donc débloquer des commerçants soit par le développement des capacités, soit par l’action « recruter ». Absolument toutes les options tactiques et stratégiques dépendent les unes des autres. Il s’agira donc de les enchainer au mieux en saisissant chaque opportunité tout en surveillant de près chaque adversaire. HANSA TEUTONICA associe gestion, placement, développement, majorité, points d’action dans un tout très cohérent et parfaitement équilibré. Contrairement aux apparences, aucune partie ne se ressemble puisque ce sont réellement les décisions des joueurs qui façonnent les parties différemment à chaque fois. Les différents plateaux de jeu amènent de la variété, d’autres façons de concevoir les interactions et le placement mais très honnêtement, le jeu de base est déjà tellement bon qu’il se suffit amplement à lui même. Vous l’aurez compris, HANZA TEUTONICA ne brille pas par son immersion thématique qui pourtant est plutôt assez fidèlement concrétisée. Des négociants, des marchands, des routes commerciales, des comptoirs… Tout est là… Oui mais non. On place et déplace des cubes ou des cylindres. Et on s’en fiche mais alors royalement de l’abandon du thème dans les trois premières minutes. L’essentiel tient dans le génie de sa mécanique. HANSA TEUTONICA transportent les joueurs dans un univers rugueux et plutôt frisquet entre coup foireux et temporisation. Les joueurs devront anticiper, s’adapter et suivre un rythme précis de réalisation d’actions s’ils ne veulent pas que certaines villes leur passent sous le nez. Il se situe à mi-chemin entre le « familial + » et « l’expert », en proposant aucun temps mort, ni hasard, et en se jouant relativement rapidement pour un jeu de ce calibre. La tension est palpable jusqu’au décompte final, pouvant apparaître un peu laborieux, mais relatant très justement la complexité de ce qui s’est tramé en apparence simplement autour de la table et la très grande complétude de ce « petit jeu » qui n’a l’air de rien. Si vous jouez régulièrement à plus de 3 joueurs, vous ne devez pas passer à côté !

    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Il Était un Jeu, voici son avis :

    5/5

    Hansa Teutonica, un modèle d’interaction a ne pas louper.

    Hansa Teutonica, c’est une alliance de presque 200 villes entre les guildes marchandes et(plus tard)entre les villes d'origine de l'Allemagne inférieure. Et ici, dans un jeu de société des plus plaisants. Si si je vous assure!

    Parce oui, c’est à l’allemande, oui graphiquement c’est pas trop notre truc, mais purée que c’est bien! C’est rapide, futé, interactif, tendu, épuré, peu de matériel, mais d’une profondeur sans pareil.

    Chacune des 5 actions possibles sont parfaitement décrites sur notre plateau individuel (j’adore), et seront « customisable » au fil de la partie, passant de 2 jusqu’à 5 actions, de déplacer plus de commerçants, d’en recruter davantage, contrôler toujours plus de villes, etc. Mais pour cela, il faudra créer une route entre 2 villes avec SES commerçants.

    Mais si placer ses pions nous permettra de relier 2 villes, les autres joueurs pourront à tout moment nous entraver en cours de route. (Haha) Et là : Dilemne. Partir ailleurs? Ou remplacer les pions gênants pour poser les siens, en se pénalisant, mais aussi en donnant plus de déplacements à l’adversaire.

    Un enchaînement de placement toujours intelligent, d’éjection réfléchis, avec peu de temps mort, entre recherche de points de prestiges et provocation des autres joueurs.

    A la fois simple et tellement profond, chaque partie nous semble unique tant les choix de chacun va impacter grandement la suite de la partie. Un jeu donc d’une qualité indéniable, à posséder absolument.

    ✅ chacun son tour mais sans temps mort
    ✅ chaque partie unique
    ✅ entièrement liée au placement de nos commerçants
    ✅ et ceux des autres!
    ✅ 3 extensions pour encore plus de challenge

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vonguru, voici son avis :

    5/5

    Hansa Teutonica, Les Aventuriers du rail en eurogameland ?


