flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Pendulum - Le temps vaincra

MAT-PEN001845-FR

Dans Pendulum, chaque joueur est un puissant et unique noble qui se bat pour succéder au roi éternel en tant que véritable souverain de Dünya.
  • Français
  • à partir de 12 ans
  • 1 à 2h
  • 1 à 5 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

  • Note globale
    4/5*
    *Moyenne pondérée calculée sur base de la moyenne générale de la boutique
  • Blogueurs (3)
    3.7/5

53,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Il est temps de conquérir !

Les joueurs placent leurs ouvriers, exécutent des stratagèmes et agrandissent les provinces de leur domaine en temps réel pour gagner des ressources et progresser sur les quatre voies de la victoire : puissance, prestige, popularité et accomplissement légendaire.

Les joueurs doivent utiliser le temps réel comme une ressource pour gérer leur stratégie afin de battre leurs adversaires, en utilisant le temps sur différents types d'action et en l'équilibrant avec le temps passé à planifier et à analyser. Le gagnant sera le joueur qui gère et investit son temps le plus efficacement et qui construit le mieux, et non le joueur qui agit le plus rapidement.


Thème(s) MédiévalFantastiqueEconomie
Langue(s) Français
Mécanisme(s) SimultanéitéWorkersPouvoirsTemps réel
Auteur(s) Travis P Jones
Illustrateur(s) Robert Leask
Note globale 4
Éditeur Matagot

Autres langues

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 3.7/5 sur ce produit
3.7/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Akoa Tujou, voici son avis :

    4/5

    Pendulum se présente donc avec un concept pour le moins original : un jeu de pose d’ouvrier, de constructions de moteur et de gestion de ressources en simultanée dont les actions vont dépendre de trois sabliers, saupoudré d’une course à l’exploit et d’une majorité à chaque manche ! Pas de doute, le jeu ne ressemble chez nous à aucun autre et est même assez déstabilisant ! 

    On apprécie la volonté de tenté d’apposer un thème derrière le jeu avec notamment des nobles ayant chacun une histoire (dans le livret de règles) justifiant le niveau de leurs différentes pistes de pouvoirs, mais il faut aussi admettre que le thème passe immédiatement au second plan et est oublié très rapidement. 

    L’élément principal du jeu est la présence du temps comme une “ressource” amené grâce à ces 3 sabliers. Nous pouvions craindre que Pendulum soit un jeu de rapidité, qu’il soit chaotique et frénétique et heureusement, ce n’est pas le cas. Les sabliers sont ici pour définir le flow du jeu et la ligne d’action disponible de chacune des trois zones. L’écoulement du temps ne sert aussi aux joueurs qu’à pouvoir retourner un sablier une fois écoulé vers l’autre ligne de la zone. Cette mécanique est une vraie réussite et est même assez déstabilisante sur les premières parties. Cela imposera d’être vif et observateur pour ne pas oublier un de nos ouvriers libérés par le retournement d’un sablier. Mais aussi de placer intelligemment avant les autres joueurs nos ouvriers, spécialement les ouvriers ordinaires. C’est la grande originalité du jeu et c’est ce qui en fait tout son charme. C’est aussi ce qui va probablement diviser le plus, avec d’un côté ceux qui seront comme moi ravis de vivre en 45/50 minutes de partie, des sensations de jeux intenses et très complète sans attente, et de l’autre, ceux qui aiment prendre leurs temps et qui se retrouveront complétement hors de leur zone de confort ! Cela rend aussi le jeu assez difficile d’accès, car il faudra bien maitriser le timing des sabliers et l’imbrication des actions pour jouer et apprécier ce mode de jeu. 

    Côté mécanique, en plus de cette gestion des sabliers vraiment excellente qui magnifie la partie pose d’ouvrier assez classique au demeurant, il y a une partie construction de moteur très bien pensée (Engine building) avec les provinces. C’est une mécanique très présente qui sera clé dans l’avancé de ses pistes de points de victoires et une vraie belle idée de Game Design. Une autre très bonne idée mécanique est cette piste de privilège. En plus de solutionner les “conflits” pouvant arriver pendant les parties temps réels, elle donnera en fonction du classement déterminé à la majorité de votes à chaque fin de manche, une carte bonus et des points de victoires pour les mieux placés. Ceci ajoutant une course aux votes pendant chaque manche du plus bel effet.

