flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo
❄️ Vous cherchez un cadeau ? Besoin d’un conseil ou d’une idée ? Cette sélection est faite pour vous !

CloudAge

MAT-CAG001973-FR

Cloudage est un jeu de gestion de ressource mêlant progression sur un terrain, deckbuiling et développement au travers de l’amélioration de son dirigeable.
  • Français
  • à partir de 10 ans
  • 1 à 2h
  • 1 à 4 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

43,50 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Voyagez dans des dirigeables au-dessus de paysages apocalyptiques

Il y a quinze ans, la mystérieuse société secrète "Cloud" a mis le feu à d'innombrables sites de production de pétrole et incendié de grandes forêts pour déstabiliser le monde.

La catastrophe environnementale qui en a résulté a eu des effets désastreux sur la planète entière. Quelques années plus tard, vous voyagez au-dessus du paysage desséché dans vos dirigeables, à la recherche d'une vie meilleure. Vous visitez des villes, envoyez des drones pour collecter des ressources et combattez la milice Cloud.

Cloudage est un jeu de gestion de ressource mêlant progression sur un terrain, deckbuiling et développement au travers de l’amélioration de son dirigeable. Il a la particularité d’utiliser une système de sleeve occulté qui permet d’avoir une vision partielle des informations d’une carte, mettant ainsi en scène les recherches au travers des nuages. Il est jouable en mode campagne ou en stand-alone.
Thème(s) Epoque modernePost-ApocalypseExploration
Langue(s) Français
Mécanisme(s) Deck BuildingScénarioGestion
Auteur(s) Arno SteinwenderAlexander Pfister
Illustrateur(s) Christian Opperer
Note globale 4.9
Éditeur Matagot

Autres langues

Pochettes 63 x 88mm (120 cartes)

Pochettes 61 x 103mm (80 cartes)

Ce jeu est conseillé par 3 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 5/5 sur ce produit
5/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    À peine une année après avoir sorti l’excellent Maracaibo, le prolifique et talentueux auteur Alexander Pfister nous propose ici un autre jeu en format Legacy, un jeu narratif et évolutif.

    Co-créé avec Arno Steinwender, CloudAge nous propulse dans un univers dystopique dans lequel une catastrophe écologique et terroriste a eu lieu. Des raffineries de pétrole ont explosé et la déforestation a été phénoménale. Les conséquences environnementales catastrophiques ont dévasté la planète. Plus rien ne pousse. L’eau est alors devenue la plus précieuse des ressources. Des milices errent et terrorisent les villes qui tentent de survivre tant bien que mal.

    C’est dans ce contexte écolo-poterie, comme une allégorie de notre crise écologique que nous sommes en train de traverser, que vous incarnez des survivants. Vous vous déplacez de ville en ville dans les cieux et en dirigeable. Parce que c’est moins bruyant, parce que c’est moins polluant, parce que c’est plus pratique. Parce que, surtout.

    Comme Maracaibo, CloudAge vous propose d’y jouer en mode « normal », ou en mode campagne, immersif, narratif et évolutif. En mode normal, le jeu dure une bonne et grosse heure. En mode campagne, on enchaîne les parties, les scénarios, avec des choix narratifs à prendre qui vont affecter le jeu, le plateau, le matériel.

    Si les règles sont denses et indigestes, soyons honnêtes, le jeu est beaucoup plus fluide qu’il n’y paraît au premier coup d’œil. On commence par une phase d’ajustement, événement, ressources, puis une phase de déplacement de son dirigeable sur le plateau, et enfin, une dernière phase d’action. Cette phase d’action vous permet soit d’acquérir de nouvelles ressources, et une nouvelle carte au passage, soit d’améliorer votre dirigeable : de meilleures capacités de combat contre les milices ou un déplacement amélioré.

    Le jeu mêle quelques mécaniques connues, dont le deck-building, avec un soupçon fun de cartes à piocher à moitié dissimulée par des… nuages (dans des sleeves).

    Une fois toutes les règles de CloudAge assimilées et digérées, et il y en a beaucoup, le jeu fonce ! Répétitif après 2-3 parties en mode normal, CloudAge prend toutefois son envol (c’est le cas de le dire) dans sa variante campagne Legacy.

    Alors non, au contraire de certains autres jeux Legacy, on ne déchire ou ne change rien du jeu. On ne fait que rajouter de nouvelles cartes ou de nouvelles tuiles sur le plateau, le tout en lien avec le scénario en cours, en fonction de la partie, en fonction de ses choix. Souvent, en lien avec ses prouesses au fil du jeu, on rajoute ceci ou cela, et c’est tout. Ne vous inquiétez pas, au contraire d’autres jeux Legacy, le jeu s’en sort indemne !

