flag_enflag_fricon_affiliationicon_cardsicon_charactersicon_chequeicon_coeuricon_compteicon_diceicon_discounticon_facebookicon_figurineicon_filtericon_gifticon_helmeticon_instagramicon_lightningicon_meeple_circleicon_meepleicon_meeplesicon_megaphoneicon_opinion-bubbleicon_pandaicon_paniericon_pen-brushicon_percenticon_playicon_postmanicon_ribbonicon_rocketicon_sherifficon_smiley-negativeicon_smiley-positiveicon_sorticon_staricon_swordsicon_tankicon_thumbsicon_top-gamesicon_towericon_twittericon_videoicon_wishlisticon_youtubeillus_bankwireillus_bubbleillus_cashondeliveryillus_cb_paypalillus_CBillus_chequeillus_rating-starslogo_paypallogo_philibert_noel_bonnetlogo_philibert_noel_tabletlogo_philibert_noellogo_philibertlogo_ukoo

Red Rising

MATRED001439

Entrez dans l'univers futuriste de Red Rising, basé sur la série de livres de Pierce Brown et mettant en scène une société dystopique divisée en 14 castes.Représentez une Maison qui tente de s'élever au pouvoir en rassemblant un grand nombre d'adeptes.
  • Français
  • à partir de 14 ans
  • 30mn à 1h
  • 1 à 6 joueur(s)

Les avis ludiques sur ce jeu

39,90 €

Disponible

Frais de port à partir de 1,95€ - Offerts à partir de 60€ (France métro.)

Ajouter à une liste :

Listes d'envies

Un jeu basé sur l'œuvre de Pierce Brown

Entrez dans l'univers futuriste de Red Rising, basé sur la série de livres - plus précisément, la première trilogie - de Pierce Brown, qui met en scène une société dystopique divisée en 14 castes.
Vous représentez une maison qui tente d'accéder au pouvoir en rassemblant un assortiment d'adeptes (votre jeu de cartes). 

Allez-vous briser les chaînes de la Société ou accepter la domination des Golds ? 

Red Rising est un jeu de gestion de la main et de construction de combo pour 1 à 6 joueurs (temps de jeu de 45 à 60 minutes).

Vous commencez avec une main de 5 cartes, et à votre tour, vous déployez une de ces cartes sur un emplacement du plateau, en activant l'avantage de déploiement de cette carte. Vous prenez ensuite la carte supérieure d'un autre emplacement (face visible) ou de la pioche (face cachée), en bénéficiant de l'avantage de cet emplacement et en ajoutant la carte à votre main pour augmenter votre total de points de fin de partie. Si, à un moment donné, vous êtes vraiment satisfait de votre main, vous pouvez utiliser votre tour pour révéler une carte du dessus de la pioche et la placer sur un emplacement pour obtenir l'avantage de cet emplacement.

Thème(s) Science Fiction
Langue(s) Français
Mécanisme(s) Gestion
Auteur(s) Jamey StegmaierAlexander Schmidt (II)
Illustrateur(s) Miles BenskyJacqui DavisJustin Wong
Note globale 4
Éditeur Matagot

Tric Trac

Open Ze Bouate

First Player

Pochettes 57 x 89mm

Pochettes 65 x 100mm

Ce jeu est conseillé par 8 de nos Blogueurs

Les Blogueurs ont donné une note de 3.9/5 sur ce produit
3.9/5
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Gus & Co, voici son avis :

    2/5

    Il y a des éditeurs, comme ça, qui font le buzz à chaque fois qu’ils annoncent ou sortent un jeu. Stonemaier en fait partie. Depuis Scythe, et Wingspan, et d’autres, chaque fois que l’éditeur bredouille une prochaine sortie, le monde du jeu de société frétille. Il y a quelques semaines, l’éditeur a lancé sa comm pour Red Rising, son prochain jeu.

    Red Rising, le jeu de plateau, est en l’occurrence l’adaptation des romans SF éponymes du jeune auteur américain Pierce Brown, très peu connus de ce côté-ci de l’Atlantique. Vous connaissez la saga, vous ? Moi, pas.

    Red Rising est un roman de science-fiction dystopique sorti en 2014, le tout premier volume d’une saga de 5 livres, pour l’instant. Un sixième est en route. Le tout dernier, Dark Ages, est sorti il y a deux ans. Les romans suivent le personnage de Darrow, un jeune de 16 ans qui vit dans un monde dystopique situé à des centaines d’années dans le futur. En tant que membre de la caste rouge, Darrow est obligé de travailler dans une mine sous la surface de Mars. Il découvre alors la possibilité d’échapper à son statut d’esclave lorsqu’il est recruté par un groupe de rebelles résolus à faire changer les choses. 