    Pendulum possède une vraie courbe de progression. En enchainant des parties, les réflexes et la compréhension du flow du jeu vont grandir fortement rendant l’expérience très gratifiante mais pouvant aussi vite créer un déséquilibre entre joueurs habitués et ceux l’étant moins. Peut-être plus encore que dans d’autres jeux. L’aspect lié au temps va aussi privilégier les joueurs un peu plus vif d’esprits qui profiterons des meilleurs emplacements au détriment de ceux pesant vraiment chacun de leurs choix pouvant créer un déséquilibre entre ces joueurs.

    Pendulum est une expérience vraiment singulière dans le jeu de société avec une forte prise de risque via son côté temps réels et ses tours en simultané. Chaque partie d’environ 45/50 minutes (peu importe le nombre de joueurs) fera vivre des sensations assez unique pour un jeu de gestion, entre stress intense et pas mal de fun au milieu d’une planification d’actions pas évidentes à coordonner. Ce qui en fait sa force en fera aussi sa faiblesse et il ne sera pas du goût de tous. On regrettera aussi un thème plaqué et un visuel réussi mais un poil trop en retrait. Il a en tout cas le mérite d’avoir tenté quelque chose d’assez innovant et de le réussir fortement pour qui accepte de se laisser embarquer dans cette expérience originale et différente. La mécanique autour des sabliers est une grande réussite et assure à elle seule de belles parties de plaisir et une originalité qui fait du bien à voir, d’autant plus qu’elle est complétée par de belles idées de game design (piste de privilége, engine building et majorité) bien imbriquée les unes avec les autres.

    Extrait de https://akoatujou.fr/pendulum-le-temps-vaincra/

    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Try aGame!, voici son avis :

    4/5

    Pendulum nous offre une expérience peu commune et exigeante. Alors que l’on a l’habitude de prendre le temps de planifier ses coups et ses stratégies, il nous met constamment sous pression afin de penser vite et bien. La mécanique de sabliers nous place en temps réel d’un côté, fige certains placements de l’autre, invitant à la réflexion pendant de trop courtes secondes. Après une ou deux parties, vous prendrez vos aises mais est-ce que vous souhaitez les prendre ? Pour cela, il faut accepter d’être mis sous pression par le temps qui défile et se montrer d’une grande vivacité. Il est certain qu’il est unique en son genre mais il ne correspondra pas à tous les profils de joueur.

    Photos et chronique : https://www.tryagame.fr/bar-a-jeux-pendulum/

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Akoa Tujou, voici son avis :

    4/5

    Pendulum se présente donc avec un concept pour le moins original : un jeu de pose d’ouvrier, de constructions de moteur et de gestion de ressources en simultanée dont les actions vont dépendre de trois sabliers, saupoudré d’une course à l’exploit et d’une majorité à chaque manche ! Pas de doute, le jeu ne ressemble chez nous à aucun autre et est même assez déstabilisant ! 

    On apprécie la volonté de tenté d’apposer un thème derrière le jeu avec notamment des nobles ayant chacun une histoire (dans le livret de règles) justifiant le niveau de leurs différentes pistes de pouvoirs, mais il faut aussi admettre que le thème passe immédiatement au second plan et est oublié très rapidement. 

    L’élément principal du jeu est la présence du temps comme une “ressource” amené grâce à ces 3 sabliers. Nous pouvions craindre que Pendulum soit un jeu de rapidité, qu’il soit chaotique et frénétique et heureusement, ce n’est pas le cas. Les sabliers sont ici pour définir le flow du jeu et la ligne d’action disponible de chacune des trois zones. L’écoulement du temps ne sert aussi aux joueurs qu’à pouvoir retourner un sablier une fois écoulé vers l’autre ligne de la zone. Cette mécanique est une vraie réussite et est même assez déstabilisante sur les premières parties. Cela imposera d’être vif et observateur pour ne pas oublier un de nos ouvriers libérés par le retournement d’un sablier. Mais aussi de placer intelligemment avant les autres joueurs nos ouvriers, spécialement les ouvriers ordinaires. C’est la grande originalité du jeu et c’est ce qui en fait tout son charme. C’est aussi ce qui va probablement diviser le plus, avec d’un côté ceux qui seront comme moi ravis de vivre en 45/50 minutes de partie, des sensations de jeux intenses et très complète sans attente, et de l’autre, ceux qui aiment prendre leurs temps et qui se retrouveront complétement hors de leur zone de confort ! Cela rend aussi le jeu assez difficile d’accès, car il faudra bien maitriser le timing des sabliers et l’imbrication des actions pour jouer et apprécier ce mode de jeu. 