    Encore une nouvelle réussite d’Alexander Pfister, qui co-signe ici un jeu narratif, immersif et disruptif. Attention, pour l’instant le jeu n’existe qu’en anglais, et il y a beaucoup, beaucoup de texte. Les règles, compactes (et pénibles), et les cartes spécifiques à la campagne.

    9 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Aureboardelaisgames, voici son avis :

    5/5

    ❤️Un Pfister super accessible 

    ❤️Une iconographie qui fluidifie le jeu

    ❤️Une campagne en format legacy

    ❤️Un matériel et une expérience de jeu au top

    ❤️In love des pochettes nuages …

    ????La forme du plateau score/production ????

    ????L’historie du legacy un peu bateau

    ????On arrive quasi jamais en fin de plateau

    ✨L’un des Pfister peut être les plus accessible niveau règles et actions de jeu. Une porte d’entrée sur le mode legacy avec un mode campagne pas très lourd et sans destruction de matériel.

    On y retrouve avec plaisir les mécaniques qui sont chers à Pfister dans un thème post apo léger et un plateau de jeu des plus atypique, moi j’adore.

    Les points ???? sont vraiment anecdotiques !

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Meeples In Love, voici son avis :

    5/5

    Fruit d’une collaboration entre Steinwender et Pfister, CLOUDAGE mixe construction de moteur, gestion de ressources et deck-building, 3 mécaniques chères à notre cœur.

    On ne pouvait que craquer même si le thème post-apo ne fait pas partie des thématiques préférées de Madame.

    En effet, dans Cloudage, une mystérieuse société secrète “Cloud” provoque une catastrophe environnementale en mettant le feu à des sites de production de pétrole et à de grandes forêts (ceux-là, on est à peu près sûrs qu’ils ne voteront pas écolo aux prochaines élections)

    Nous voilà donc en quête d’une vie meilleure, obligés de nous déplacer en dirigeable au-dessus d’une planète desséchée (matérialisé par un board) de devoir collecter de précieuses ressources (énergie, eau, métal) à l’aide de drones et de lutter contre la milice Cloud qui semble bien décidée à nous enquiquiner.

    Le tour de jeu est une succession de phases :

    -dépenser de l’énergie pour produire de l’eau

    -piocher des cartes pour gagner de l’énergie ou des cartes Projet et savoir de combien de cases vous pourrez vous déplacer

    -envoyer des drones sur des zones d’actions

    Très vite, on comprend que le dirigeable est primordial ! Il est matérialisé 2 fois dans le jeu :

    -sous forme de pion dirigeable pour être déplacé sur le board

    -sous forme d’un plateau personnel doté d’emplacements qui permettront de le modifier.

    On comprend aussi que l’upgrader est essentiel pour se renforcer militairement contre les milices, gagner une amplitude de déplacement plus grande (et ainsi passer sur des tuiles qui vont nous faire gagner des ressources ou des PV) et pouvoir reboiser des zones.

    Au cours de la partie, la nécessité d’avoir un deck performant va se révéler évidente ! Il faudra upgrader votre deck, notamment en ôtant au plus vite la carte de valeur 0 bien enquiquinante puisqu’elle sort toujours au plus mauvais moment !

    Et ce deck, il est possible de l’améliorer en piochant des cartes dissimulées par des sleeves décorés de nuages légèrement occultants. Petite pointe de surprise garantie même s' il existe des astuces pour connaître plus ou moins ce que vous allez récolter.

    J’ai apprécié la phase d’action car elle s’est avéré bien souvent salvatrice : en effet, une fois que vous avez placé votre drone pour faire une action, les joueurs inactifs peuvent aussi en bénéficier mais dans une moindre mesure - pendant que Madame peut construire 2 améliorations, Monsieur peut en construire 1

    Si on ajoute en prime la gestion des ressources qui s’avère parfois (toujours) délicate et les objectifs de fin de partie qui apportent pas mal de PV, il y a tant à faire que les manches qui composent la partie passent très vite !!!

    La DA est vraiment très réussie avec ses couleurs vives mais néanmoins assorties. J'adore comme le bleu ressort avec l’orange un peu “terre battue” et les pictos qui me posent souvent problème sont ici très clairs.

    Tout cela fait de Cloudage un jeu que nous allons ressortir très souvent. En plus de comporter un mode solo, il se joue en 3 scénarios indépendants mais aussi en campagne, scandée de 7 chapitres. Ici, la narration intervient, des choix sont à faire, des objectifs peuvent être validés, de nouvelles tuiles font leur apparition tout comme de nouvelles actions.