    Dans le jeu et l’adaptation de Stonemaier, co-créé par l’éditeur lui-même, vous appartenez à l’une de ces maisons. Votre ambition : élever votre statut social et gravir les échelons. Si tout se passe bien, vous pourrez atteindre le statut suprême. Renversez l’ordre bien établi et prenez la place de la caste la plus élevée, les Golds.

    Et comment on joue ?

    Soyons honnêtes, rares sont les jeux qui proposent des règles aussi épurées. À votre tour, soit vous posez une carte sur l’une des 4 colonnes et activez l’effet de la colonne, et peut-être de la carte sous-jacente, soit vous en piochez une pour la placer sur l’une des 4 colonnes et activez l’effet de la colonne. C’est. Tout. Mais vraiment. Sachant que chaque colonne vous permet de remporter des points de victoire. C’est. Tout. Mais vraiment.

    Oui, mais.

    Le jeu propose 112 superbes cartes de personnages des 14 différentes factions issues de la saga. Et chaque carte propose des effets différents. Ceci, ainsi, comme cela, associée avec cette autre carte. Les cartes et leurs combos sont vraiment le cœur du jeu. Un jeu aux règles simples, et pourtant profond.

    Alors oui, le jeu est somptueux ! Les cartes, le matériel, tout ça. Mais ça ne suffit pas !

    Red Rising nous a déçu, et pour plusieurs raisons.

    D’abord, parce que les cartes filent et défilent. Les autres les utilisent, les prennent, les recouvrent. Il devient donc extrêmement difficiles de préparer quoi que ce soit. Mais aussi, parce qu’avec 112 cartes, il y a très peu de chance de voir sortir celles qu’on attend et qu’on espère pour générer un combo dévastateur.

    Et enfin, les cartes ont tellement d’effets de tous les côtés qu’on passe, prend et perd beaucoup de temps à les lire. Résultat ? La partie s’enlise vite, et ça en devient plombant ! Alors oui, les règles sont simples, mais comme chaque carte est différente, on passe trop de temps à déterminer laquelle fait quoi, quand, pourquoi, comment, avec laquelle. Pour moi, c’est rédhibitoire et fastidieux.

    Et enfin, même si je ne connais pas du tout la saga des livres, ce jeu ne me donne pas du tout envie de la lire. Pas que l’univers ne me dit rien, mais juste que l’adaptation en jeu est inexistante, désincarnée. On ne fait que piocher et utiliser des cartes, et c’est tout. On ne sent rien, aucun souffle épique ou littéraire. Rien. C’est froid et falot. Une adaptation ratée.

    Au final, Red Rising est un pur jeu opportuniste et chaotique. On joue, au petit bonheur la chance, sans une once de contrôle ou de stratégie. On subit plus qu’on apprécie. Pour moi, ce nouveau titre Stonemaier fait un gros pschitt.

    42 personnes ont trouvé cet avis utile
  • Ce jeu a été joué et recommandé par Undécent, voici son avis :

    4/5

    Au commencement, un roman de l’auteur Pierce Brown

    C’est en 2015 que sort en France chez Hachette Red Rising, premier tome d’une série en cours qui compte pour le moment 4 tomes et devrait au final en compter 6. Un roman dystopique (de l’anticipation sur un monde nouveau souvent post apocalyptique) qui a fait un carton aux États-Unis et qui mérite d’être connu, reconnu et que les amateurs du genre vont adorer. L’auteur Pierce Brown nous permet de découvrir Darrow, un personnage issu de la classe rouge, son mode de vie et ce qui motivera par la suite son désir de vengeance …

    Dans monde, basée sur Mars, la société est divisée en 14 castes, définies par des couleurs. En bas de l’échelle, Les « Rouges » travaillent et vivent misérablement dans le monde souterrain de Mars en creusant le sol pour extraire un minerai nécessaire à rendre cette planète habitable… c’est en tout cas ce que les castes supérieures veulent leur faire croire. A l’opposé, Les « Ors », l’élite, possèdent tout le pouvoir, les richesses, la beauté et imposent leur suprématie aux autres castes par la guerre et les tueries. La couleur détermine ainsi la fonction de chacun pour le reste de sa vie..
    Ensuite il y a l’auteur et l’éditeur de jeux Jemey Stegmaier

    Jemey Stegmaier est l’auteur des jeux Scythe ou Tapestry pour ne citer qu’eux et c’est un fan de la première heure de l’œuvre de Pierce Brown. Il a donc décidé d’en faire un jeu. Il n’hésite pas d’ailleurs nous faire quelques lignes sur la genèse de son jeu dans le livret de règles, ce qui est assez rare pour le souligner.