    Hansa Teutonica a des allures d’Aventuriers du rail : on y pose des pions de notre couleur sur des routes pour s’en emparer, la plus grande route est récompensée, le module Missions ajoute même des trajets à réaliser entre des villes précises pour davantage de points…

    Sa première qualité et originalité est cependant d’être plus franchement interactif, étant donné qu’on y est en constante opposition tactique avec nos adversaires, bien loin de la gêne presque toujours involontaire du jeu d’Alan R. Moon. Pas de hasard dans Hansa Teutonica, et pas d’autre imprévisibilité que le facteur humain, bien entendu plus ou moins guidé par vos propres décisions et la manière dont vous transformerez toutes et tous ensemble le plateau.

    On place ainsi nos commerçants progressivement sur les routes plutôt que de s’en emparer d’un coup, ce qui rend nos convoitises plus visibles par nos adversaires et leur permet même… de nous déloger – mais avec un système de compensation qui est bien loin de rendre ce remplacement injuste, si important même que l’on pourra chercher à se faire déloger pour mieux se placer encore !

    En outre, après avoir occupé toutes les cases d’une route, il faut réaliser l’action distincte de créer une route commerciale, octroyant des points aux joueurs possédant les villes reliées par la route… avant de défausser ces commerçants, la route étant à nouveau disponible !

    C’est que l’objectif n’est pas d’occuper les routes, mais de connecter des villes, la complétion des unes permettant de construire des comptoirs dans les secondes, lesdits comptoirs étant à nouveau en compétition, parce que seul celui qui en possèdera le plus dans une ville, ou qui possèdera le plus fort, marquera des points quand des routes y seront connectées… On ne cesse donc jamais de surveiller ce que font les autres et de lutter, faisant de Hansa Teutonica une exception flagrante à la réputation d’interaction polaire des jeux à l’allemande.

    Et si encore il n’y avait que cela, mais certaines villes permettent de développer une capacité au lieu d’établir un comptoir, de sorte que l’on peut choisir de disposer de davantage d’actions à chaque tour, de pouvoir récupérer davantage de commerçants de la réserve, ou d’en poser plus depuis notre réserve personnelle sur les plateaux. Un dilemme qui n’en sera pas un au tout début des parties (disposer d’une action supplémentaire ou deux sera essentiel), mais le deviendra progressivement, particulièrement quand ces améliorations rapporteront des points de prestige aux joueurs contrôlant les villes associées…

    Hansa Teutonica est ainsi un jeu surprenant : sa couverture et les 14+ arborés par la boîte laissent croire à un vrai jeu à l’allemande, fluide mais complexe et sec, quand son peu de matériel (les plateaux, les commerçants et quelques jetons Bonus, c’est tout !), ses trois-quatre pages de règles, la lisibilité de ses élégants et jolis plateaux centraux et son système mécanique fluide lui donnent pratiquement l’allure d’un jeu familial. Et c’est une grande force justement que de proposer autant de tension et de choix techniques avec si peu, et sous une apparence aussi rassurante, pour un 10/12+ très malicieux.

    Et sa Big Box est une excellente opportunité d’acquérir Hansa Teutonica avec deux petits modules et surtout ses deux extensions Ligue hanséatique orientale et Britannia, qui en fait d’extensions sont des jeux autonomes utilisant simplement les mêmes jetons, à la manière des Aventuriers du rail toujours.

    Le changement de plateau suffit à faire perdre ses repères, en altérant complètement la désirabilité des routes et des villes, mais les deux plateaux apportent en outre leurs plus ou moins petites spécificités. Ligue hanséatique orientale est principalement là afin de poursuivre les logiques de Hansa Teutonica et renouveler légèrement le jeu pour ceux qui chercheraient des sensations à peine différentes, quand Britannia apporte avec sa distinction entre Angleterre, Pays de Galles et Écosse un enrichissement tactique considérable par rapport au jeu de base.

    Après la Big Box d’Istanbul, celle de Hansa Teutonica est une nouvelle occasion d’apprécier un format qui sait ne pas trop en faire, et ne pas nous submerger sous un contenu gargantuesque dont on sait qu’on n’en sortira jamais la moitié, seulement là pour gonfler son prix. Au contraire, pour un prix nettement plus doux que celui des trois boîtes acquises séparément, il sait offrir juste ce qu’il faut pour être irrésistible, avec la certitude que l’on ne tardera pas à vouloir tout en savourer.