    Côté mécanique, en plus de cette gestion des sabliers vraiment excellente qui magnifie la partie pose d’ouvrier assez classique au demeurant, il y a une partie construction de moteur très bien pensée (Engine building) avec les provinces. C’est une mécanique très présente qui sera clé dans l’avancé de ses pistes de points de victoires et une vraie belle idée de Game Design. Une autre très bonne idée mécanique est cette piste de privilège. En plus de solutionner les “conflits” pouvant arriver pendant les parties temps réels, elle donnera en fonction du classement déterminé à la majorité de votes à chaque fin de manche, une carte bonus et des points de victoires pour les mieux placés. Ceci ajoutant une course aux votes pendant chaque manche du plus bel effet.

    Pendulum possède une vraie courbe de progression. En enchainant des parties, les réflexes et la compréhension du flow du jeu vont grandir fortement rendant l’expérience très gratifiante mais pouvant aussi vite créer un déséquilibre entre joueurs habitués et ceux l’étant moins. Peut-être plus encore que dans d’autres jeux. L’aspect lié au temps va aussi privilégier les joueurs un peu plus vif d’esprits qui profiterons des meilleurs emplacements au détriment de ceux pesant vraiment chacun de leurs choix pouvant créer un déséquilibre entre ces joueurs.

    Pendulum est une expérience vraiment singulière dans le jeu de société avec une forte prise de risque via son côté temps réels et ses tours en simultané. Chaque partie d’environ 45/50 minutes (peu importe le nombre de joueurs) fera vivre des sensations assez unique pour un jeu de gestion, entre stress intense et pas mal de fun au milieu d’une planification d’actions pas évidentes à coordonner. Ce qui en fait sa force en fera aussi sa faiblesse et il ne sera pas du goût de tous. On regrettera aussi un thème plaqué et un visuel réussi mais un poil trop en retrait. Il a en tout cas le mérite d’avoir tenté quelque chose d’assez innovant et de le réussir fortement pour qui accepte de se laisser embarquer dans cette expérience originale et différente. La mécanique autour des sabliers est une grande réussite et assure à elle seule de belles parties de plaisir et une originalité qui fait du bien à voir, d’autant plus qu’elle est complétée par de belles idées de game design (piste de privilége, engine building et majorité) bien imbriquée les unes avec les autres.

    Extrait de https://akoatujou.fr/pendulum-le-temps-vaincra/

    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    3/5

    Pendulum est le tout nouveau gros jeu des éditions Stonemaier Games, ceux-là même qui nous ont proposé Wingspan, Tapestry et Scythe.

    Pour faire simple et simpliste, Pendulum est un jeu de gestion et de placement d’ouvriers en temps réel et en simultané qui se joue avec des sabliers. Dans Pendulum, le but est d’essayer d’avancer le plus loin possible sur 3 pistes, puissance, prestige et popularité, tout en remplissant certaines missions.

    Pendulum est un gros jeu, profond, exigeant, sous pression, qui réussit à allier tension et gestion.

    Pendulum ravira un public expert, avisé et exigeant. C’est du placement d’ouvriers, encore (!), mais avec un gros twist, celui de jouer en temps réel et de devoir gérer le temps, avec différentes temporalités et sabliers pour accomplir telle ou telle action.

    Attention toutefois, Pendulum est très, très froid. On gère dans son coin ses pistes, ses pions, ses ressources. On peut certes influer sur les sabliers que les autres vont également utiliser, pareil pour les votes. Mais sinon, on passe la partie le nez sur son développement et ses stratégies. Une interaction polaire. 

    Mais également, une seule partie ne suffit pas pour comprendre tout ce qui se passe, tout ce qu’on peut faire, comment, où et quand. La courbe d’apprentissage est rude. Au début, on se retrouve vite perdu avec la désagréable impression de subir le jeu, submergé par tant d’informations et d’exceptions. Ici pour ceci mais comme cela, ici pour cela mais comme ceci…

    Expliquer et comprendre le jeu prend beaucoup, beaucoup de temps. Et pour y jouer, il faut s’assurer que tout le monde ait suivi au préalable. On peut certes lancer la partie avec une petite variante proposée, sans sablier, en se passant du temps réel à gérer. Une variante bienvenue d’apprentissage. Mais comptez quand même sur la lecture et l’explication de 24 grosses pages de règles riches et denses. Ce qui ralentit, ce qui frotte, ce qui refroidit.

    Au final, Pendulum est certes un bon jeu, mais un jeu qui laisse une impression brouillonne et bruyante. De loin pas le meilleur jeu des éditions Stonemaier.

    1 personne a trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.