    Enfin il y a Red Rising, localisé par Matagot, un jeu facile à prendre en main
    Dans ce jeu, tu représentes une des Maisons qui tente d’accéder au pouvoir.

    Au départ, tu as 5 cartes personnages en main. A ton tour, tu choisis de déployer une de tes cartes sur une des piles des quatre lieux du plateau, en activant l’effet de cette carte. Tu récupères ensuite dans ta main la première carte d’une autre pile de ton choix (ou de la pioche), le but est de combiner les cartes entre elles de manière à ce que le personnage d’une carte puisse satisfaire les conditions de scoring d’une deuxième carte, que le personnage de cette deuxième carte puisse satisfaire les conditions d’une troisième carte… qui pourra peut-être satisfaire les conditions de la première…tout cela avant la fin du jeu qui peut arriver parfois plus vite qu’on ne le croit.  (D’autres  éléments du jeu peuvent également satisfaire les conditions de cartes personnage).

    Après avoir pris la carte de la pile d’un lieu, tu bénéficies du bonus de lieu. Le bonus permet de progresser sur les trois dispositifs (influence sur l’institut, nombre d’hélium récupérés, piste de flotte) qui rapportent non seulement des points mais qui mettront fin à la partie si un certains nombre de joueurs parvient au niveau 7 dans deux des dispositifs.

    A vous d’obtenir la main de cartes la plus puissante et de déclencher la fin de partie au bon moment.

    Le jeu propose 112 cartes personnages toutes dotées d’effets singuliers, les parties seront uniques et te donneront peut-être la possibilité de mettre fin à la domination des Ors, la sombre élite de Mars.


    Alors prêt à entrer dans l’univers futuriste de Red Rising, dans cette société dystopique divisée en quatorze castes ?
    Allez-vous réussir à briser les chaînes de la Société ou embrasser la domination des Ors ?

    Red Rising est un très bon jeu de combinaisons de cartes plutôt surprenant mais mécaniquement très bien réussi. La règle de base est simple et s’enrichit à chaque partie de toutes les subtilités spécifiques de la trentaine de cartes mises en jeu (sur les 112 disponibles). Chaque cartes personnages possède des caractéristiques uniques qui assureront une énorme rejouabilité.

    A ton tour de jeu, tu choisis une carte personnage de ta main pour la poser sur un emplacement du plateau de jeu et appliquer son effet. Tu choisiras certainement celle dont la valeur te parait faible ou dont le bonus de fin de partie semble avoir peu d’intérêt dans tes stratégies d’association de cartes. Sache qu’une fois la carte posée sur une pile, elle peut être récupérée par les autres joueurs. Tu enrichis ensuite ta main d’une carte d’un autre secteur de ton choix et tu gagnes des points en progressant sur un des trois dispositifs susceptibles d’enclencher la fin du jeu. Tu peux aussi conserver les cartes de ta main en alimentant le plateau de carte de la pioche.

    Cela parait simple, mais en fait tu seras constamment pris dans des dilemmes infernaux qui t’obligeront à faire les choix les plus judicieux afin que chacune des cartes de ta main se combine au mieux avec les autres et cela au moment précis où un ou plusieurs joueurs satisferont les conditions qui mettent fin à la partie.

    Attention à ne pas chercher à récupérer un personnage intéressant trop longtemps sur le plateau car la partie peut se déclencher soudainement sans avoir eu le temps d’intercepter la carte convoitée. Et là tu regretteras de t’être débarrassé d’une de tes premières cartes qui t’aurait certainement permis d’avoir un meilleur score final et qui se retrouve malencontreusement dans la main du joueur qui s’octroie la victoire grâce à elle. Grrrrrr

    Coté design, les magnifiques illustrations sur un support matériel irréprochable mettent parfaitement en valeur la société dystopique décrites dans le livre de Pierce Brown auquel Red Rising fait référence. Il est dommage que ce thème soit un peu gommé par les stratégies assez complexes à mettre en place pour optimiser la mécanique qui parait pourtant si simple au départ. Quand on savoure les actions, il arrive parfois que le thème se dévitalise un peu (on ne peut toutefois rien reprocher à l’auteur de se coté là).

    Red rising ne se joue pas pour son interaction entre joueurs mais plutôt pour la variété des actions et des combinaisons de cartes. Avec 112 cartes personnages, chacune dotées d’effets singuliers, les parties seront uniques et avec en plus, une durée de partie convenable  entre 30 à 60 min à deux joueurs, Red Rising aura une bonne saveur de reviens-y. Il sera toutefois préférable de jouer à 2, 3 ou éventuellement 4 joueurs afin d’éviter certaines longueurs.