    Retrouver l'intégralité de la critique de Hansa Teutonica : Big Box sur VonGuru : https://vonguru.fr/2021/03/24/hansa-teutonica-big-box-loccasion-revee-dintegrer-la-ligue-hanseatique/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par le.meeple.jaune, voici son avis :

    5/5

    HANSA TEUTONICA tourne autour de cinq petites actions que les joueurs peuvent réaliser en quelques secondes. Cette pureté et cette fluidité lui confère une force particulière. Paradoxalement au règles de jeu très accessibles et aux possibilités en apparence restreintes, le sentiment de liberté est omniprésent et les choix tactiques et stratégiques sont étonnamment extrêmement nombreux. C’est vraiment ce qui frappe l’ensemble des joueurs lors de leur première partie. L’explication des règles laissent perplexes avec un sentiment plus que douteux sur ce que peut proposer concrètement le jeu. Mais les liens permanents entre chaque option tactique, les fortes interactions, la montée en puissance progressive et l’immensité des possibilités rendent compte d’une profondeur insoupçonnée. HANSA TEUTONICA devient alors une évidence et terriblement redoutable. Un de ses plus gros points forts est sa façon presque artistique d’articuler les interactions frontales et directes sans jamais les rendre agressives. Déloger un adversaire est couteux et la contre partie qu’il reçoit est considérable, si bien qu’il faudra peser subtilement le pour et le contre de réaliser un tel acte. Sa principale ingéniosité provient du jonglage permanent entre les trois réserves de cubes en bois que possèdent les joueurs sans en avoir obligatoirement l’accès. Seuls les cubes de la réserve générale peuvent être utilisés de manière immédiate. Il faudra donc débloquer des commerçants soit par le développement des capacités, soit par l’action « recruter ». Absolument toutes les options tactiques et stratégiques dépendent les unes des autres. Il s’agira donc de les enchainer au mieux en saisissant chaque opportunité tout en surveillant de près chaque adversaire. HANSA TEUTONICA associe gestion, placement, développement, majorité, points d’action dans un tout très cohérent et parfaitement équilibré. Contrairement aux apparences, aucune partie ne se ressemble puisque ce sont réellement les décisions des joueurs qui façonnent les parties différemment à chaque fois. Les différents plateaux de jeu amènent de la variété, d’autres façons de concevoir les interactions et le placement mais très honnêtement, le jeu de base est déjà tellement bon qu’il se suffit amplement à lui même. Vous l’aurez compris, HANZA TEUTONICA ne brille pas par son immersion thématique qui pourtant est plutôt assez fidèlement concrétisée. Des négociants, des marchands, des routes commerciales, des comptoirs… Tout est là… Oui mais non. On place et déplace des cubes ou des cylindres. Et on s’en fiche mais alors royalement de l’abandon du thème dans les trois premières minutes. L’essentiel tient dans le génie de sa mécanique. HANSA TEUTONICA transportent les joueurs dans un univers rugueux et plutôt frisquet entre coup foireux et temporisation. Les joueurs devront anticiper, s’adapter et suivre un rythme précis de réalisation d’actions s’ils ne veulent pas que certaines villes leur passent sous le nez. Il se situe à mi-chemin entre le « familial + » et « l’expert », en proposant aucun temps mort, ni hasard, et en se jouant relativement rapidement pour un jeu de ce calibre. La tension est palpable jusqu’au décompte final, pouvant apparaître un peu laborieux, mais relatant très justement la complexité de ce qui s’est tramé en apparence simplement autour de la table et la très grande complétude de ce « petit jeu » qui n’a l’air de rien. Si vous jouez régulièrement à plus de 3 joueurs, vous ne devez pas passer à côté !

    5 personnes ont trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 1 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • le 04/08/21

    5/5

    Un pur jeu à l’Allemande mais tout fonctionne. Les tours sont rapides et on ne passe pas de temps à attendre le sien. Les actions sont simples mais offrent pourtant énormément de profondeur grâce à l’interaction entre les joueurs. Plusieurs stratégies sont possibles et font de ce jeu, certes ancien, une valeur sûre si vous aimez les jeux kubenbois. Les plateaux additionnels apportent encore plus de variétés grâce à de nouvelles petites règles très bien pensées.

    2 personnes ont trouvé cet avis utile

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • New !

*Voir nos conditions de Frais de port