    Pas très partante au début à cause de la thématique post-apo, je me suis vite laissée happée par la fluidité du gameplay. Moi qui ai tendance à avoir la tête dans les nuages, j’ai vite été rattrapée par les défis ludiques que ce jeu propose.

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    5/5

    À peine une année après avoir sorti l’excellent Maracaibo, le prolifique et talentueux auteur Alexander Pfister nous propose ici un autre jeu en format Legacy, un jeu narratif et évolutif.

    Co-créé avec Arno Steinwender, CloudAge nous propulse dans un univers dystopique dans lequel une catastrophe écologique et terroriste a eu lieu. Des raffineries de pétrole ont explosé et la déforestation a été phénoménale. Les conséquences environnementales catastrophiques ont dévasté la planète. Plus rien ne pousse. L’eau est alors devenue la plus précieuse des ressources. Des milices errent et terrorisent les villes qui tentent de survivre tant bien que mal.

    C’est dans ce contexte écolo-poterie, comme une allégorie de notre crise écologique que nous sommes en train de traverser, que vous incarnez des survivants. Vous vous déplacez de ville en ville dans les cieux et en dirigeable. Parce que c’est moins bruyant, parce que c’est moins polluant, parce que c’est plus pratique. Parce que, surtout.

    Comme Maracaibo, CloudAge vous propose d’y jouer en mode « normal », ou en mode campagne, immersif, narratif et évolutif. En mode normal, le jeu dure une bonne et grosse heure. En mode campagne, on enchaîne les parties, les scénarios, avec des choix narratifs à prendre qui vont affecter le jeu, le plateau, le matériel.

    Si les règles sont denses et indigestes, soyons honnêtes, le jeu est beaucoup plus fluide qu’il n’y paraît au premier coup d’œil. On commence par une phase d’ajustement, événement, ressources, puis une phase de déplacement de son dirigeable sur le plateau, et enfin, une dernière phase d’action. Cette phase d’action vous permet soit d’acquérir de nouvelles ressources, et une nouvelle carte au passage, soit d’améliorer votre dirigeable : de meilleures capacités de combat contre les milices ou un déplacement amélioré.

    Le jeu mêle quelques mécaniques connues, dont le deck-building, avec un soupçon fun de cartes à piocher à moitié dissimulée par des… nuages (dans des sleeves).

    Une fois toutes les règles de CloudAge assimilées et digérées, et il y en a beaucoup, le jeu fonce ! Répétitif après 2-3 parties en mode normal, CloudAge prend toutefois son envol (c’est le cas de le dire) dans sa variante campagne Legacy.

    Alors non, au contraire de certains autres jeux Legacy, on ne déchire ou ne change rien du jeu. On ne fait que rajouter de nouvelles cartes ou de nouvelles tuiles sur le plateau, le tout en lien avec le scénario en cours, en fonction de la partie, en fonction de ses choix. Souvent, en lien avec ses prouesses au fil du jeu, on rajoute ceci ou cela, et c’est tout. Ne vous inquiétez pas, au contraire d’autres jeux Legacy, le jeu s’en sort indemne !

    Encore une nouvelle réussite d’Alexander Pfister, qui co-signe ici un jeu narratif, immersif et disruptif. Attention, pour l’instant le jeu n’existe qu’en anglais, et il y a beaucoup, beaucoup de texte. Les règles, compactes (et pénibles), et les cartes spécifiques à la campagne.

    9 personnes ont trouvé cet avis utile

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 4 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.8/5 sur ce produit
4.8/5
  • le 17/10/22

    5/5

    J’aime beaucoup ce jeu

    le mode campagne n’est pas très clair sur le suivi de la campagne 

    mais le jeu reste agréable et Original un jeu qui mériterait d’être plus connu

  • le 18/08/22 Achat vérifié

    4/5
    C’est bon jeu avec une petite histoire qui ajoute un petit plus. Le mode campagne est bien fait sans modification du matériel définitif. Mais comme toujours le calcul des points de victoire reste sujet aux erreurs, et il faut recompter 2 fois pour être sur de ne pas se tromper. On regrette que la campagne ne soit pas plus développé.
  • le 05/08/22

    5/5

    Très bon jeu de pister encore une fois, règle simple, intéressant en solo, je l ai eu en solde une aubaine. 

  • le 28/06/22

    5/5

    Très bon jeu. Des règles simples et fluides. 

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • ÂneSolo_Approuve

    par Âne Solo

    (6 avis positifs)

  • Liste jeux Bornach

    par Bornach

    (3 avis positifs)

  • Mes jeux solo

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.