    Pour profiter de tous les atouts de ce jeu, il faudra également accepter de lire les effets de chaque carte mise en jeu. Cette lecture qui doit permettre d’intégrer les caractéristiques des cartes pourra peut être rebuter certains. Les premières minutes de la partie ne seront donc pas simples mais l’attrait sera croissant pour atteindre un niveau excellent, un peu à l’image du livre auquel le jeu fait référence :

    Le roman est très bien écrit et j’ai hâte de découvrir la suite ! Attention toutefois a ne pas vous arrêter sur les 10 premières pages, l’entré dans cet univers n’est pas simple mais vaut le coup.

    Brugher 
    Ce mélange de Dune, Game of Thrones et Hunger Games prend le meilleur de chacun sans jamais décevoir ni baisser en intensité. Un « page turner »

    Sérieusement, je trouve incroyable que les romans les plus palpitants soient aujourd’hui des livres pour adolescents ou jeunes adultes car ils racontent une histoire et s’avèrent captivant et ce même lorsque les ficelles sont lourdes.

    Cherrioh
    A toi de renverser la hierarchie des castes et de faire gagner ton clan en combinant tes cartes de la plus belle manière, et de montrer qu’ “Il n’y a qu’une seule caste, la caste de l’humanité.”  

    Sathya Sai Baba

    https://undecent.fr/2021/09/23/red-rising/

  • Ce jeu a été joué et recommandé par Vin d'Jeu, voici son avis :

    4/5

    Même si on ne maitrise pas toujours tout et que la pioche ainsi que la main de départ vont influencer fortement le déroulement de la partie, Red Rising nous a séduits. Le jeu plait principalement grâce aux multiples effets de chacune de ses cartes et des multiples combinaisons possibles qui vont durcir vos choix. 

  • Ce jeu a été joué et recommandé par ParadoxeTemporel, voici son avis :

    4/5

    Red Rising est un jeu de cartes, à combo, basé sur la 1ère trilogie de la saga de science-fiction dystopique de Pierce Brown. La mise en place vous prendra moins de 5 minutes. Le plus long sera de mélanger les 112 cartes Personnage que contient le jeu :-). Tout sera ensuite une histoire de gestion de main, de timing, d’optimisation et de stratégie. Essayez de récupérer les cartes qui vous intéressent pour la fin de partie ainsi que celles qui vous permettront de comboter et de marquer des points durant la partie. Le reste des points sera comptabilisé à la fin de votre partie.

    Côté règles rien de plus simple. Vous avez le choix entre placer 1 carte de votre main sur l’un des lieux et déclencher l’effet de déploiement de celle-ci. Ensuite vous pouvez soit récupérer la carte au sommet d’un des autres Lieux et obtenir le bonus de ce lieu soit récupérer la 1ère carte de la pioche Personnage et lancez le Dé Rising pour obtenir le bonus affiché. Sinon vous pouvez choisir d’Explorer en piochant la 1ère carte de la pioche Personnage puis en la plaçant sur un Lieu et obtenir le bonus de ce lieu.

    La partie prend fin dès que l’un/une de vous : possède 7 Héliums ou a placé 7 Influences sur l’Institut ou a atteint (ou dépassé) la case 7 de la piste de Flotte. Les tours de jeu sont fluides. Il n’est pas toujours évident de programmer avec ce roulement de cartes. Plus vous vous approcherez de la fin de partie plus vous tenterez d’optimiser votre main de cartes afin de marquer un maximum de points lors du décompte final. A 6 le jeu doit être beaucoup plus chaotique :-).

    Je ne connais pas du tout la saga et après une enquête auprès de mon entourage ludique et plus vaste très peu de personnes autour de moi connaissent ces romans. C’est l’occasion s’y intéresser de plus près ;-). Il n’en reste pas moins que les illustrations sont superbes et l'édition impeccable . Le jeu propose un bon niveau de rejouabilité. Il vous faudra quelques parties pour dompter la bête, pas côté règles mais plus pour la connaissance/les capacité des cartes. Il n’est pas chose facile que d’arriver à tomber et de récupérer les cartes souhaitées, courage ;-).

    Parviendrez-vous à dépasser les 300 points ? ????

    Article complet : https://paradoxetemporel.fr/32593-test-de-red-rising.html

Voir plus d'avis


Ce jeu est conseillé par 18 de nos Clients

Les Clients ont donné une note de 4.1/5 sur ce produit
4.1/5

Ils ont aimé...

Alexandre M. le 22/08/21

4/5

(avis basé sur la VO). 

Un très bon jeu MAIS pour les amateurs de SF et SURTOUT si vous avez lu les ouvrages, rythmés, légers, prenants. Dans ce cas vous allez presque forcément vouloir prolonger votre plaisir avec ce jeu de cartes, léger, rapide, mais qu'il faut savoir prendre en main en quelques parties. Après, c'est fun, chaotique (comme les romans), avec des retournements possibles, bref on s'amuse mais il faut un peu connaître les cartes et elles sont nombreuses (mais toujours un peu le même système).

Notre article ULTRA détaillé et illustré avec la VO qu'on a dégusté pendant le dernier confinement : 

https://www.adayagame.fr/famille/371-test-du-jeu-red-rising

6 personnes ont trouvé cet avis utile

Ils ont moins aimé...

Jean C. le 10/09/21

2/5

C'est une pâle copie de Fantasy Realms en moins bien (apporte seulement du chaos). Le jeu Red Rising n'est pas mauvais... mais si vous n'avez pas Fantasy Realms je vous conseil de l'acheter et passer votre chemin sur Red Rising.

3 personnes ont trouvé cet avis utile

  • le 29/03/22

    5/5

    un de mes jeux préférés, on s'améliore à chaque partie car on n'arrive de plus en plus a faire des combos de plus en plus incroyable. Le commentaire de Gus & Co est malheureusement incorrect  car les cartes Oranges et Grises sont la justement pour faire des combos beaucoup plus facilement. En effet les cartes Orange ont la capacité d'etre utilisées comme un autre personnage, et les cartes grises peuvent s'assimiler à une autre couleur.

    Mes enfants adorent aussi (10 ans et 13 ans), on est passé de 150-200 points a 250-350 points en quelques jours / parties en connaissant de mieux en mieux les cartes et surtout en assimilant la proportion de cartes par couleur (il y a beaucoup plus d'or) et les mecaniques de jeu des couleurs. En effet dans ce jeu il faut essayer d'avoir le plus de cartes en main car meme si elles vous pénalisent de 10 points pour plus de 7 cartes a la fin elles vous permettent a la fin d'avoir facile 20-30 points par carte donc la pénalité est vite compensée

    Les cartes avec une action finale permettent encore de faire des combos supplémentaires, ca pimente meme le comptage final.

    Les illustrations sont magnifiques, étant un ancien de Magic, je conseille tres fortément ce jeu

    1 personne a trouvé cet avis utile
  • le 27/01/22

    5/5

    Les règles sont simples et très simple mécaniquement. Le mode solo comporte plusieurs niveaux de difficulté. Jeu à mi-chemin entre le mode familial et l'expert. Chaque nouvelle partie appelle à se réinventer, il présente une grande rejouabilité..

    Pour voir l'avis complet :

    https://www.instagram.com/p/CX3uTIcs7rF/

  • le 07/01/22

    5/5

    Très bon à 2 ! Je ne le compare pas forcément à Fantasy realms car ça reste deux jeux différents. Les deux jeux sont très bon avec leur public.

    J'aime beaucoup les deux.

    Les 112 cartes ne posent pas de problèmes ( et son magnifique) et il y a toujours moyen d'avoir ceux que l'on recherche même si la chance rentre un peu en compte.

    2 personnes ont trouvé cet avis utile
  • le 27/11/21 Achat vérifié

    5/5
    Règles ultra simples, faciles à expliquer et intégrer, mais la variété des personnages et de leurs effets rend le jeu très intéressant et chaque partie semble plutôt différentes. On n'est pas tout à fait sur un jeu à combo, même si on cherche à faire des combos pour les points de fin de partie via nos cartes en main. Il y a quand même quelques bons coups à jouer durant la partie selon les cartes présentes en jeu et les cartes que l'on joue. Une très bonne surprise, un jeu fluide. Pas besoin de connaître l'univers pour l'apprécier (je ne savais même pas que c'était tiré d'un livre). Je conseille !

Vous devez être identifié pour soumettre des avis.

Ce jeu apparaît dans les Tops Jeux de nos joueurs

  • Ma ludothèque

    par iRomenTo

    (119 avis positifs)

  • Top jeux solo

    par Cellocell

    (108 avis positifs)

  • Les jeux de ma ludothèque (Ceci n'est pas un classement)

    par EmyLolo

    (16 avis positifs)

*Voir nos conditions de Frais de port

Newsletters Ne ratez rien de l'actu ludique !

2. Sélectionnez vos abonnements

En cliquant sur s'inscrire, vous acceptez de recevoir des newsletters de Philibert. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.